Essai Ferrari 360 Modena 1999-2005

Qualités

  • Une sonorité magique même si l'échappement d'origine peut paraitre un peu radin à bas régime (il suffit alors de tripoter la valve de contrôle qui se déclenche à 4000 t/min). Pour le reste c'est incroyable, cette auto change de voix au fur et à mesure que l'on grimpe dans les tours, et on finit par se prendre pour un musicien en jouant avec les différentes tonalités. En gros une Porsche (ou une R8) peut finir par paraitre bien fade à côté ...
  • Boîte F1 très rapide en mode sport à haut régime (elle paraît lente pour certains, c'est juste qu'elle est programmée pour ne pas se précipiter dans les contextes de "conduite normale". En mode sport à partir de 7000 tours ça passe à la vitesse de l'éclair ! Idem au rétrogradage)
  • Le prestige de la marque quasiment inégalé
  • Voiture qui ne décote plus, un bon point au niveau financier
  • Cette Ferrari reste encore accessible comparée à d'autres (à partir de 50
  • 60 000 euros)
  • Voiture "spectacle" qui fait réagir les passants
  • Amortissement piloté
  • Sièges enveloppants qui vous tiennent plutôt bien
  • Rétrovision très honnête contrairement à ce que l'on pourrait imaginer. Seul le stationnement est embêtant car on ne voit pas bien ou les "fesses" s'arrêtent




Les derniers plus des internautes

Tenue de route inégalée, moteur d'une pêche et d'une sonorité exceptionnelles, confort très correct, voiture mythique... (3.6 400 ch F1, 66 000 km.)
Sonorité au dessus de tout avec un échappement autre que d'origine (car un peu calme à bas régime avec le silencieux d'origine avec les clapets) et une zone rouge à 8500, performances bien qu'elle se fasse rattraper par beaucoup de nouvelles autos moins prestigieuse, passages de vitesse très rapide en sport à haut régime, comportement de malade on passe les virages à des vitesses importantes sans forcer ni prendre de risque. Style bien que vieillissant. Effet sur les gens, pour le coup on est regardé (3.6 400 ch Jantes 18 / Boîte F1 / intérieur beige 1999)
Trés bonne voiture (3.6 400 ch boite f1 60.000 kms année 2000 équipé stradale, siege carbonne , ligne échappement stradale)
Bonne voiture très belle ligne (3.6 400 ch f1 5 à 6000 finition équipement stradale siéges carbonne échappement stradale)


Défauts

  • Si la fiabilité moteur reste bonne, tout ce qui a autour n'est pas viable dans la durée ... Nombreux sont les gens à y avoir perdu des plumes, vous êtes prévenus
  • Boite F1 un peu trop tranquille à bas régime
  • Polyvalence inférieure à une Porsche. On a peur qu'elle chauffe dans les bouchons, confort très limité et assise très basse qui peut même casser le dos d'un jeune à force d'entrer et sortir ...
  • Qualité perçue à l'intérieur qui est largement pénalisée par certains plastiques grossiers. Dommage car l'ensemble est recouvert entièrement de cuir (carbone  en Challenge Stradale), ce qui permet tout de même de largement sauver l'honneur
  • Elle a pris un coup de vieux
  • Forme du diffuseur de la version Challenge (en contrepartie il est 50% plus efficace)
  • Image que l'on peut dégager à son bord ("frimeur ostentatoire") ...
  • Confort de suspension (logiquement) très moyen avec une sensation de rusticité à l'intérieur (insonorisation, petits bruits à droite et à gauche etc.)
  • Version avec "arrière peint" moins désirables (grille Stradale bien plus sympa !)
  • Version Challenge Stradale inaccessible en raison d'une cote très élevée




Les (derniers) moins des internautes

Voiture "sensible" aux fautes de conduite et d'entretien, sonorité très présente (mais est-ce réellement un défaut ?...), consommation importante même en conduite cool, qualité des plastiques (deviennent collants alcool à brûler indispensable !) (3.6 400 ch F1, 66 000 km.)
Boîte lente à bas régime ou en mode normal (même ne haut régime il y a un petit lag, mode sport obligatoire), entretien couteux sachant qu'on cherche à vous dépouiller à chaque fois vu que c'est une Ferrari (attire les escrocs), finition bof, confort raide mais c'est aussi ça qu'on aime, insonorisation très limitée, moteur assez haut en régime à 130 ce qui rend les trajets longs peu agréables. Hyper chiant à assurer, mais heureusement certaines enseignes haut de gamme sont plus ouvertes aux engins atypiques (merci Allianz ...), moteur qui est un four (il faut la laisser refroidir dehors si vous ne voulez pas transformer votre maison en fournaise si jamais garage intégré à la maison, incroyable), moteur lent à chauffer en raison du litrage important en huile. Pas possible de circuler si on veut rester incognito (un peu mieux avec une Porsche dans ce contexte) (3.6 400 ch Jantes 18 / Boîte F1 / intérieur beige 1999)
Freinage un peu juste (3.6 400 ch boite f1 60.000 kms année 2000 équipé stradale, siege carbonne , ligne échappement stradale)
Boite f1 passage de vitesse sec (3.6 400 ch f1 5 à 6000 finition équipement stradale siéges carbonne échappement stradale)


Faisant suite à la vieillissante 355, la 360 amène de nouvelles normes : diffuseur proéminent et moteur placé derrière une vitrine.

360 Modena en images

 
    OUVRIR    
 
 
    OUVRIR    
 

Moteurs FERRARI 360 Modena

3.6 400 ch 373 Nm Essence
 
3.6 425 ch 373 Nm Essence
 

Vie à bord / Intérieur


Vous vous en doutez, le chapitre de la vie à bord ne sera pas des plus long !

Praticité ?

De toute évidence, ce n'est pas ce qui se fait de mieux pour trimbaler sa petite famille ... C'est donc une stricte deux places avec un coffre de 220 litres à l'avant. Si vous n'êtes pas un géant, vous aurez à votre disposition un espace derrière les sièges afin d'y caser quelques affaires. Les places avant sont évidemment généreuses, même pour les plus grands.
Comme je l'ai déjà dit dans les qualités et défauts, la rétrovision est vraiment pas mal du tout. Les rétroviseurs sont plutôt généreux et la vitre arrière permet de voir très bien ce qui se passe derrière. [...] Suite du chapitre de la vie à bord >>

Comportement routier 360 Modena


Supercar en vue

Descendante de la F355, l'évolution reste assez importante malgré qu'elle utilise un moteur assez proche techniquement parlant. C'est surtout l'apparition d'un diffuseur (qui permet un effet de sol) et d'une "vitrine" pour voir le moteur qui représentent les aspects les plus visibles.
Pour le reste, elle emploie désormais bien plus d'électronique destinée à aider les conducteurs les moins connaisseurs. Vous aurez donc tout l'attirail moderne avec un contrôle de traction ASR, un ESP et un ABS même si les versions modernes (programmation plus fine) sont plus efficaces. Le contrôle de traction sert donc à éviter de faire patiner les roues arrière lorsque vous mettrez trop de gaz. L'ESP sert à optimiser la [...] Suite du chapitre du comportement routier >>

AUCUNE INFORMATION DISPONIBLE

Les concurrentes

Modèles Longueur Poids moy. Coffre
Serie 3 coupe (1999) 4.49 m 1400 Kg 410 L
406 coupe (1997 ) 4.62 m 1300 Kg 400 L
 


Vous possédez ou avez possédé une FERRARI 360 Modena


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :





Articles Ferrari


Infos Ferrari

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales