Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 16/03/2024

Top Gear France + Vilebrequin : retour à la case départ


La nouvelle saison de Top Gear France, présentée par les Youtubers de Vilebrequin, qui étaient censés redonner de l'intérêt à une émission qui était tombée dans la désuétude, en raison d'animateurs insipides et imbus de leur personne. Malheureusement, le résultat obtenu a été bien loin des attentes, plongeant l'émission dans les abîmes de l'ennui et de la déception.
Ici, la présence de nouveaux protagonistes qui avaient du potentiel met en lumière que le problème de l'émission ne venait pas des animateurs en eux-mêmes mais de la manière dont est produite l'émission (j'avais déjà émis une idée en ce sens il y a déjà plus de 5 ans). Les causes semblent évidentes : tout est absolument scripté, ici par Monsieur Poulpe (un personnage du monde des influenceurs / youtubers que j'apprécie pourtant particulièrement), ce qui fait perdre tout naturel aux présentateurs (qui sont plus aptes à l'improvisation). A cela s'ajoute un script médiocre et peu inspiré (bien que j'aime le Nurburging, car c'est le lieu central de l"l'histoire" de l'épisode 1). Pierre et Sylvain se retrouvent alors à faire un métier qu'ils ne maîtrisent pas et qu'ils ne souhaitent clairement pas faire, à savoir jouer les acteurs et déclencher le rire sur commande. Cette manière de faire a donc tendance à castrer les talents, et la mayonnaise n'a semble-t-il pas pris entre l'écriture et les acteurs.


On pourra aussi douter des invités qui semblent clairement être des copains de la production, ça semble être une évidence tellement le choix est peu pertinent et peu intéressant. Pierre et Sylvain semblent donc aussi se forcer à cohabiter avec des personnes avec lesquelles ils n'ont aucune affinité. Bref il y a un filtre entre eux et la caméra et ça se voit trop. Ils se forcent à vouloir déclencher le rire mais plus ils forcent moins ça fonctionne. Le résultat est un sentiment de malaise latent et persistant, qu'eux-mêmes ressentent et ça se voit.
On sent que Pierre et Sylvain s'aperçoivent eux-mêmes pendant leurs prises qu'ils font quelque chose de médiocre, avec le sentiment qu'ils se disent dans leur fort intérieur : "qu'est-ce qu'on est venu foutre ici ?".

J'émettrai aussi le gros regret de ne pas avoir de plateau TV comme c'était le cas avec les saisons précédentes, c'est ici fait à l'économie et l'émission manque vraiment d'une âme. On aurait aimé un autre accueil des téléspectateurs pour le premier numéro, car il a commencé comme un banal épisode perdu en pleine saison (mis à part le teaser en début d'émission que tout le monde avait déjà vu sur Internet). Top Gear France semble se diriger vers le concept de "Noz Gear France".


Le résultat est que tout cela semble être un échec voué à flopper au fur et à mesure des épisodes. Leur choix d'avoir abandonné le chaîne Vilebrequin il y a quelques mois semble s'ajouter aux erreurs qu'ils cumulent en ce moment. Et sans vouloir faire de scoop, il semble évident qu'ils se réuniront de nouveau sur leur chaîne Youtube, quand ils verront que leurs choix les mènent tout droit à l'anonymat et leur perte.


Petite mention pour le crash en Huracan de Pierre dès le début de l'émission, qui semble encore une fois être le signe précurseur de l'échec de cette émission. Cela met aussi en lumière le mauvais coup de volant de Pierre et sa haute estime de lui-même. J'ai toutefois eu un peu de peine car il ne semblait plus savoir où se mettre après ... On ne va donc pas trop tirer sur l'ambulance.

Conclusion

Vous avez de la chance que je puisse écrire ce papier car j'aurais pu succomber au sommeil moins de 10 minutes après son lancement. Mais tel un reporter dévoué à mon audience j'ai tenu ferme ... Hélas, cela se limitera à ce premier épisode.
Je dirais presque en conclusion que l'émission est du genre pouassarde, et que même les talents qui viennent s'y frotter y perdent toutes leurs plumes. Car pour que même monsieur Poulpe se rate, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas. C'est comme avec les voitures, parfois on ne sait pas pourquoi mais un modèle (pourrant raisonnablement fiable) cumule constamment les pannes de manière irrationnelle. C'est un peu le cas Top Gear, vous pourriez prendre Boiserie que ce serait tout aussi ennuyeux, il n'y a plus rien à faire, sauf peut-être de changer la franchise ?

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Etes-vous satisafait de la fiabilité de votre auto ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales