Toutes les fiches Classe B :

Essai Mercedes Classe B 2012-2018

Qualités

  • Le style de ce Classe B progresse nettement même si on ne peut pas dire que l'ancien était moche. La ligne est dans l'air du temps et son aspect camionnette a presque disparu (au détriment de certains aspects pratiques ... Voir les défauts)
  • Finition intérieure encore un cran au dessus. Certains critiquent la présence de quelques plastiques durs, mais il ne faut pas non plus cracher dans la soupe, ces derniers sont de très bonne facture (mieux que dans d'autres autos malgré leur moussage) et ont permis en plus de modérer (dans une certaine mesure) le prix.
  • La présentation intérieure ressemblante à la dernière Classe A dépoussière le segment des monospace compacts (peut être un peu trop d'ailleurs ... Une partie de la clientèle Mercedes aurait peut être préféré quelque chose de plus sobre et donc de plus sérieux)
  • Comportement routier particulièrement appréciable. Pourquoi ? Tout d'abord Mercedes a largement rabaissé le centre de gravité, ce qui lui donne un comportement typé berline. Par dessus cela, vous pouvez opter pour un châssis sport (suspensions rigidifiées et ressorts plus courts) qui octroie cette fois ce de la sportivité au détriment du confort (ça reste civilisé je vous rassure, moins typé que sur une Classe A)Bonne position de conduite, plus rien à voir avec la première version
  • Existence d'une banquette coulissante (ultra pratique) avec l'option Easy Vario Plus à près de 800 euros
  • Le confort de suspension a été revu à la hausse, ce qui n'est pas mal venu car l'ancienne était un peu raide (il n'y avait pas le choix du châssis comme sur la dernière)
  • Boîte de vitesse double embrayage 7 rapports (que l'on retrouve sur le reste de la gamme Mercedes évidemment) qui fait des petits miracles.
  • Les boîtes (auto ou manuelle) ont un étagement si bien réussi qu'un simple diesel de 109 chevaux lui permet d'atteindre cent kilomètres heures en un peu plus de 10 secondes. On se serait plutôt attendu à 12 voire 13 secondes. Hélas les derniers rapports sont assez longs comme on peut le voir de plus en plus (les constructeurs doivent réduire les consommations et ils font comme ils peuvent ..)
  • Le tarif n'est pas si indécent que cela. A la manière du premier ML Mercedes a choisi d'optimiser le coût de revient (par exemple en limitant les plastique moussés)
  • Choix des coloris d'intérieur nombreux. Personnellement je suis fan de la version cuir beige. Si vous avez peur de le salir sachez qu'il se nettoie très bien (en tout cas bien mieux qu'avec du tissus)
  • Insonorisation bien meilleures qu'auparavant, à l'intérieur c'est enfin le silence (un peu moins en diesel certes mais rien à voir avec la Classe B 1). C'est d'ailleurs ce que l'on attend d'une Mercedes non ?
  • La direction a gagné en précision et en ressenti, ce qui est appréciable




Les derniers plus des internautes

Faible consommation, autonomie Équipements finitions Boîte automatique double embrayage 7 vitesses confortable 4 Matic efficace et sécurisant Puissance et couple suffisantsPrésentation valorisante (200 CDI / d 136 ch)
Sobre moyenne 5 l / 100 km, puissance raisonnable 100 kw, bonne autonomieconfortable suspensions, direction, freinage, habitabilité, insonorisationsecure système 4 matic avec 4 pneus neige impérial (Suisse et Alpes)Toit verre ouvrant agréable (200d 136 cv 4matic)
Très belle autoDéfauts inconfortable (pneus run flat).rayon braquage (j'avais une c220).problème récurrent trou accélération. Consommation moyenne 5.8lProblèmes rencontrés voir (220 CDI / d 170 ch bva-77000 kms-2014-fascination)
ConfortFinition Douceur de la boîte automatiqueSilence de fonctionnementPerformances sur route et autorouteTenue de routeFiabilité (220 184 ch Boite auto, 55000 km, 2017, finition inspiration)
Agréable à la conduite sur les grands trajets comme en ville (180 CDI / d 109 ch BA 150000 km 2015an bâtons finition AmG)
Véhicule de trés grande qualité....un vrai bijouxDéfauts aucun (200 156 ch boite auto 8 g)
Très pratique (200 156 ch)
ConsommationComportement routierConfort globalFiabilité Finition / qualité des plastiques (180 CDI / d 109 ch BVM6 165k KM 2012 16")
Moteur nerveux...(merci le turbo) couple a bas regime..et le poids 1425kg (200 156 ch)
Position de conduitePratique Bonne visibilité Bon moteur (200 156 ch B200 essence boîte auto 70000km)
Bonne finition intérieure , spacieuse à l’arrière ,douce , silence de fonctionnement , agréable au quotidien , bonne voyageuse , reprises correctes . (200 156 ch Voiture de mai 2017 ,boîte manuelle,finition inspiration , option :banquette coulissante et attelage , 45000km parcouru en 4 ans)
Version 250 4matic fascination Moteur puissant, silencieux et soupleFinition Pack AMG valorisant (carbone et surpiqûres rouges)Ambiance Luxe feutrée (250 211 ch)
Très confortable, spacieuse à l'intérieur( siège baissés à l'arrière j'arrive à charger des meubles très larges que je n 'arrive pas à charger dans un zafira).En mode économique elle consomme très peu, mais suffisament puissante pour faire un dépassement rapide.Ne pas faire entretien chez Mercedes car le prix est quasiment doublé par rapport à un Norauto. (200 CDI / d 136 ch acheté à 130.000 km parfaitement entretenue, maintenant 192.000 km )


Toutes les autres qualités
MERCEDES Classe B signalées




Défauts

  • Aspects pratiques sacrifiés sur l'hôtel du design. Son coffre n'est pas très spacieux et la forme de l'habitacle, ainsi que la modularité de ses sièges (pas de plancher plat), réduit grandement sa capacité à prendre des objets très encombrants. C'est sur, à ce niveau le Classe B n'est pas le maître ...
  • Bruit des moteurs diesel un peu trop important
  • Version sans les feux leds moins attractive ...
  • Le poste de conduite est moins haut qu'auparavant. Certes cela est parfait pour les sensations de conduite, mais en ville (surtout dans les bouchons) certains regretteront de ne plus pouvoir voir au dessus des voitures de devant
  • Si la ligne est très réussie, je n'aime cependant pas vraiment son aspect depuis certains angles (de trois quart). L'équilibre de la ligne n'est en effet pas toujours au top
  • Intégration du GPS façon Classe A qui ne plait pas à certains (ce qui n'est pas mon cas)
  • L'intérêt de ce monospace est grandement réduit sans le pack Easy Vario Plus qui amène beaucoup de fonctionnalité
  • Coffre moins spacieux qu'auparavant
  • Silencieux de la ligne d'échappement trop visible de l'arrière, c'est disgracieux (voir photo du Classe B bleu/gris). Un peu comme un Range Rover Sport (1ère génération) qui montre un peu trop ses dessous




Les (derniers) moins des internautes

Sécheresse suspension sur revètements dégradés dos d’ânes urbains (voiture trop basse (accroche facilement) coffre finalement un peu juste « i »nfotainement » (radio CD GPS de qualité mais réglages non intuitifs, entretien coûteux (200 CDI / d 136 ch)
Look un peu trop consensuel, discret, limite désuetAtténuation de l'éclairage des instruments insuffisant de nuitMise à jour du GPS onéreuxEntretien annuel en concession onéreux (200d 136 cv 4matic)
Note 12/20Prix assurance 600 euros/an (Assureur ) (type de contrat ) (Bonus/Malus 50%) (220 CDI / d 170 ch bva-77000 kms-2014-fascination)
Consommation en cycle urbain (220 184 ch Boite auto, 55000 km, 2017, finition inspiration)
MOTEUR RENAULT (160 CDI / d 90 ch MANUELLE 6 RAPPORTS 45000 KMS DE 2018 JANTES ALU INSPIRATION )
Un peu raide (200 156 ch)
Roue de secoursInsonorisation et bruit perçu Prix pièces détach. (180 CDI / d 109 ch BVM6 165k KM 2012 16")
Manque d'espaces de rangement (180 CDI / d 109 ch manuelle, 65000km, 2018, alu)
Bruits de roulements..et pneux..manque une insonorisation..a l'av...un cache sous le moteur..protections... (200 156 ch)
Détecteur anti collision qui bipe trop souvent.Frein à main au niveau du genou qui l'enclenche assez souvent en faisant une manoeuvre.Bouton de commande de l'autoradio mal placé au niveau du levier de vitesse.Ecran de l'autoradio non tactile.Ne reconnait pas le systeme Car Play (IOS ou Android) (160 CDI / d 90 ch manuelle 6 rapports 60000 km, 2017, sensation)
Pas de galette ni roue de secoursKit anti crevaison inclus (200 156 ch B200 essence boîte auto 70000km)
Manque de rangements dans l’habitacle (200 156 ch Voiture de mai 2017 ,boîte manuelle,finition inspiration , option :banquette coulissante et attelage , 45000km parcouru en 4 ans)
Consommation en ville Suspension un peu sèche et bruits de roulement en 225/40/18Système de navigation riche et un peu compliqué (250 211 ch)
L'électronique s'est mise en défaut à 189.000 km on a pris rdv chez un électricien auto qui va nous régler ce probleme reccurrent sur ce modele.la batterie de secours m a lachée également. fcile à changer 84 euros. (200 CDI / d 136 ch acheté à 130.000 km parfaitement entretenue, maintenant 192.000 km )


Tous les autres défauts
MERCEDES Classe B signalés




Année
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
Ventes
12.1K11.1K9K7K13.9K12.3K9.6K8.9K
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
7.7K6.9K6.5K7.9K5K3.7KPas dans le TOP 100Pas dans le TOP 100

Sept ans après la première mouture, fallait-il chambouler du tout au tout la Classe B ? Si la question se pose, c'est que la très conservatrice maison Mercedes s'est risquée à quelques bouleversements d'envergure. Une initiative d'autant plus incroyable que la version initiale de la Classe B n'a pas à rougir de ses statistiques : plus de 700 000 ventes dans le monde, dont 10% environs réalisées dans l'hexagone.

Alors, pourquoi un tel tournant dans la stratégie de la firme de Stuttgart ? Il y a bien évidemment l'inévitable passage par la case rajeunissement d'un modèle dont le dernier rafraîchissement remontait à 2008 (pour le minuscule restylage de la première version qui date elle de 2005). Mais il y a surtout une prise de conscience du côté de la marque à l'étoile. Prise de conscience que le segment des monospaces compactes avait aujourd'hui une importance primordiale sur un marché automobile en pleine mutation. Bref, dans le contexte actuel, difficile pour Mercedes de se cantonner à la bonne vieille berline qui a fait sa renommée.

De fait, designers et ingénieurs ont su marquer la différence entre ces deux générations sans pour autant totalement renier un certain lignage. Ainsi, si la Classe B a gagné en dynamisme par un sculptage des flancs et l'allongeant de 9 cm (les citadins ne verront pas ce paramètre d'un bon oeil ...), le véhicule conserve un profil relativement massif mais tout en ayant une garde au sol bien moins élevée pour réduire la consommation et améliorer le comportement. Du coup, certains avanceront que la B ressemble pour beaucoup à un gros break quand d'autres feront remarquer que la B est surtout un petit monospace (personnellement je trouve qu'elle ressemble toujours plus à un monospace compact qu'à un break). Ambigüité voulue ? Possible. Reste que la Classe B s'est affirmée, notamment à travers une calandre avant fort réussie et un effet relief assez abouti sur les portes façon Mercedes Classe A III. D'ailleurs l'air de famille entre la classe A et la B est bien plus prononcé qu'auparavant.

Toutefois, difficile de renier un ADN empreint de luxe. Quand les Peugeot 5008, Renault Scénic et autres Citroën C4 Picasso font figure de familiales absolues, la Classe B -deuxième du nom- reste étiquetée monospace compact premium. Et pourtant l'écart de prix n'est plus si important, car Mercedes a voulu clairement rendre cette Classe B plus accessible.

Classe B en images

 
    OUVRIR    
 
 
    OUVRIR    
 

Moteurs MERCEDES Classe B

160 CDI (160d) 90 ch 240 Nm Diesel
 
180 CDI BlueEfficiency 109 ch 260 Nm Diesel
 
180 CDI (180d) 109 ch 250 Nm Diesel
 
200 CDI (200d) 136 ch 300 Nm Diesel
 
220 CDI (220d) 170 ch 350 Nm Diesel
 
220 CDI 177 ch 350 Nm Diesel
 
180 122 ch 200 Nm Essence
 
160 102 ch 180 Nm Essence
 
200 156 ch 250 Nm Essence
 
220 184 ch 300 Nm Essence
 
250 211 ch 350 Nm Essence
 

Fiabilité Classe B

Voici certains de vos témoignages laissés par le biais des avis (bas de page) :

200 CDI 136 ch neuve, août 2012, Design, Boite auto : problème de boîte après 9 mois d'usage et 8500 kms (hydraulique + électronique)(véhicule immobilisé -a nécessité l'enlèvement dans mon garage-) la concession a gardé le véhicule 1 mois (heureusement avec véhicule de remplacement gratuit de catégorie supérieure). Complète prise en charge des frais (heureusement!).J'ai été déçu par la communication du SAV du concessionnaire.

200 CDI 136 ch 57000 km 2007 : les 2 faisceaux electriques des retroviseurs exterieurs coupes

180 122 ch Avril 2013 5000 km : Crevaison non réparable au tirefit

220 CDI 170 ch 18000 : claquement train avt conducteur . Sonde en défaut Durite rappel. Boîte auto rappel. Sifflement suite changement boîte style turbo ou prise d air.

180 CDI 109 ch 102000 : defaut des leds clignotant retrovisuer gauche

180 122 ch 30000 - Février 2012 : Le toit ouvrant se bloque parfois . Il faut couper le contact, attendre 10 minutes, puis tout refonctionne. [...] Tous les autres signalements >>

Vie à bord / Intérieur


Il garde quelques lacunes ...

Si la qualité de finition et la présentation intérieure ont fait un bon en avant, force est de constater que les aspects pratiques et les volumes sont restés bien sages. Le coffre passe en effet de 530 litres sur l'ancienne à 488 litres, ce qui reste plutôt modeste pour la catégorie. Les assises sont toujours conçues comme si il s'agissait d'une berline puisqu'il n'y a pas trois sièges indépendants, comme on peut le voir dans un Scenic (elles peuvent toutefois être réglées en inclinaison pour accroître le volume de coffre au détriment du confort des passagers arrière). C'est d'ailleurs ici qu'on se rend compte que le châssis n'a pas été développé uniquement [...] Suite du chapitre de la vie à bord >>

Comportement routier Classe B


Base commune

Le Classe B a désormais une plateforme plus convaincante que son ancêtre de première génération. En effet, ce dernier s'appuie sur le très bon châssis de la Classe A auquel on a ajouté (en toute logique) quelques centimètres à son empattement afin de pouvoir proposer une habitabilité plus cohérente avec le format. Une stratégie commune à son unique concurrent (premium) le BMW Série 2 Active Tourer qui exploite celui de la Mini.
Le plaisir de conduite n'est donc pas absent malgré qu'on puisse trouver un peu mieux du côté de la marque à l'hélice avec l'Active Tourer.
Mais il ne faut pas non plus être trop approximatif en comparant ces deux-là à la va-vite. Mieux [...] Suite du chapitre du comportement routier >>

Equipements

Ligne Classic

(B180, B200) Proposée en diesel et essence (109 et 122ch), la version classic du Mercedes classe B ne dispose guère d'un équipement complet à l'instar de la classe A et ce malgré un prix initial déjà conséquent. En effet, seuls le système audio composé d'un lecteur CD/MP3 avec écran couleur et le détecteur de pluie sont des arguments valables à l'achat du véhicule. Equipée d'une climatisation à réglage manuel, d'un accoudoir central avant, d'une prise 12 volts et d'un volant réglable (hauteur et profondeur), la Classic offre tout de même un certain confort, outre un design assuré par des inserts décoratifs noirs et un ciel de pavillon en tissu gris. A l'extérieur, la grille de calandre est proposée à trois lamelles tandis que des feux antibrouillard ont été installés à l'arrière. Côté sécurité, l'allemande dispose d'un antidémarrage, de nombreux airbags et d'un indicateur de pression des pneus tandis que la conduite sera assurée par une direction assistée asservie à la vitesse et les systèmes ABS/ESP. Malgré l'absence d'un système de navigation, le bluetooth a tout de même été pensé pour sauver l'équipement bien limitée de cette finition. (Prix d'entrée : 25.900 euros)

Ligne Design

(B180, B200, B220, B250) Toujours habillée de tissu, la ligne Design monte en puissance quant à l'équipement de série grâce à un régulateur/limiteur de vitesse et une caméra de recul complétée par l'aide au stationnement arrière. Disposant également de rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement avec dispositif jour/nuit à gauche, d'un siège passager réglable manuellement et d'un kit anti-crevaison, la Design justifie déjà plus son prix d'entrée que la version classic (27.650 euros). Entre autres, la climatisation automatique et le siège conducteur électrique seront disponibles en options pour 650 et 400 euros.

Ligne Sport

(B180, B200, B220, B250) Du volant trois branches en cuir au pédalier en acier inoxydable en passant par les baguettes de seuil chromées et les sièges, cette finition de la classe B (disponible pour toutes les motorisations de 109 à 211ch) propose un ensemble sport qui lui donne une allure féline. Cette fois-ci, vêtue d'un ciel de pavillon noir, la Classe B se distingue quelque peu par des phares xénon, des lave-phares à l'avant et un pack intérieur sport. Point faible, les sièges avant ne sont toujours ni chauffants, ni électriques et les rangements (porte-gobelets par exemple) sont encore optionnels. (Prix d'entrée : 29.000 euros)

Ligne Fascination

(B180, B200, B220, B250) Bien plus onéreuse (dès 34.200 euros) que les précédentes finitions, la Fascination se détache des lignes Sport et Design grâce (enfin !) à un système de navigation 3 D avec affichage de limitations de vitesse et un système d'aide au stationnement -avec radars de proximité- avant/arrière perfectionné puisqu'il dispose d'une fonction de manœuvres automatique. Néanmoins, malgré un décor intérieur sublimé par des inserts décoratifs en frêne noir, le tout reste aisément perfectible tant au niveau de l'assise qu'en termes d'accessoires. De fait, la facture finale ne sera donc pas la même si les usagers décident de perfectionner leur véhicule avec, par exemple, le sound-system Harman/Kardon (800 euros), le changeur 20 CD (300 euros) ou l'accoudoir arrière rabattable (200 euros).

Autres options possibles

- Pack rangement : 250 euros - Peinture métallisée : 600 euros - Pack d'assistance à la conduite : 900 euros - COMAND Online (avec changeur 6 DVD) : 2500 euros




Les concurrentes

Modèles Longueur Poids moy. Coffre
Serie 2 Active Tourer (2014) 4.35 m 1500 Kg 468 L
Berlingo 2 (2008) 4.38 m 1400 Kg 595 L
C4 Picasso Spacetourer (2013) 4.43 m 1300 Kg 540 L
Lodgy (2012) 4.5 m 1200 Kg 820 L
C-Max (2010) 4.38 m 1450 Kg 470 L
Leaf (2011) 4.44 m 1500 Kg 370 L
Meriva 2 (2010) 4.29 m 1400 Kg 420 L
Partner Tepee (2008) 4.38 m 1450 Kg 675 L
3008 (2009) 4.37 m 1450 Kg 430 L
Scenic 3 (2009) 4.35 m 1400 Kg 520 L
Scenic 4 (2016) 4.41 m 1550 Kg 572 L
Yeti (2009) 4.22 m 1400 Kg 405 L
Prius 3 (2009) 4.46 m 1400 Kg 340 L
Verso (2009) 4.45 m 1500 Kg 480 L
Touran (2010) 4.4 m 1450 Kg 600 L
Golf Sportsvan (2014) 4.34 m 1400 Kg 500 L
 


Vous possédez ou avez possédé une MERCEDES Classe B


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

Articles Mercedes


Infos Mercedes

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales