Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 12/06/2023

Style et tendances des voitures actuelles


 

La voiture est devenue comme un vêtement, elle est soumise aux modes et aux tendances. Lorsqu'un nouveau modèle sort, l'ancien devient dépassé voire ringard même si les Allemands modèrent un peu plus ce jeu (quoi que cela a aussi tendance à changer ...). Tout ceci est avant tout une stratégie marketing pour renouveler et vendre de nouvelles voitures, cela en stimulant artificiellement le sentiment de nouveauté et d'innovation dans les produits proposés. L'aspect physique peut parfois même davantage contribuer à ce sentiment que le progrès technique en lui-même. Faisons donc un petit tour d'horizon de l'évolution du design automobile et faisons un petit arrêt sur les modes et tendances actuelles.

A lire aussi :

Les grandes évolutions du style des autos

Si à l'aube de l'automobile chaque client commandait sa carrosserie après avoir acheté le châssis (difficile de faire mieux niveau personnalisation), la démocratisation et la rationalisation de l'automobile (à savoir la production de masse) n'a plus permis ce procédé.
Dans les années 80 les autos avaient une allure que l'on peut qualifier d'anguleuse, et c'était justement ce style qui distinguait les voitures modernes des anciennes. Désormais, et depuis que les designers ont une liberté totale de création grâce à l'informatique (depuis les années 2000), on peut dire qu'on entame une sorte de stagnation qui mélange plus ou moins les angles et les "douceurs". Il n'est d'ailleurs plus rare de voir une génération passée de voiture paraître aussi moderne que celle qui la remplace. Certains constructeurs cherchent toutefois à trouver de nouveaux codes afin d'essayer de ringardiser le style de la génération précédente. Hélas, ils s'y cassent de plus en plus les dents car cela consiste souvent à proposer des autos très atypiques qui manquent clairement de grâce et dont les proportions virent au mauvais goût.
Enfin, l'électrique rebattra une dernière fois les cartes en permettant plus de souplesse de conception et donc de style : avec des moteurs qui ne prennent plus beaucoup de place on a plus de libertés sur les proportions des volumes (notamment capot).




Au dessus la relève électrique vendue en parallèle et qui revoir totalement les proportions des trois volumes (capot plus petit permettant d'accentuer l'espace à bord et un coffre qui propose un hayon)

Par la suite, avec la généralisation de l'informatique et donc de la conception de pièces assistée par ordinateur, il est devenu beaucoup plus facile de faire des éléments plus arrondis avec des formes plus complexes. Tout le monde s'est alors mis à faire des voitures plus rondes aux formes plus douces. Cependant, depuis le milieu des années 2000 la tendance est un peu plus revenue vers des lignes anguleuses, affûtées. C'est le cas avec par exemple des BMW série 3 et série 1 qui ont été assez en avance sur leur temps. Mercedes aussi a renouvelé tout le style de sa flotte de la même manière tout en essayant de combiner forme arrondie et angles saillants.




Le but reste de faire des voitures toujours plus tendances pour démoder les modèles précédents, dans le but de pousser les conducteurs à renouveler leur modèle. Il ne faut toutefois pas être contre l'évolution et il ne faut pas brider la créativité des designers qui sortent des voitures de plus en plus séduisantes il faut l'avouer (même si ça semble repartir dans l'autre sens depuis la fin des années 2010). Les modes étant cycliques, on revient désormais vers des formes plus douces avec la disparition des lignes de force sur les flancs latéraux qui étaient devenus très à la mode.
Notons aussi les efforts concernant les optiques, les constructeurs jouent de plus en plus avec cet élément pour faire gagner en prestance leurs véhicules. Ils s'en servent aussi de signature principale pour donner une identité à leur véhicule.

BMW a été précurseur (avant même Audi) en y ajoutant des anneaux lumineux dans ses feux, et Audi a inauguré les feux led en série qui sont désormais repris par tous les constructeurs. Cela a même mené à une loi qui a imposé aux constructeurs d'avoir des feux de jour pour être mieux vu.

Enfin on remarque des pare-chocs bien mieux intégrés avec une frontière qui est de moins en moins perceptible, il vient littéralement se fondre dans la masse alors qu'avant il était moins solidaire de l'ensemble, un vrai plus pour l'esthétique. Enfin le dynamisme de la ligne de profil est bien différente qu'auparavant. En effet, alors que le profil des voitures plus anciennes était incarnés par une ligne horizontale parfaite, les voitures actuelles plongent vers l'avant pour proposer un style plus sportif et dynamique. 

Vous vous en êtes certainement aperçu, les autos ont fortement grandi de génération en génération. En effet, les citadines polyvalentes d'aujourd'hui ont le même format que les compactes d'antan Cette croissance est principalement due à l'accroissement de la sureté de nos véhicules. Pour les rendre plus protectrices face aux accidents, il ne suffit pas qu'elles amortissent le choc en se déformant de la meilleure manière, il fallait aussi renforcer le tout....
Cependant, on peut noter que ce phénomène arrive en bout de course et on arrive à certaines limites.


Voici l'ancien gabarit face au nouveau. La voiture est plus longue (mais pas forcément plus habitable !) et les montants plus résistants (et donc plus épais, ce qui défavorise la visibilité au poste de conduite)




Deux générations de Classe E, (la première date des années 90 et l'autre de la toute fin des années 2000)


Les deux dernières générations reviennent à plus de douceur. Le style automobile actuel est désormais très travaillé avec des courbes bien plus complexes qui mélangent douceur et dureté




Les jantes ont largement évolué vers le haut sur les derniers modèles. Et si cela confère un comportement plus plaisant et sécurisant, le confort en a pris un petit coup. Les anciennes paraissent donc plus confortables mais plus pataudes (surtout quand les pistons d'amortisseur sont usés ! Cela accroit encore plus le phénomène). Et si une Twingo 1 pouvait être équipée au maximum de pneus 14 pouces de 15.5 cm de large, la Twingo 3 a au minimum du 15 pouces et 18.5 cm de large (16.5 pour les pneus avant qui ne sont pas de la même dimension)

Autre fait, les protections destinées à protéger les carrosseries ont tout simplement disparu sur la quasi totalité des modèles. Jugées trop moches, elles n'aideraient alors pas à provoquer le coup de foudre sur un modèle ... Les carrossiers doivent se frotter les mains en revanche.



Attention en ouvrant la portière, cela pardonne de moins en moins ...



Maintenant, ce sont la peinture et la calandre qui s'occupe de prendre les chocs lors du stationnement. Voici Deux générations de Mondéo comparées

Cas pratique : la Classe C

Alors certes, les Mercedes ne sont pas les modèles idéals pour illustrer l'évolution du style des autos, car la marque reste très sage et conservatrice. Voyons tout de même ce que cela donne avec la Classe C



Voici l'évolution de la Classe C depuis les années 80. Le style prend de plus en plus le parti de la séduction et non pas du pragmatisme. L'ensemble est plus fragile mais bien plus désirable. Les lignes tortueuses et les leds sont devenues légion, fini les pièces cubiques imbriquées comme dans Tetris. Notez cependant que la dernière génération (qui ne se vend pas du tout) revient à quelque chose de plus sage et simple, pour ne pas dire polissé

Le mille feuilles

Pour occuper la grande palette de goût de la clientèle, certaines marquent se sont mises à créer des modèles entre les modèles existants déjà depuis longue date. Résultat, les différents segments se cannibalisent au sein même des marques et le nombre de modèles s'accroît rapidement.
Autre conséquence, les marques cherchent à se distinguer en créant de nouveaux formats ou en allant à l'extrême en terme d'originalité
 

Observez par exemple le nombre incroyable de modèles que l'on peut acheter chez BMW. Notez au passage qu'il y a encore 20 ans, seules les Série 3, Z3, 5, 7 et 8 étaient proposées.






De gauche à droite et de haut en bas : Série 7, Série 6, Série 6 cabriolet, Série 6 Gran coupé, Série 5 GT, Série 5, Série 5 Touring et Série 3 Touring






De gauche à droite et de haut en bas : Série 4 Gran coupé, Série 3, Série 4, Série 3 GT, série 4 cabriolet, Série 2 coupé / cabriolet et Z4




De gauche à droite et de haut en bas : X6, X4, X5, X3, X1, Série 2 Active Tourer et Gran tourer



Série 1, i8 et i3
 

Nouveaux formats/segments

La concurrence étant féroce, les marques tentent de voir si il est possible de créer de nouveaux segments en espérant que la demande soit suffisamment forte pour créer un nouveau "gisement". Si c'est le cas jackpot ! C'est le cas par exemple avec le premier ML ou encore le X6, mais un peu moins pour la Série 5 GT ...




On voit alors apparaître une nouvelle race de berlines qui semblent avoir été croisées à des monospace. Voici dans l'ordre les Série 3 GT, Série 5 GT et DS5




Si à la base les coupés dérivent de versions 4 (ou 5) portes. Et bien ces mêmes coupés ont été re-dérivés vers des modèles 4 (ou 5) portes ! Donc pour faire simple avec cette Série 4 Gran Coupé blanche : on part d'une Série 3 que l'on transforme en coupé, on a alors la Série 4. La logique voudrait que ça s'arrête là, mais non ... BMW a été jusqu'à imaginer une version familiales de la Série 4 au lieu de laisser la Série 3 faire le job : c'est alors qu'arrive la Série 4 Gran Coupé ...






Dans une optique assez proche, les constructeurs se mettent tous à vouloir faire des coupés 4 portes, ce qui est un véritable non sens. Ils n'ont de coupé que le nom (marketing) car en réalité ce sont bien des berlines. Plus jolies et affutées, mais des berlines quand même. Le terme coupé a du prestige, alors ils en abusent à outrance. On atteint même des sommets avec la CLS Shooting brake qui alors censée être un "coupé 4 portes break" (?!)


On voit aussi l'apparition de modèles qui mélangent compacte et monospace


Certaines tentatives ont échoué, comme par exemple ce monospace coupé (Avantime)

 

La folie des CrossOver

Vous le savez certainement déjà, le marché s'oriente de toutes parts vers des autos à l'allure baroudeuse. A tel point que les formats existants sont modifiés pour ressembler à des SUV !


Renault a même tout fait pour que l'Espace V ait un look de SUV.



Quasiment toutes les citadines polyvalentes ont désormais leur déclinaison SUV


Les crossover ont tellement la cote que la 207 SW a été remplacée par le 2008.

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

A quoi est due la réduction du nombre de morts sur les routes ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales