Avis Hyundai Tucson 2021
0
4.1/5 3 avis

FERMER X

Dernier avis posté

1.6 Hybride 230 ch - Executive - millésime 2021- 10000 Km (2022-01-01 23:00:34)

Qualités : style original, confort, qualités routières, équipement pléthorique, espace intérieur et coffre, qualité de fabrication et de finition, puissance du moteur hybride, bonne insonorisation, consommation raisonnable, excellente vision périphérique grâce aux caméras.

Défauts : manoeuvrabilité délicate dans les petits espaces, carillons parfois agaçants, pas d'Android auto sans fil, auto hold non permanent

Consommation moyenne : 6,8 l/100 km (Conso ville : 6.3 /Conso routes : 5.9 /Conso autoroute : 8.5 à 9.0)


Problèmes rencontrés : rien de particulier. Je précise que ma voiture a fait l'objet d'un rappel visant à reprogrammer certaines choses mais que je n'avais rencontré aucun bug d'aucune sorte au préalable.

Note : 18/20

Prix assurance : 1075 euros/an (Assureur : Maaf) (type de contrat : Tout risque) (Bonus/Malus : 50%+8%)

Quelle voiture ! Je l'ai depuis environ 8 mois et je dois dire qu'il s'agit d'une grande réussite pour Hyundai, marque que pourtant je considérais avec un certain scepticisme avant de découvrir ce dernier Tucson.
Le style d'abord. Alors que ses principaux concurrents se complaisent dans le carré et massif (pour ne pas le citer, le Toyota RAV4) ou le franchement banal (le Ford Kuga) le Tucson est beaucoup plus original. Citons en vrac: sa calandre qui intègre et rend invisibles les feux de jour quand ils sont éteints, les multiples arrêtes qui parcourent les flancs, les "griffes" des feux arrières qui ferment le bandeau lumineux et la ligne de toit soulignée par un arc chromé qui lui donne un faux air de coupé.
On n'a certes pas l'élégance sobre d'un très cher Volvo XC40 ou d'un plus modeste Seat Ateca, mais le tout est quand même aussi réussi que futuriste, et sans agressivité excessive comme on pourrait le craindre en voyant certaines photos de profil qui suggèrent que les fameuses arrêtes sur les flancs donnent un aspect bodybuildé à la voiture.
"En vrai", cela élargit un peu les ailes, mais cela donne surtout une forme de tension à la carrosserie qui contribue à dynamiser la ligne. Clairement, avec ce style, le Tucson cible le Peugeot 3008 qui est probablement le seul à soutenir la comparaison dans la catégorie "concept car à peine modifié pour la série", mais tout de même de manière un peu moins agressive que ce dernier.
Et si regarder le Tucson sera toujours un plaisir pour les fans de science-fiction comme moi, s'y installer sera une belle expérience pour tous. L'intérieur est d'un très bon niveau de qualité perçue. Il n'y a finalement pas tant de plastiques moussés dans l'habitacle (ils sont principalement sur la partie haute de la planche de bord) mais cela ne gâche en rien l'aspect visuel quand on entre dans la voiture. On voit que Hyundai a apporté un soin tout particulier à l'ambiance intérieure très épurée et reposante (pas de sentiment de confinement du conducteur comme sur le 3008), aux détails de style, à l'aspect et à la variété des matériaux, ainsi qu' aux assemblages (par exemple, le beau travail sur les contres portes avant se retrouve à l'identique sur les contre-porte arrière). Les sièges en cuir sont vraiment très confortables et bénéficient de réglages électriques précis à l'avant. J'ai vu un avis très négatif sur la version hybride rechargeable au sujet des sièges pourtant identiques et j'ai comme l'impression que nous ne parlons pas de la même voiture. J'ai parcouru environ 10000 km avec mon Tucson, dont de longs trajets durant les vacances et je n'ai jamais eu à me plaindre du siège conducteur. Il y a vraiment de quoi se concocter une position de conduite "aux petits oignons." Les assises sont suffisamment longues pour bien maintenir les cuisses, y compris sur la banquette arrière où l'espace aux jambes est généreux et dont les dossiers sont inclinables sur 10 positions (en fait, les premiers crans trop droits servent surtout à agrandir le coffre). Il y a des rideaux dans les portières arrières et les sièges chauffants sont disponibles à l'avant comme à l'arrière. Et cerises sur la gâteau, on trouve un réglage de climatisation pour l'arrière et 2 prises USB derrière la console. La garde au toit est très bonne y compris sur la banquette sous le très grand toit ouvrant panoramique.
J'ajoute que les espaces de rangement sont suffisants, en tout cas à l'avant (cela dit les bacs de portières sont un peu étroits), et que le coffre est de belle contenance. Bref, toutes les cases sont cochées pour faire du Tucson un parfait véhicule familial.
Le combiné d'instrumentation numérique sans casquette est toujours lisible (même avec du soleil) et son graphisme est agréable, le grand écran central tactile donne accès à une kyrielle de fonctions et permet de personnaliser l'accès à certaines d'entre elles. Il y a des touches dédiées (malheureusement tactiles et sans retour haptique) pour la climatisation et le volume, ce qui est moins bien que des vrais boutons, mais évite malgré tout de se perdre dans des menus pour des réglages aussi fréquents que basiques ou d'utiliser d'épouvantables réglettes tactiles peu pratiques, la mauvaise idée que l'on retrouve hélas maintenant partout chez VAG (hormis chez Audi, comme quoi tout cela reste une affaire de coût.)
Le système audio Krell est de qualité correcte, disons pour ceux qui connaissent, qu'il est équivalent à ce que mettait Renault sur son Scenic 3 en finition Bose. On a donc un système audio très honnête, mais un poil décevant car il n'a rien d'exceptionnel et est quelque peu survendu en tant que "système audio premium" par Hyundai.
La définition des caméras est vraiment bonne et permet une vision détaillée tout autour du véhicule. L'écran multimédia est très fluide et le GPS est de bon niveau (une mise à jour annuelle de la cartographie du GPS pendant 5 ans est incluse dans le prix), avec juste un petit bémol toutefois, les limitations de vitesse indiquées ne sont pas toujours fiables ce qui fait que sur les longs trajets je préfère quand même utiliser Waze ou Google Maps. Il dépannera néanmoins toujours efficacement à la campagne quand il n'y a pas de réseau et que le GPS de votre téléphone ne peut envoyer de requête pour trouver la destination demandée. A noter qu'on ne peut pas afficher la carte sur le combiné d'instruments, mais seulement sur l'écran central. Ce n'est pas si grave : il est très bien positionné et bénéficie d'une bonne définition.
Côté équipement, pour faire simple, il y a de série sur cette finition haut de gamme Executive à peu près tout ce qui peut exister en terme d'aide à la conduite, de sécurité et d'équipements de confort à quatre exception près. Sont aux abonnés absents : l'aide au stationnement en créneau, l'affichage tête haute, les sièges massants et le pare-brise dégivrant électriquement. En contrepartie de ces quelques manques bien relatifs, on trouve des raffinements inédits ou introuvables chez les constructeurs généralistes comme la caméra d'angle mort à affichage dans le combiné d'instrumentation (bien pratique pour voir les vélos qui arrivent parfois vite sur votre droite sur les pistes cyclables...), la sortie "sans conducteur" d'une place de parking trop étroite par télécommande (non ce n'est pas un gadget, j'en ai vraiment eu besoin 3 fois...), les sièges avant ventilés, la possibilité de déplacer électriquement le siège passager avant de la place de conducteur ou de l'arrière, ou encore le hayon intelligent qui s'ouvre automatiquement dès que l'on reste quelques secondes immobile derrière la voiture. Pratique quand on revient avec des sacs de courses plein les mains !
Je précise que tous ces équipements, y compris ceux que je ne cite pas ici car cela serait trop long fonctionnent avec une remarquable efficacité, et jusqu'à présent sans aucun bug.
Beau (je sais c'est subjectif), confortable, spacieux, bien fini et superbement équipé, c'est très bien, mais sur la route, qu'en est-il ?
Là est l'excellente surprise ! On est très loin du cliché du SUV pataud.
Ma voiture est équipée de l'option suspensions pilotées, donc attention, si vous me lisez pour vous renseigner dans le cadre d'un éventuel futur achat et que vous ne voulez pas prendre cette option, la partie sur les modes de conduite qui suit ne sera pas totalement pertinente puisque ces modes n'agiront pas sur le confort et le tenue de la caisse. D'après mon souvenir d'un lointain essai, le réglage standard de la suspension de situe quelque part au milieu de ce que je décris, ce qui est somme toute logique, et il privilégie tout de même le confort.
La tenue de route du Tucson est très bonne et totalement rassurante, la direction est suffisamment consistante, les accélérations peuvent vraiment être vives (l'hybridation y est pour beaucoup), le rayon de braquage est tout à fait correct et le freinage est juste excellent. La boîte automatique est un modèle classique à convertisseur, pas une boîte e-CVT comme chez la concurrence full hybrid. Résultat, pas de "patinage" intempestif de la boîte (en fait et pour être honnête, ce défaut n'est plus si marqué sur les e-CVT récentes) ni de hurlements du moteur en cas de forte accélération (ça, c'est toujours vrai).
Il n'y a que 2 modes de conduite sur la version hybride du Tucson (les versions essence et diesel ont un mode intermédiaire "Confort" en plus) : Eco et Sport. C'est le choix de l'un ou l'autre de ces mode qui va en fait déterminer le réglage de la suspension pilotée car il n'existe malheureusement pas de mode personnalisable. En mode Eco, le confort est excellent, même à l'arrière, même avec les roues de 19 pouces de série, et il est même suffisamment préservé sur revêtement dégradé. Les accélérations et les reprises sont bonnes: il y a quand même 230 CV même si dans ce mode ils ne paraissent pas si percutants. Le réglage "Éco" des suspensions implique néanmoins des mouvements de caisse en cas de route présentant certains types d' irrégularités (ondulations liées à des creux et bosses à longue fréquence) ou bien si vous conduisez vivement sur des routes sinueuses. Dans ces deux cas, je recommande évidemment de passer en mode Sport car là, tout change, avec en premier lieu un très bon contrôle du roulis ce qui sera bénéfique aux passagers comme au conducteur. Le confort devient alors un peu plus ferme mais reste de bon niveau sauf sur revêtement particulièrement abîmé. En mode Sport la direction se raffermit également un peu, et surtout, les accélérations sont beaucoup plus franches car la boîte auto est significativement plus réactive. En définitive, les dépassements deviennent une simple formalité et ça c'est un vrai gage de sécurité. Petit aparté, n'allez tout de même pas penser que dans ce mode vous obtiendrez une vraie voiture sportive : ce n'est évidemment pas le but d'un SUV de ce type, descendant direct des monospaces d'antan, même si dans l'absolu celui-là est très puissant pour un véhicule familial et est capable d'un 0 à 100 en 8 secondes ainsi que de très bonnes reprises.
Vous l'avez compris, en ce qui me concerne, j'utilise la plupart de temps le mode Eco : en ville ou sur autoroute bien sûr, mais aussi en général sur route. J'utilise le mode Sport uniquement sur route quand je veux doubler, quand la chaussée fait chavirer la voiture, ou simplement quand je veux m'amuser sur des routes mouvementées parce que là, le Tucson devient vraiment vif et sympathique à conduire, et ce sans risque de donner le "mal de mer" aux passagers.
Petit point sur la conduite de nuit : les LED éclairent vraiment bien en plein phare et la gestion automatisée des feux de croisement marchent parfaitement (jamais d'appel de phare de conducteur éblouis ni de commutation erronée en feux de croisement suite à un reflet sur des panneaux rétro-réfléchissants) Petit plus sécurisant : l'éclairage directionnel quand on tourne. Bref, le Tucson est aussi un plaisir à conduire la nuit.
Et la consommation dans tout ça ? Les environnements urbains, péri urbains et la route sont les terrains de prédilection du Tucson pour ce qui est de la consommation. Avec mon mix entre ville, route et autoroutes, je suis à une moyenne de 6.8 l/100, cela sans pratiquer l'éco-conduite. Il y a sûrement moyen de faire mieux, mais pour une voiture de cette puissance et de ce poids, cela me semble très raisonnable, et en tout cas ce n'est pas pire que la majorité des "petites" berlines compactes à essence bien moins puissante du segment C. Ce type de motorisation et de véhicule est juste à bannir si vous faites principalement de l'autoroute parce que dans ce contexte l'hybridation ne sert strictement à rien et vous pourriez facilement consommer 8.5 ou 9 l/100. Mieux vaut dans ce cas opter pour une berline ou un break bien aérodynamique avec un moteur essence efficient puisque le diesel est désormais voué aux gémonies (une Skoda Octavia 1.5 TSI par exemple)
Au sujet des trajets sur l'autoroute, hormis pour le sujet de la consommation un peu élevée c'est une vraie réussite. Avec tous les automatismes dont dispose le Tucson, la conduite est véritablement reposante. Mention spéciale au régulateur de vitesse adaptatif qui prend en compte tout seul les limitations de vitesse (cette fonctionnalité n'est effective que sur autoroute, sans doute parce que les erreurs de zones et de vitesse y sont rares, mais partout ailleurs, vous pouvez bien sûr utiliser le régulateur adaptatif simple)
Du point de vue du fonctionnement du système hybride, la gestion de l'intervention du moteur électrique est entièrement automatisée et totalement transparente pour le conducteur. Il n'y a pas de mode EV forcé, mais avec une si petite batterie, je ne suis pas sûr que cela aurait vraiment servi à quelque chose. Il n'y a pas non plus de mode de recharge forcée mais ça, même sur les PHEV je ne vois pas trop l'intérêt puisque c'est forcément source d'augmentation significative de la consommation.
Dernier point, l'insonorisation est très bonne et le passage de l'électrique au thermique est quasiment imperceptible.
Alors, il est vraiment parfait ce Tucson hybride ? Forcément non, car il y a toujours quelques petits détails qui agacent, quelques soit le véhicule sur lequel on a jeté son dévolu. Sur celui-ci, en premier lieu, attention à la man½uvrabilité: il peut être délicat de le garer dans un petit parking ou de circuler sur des rampes très étriquées (il y a heureusement des radars avant et arrière associés à une caméra 360 sur cette finition Executive) Autre détail un peu énervant, quand vous vous préparez à démarrer, penser à mettre la ceinture de sécurité avant d'appuyer sur le bouton d'allumage...si vous faites l'inverse, vous allez entendre un sorte de carillon franchement désagréable jusqu'à ce que vous répariez votre inexcusable erreur...
A propos de carillon, le pire du pire ce sont les alertes radars du GPS qu'il faut absolument déconnecter (on peut heureusement le faire une fois pour toute.) Des erreurs dans les limitations de vitesse (principalement en ville) déclenchent souvent à tort un carillon dans les zones de contrôle alors que l'on roule à la bonne vitesse, et cela sans compter les alarmes dues à des zones de contrôle mal placées... Non seulement le son est extrêmement désagréable, mais pendant toute la durée de l'alerte, l'autoradio est mis en sourdine. Bref, une belle fonctionnalité à proscrire, et si vous voulez vraiment des alertes radars, et largement plus fiables de surcroît, utilisez Waze !
Ensuite, pourquoi diable n'y a-t-il qu'une seule prise USB data ? La seconde prise USB à l'avant ne sert qu'à recharger et il n'y a aucun lecteur de carte SD. En conséquence, si vous voulez utiliser un GPS à partir de votre téléphone sur Android Auto et lire en même temps des fichiers musicaux à partir d'un autre lecteur, cela ne sera pas possible sans un adaptateur double USB (cela devrait marcher mais je n'ai pas essayé !) Au sujet d'Android Auto, il reste pour l'instant filaire (et s'il était sans fil, cela résoudrait le précédent point !) Une mise à jour devrait régler cela, mais on ne sait pas quand ! Autre détail peu agréable, l'auto hold n'est pas permanent : chaque fois que vous mettez le contact il faut penser à appuyer sur le bouton sous peine de sentir votre voiture avancer toute seule au premier stop ou feu rouge si vous avez pris l'habitude de retirer votre pied du frein. Une fois mis, il restera actif jusqu'à ce que vous coupiez le contact. C'est une habitude à prendre, mais c'est un peu idiot tout de même...
Et pourquoi les bacs de portières arrières sont-ils si petits ?
Pour en terminer avec les petits désagréments, il est juste indispensable d'avoir en permanence un chiffon en microfibres dans la voiture parce que le grand écran tactile est un aimant à trace de doigts...
En regard de ces petites choses qui ne sont finalement pas très graves, les qualités du Tucson hybride sont justes énormes. En résumé, il s'agit d'une formidable machine à avaler des kilomètres dans le plus grand confort et la plus grande sécurité, sans jamais tomber dans la fadeur de conduite, le tout en gardant une belle polyvalence en circulation urbaine grâce à sa consommation limitée en ville, en particulier quand il y a des embouteillages. Et si vous ajoutez à ces qualités un prix certes élevé mais très compétitif par rapport aux modèles comparables ainsi qu'une garantie 5 ans kilométrage illimité, je pense que vous obtenez vraiment un véhicule qui sort du (petit) lot des SUV compacts full hybrid du marché. Par rapport à la concurrence chez Toyota, Ford ou Honda, le Tucson n'est certainement pas le plus sobre en essence, mais ceci mis à part, c'est à coup sûr le plus original, le plus équilibré et celui qui en donne le plus pour son argent.
Et puis, si le prix de l'Executive est trop élevé, vous pouvez considérer la finition intermédiaire Creative qui n'est déjà pas si mal dotée et est beaucoup moins chère.


Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hampi - (2022-01-03 15:24:00) : Vous payez très cher en assurance !! . même véhicule 50% bonus 510 ¤ tous risques par an avec une franchise de 635¤
    Je veux pas faire de pub mais halte aux assurances escrocd
  • Par Horza - (2022-01-03 19:55:08) : Bonjour, à vrai dire, le prix de l'assurance n'était pas l'objet premier de mon post mais pour donner une idée aux éventuels acheteurs. S'ils trouvent moins cher ailleurs, tant mieux ! Pour ma part j'avais fait 3 devis pour challenger la MAAF qui assurait mon précédent véhicule. L'écart de prix avec le moins cher des 2 autres devis était de l'ordre de 10% mais en contrepartie, j'ai un remboursement valeur à neuf pendant 2 ans, et pour ce cela vaut, une garantie bonus 50% à vie. Les assurances font aussi varier leurs prix en fonction du lieu où vous habitez. Personnellement je suis en région Parisienne et ce n'est pas donné en général. Vous êtes assuré auprès de quelle assurance ?
  • Par Gabriel - (2022-01-06 09:30:34) : Merci pour votre retour d'expérience, vraiment très enrichissant, pour ma part j'hésite entre un Toyota Rav4 Hybride ou PHEV et justement ce fameux Tucson, il faut dire que niveau budget il semble bien que Hyundai maitrise mieux son sujet, niveau consommation de carburant il semblerait que ce soit Toyota. J'ai rendez-vous dans chacune des concessions de ces marques, je verrai laquelle sera la plus intéressée par ma souscription ou mon achat.
  • Par Kinsou - (2022-01-07 00:34:07) : Merci pour votre avis très détaillé. A sa lecture, je suppose que vous êtes resté sur un Tucson 2 roues motrices uniquement. Venant d'un Gla250 4Matic (sans faire du tout terrain) , nous hésitons, pour améliorer la sécurité et la tenue de route, à considérer ou pas le Htrac.
  • Par Horza - (2022-01-07 08:11:37) : Bonjour, l'hybride simple n'existe qu'en 2 roues motrices et je n'avais pas spécialement besoin de 4 roues motrices dans la région où j'habite. Si c'est d'un 4 roues motrices dont vous avez besoin ou envie, il n'y a que le PHEV dans la gamme avec ses avantages et ses inconvénients. Sinon, je me demande si le nouveau Sportage n'existe pas dans la combinaison full hybrid / 4 roues motrices (à vérifier). Pour le reste il est très très proche du Tucson.
  • Par Horza - (2022-01-07 08:11:39) : Bonjour, l'hybride simple n'existe qu'en 2 roues motrices et je n'avais pas spécialement besoin de 4 roues motrices dans la région où j'habite. Si c'est d'un 4 roues motrices dont vous avez besoin ou envie, il n'y a que le PHEV dans la gamme avec ses avantages et ses inconvénients. Sinon, je me demande si le nouveau Sportage n'existe pas dans la combinaison full hybrid / 4 roues motrices (à vérifier). Pour le reste il est très très proche du Tucson.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

3 avis HYUNDAI Tucson (2021)


Avis Tucson filtrés par motorisations

Accès rapide aux moteurs :
( Retrouvez un peu plus bas la liste des 3 avis )

Essence Diesel
0 avis sur la 1.6 Turbo 48V 150 ch
0 avis sur la 1.6 CRDI 48V 136 ch
Hybride

AVIS LE PLUS COMPLET SUR HYUNDAI Tucson


Critique sur la Hyundai Tucson 1.6 Hybride 230 ch - Executive - millésime 2021- 10000 Km

18/20

Critique la plus complète numéro 1 posté par les internautes pour cette Hyundai Tucson (Poster mon avis)


Posté le : 2022-01-01 23:00:34
Utilisation du véhicule : 50% ville - 50% route

Qualités : style original, confort, qualités routières, équipement pléthorique, espace intérieur et coffre, qualité de fabrication et de finition, puissance du moteur hybride, bonne insonorisation, consommation raisonnable, excellente vision périphérique grâce aux caméras.

Défauts : manoeuvrabilité délicate dans les petits espaces, carillons parfois agaçants, pas d'Android auto sans fil, auto hold non permanent

Consommation moyenne : 6,8 l/100 km (Conso ville : 6.3 /Conso routes : 5.9 /Conso autoroute : 8.5 à 9.0)


Problèmes rencontrés : rien de particulier. Je précise que ma voiture a fait l'objet d'un rappel visant à reprogrammer certaines choses mais que je n'avais rencontré aucun bug d'aucune sorte au préalable.

Note : 18/20

Prix assurance : 1075 euros/an (Assureur : Maaf) (type de contrat : Tout risque) (Bonus/Malus : 50%+8%)


Quelle voiture ! Je l'ai depuis environ 8 mois et je dois dire qu'il s'agit d'une grande réussite pour Hyundai, marque que pourtant je considérais avec un certain scepticisme avant de découvrir ce dernier Tucson.
Le style d'abord. Alors que ses principaux concurrents se complaisent dans le carré et massif (pour ne pas le citer, le Toyota RAV4) ou le franchement banal (le Ford Kuga) le Tucson est beaucoup plus original. Citons en vrac: sa calandre qui intègre et rend invisibles les feux de jour quand ils sont éteints, les multiples arrêtes qui parcourent les flancs, les "griffes" des feux arrières qui ferment le bandeau lumineux et la ligne de toit soulignée par un arc chromé qui lui donne un faux air de coupé.
On n'a certes pas l'élégance sobre d'un très cher Volvo XC40 ou d'un plus modeste Seat Ateca, mais le tout est quand même aussi réussi que futuriste, et sans agressivité excessive comme on pourrait le craindre en voyant certaines photos de profil qui suggèrent que les fameuses arrêtes sur les flancs donnent un aspect bodybuildé à la voiture.
"En vrai", cela élargit un peu les ailes, mais cela donne surtout une forme de tension à la carrosserie qui contribue à dynamiser la ligne. Clairement, avec ce style, le Tucson cible le Peugeot 3008 qui est probablement le seul à soutenir la comparaison dans la catégorie "concept car à peine modifié pour la série", mais tout de même de manière un peu moins agressive que ce dernier.
Et si regarder le Tucson sera toujours un plaisir pour les fans de science-fiction comme moi, s'y installer sera une belle expérience pour tous. L'intérieur est d'un très bon niveau de qualité perçue. Il n'y a finalement pas tant de plastiques moussés dans l'habitacle (ils sont principalement sur la partie haute de la planche de bord) mais cela ne gâche en rien l'aspect visuel quand on entre dans la voiture. On voit que Hyundai a apporté un soin tout particulier à l'ambiance intérieure très épurée et reposante (pas de sentiment de confinement du conducteur comme sur le 3008), aux détails de style, à l'aspect et à la variété des matériaux, ainsi qu' aux assemblages (par exemple, le beau travail sur les contres portes avant se retrouve à l'identique sur les contre-porte arrière). Les sièges en cuir sont vraiment très confortables et bénéficient de réglages électriques précis à l'avant. J'ai vu un avis très négatif sur la version hybride rechargeable au sujet des sièges pourtant identiques et j'ai comme l'impression que nous ne parlons pas de la même voiture. J'ai parcouru environ 10000 km avec mon Tucson, dont de longs trajets durant les vacances et je n'ai jamais eu à me plaindre du siège conducteur. Il y a vraiment de quoi se concocter une position de conduite "aux petits oignons." Les assises sont suffisamment longues pour bien maintenir les cuisses, y compris sur la banquette arrière où l'espace aux jambes est généreux et dont les dossiers sont inclinables sur 10 positions (en fait, les premiers crans trop droits servent surtout à agrandir le coffre). Il y a des rideaux dans les portières arrières et les sièges chauffants sont disponibles à l'avant comme à l'arrière. Et cerises sur la gâteau, on trouve un réglage de climatisation pour l'arrière et 2 prises USB derrière la console. La garde au toit est très bonne y compris sur la banquette sous le très grand toit ouvrant panoramique.
J'ajoute que les espaces de rangement sont suffisants, en tout cas à l'avant (cela dit les bacs de portières sont un peu étroits), et que le coffre est de belle contenance. Bref, toutes les cases sont cochées pour faire du Tucson un parfait véhicule familial.
Le combiné d'instrumentation numérique sans casquette est toujours lisible (même avec du soleil) et son graphisme est agréable, le grand écran central tactile donne accès à une kyrielle de fonctions et permet de personnaliser l'accès à certaines d'entre elles. Il y a des touches dédiées (malheureusement tactiles et sans retour haptique) pour la climatisation et le volume, ce qui est moins bien que des vrais boutons, mais évite malgré tout de se perdre dans des menus pour des réglages aussi fréquents que basiques ou d'utiliser d'épouvantables réglettes tactiles peu pratiques, la mauvaise idée que l'on retrouve hélas maintenant partout chez VAG (hormis chez Audi, comme quoi tout cela reste une affaire de coût.)
Le système audio Krell est de qualité correcte, disons pour ceux qui connaissent, qu'il est équivalent à ce que mettait Renault sur son Scenic 3 en finition Bose. On a donc un système audio très honnête, mais un poil décevant car il n'a rien d'exceptionnel et est quelque peu survendu en tant que "système audio premium" par Hyundai.
La définition des caméras est vraiment bonne et permet une vision détaillée tout autour du véhicule. L'écran multimédia est très fluide et le GPS est de bon niveau (une mise à jour annuelle de la cartographie du GPS pendant 5 ans est incluse dans le prix), avec juste un petit bémol toutefois, les limitations de vitesse indiquées ne sont pas toujours fiables ce qui fait que sur les longs trajets je préfère quand même utiliser Waze ou Google Maps. Il dépannera néanmoins toujours efficacement à la campagne quand il n'y a pas de réseau et que le GPS de votre téléphone ne peut envoyer de requête pour trouver la destination demandée. A noter qu'on ne peut pas afficher la carte sur le combiné d'instruments, mais seulement sur l'écran central. Ce n'est pas si grave : il est très bien positionné et bénéficie d'une bonne définition.
Côté équipement, pour faire simple, il y a de série sur cette finition haut de gamme Executive à peu près tout ce qui peut exister en terme d'aide à la conduite, de sécurité et d'équipements de confort à quatre exception près. Sont aux abonnés absents : l'aide au stationnement en créneau, l'affichage tête haute, les sièges massants et le pare-brise dégivrant électriquement. En contrepartie de ces quelques manques bien relatifs, on trouve des raffinements inédits ou introuvables chez les constructeurs généralistes comme la caméra d'angle mort à affichage dans le combiné d'instrumentation (bien pratique pour voir les vélos qui arrivent parfois vite sur votre droite sur les pistes cyclables...), la sortie "sans conducteur" d'une place de parking trop étroite par télécommande (non ce n'est pas un gadget, j'en ai vraiment eu besoin 3 fois...), les sièges avant ventilés, la possibilité de déplacer électriquement le siège passager avant de la place de conducteur ou de l'arrière, ou encore le hayon intelligent qui s'ouvre automatiquement dès que l'on reste quelques secondes immobile derrière la voiture. Pratique quand on revient avec des sacs de courses plein les mains !
Je précise que tous ces équipements, y compris ceux que je ne cite pas ici car cela serait trop long fonctionnent avec une remarquable efficacité, et jusqu'à présent sans aucun bug.
Beau (je sais c'est subjectif), confortable, spacieux, bien fini et superbement équipé, c'est très bien, mais sur la route, qu'en est-il ?
Là est l'excellente surprise ! On est très loin du cliché du SUV pataud.
Ma voiture est équipée de l'option suspensions pilotées, donc attention, si vous me lisez pour vous renseigner dans le cadre d'un éventuel futur achat et que vous ne voulez pas prendre cette option, la partie sur les modes de conduite qui suit ne sera pas totalement pertinente puisque ces modes n'agiront pas sur le confort et le tenue de la caisse. D'après mon souvenir d'un lointain essai, le réglage standard de la suspension de situe quelque part au milieu de ce que je décris, ce qui est somme toute logique, et il privilégie tout de même le confort.
La tenue de route du Tucson est très bonne et totalement rassurante, la direction est suffisamment consistante, les accélérations peuvent vraiment être vives (l'hybridation y est pour beaucoup), le rayon de braquage est tout à fait correct et le freinage est juste excellent. La boîte automatique est un modèle classique à convertisseur, pas une boîte e-CVT comme chez la concurrence full hybrid. Résultat, pas de "patinage" intempestif de la boîte (en fait et pour être honnête, ce défaut n'est plus si marqué sur les e-CVT récentes) ni de hurlements du moteur en cas de forte accélération (ça, c'est toujours vrai).
Il n'y a que 2 modes de conduite sur la version hybride du Tucson (les versions essence et diesel ont un mode intermédiaire "Confort" en plus) : Eco et Sport. C'est le choix de l'un ou l'autre de ces mode qui va en fait déterminer le réglage de la suspension pilotée car il n'existe malheureusement pas de mode personnalisable. En mode Eco, le confort est excellent, même à l'arrière, même avec les roues de 19 pouces de série, et il est même suffisamment préservé sur revêtement dégradé. Les accélérations et les reprises sont bonnes: il y a quand même 230 CV même si dans ce mode ils ne paraissent pas si percutants. Le réglage "Éco" des suspensions implique néanmoins des mouvements de caisse en cas de route présentant certains types d' irrégularités (ondulations liées à des creux et bosses à longue fréquence) ou bien si vous conduisez vivement sur des routes sinueuses. Dans ces deux cas, je recommande évidemment de passer en mode Sport car là, tout change, avec en premier lieu un très bon contrôle du roulis ce qui sera bénéfique aux passagers comme au conducteur. Le confort devient alors un peu plus ferme mais reste de bon niveau sauf sur revêtement particulièrement abîmé. En mode Sport la direction se raffermit également un peu, et surtout, les accélérations sont beaucoup plus franches car la boîte auto est significativement plus réactive. En définitive, les dépassements deviennent une simple formalité et ça c'est un vrai gage de sécurité. Petit aparté, n'allez tout de même pas penser que dans ce mode vous obtiendrez une vraie voiture sportive : ce n'est évidemment pas le but d'un SUV de ce type, descendant direct des monospaces d'antan, même si dans l'absolu celui-là est très puissant pour un véhicule familial et est capable d'un 0 à 100 en 8 secondes ainsi que de très bonnes reprises.
Vous l'avez compris, en ce qui me concerne, j'utilise la plupart de temps le mode Eco : en ville ou sur autoroute bien sûr, mais aussi en général sur route. J'utilise le mode Sport uniquement sur route quand je veux doubler, quand la chaussée fait chavirer la voiture, ou simplement quand je veux m'amuser sur des routes mouvementées parce que là, le Tucson devient vraiment vif et sympathique à conduire, et ce sans risque de donner le "mal de mer" aux passagers.
Petit point sur la conduite de nuit : les LED éclairent vraiment bien en plein phare et la gestion automatisée des feux de croisement marchent parfaitement (jamais d'appel de phare de conducteur éblouis ni de commutation erronée en feux de croisement suite à un reflet sur des panneaux rétro-réfléchissants) Petit plus sécurisant : l'éclairage directionnel quand on tourne. Bref, le Tucson est aussi un plaisir à conduire la nuit.
Et la consommation dans tout ça ? Les environnements urbains, péri urbains et la route sont les terrains de prédilection du Tucson pour ce qui est de la consommation. Avec mon mix entre ville, route et autoroutes, je suis à une moyenne de 6.8 l/100, cela sans pratiquer l'éco-conduite. Il y a sûrement moyen de faire mieux, mais pour une voiture de cette puissance et de ce poids, cela me semble très raisonnable, et en tout cas ce n'est pas pire que la majorité des "petites" berlines compactes à essence bien moins puissante du segment C. Ce type de motorisation et de véhicule est juste à bannir si vous faites principalement de l'autoroute parce que dans ce contexte l'hybridation ne sert strictement à rien et vous pourriez facilement consommer 8.5 ou 9 l/100. Mieux vaut dans ce cas opter pour une berline ou un break bien aérodynamique avec un moteur essence efficient puisque le diesel est désormais voué aux gémonies (une Skoda Octavia 1.5 TSI par exemple)
Au sujet des trajets sur l'autoroute, hormis pour le sujet de la consommation un peu élevée c'est une vraie réussite. Avec tous les automatismes dont dispose le Tucson, la conduite est véritablement reposante. Mention spéciale au régulateur de vitesse adaptatif qui prend en compte tout seul les limitations de vitesse (cette fonctionnalité n'est effective que sur autoroute, sans doute parce que les erreurs de zones et de vitesse y sont rares, mais partout ailleurs, vous pouvez bien sûr utiliser le régulateur adaptatif simple)
Du point de vue du fonctionnement du système hybride, la gestion de l'intervention du moteur électrique est entièrement automatisée et totalement transparente pour le conducteur. Il n'y a pas de mode EV forcé, mais avec une si petite batterie, je ne suis pas sûr que cela aurait vraiment servi à quelque chose. Il n'y a pas non plus de mode de recharge forcée mais ça, même sur les PHEV je ne vois pas trop l'intérêt puisque c'est forcément source d'augmentation significative de la consommation.
Dernier point, l'insonorisation est très bonne et le passage de l'électrique au thermique est quasiment imperceptible.
Alors, il est vraiment parfait ce Tucson hybride ? Forcément non, car il y a toujours quelques petits détails qui agacent, quelques soit le véhicule sur lequel on a jeté son dévolu. Sur celui-ci, en premier lieu, attention à la man½uvrabilité: il peut être délicat de le garer dans un petit parking ou de circuler sur des rampes très étriquées (il y a heureusement des radars avant et arrière associés à une caméra 360 sur cette finition Executive) Autre détail un peu énervant, quand vous vous préparez à démarrer, penser à mettre la ceinture de sécurité avant d'appuyer sur le bouton d'allumage...si vous faites l'inverse, vous allez entendre un sorte de carillon franchement désagréable jusqu'à ce que vous répariez votre inexcusable erreur...
A propos de carillon, le pire du pire ce sont les alertes radars du GPS qu'il faut absolument déconnecter (on peut heureusement le faire une fois pour toute.) Des erreurs dans les limitations de vitesse (principalement en ville) déclenchent souvent à tort un carillon dans les zones de contrôle alors que l'on roule à la bonne vitesse, et cela sans compter les alarmes dues à des zones de contrôle mal placées... Non seulement le son est extrêmement désagréable, mais pendant toute la durée de l'alerte, l'autoradio est mis en sourdine. Bref, une belle fonctionnalité à proscrire, et si vous voulez vraiment des alertes radars, et largement plus fiables de surcroît, utilisez Waze !
Ensuite, pourquoi diable n'y a-t-il qu'une seule prise USB data ? La seconde prise USB à l'avant ne sert qu'à recharger et il n'y a aucun lecteur de carte SD. En conséquence, si vous voulez utiliser un GPS à partir de votre téléphone sur Android Auto et lire en même temps des fichiers musicaux à partir d'un autre lecteur, cela ne sera pas possible sans un adaptateur double USB (cela devrait marcher mais je n'ai pas essayé !) Au sujet d'Android Auto, il reste pour l'instant filaire (et s'il était sans fil, cela résoudrait le précédent point !) Une mise à jour devrait régler cela, mais on ne sait pas quand ! Autre détail peu agréable, l'auto hold n'est pas permanent : chaque fois que vous mettez le contact il faut penser à appuyer sur le bouton sous peine de sentir votre voiture avancer toute seule au premier stop ou feu rouge si vous avez pris l'habitude de retirer votre pied du frein. Une fois mis, il restera actif jusqu'à ce que vous coupiez le contact. C'est une habitude à prendre, mais c'est un peu idiot tout de même...
Et pourquoi les bacs de portières arrières sont-ils si petits ?
Pour en terminer avec les petits désagréments, il est juste indispensable d'avoir en permanence un chiffon en microfibres dans la voiture parce que le grand écran tactile est un aimant à trace de doigts...
En regard de ces petites choses qui ne sont finalement pas très graves, les qualités du Tucson hybride sont justes énormes. En résumé, il s'agit d'une formidable machine à avaler des kilomètres dans le plus grand confort et la plus grande sécurité, sans jamais tomber dans la fadeur de conduite, le tout en gardant une belle polyvalence en circulation urbaine grâce à sa consommation limitée en ville, en particulier quand il y a des embouteillages. Et si vous ajoutez à ces qualités un prix certes élevé mais très compétitif par rapport aux modèles comparables ainsi qu'une garantie 5 ans kilométrage illimité, je pense que vous obtenez vraiment un véhicule qui sort du (petit) lot des SUV compacts full hybrid du marché. Par rapport à la concurrence chez Toyota, Ford ou Honda, le Tucson n'est certainement pas le plus sobre en essence, mais ceci mis à part, c'est à coup sûr le plus original, le plus équilibré et celui qui en donne le plus pour son argent.
Et puis, si le prix de l'Executive est trop élevé, vous pouvez considérer la finition intermédiaire Creative qui n'est déjà pas si mal dotée et est beaucoup moins chère.

Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hampi - (2022-01-03 15:24:00) : Vous payez très cher en assurance !! . même véhicule 50% bonus 510 ¤ tous risques par an avec une franchise de 635¤
    Je veux pas faire de pub mais halte aux assurances escrocd
  • Par Horza - (2022-01-03 19:55:08) : Bonjour, à vrai dire, le prix de l'assurance n'était pas l'objet premier de mon post mais pour donner une idée aux éventuels acheteurs. S'ils trouvent moins cher ailleurs, tant mieux ! Pour ma part j'avais fait 3 devis pour challenger la MAAF qui assurait mon précédent véhicule. L'écart de prix avec le moins cher des 2 autres devis était de l'ordre de 10% mais en contrepartie, j'ai un remboursement valeur à neuf pendant 2 ans, et pour ce cela vaut, une garantie bonus 50% à vie. Les assurances font aussi varier leurs prix en fonction du lieu où vous habitez. Personnellement je suis en région Parisienne et ce n'est pas donné en général. Vous êtes assuré auprès de quelle assurance ?
  • Par Gabriel - (2022-01-06 09:30:34) : Merci pour votre retour d'expérience, vraiment très enrichissant, pour ma part j'hésite entre un Toyota Rav4 Hybride ou PHEV et justement ce fameux Tucson, il faut dire que niveau budget il semble bien que Hyundai maitrise mieux son sujet, niveau consommation de carburant il semblerait que ce soit Toyota. J'ai rendez-vous dans chacune des concessions de ces marques, je verrai laquelle sera la plus intéressée par ma souscription ou mon achat.
  • Par Kinsou - (2022-01-07 00:34:07) : Merci pour votre avis très détaillé. A sa lecture, je suppose que vous êtes resté sur un Tucson 2 roues motrices uniquement. Venant d'un Gla250 4Matic (sans faire du tout terrain) , nous hésitons, pour améliorer la sécurité et la tenue de route, à considérer ou pas le Htrac.
  • Par Horza - (2022-01-07 08:11:37) : Bonjour, l'hybride simple n'existe qu'en 2 roues motrices et je n'avais pas spécialement besoin de 4 roues motrices dans la région où j'habite. Si c'est d'un 4 roues motrices dont vous avez besoin ou envie, il n'y a que le PHEV dans la gamme avec ses avantages et ses inconvénients. Sinon, je me demande si le nouveau Sportage n'existe pas dans la combinaison full hybrid / 4 roues motrices (à vérifier). Pour le reste il est très très proche du Tucson.
  • Par Horza - (2022-01-07 08:11:39) : Bonjour, l'hybride simple n'existe qu'en 2 roues motrices et je n'avais pas spécialement besoin de 4 roues motrices dans la région où j'habite. Si c'est d'un 4 roues motrices dont vous avez besoin ou envie, il n'y a que le PHEV dans la gamme avec ses avantages et ses inconvénients. Sinon, je me demande si le nouveau Sportage n'existe pas dans la combinaison full hybrid / 4 roues motrices (à vérifier). Pour le reste il est très très proche du Tucson.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

0 avis 1.6 Turbo 48V 150 ch Essence

Pas d'avis sur cette déclinaison ... Merci d'avance à tous ceux qui pourront témoigner.

0 avis 1.6 CRDI 48V 136 ch Diesel

Pas d'avis sur cette déclinaison ... Merci d'avance à tous ceux qui pourront témoigner.

1 avis 1.6 Hybride 230 ch Hybride

2 avis 1.6 Hybride rechargeable 265 ch Hybride

Avis de concurrentes ?


Vous possédez ou avez possédé une HYUNDAI Tucson


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :




 


Mots clés relatifs à cette page

Les avis hyundai Tucson 1.6 Hybride 230 ch - Vos commentaires - avis hyundai Tucson 1.6 Turbo 48V 150 ch - Avis fiabilité hyundai Tucson - hyundai Tucson vos impressions et commentaires - hyundai Tucson 1.6 Hybride rechargeable 265 ch toutes vos remarques.






À voir aussi

NEWS Hyundai

Infos Hyundai

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)