Vie à bord A5 Sportback II (2016)


Habitabilite / coffre

Resituons-nous un peu, nous sommes ici sur le segment des berlines de taille moyenne, ce qui est alors comparable à une A4 et de manière plus étendue aux Classe C et Série 3 (et même Série 4 Gran Coupé pour sa concurrente la plus directe, c'est même quasiment un clone de chez BMW). Il faut donc voir cette A5 Sportback comme une A4 avec Hayon, ni plus ni moins...
Question habitabilité au deuxième rang ça reste donc relativement modeste. L'espace aux jambes est comme sur l'ancienne (et comme l'A4), correct mais sans plus. Il suffit que plusieurs grands gabarits entrent à bord pour sentir rapidement les carences. La place centrale arrière est comme toujours très peu fréquentable, le tunnel de transmission associé à une assise très dure (normal elle accueil l'accoudoir..) la réserve donc plutôt aux enfants.
Détail important, l'auto est vendue de base en 4 places et il faut débourser 360 euros en option pour bénéficier de 5 assises (ou plutôt d'une ceinture supplémentaire).
Niveau coffre on est ici à 480 litres, soit exactement la même contenance que l'A4 qui est pourtant à malle ou encore l'ancienne A5 Sportback (à hayon donc). Et même si il y a un hayon ici, n'espérez pas vraiment exploiter l'espace situé au dessus de la plage arrière, l'inclinaison importante du toit ne laisse qu'un espace anecdotique (on peut toutefois retirer la tablette).
Bref, c'est fait pour un famille de quatre au maximum, avec des gabarits en dessous du mètre quatre vingt. Eu delà l'auto ne me semble pas adaptée, car même à quatre les départs en vacances devront être optimisés au niveau des bagages à prendre...

Habitabilité 2ème rang :
Volume de coffre (480 L) :
Confort de suspension :
Confort Amort. Pilot? :
Confort S-Line :
Confort RS5 :
Finition / Présentation :
Infodivertissement :
Infodiv. MMI MIB2 :
Places assises :
5
Empattement * :
2.82 m

* : l'empattement est un indice important sur l'habitabilité

Quelques véhicules proches :
Serie 3 GT / Classe E / Serie 4 Gran Coupe / Serie 3 / Classe C / CLA 2 / Insignia Grand Sport / CLA




Modularité

Si la modularité reste assez classique et très proche de l'A4, il faut toutefois prendre conscience que le hayon change beaucoup les choses... En effet, sur une A4, le rabaissement des sièges permet d'avoir de la longueur sans toutefois profiter d'une quelconque hauteur (la faute à la malle du coffre), ici c'est totalement différent. Une fois la tablette retirée et les sièges rabattus, on a affaire à un espace qui devient très intéressant pour transporter des choses réellement encombrantes. La taille de l'ouverture est donc sans commune mesure et permet d'embarquer plus de choses et plus facilement.


Confort ?

Afin de garder un certain dynamisme, les A5 ne sont généralement pas les autos les plus tendres du marché avec les cervicales. Bien évidemment, et vu le standing, vous n'aurez pas non plus affaire à une planche à pain, le châssis de base est très civilisé et évite tout désagrément notable. Vous pourrez même moduler le tout avec l'amortissement piloté en option à 1190 euros (qui amène aussi un rabaissement de 10 mm de la caisse).
En version S-Line ou avec l'option châssis sport rabaissé de 20 mm les choses commencent toutefois à largement se corser... Prenez donc bien en compte qu'il faut alors investir dans l'amortissement piloté qui peut être greffé à ce châssis sport. Sachez aussi qu'il n'y aura pas non plus de miracle, même en mode confort c'est encore raide.

Finition / présentation

La présentation de cette A5, identique à l'A4, se révèle assez proche d'une Passat en raison de ses aérateurs très étendus. L'ensemble est extrêmement bien fini même si on y regarde de très près. Toutefois, et malgré l'adoption de bien plus de surfaces en matériaux nobles, l'ensemble fait très "plastique". Je sais que cette expression ne parlera pas à tout le monde mais ce que je veux dire par là c'est que leur aspect est très synthétique. Parfois, certains plastiques moussés avec un grain épais peuvent presque faire penser à des parties en cuir (pour extrapoler), ce n'est pas le cas ici puisque les plastiques bien lisses ne laissent pas le doute. Bref, je ne vais pas m'y attarder car il ne faut pas non plus que vous reteniez que les plastiques sont ratés, ce qui serait faux.
L'insert traversant toute la planche de bord peut être habillé d'une matière façon aluminium (sans doute le plus répandu), de boiseries qui semblent réelles et enfin un laquage noir à la mode mais pas franchement recommandable (salissant, fragile et pas très qualitatif je trouve).


Compléter cet article







Synthèse de vos avis sur la vie à bord

Confort global : 4 aiment

Confort des sièges : 1 aime

Insonorisation et bruit perçu : 2 aiment

Finition / qualité des plastiques : 1 aime

Nombre de rangements : 1 n'aime pas



 
    OUVRIR    
 




Vous possédez ou avez possédé une AUDI A5 Sportback II


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :






À voir aussi

NEWS Audi

Infos Audi

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)