Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 10/07/2024

Annonces auto : détecter et éviter les arnaques


Acheter ou vendre une voiture d'occasion peut être source de stress avec le recrudescence des arnaques (tout comme la créativité des arnaqueurs), et il est donc vital de rester vigilant si vous ne voulez pas perdre d'argent, car rappelons que la voiture est la deuxième dépense la plus importante pour les citoyens après l'immobilier ... Voici quelques conseils essentiels pour surfer en toute sécurité sur les sites d'annonce de type Leboncoin ou Lacentrale.

Méfiez-vous des professionnels qui n'en sont pas

Certains arnaqueurs se font passer pour des professionnels mandatés, offrant des véhicules à des prix très attractifs, souvent bien en dessous du marché. Ils demandent généralement un acompte pour "réserver" la voiture, puis disparaissent une fois l'argent versé.
La fraude consiste donc ici à vous mettre en confiance par le statut de professionnel, qui a tendance à vous inciter à baisser la garde.
Sachez aussi que les professionnels, les vrais cette fois, sont ceux qui ont le moins peur d'arnaquer les gens (généralement vice caché) car ils ont de la bouteille et ont vite remarqué que les clients étaient peu nombreux à employer les voies judiciaires pour se faire dédommager quand il y avait des problèmes (les gens se laissent souvent faire et ça stimule les "professionnels arnaqueurs").

Conseil :

  • Vérification de l'identité : Demandez des preuves de l'identité et de la légitimité du mandataire. Cherchez des avis en ligne ou des témoignages de clients précédents.
  • Contrats clairs : Exigez un contrat détaillé précisant les termes de la transaction. L'absence de documentation est généralement très mauvais signe.
  • Rencontres en personne : Préférez les transactions où vous pouvez rencontrer le vendeur en personne, voir et tester le véhicule avant de verser un quelconque acompte ou paiement.

Les offres trop belles

Les annonces de véhicules en parfait état à des prix exceptionnellement bas sont souvent des appâts pour attirer les acheteurs. Les photos peuvent être issues d'autres annonces légitimes et les informations techniques, totalement inventées. C'est même une des manières les plus évidentes de repérer les annonces fausses, et sachez que c'est souvent fait de manière grossière. Par exemple, d'une photo à l'autre ce n'est pas toujours la même voiture ou le même lieu, et dans ce cas l'affaire devient très douteuse. Ayez donc l'oeil et observez les images tel un détective privé (encore une fois le bon sens et l'intelligence sont vos meilleurs alliés, pensez donc à travailler ces qualités ... Pour vous entraîner, faites-le en triant les annonces par prix, les premières (mis à part les voitures accidentées) sont souvent truffées de fausses annonces, c'est un jeu qui peut même devenir rigolo !
Hélas, quand on dénonce ce type d'annonce au site qui les référence, il n'est pas garanti qu'elle soit retiré (c'est du vécu), même quand l'arnaque est grossière et visible comme le nez au milieu du visage.

Conseil :

  • Comparaison des prix : Utilisez des sites de comparaison pour vérifier si le prix de la voiture est en ligne avec le marché. Un prix trop bas est presque synonyme d'arnaque..
  • Questions détaillées : Posez des questions spécifiques sur le véhicule : historique des entretiens, nombre de propriétaires précédents, accidents éventuels. Les réponses vagues ou évasives sont un mauvais signe, tout comme l'utilisation d'un Français trop
  • Vérification des photos : Utilisez des outils de recherche d'images inversées pour vérifier si les photos de l'annonce existent déjà ailleurs sur Intenter. Vérifiez aussi la cohérence entre les différents clichés (si le fond ressemble à une rue américaine il faudra se poser des questions par exemple ... La majorité des arnaqueurs, et c'est une chance, est généralement peu dotée en matière grise et ils font beaucoup d'erreurs)

Transactions exclusivement en ligne

Les escrocs préfèrent souvent les communications via des plateformes de messagerie sécurisées et demandent des paiements par des moyens inhabituels tels que des cartes prépayées ou des services de transfert d'argent qui sont difficiles à retracer.


Conseil :

  • Préférence pour les plateformes reconnues : Utilisez des plateformes de messagerie et de paiement reconnues pour leur sécurité.
  • Rencontres en personne : Insistez pour rencontrer le vendeur en personne, inspecter le véhicule et finaliser la transaction. Les escrocs éviteront souvent les rencontres directes. L'idéal est aussi que la rencontre se fasse chez le vendeur, car en le faisant dans un lieu neutre cela voudra peut-être dire qu'il cherche à ne pas se faire identifier (mauvais signe)
  • Méthodes de paiement sécurisées : Utilisez des méthodes de paiement traçables et vérifiables. Évitez les transferts d'argent anonymes bien entendu (si vous comptez payer en Bitcoin il faudra peut-être s'abstenir, sauf si vous avez l'auto et ses clés avec la carte grise déjà barrée à votre nm évidemment) ...

Vérifiez le compteur

Les compteurs trafiqués sont une méthode courante pour augmenter la valeur d'une voiture en réduisant artificiellement le kilométrage affiché. Sachez qu'il s'agit même de l'arnaque la plus répandue concernant les ventes de voitures d'occasion, et la numérisation des interfaces n'a pas permis de faire cesser cette fraude vieille comme le monde (ou plutôt vielle comme l'auto). Et c'est d'ailleurs étonnant car il serait tout à fait possible de sécuriser à 100% toute base de donnée et interface d'une voiture ...

Conseil :

  • Historique du véhicule : Utilisez des services comme Histovec ou Carvertical pour obtenir un maximum d'informations sur l'historique du véhicule. Ces rapports incluent souvent le kilométrage enregistré lors de chaque changement de propriétaire ou entretien.
  • Inspection professionnelle : Faites inspecter le véhicule par un mécanicien de confiance qui peut identifier des signes d'usure incohérents avec le kilométrage affiché. Si vous avez un peu de bon sens et un oeil affûté, vous pourrez aussi le faire vous-même ...
  • Cohérence des documents : Vérifiez que le kilométrage sur les documents d'entretien correspond à celui affiché sur le compteur.

Soyez prudent avec les documents

Des faux certificats de contrôle technique, des documents d'entretien falsifiés, ou encore des cartes grises contrefaites sont utilisés pour légitimer des véhicules volés ou en mauvais état. Les centres de contrôle technique sont loin d'être tous rigoureux, et j'ai pour preuve l'histoire d'un proche qui a récemment corrompu l'un d'entre eux facilement par manque de moyen pour réparer sa carrosserie gravement endommagée sur une aile (un centre qui en plus prétend faire passer le contrôle aux gendarmes et policiers du coin ! Un comble ...).

Conseil :

  • Inspection minutieuse : Examinez attentivement tous les documents fournis. Comparez les informations avec celles enregistrées auprès des autorités compétentes. Observez le bilan et les points de contrôles relevés, notamment les défaillances mineures. SI le bilan est trop propre il faudra sans doute creuser ...
  • Copies officielles : Demandez des copies officielles des rapports d'entretien et des contrôles techniques. Les documents falsifiés sont souvent mal réalisés.
  • Correspondance des informations : Assurez-vous que toutes les informations (nom, adresse, numéro de châssis) correspondent entre les différents documents.

L'arnaque au chèque de banque

Bien connue, cette arnaque est donc très populaire et encore utilisée de nos jours. Voir l'article dédié ici.

L'Arnaque aux preuves de paiement

Les arnaqueurs peuvent fournir des preuves de paiement falsifiées, comme des faux tickets de paiement ou des transferts bancaires inexistants, prétendant que l'argent a été transféré alors que ce n'est pas le cas.

Conseil :

  • Confirmation du paiement : Ne remettez jamais les clés du véhicule avant d'avoir confirmé la réception de l'argent sur votre compte bancaire. Méfiez-vous des justificatifs de paiement envoyés par e-mail.
  • Vérification bancaire : Utilisez des virements bancaires pour les transactions et demandez à votre banque de confirmer la réception des fonds.
  • Procédure standardisée : Suivez une procédure de vente standardisée qui inclut la confirmation de la réception du paiement avant de transférer la propriété du véhicule.

Arnaque malgré le "paiement sécurisé"

Les systèmes de paiement sécurisés ne sont hélas pas dénués de faille ... Pour creuser le sujet vous êtes invité à lire l'article dédié.


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Avez-vous peur de vous faire contrôler par la police même quand vous êtes en règle ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales