Comportement routier Serie 6 GT (2017)


Tout en douceur

Plantons d'emblé le décor, la Série 6 GT se destine à un segment de niche, à savoir une clientèle bien ciblée et réduite en nombre. Il ne vous aura pas échappé que cette dernière appartient à une classe d'âge plus élevée, et qu'indubitablement BMW a du régler l'engin en conséquence. Car si un X5 peut à la fois s'écouler à un petit jeune friqué ou un retraité de longue date, la Série 5 GT se concentre quand même beaucoup plus sur le troisième âge (bien que pour ma part j'ai une Série 5 GT avant même avoir atteint ma quarantaine, en fin bref...).

Comportement châssis :
Comp. M Sport :
Comp. Pack Executive Drive :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Conf. Susp. pneumatique :
Conf. M Sport :
Motricité :
Arrière ou 4X4
Hauteur :
1.54 m 
Longueur :
5.09 m
Poids moy. approx. :
1900 kg  Poids important
Empattement :
3.07 m (60% de la longueur)  (Pour la route : peu agile en ville)

(Plateforme CLAR)



Quelque(s) véhicule(s) proche(s) : A6 / Insignia Grand Sport / Classe E

Il faut donc bien prendre conscience que le plaisir de la conduite se situe avant tout dans la ouaté du châssis, à savoir quelque chose de très moelleux. La direction se veut elle aussi souple avec une démultiplication qui n'induit pas une trop grande vivacité de sa part (et donc une hyper sensibilité qui pourrait gêner une conduite très apaisée).
L'empattement XXL rend la Série 6 GT ultra stable mais réduit tout autant son agilité en manoeuvre... Mais si ces qualificatifs décrivent bien une version standard, vous allez voir par la suite que ce n'est plus la même chanson si vous la "tunez" avec tout l'attirail que BMW est allé chercher chez les équipementiers.


Par rapport à l'ancienne ?

Si la philosophie des réglages reste similaire à la Série 5 GT, le léger changement de morphologie et sa petite baisse de poids la rendent un poil plus affûtée. Mais ne nous mentons pas, c'est très loin d'être une révolution, la 6 se mène principalement à rythme de sénateur, bien qu'en virage sur route sèche on puisse obtenir des vitesses de passage plus élevée que ce les sensations retransmettent (il faut dire qu'avec du double triangle à l'avant et du multibras à l'arrière ça ne se dandine pas n'importe comment !)... Car avec ce genre d'auto on met toujours un peu plus de temps à percevoir les limites, notre confiance mettant un peu de temps à venir (l'inertie et la lourdeur inspirant la peur de faire un tout droit).

En ce qui concernent le gabarit et les caractéristiques techniques, on reste sur des largeurs de voies identiques et l'empattement grimpe de 6 cm, et donc on est sur quelque chose de quasi identique. Le poids est très légèrement abaissé d'une soixantaine de kilogrammes et la hauteur est réduite de 2 cm, encore une fois c'est très similaire. Niveau pneumatiques on reste aussi sur les mêmes formats, avec des pneus plus larges à l'arrière à partir des 19 pouces (ce qui fait une belle différence en terme de tenue de route et comportement du train arrière).

L'évolution se situe ici avant tout dans l'équipement additionnel qui n 'existait pas avant : barres anti-roulis actives, suspension pneumatique aux 4 roues (à l'arrière de série sur les 5 et 6 GT) et roues arrière directrices

steptronic 8 ?


Comme depuis plus de 10 ans maintenant, c'est la ZF8 qui s'occupe de propulser la Série 6 GT. Une boîte à trains épicycloïdaux qui s'avère à la fois confortable et ultra réactive. Mais de toute manière vous n'avez pas le choix, c'est la seule transmission proposée (on voit cependant mal une boîte mécanique ici ! Et une double embrayage ne serait pas cohérente non plus).
Dommage que le pommeau soit toujours aussi peu qualitatif : plastique dur et léger... Celui de mon ancienne GOlf 4 Tiptronic était mieux réalisé.

XDrive

De série à partir du restylage, il était en option sur l'ensemble des motorisations à l'exception de la 640d (avec 320 ch mieux vaut motricer des quatre roues). Cette transmission est en réalité une propulsion pure à laquelle on a greffé une boîte de transfert qui peut venir chiper du couple pour l'envoyer au train avant. On a donc maxi 50% de couple sur l'avant bien que BMW estime que ça grimpe à 100% (oui, dans le cas où l'arrière n'a plus aucun grip, et donc c'est un peu jouer sur les mots...).

Châssis M Sport ?


Pas aussi affûté que sur les véhicules de plus faible poids, telles les Série 1 et 3, le châssis M Sport apporte ici un poil de fermeté supplémentaire sans que ça ne transfigure l'auto. On a quelque chose d'un peu mieux assis et qui tangue moins, mais la différence semble plutôt se faire du côté des gommes. Car une fois le châssis M Sport en poche, on profite d'emblée d'une largeur de 275 mm à l'arrière, bien plus généreux que le 245 mm plus à l'aise sur une Série 3. Cette largeur qu'on peut qualifier de très importante, est telle que cela assied l'arrière de manière bien plus robuste, ce qui fera d'ailleurs légèrement gagner en sous virage l'auto (l'arrière part plus difficilement avec de telle gommes !).

suspension pneumatique ? amortissement piloté ?


De série, comme toute BMW break à partir de la Série 5, il y a donc une suspension pneumatique à l'arrière sur toutes les versions. Mais sur cette génération de GT, BMW propose désormais en option (2000 euros) d'avoir cette fameuse suspension sur les quatre roues.
Grâce à cette extension, l'auto peut maintenant voir sa garde au sol être modifiée, à savoir 1 cm plus bas ou 2 cm plus haut que la hauteur de caisse de base. On pourra donc regretter que l'amplitude soit relativement réduite, mais ne s'agissant pas d'un vrai tout terrain ça ne posera pas vraiment de problème (on aime quand même pouvoir survoler d'éventuelles inondations en se perchant un peu plus haut encore).


Enfin, l'amortissement qui est forcément présent avec la suspension pneumatique est sur la 6 GT de série (même sans suspension pneumatique donc). Et si les différences entre les modes ne sont pas des plus flagrant, c'est toujours ça de pris...

Roues arrière directrices ?

Disponible en option à 1300 euros, on a donc des roues qui tournent de manière antagoniste à petite vitesse (jusqu'à 50 km/h à peu près) puis dans le même sens à plus haute vitesse.
Au delà de décupler les vitesses de passage en courbe en réduisant le crissement des pneus, on obtient aussi une manoeuvrabilité exceptionnel qui sera très avantageuse en milieu urbain (surtout si votre quartier se formes de petites ruelles à angle droit).
Mais comme je l'ai déjà dit, sentir le popotin travailler de cette manière aura tendance à vous surprendre au début.

Pack Executive Drive ? Magique !

A 3950 euros, le dispositif onéreux réunit ici tout ce qui peut rendre plus dégourdie la 6 GT : la suspension pneumatique, les roues arrière directrices et le contrôle dynamique du roulis, à savoir des barres anti-dévers actives qui se tendent et se détendent à la demande : soit plus assurer un virage à plat soit pour assurer du confort en ligne droite, car les barres anti-roulis influent grandement sur les remontées des défauts de la route.
Ainsi équipé, vous alliez alors le meilleurs du confort tout en améliorant significativement le comportement de l'auto,

Conduite autonome ?

Finalement cette 6 Gt n'a pas grand chose à envier à Tesla et son autopilot de base (je ne parle pas du FSD). Vous avez ici la possibilité d'avoir un véritable pilote automatique en ligne droite en option à 2850 euros : le Drive Assist Pro.


Compléter cet article








Comparatif
5.09 m

1.54 m

Comparatif
3.07 m

Comparatif
610 L
66 L
Stationnement

Plus la hauteur est élevée plus le surplus de consommation est élevé. L'aérodynamisme est primordial pour limiter sa consommation.
Les constructeurs ont tendance à rabaisser de plus en plus leurs modèles afin d'optimiser le CX de pénétration dans l'air (ex : BMW et son Efficient Dynamics).

Prise au vent

Plus l'empattement (distance entre les roues avant et arrière) est élevé plus les possibilités en terme de comportement routier et d'habitabilité sont élevés.

Habitab. / Comport.

L'évaluation du volume de coffre ne prend pas en compte la catégorie du véhicule (citadine, berline etc ...).
Une citadine qui a un bon coffre dans sa catégorie peut avoir une note moyenne ici-même car le volume reste malgré tout limité.

Coffre
Autonomie

Auto. 8
(Boîte auto Steptronic à convertisseur)

5 pl.

Restylage :
07/2020

Transmisssion :
Propulsion
4X4

Poids moyen :
1900 kg
Poids important
 


Pneus Confort Efficacité
sur Serie 6 GT
Commentaire
225/60 R17
Flancs : 13.5 cm
9.5/10 6.7/10 Tendance au roulis
245/50 R18
Flancs : 12.3 cm
8.6/10 8/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
245/45 R19
Flancs : 11 cm
7.7/10 8.7/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
275/40 R19
(Arrière)
Flancs : 11 cm
7.7/10 9.6/10 Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse
245/40 R20
Flancs : 9.8 cm
6.9/10 9.4/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
275/35 R20
Flancs : 9.6 cm
6.7/10 10/10 Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse
245/35 R21
(Arrière)
Flancs : 8.6 cm
6/10 10/10 Sur un rail ! / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé / Compromis tenue de route / consommation idéal
275/30 R21
(Arrière)
Flancs : 8.3 cm
5.8/10 10/10 Sur un rail ! / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé / Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse


Comportement routier : quelques notions de base

Voici quelques petites choses à savoir concernant le comportement routier des autos :

  • La monte de jantes/pneus a une incidence directe sur le niveau de confort et sur la précision de la direction. Plus les flancs sont hauts, moins le train avant sera précis mais plus le confort de suspension sera élevé. Plus la largeur du pneu sera importante plus la tenue de route sera au rendez-vous, mais cela ne sera pas favorable à la consommation ni à l'aquaplaning
  • Une direction électrique se révèle généralement moins précise et consistante qu'une version hydraulique
  • La hauteur de caisse influe sur le comportement. Plus la voiture est haute sur pattes et plus le roulis sera prononcé. Un centre de gravité réduit permet de virer à plat dans les virages en limitant le tangage, mais cela réduit le niveau de confort (suspension) puisque le débattement des roues est réduit.
  • Une version 4X4 sera plus lourde qu'une version ayant deux roues motrices, cela favorisera aussi le sous virage
  • Une traction aura une tendance au sous virage alors qu'une propulsion se dirigera plutôt vers un survirage
  • Une propulsion est généralement mieux équilibrée en terme de masse (répartition du poids entre l'avant et l'arrière)
  • Un empattement long permet de favoriser la stabilité à haute vitesse mais favorisera le sous virage. Un empattement trop court ne permet pas de rouler vite en étant serein, faites le test avec une Smart
  • Les voitures diesels sont plus lourdes et sont donc généralement moins bonne au niveau de la répartition des masses. Elles sont aussi parfois plus fermes en suspension pour contrer le surpoids






Vous possédez ou avez possédé une BMW Serie 6 GT

Partagez avec les autres l'expérience (qualités, défauts, fiabilité, frais...) que vous avez eu avec votre BMW Serie 6 GT. Le témoignage est une information riche et pertinente pour celui qui veut acheter un véhicule. Merci à tous pour votre participation !
(Plus votre avis est complet plus il est haut placé)

Vous manquez d'inspiration pour votre avis ? Rendez-vous un peu plus bas pour vous aider.


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésime, batterie kWh si électrique etc. Ces détails comptent beaucoup et permettent de mieux décrire votre véhicule)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, la limite en nombre de caractères est élevée
Merci à tous les altruistes qui prennent le temps d'entrer dans les détails !

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis) :
Dans votre commentaire n'hésitez pas à faire en plus la comparaison de votre Serie 6 GT avec d'autres modèles que vous avez possédés. Information qui est souvent riche d'enseignements.



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :




Conseils et idées pour la rédaction de votre commentaire

Vous manquez d'inspiration pour votre avis ? Lisez ces quelques lignes.

Quelques idées pour agrémenter les Qualités et Défauts :

  • Prestations routières : Comportement/tenue de route, précision/ressenti de la direction, tangage/roulis dans les virages (parler éventuellement de la monte de pneumatiques), confort de roulement (bruit, raideur de la suspension), etc ...

  • Prestations du moteur : est-il suffisant pour l'auto, est-il creux (pas de puissance en bas régime), bruyant/silencieux, énergivore/économique, fiable, agréable etc ...

  • Intérieur : est-elle habitable/spacieuse, volume de coffre (ainsi que sa forme, seuil de chargement, accessibilité), insonorisation, confort des sièges, modularité, qualité de finition, usure et vieillissement du mobilier, aspects pratiques particuliers, éclairage de nuit, équipements, visibilité vers l'extérieur (avant et arrière), position de conduite, hauteur du poste de conduite, ergonomie des commandes ainsi qu'éventuellement l'équipement multimédia, qualité du son de l'autoradio, équipements "sympas" (ex : toit en verre), etc ...

  • Autres : style/design (bon vieillissement ?), image de marque, SAV, rapport qualité/prix, éléments bien/mal conçus, protection de la carrosserie, coût en entretien/assurance/pièces détachées, fiabilité générale, etc ...

  • IMPORTANT : Réservez les pannes et les problèmes techniques pour le champs "problèmes rencontrés".

Problèmes rencontrés : Listez ici tous les soucis techniques que vous avez rencontrés avec si possible les frais engendrés, le comportement du concessionnaire ou du garagiste qui s'est penché dessus, le kilométrage auquel le problème s'est produit, le montant de la participation de la marque pour les pannes précoces ou sous garantie. Vous ne devez pas lister des défauts de la voitures mais les pannes (aussi diverses et variées qu'elles peuvent être).

Note : N'hésitez pas à justifier la note attribuée. (surtout si celle-ci est inférieure à la moyenne).

Prix assurance : Indiquez le montant annuel ainsi que le nom de l'assurance et le type de contrat (tiers, tous risques etc...) entre parenthèses. Lorsque suffisamment de données seront récoltées, elles seront affichées dans le paragraphe budget - entretien présent en haut de page.

Commentaire libre : ici vous avez carte blanche, parlez de ce que vous voulez ! Si vous devez comparer votre auto à une autre (ou d'autres), c'est le meilleur emplacement pour le faire. Toute autre information/impression de votre part est la bienvenue.



À voir aussi

NEWS BMW

Infos BMW

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)