Histoire des marques

- Citroën
- Peugeot
- Renault
- Audi
- Volkswagen
- BMW

 
Les sagas de l'auto

- BMW Série 3
- 205 - 208
- Scenic
- Golf
- Clio
- Megane

Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques



Dossiers-Conseils > Pneu > gonflage à l'azote : avantages 10/09/2014

Gonfler ses pneus à l'azote : les avantages

Saviez-vous qu'il était possible de mettre autre chose que de l'air dans vos pneus ? L'azote se révèle en effet être un gaz de substitution qui peut apporter certains avantages. Cependant, il faut noter qu'il s'agit là d'un sujet plutôt controverser et qu'on entend un peu tout et son contraire à droite et à gauche.


Alors, quels sont les avantages à gonfler ses pneus avec de l'azote ?

  • L'azote élimine l'effet de surpression du pneu quand il chauffe. Car en roulant, votre pneu se met à chauffer (en raison de la résistance/frottement à la route) ce qui dilate l'air présent à l'intérieur, provoquant ainsi plus de pression. C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut vérifier ses pneus à froid, histoire d'avoir la pression "d'origine". A chaud, il ne faudra pas s'étonner d'avoir de 0.2 à 0.5 bars de plus qu'à froid.
    L'azote, quant à lui, ne se dilatera pas quand la température montera à l'intérieur du pneumatique. Le pneu est donc moins soumis à ces cycles de dilatation/condensation, ce qui devrait moins le fatiguer.
  • Le fait d'éviter cette surpression réduit les légères perditions d'air, ce qui permet d'espacer les contrôles de pression. De plus, cela réduit donc drastiquement les risques d'éclatements car l'échauffement est moins important avec l'azote.
  • L'azote a des avantages intrinsèques : il est sec (donc pas d'oxydation), non inflammable et son coefficient de dilatation est inférieur à l'air ambiant (la pression n'augmente donc pas facilement en chauffant)
  • L'usure des pneus devrait alors être plus régulière. Car en se dilatant, l'air "classique" fait un peu grossir le pneu, ce qui lui donne une forme un peu différente. Toutefois, cela doit être tellement minime que ça en devient anecdotique ...

Du pipo alors ?

La vérité semble se trouver au milieu, comme souvent ... C'est ni inutile ni vraiment très avantageux. Et il semble que ce soit les professionnels qui en profitent le plus en facturant ce nouveau service dans les centres auto. Et oui, c'est ça l'économie, on crée un nouveau besoin pour élargir le marché. Un peu de marketing par dessus pour exagérer les avantages et c'est dans la poche ! En effet, il faut savoir par exemple que l'air contient déjà 80% d'azote, ce qui est déjà pas mal ! Et puis au final, l'azote dans un pneu peut atteindre 95%, pas plus car il y a toujours un peu d'air dans le pneu (juste après l'avoir monté sur la jante) avant de le gonfler pour la première fois.
Toutefois, il faut noter qu'une société comme Airliquide annonce (voir ici) sérieusement que cela permet garder un pneu en moyenne 25% plus longtemps sur des camions. Et le gain de carburant serait de 2%. Les F1 utilisent aussi l'azote, ce n'est donc pas non plus pour rien.


Des pneus gonflés à l'azote sont signalés par des valves vertes

Pour qui ?

L'azote semble principalement indiqué pour les personnes qui font du circuit avec leur auto. Car c'est dans ces conditions que les pneus chauffent beaucoup, les dilatant de manière importante.

Peut-on faire l'appoint avec de l'air normal sur des pneus gonflés à l'azote ?

Cela peut se deviner facilement ... L'air "normal" de notre planète contient 80% d'azote pour 20% d'oxygène (grossomodo). Donc les pneus gonflés "classiquement" avec de l'air contiennent ces deux "ingrédients". Si vous ajoutez de l'air "normal" à un pneu gonflé à l'azote, cela reviendra à ajouter un peu d'oxygène à votre azote. Cela ne sera donc pas un soucis, à part que vous aurez dans vos pneus de l'air redevenu "classique" (mélange air + oxygène). L'avantage de l'azote sera perdu mais aucune autre conséquence malheureuse ne sera à craindre.

Prix d'un gonflage à l'azote

Le coût pour gonfler ses quatre pneus à l'azote va de 10 à 15 euros sachant que Feuvert l'indique à 15.50 euros (Septembre 2014). Ce n'est donc pas donné pour avoir un gaz qui constitue 80% de l'air ambiant ...

Si vous avez une expérience ou anecdote à communiquer sur le sujet, aidez à faire avancer le débat en participant en bas de page : Merci à tous

Tous les commentaires et réactions

Dernier commentaire posté

Par papi/julo (Date : 2016-09-13 18:19:28)

question suspention confort plus souple ??? jai une C3 que je trouve dur dur votre AVIS ?????? merci JD

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-09-13 19:23:47) : Soyez plus précis dans votre question !
  • Par papi/julo (2016-09-16 17:44:26) : je fait reponse avec lazote peut-être les pneus un peut plus de souplesse a la voiture je recherche cela pour ma C3 1/4 HDI merci

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Derniers commentaires postés (ordre décroissant):


Par Sophie 34 (Date : 2016-08-24 14:32:32)

J'ai équipé depuis quelques années les pneus de ma voiture à l'azote. Je les amène toujours à vérifier la pression au même stand et c'est gratuit.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Jojo Ferra (Date : 2016-07-15 22:11:59)

Bonjour,

Le gonflage à l'azote a l'énorme avantage de vous faire payer 15 ¤ une prestation de gonflage qui était auparavant gratuite ! Je suis moniteur de plongée et je m'y connais en variation de pression et de matériels sous pression. L'air que l'on respire est effectivement composé d'environ 79 % d'azote, 20 % d'oxygène et le reste de gaz rares. Les lois de Mariotte et d'Henry s'appliquent à l'air que l'on respire, comprimé dans nos pneus par exemple, et aussi parfaitement à un composé de 100 % d'azote, lui aussi dans nos pneus. Le fait de gonfler ses pneus à l'azote n'empêche la micro fuite sur votre valve de faire son ½uvre et de vous obliger à regonfler dans 6 mois ! Moi je gonfle à l'air et sur 4 pneus, en 6 mois, rien ne bouge sauf sur 1 pneu où je dois avoir une micro fuite. Alors je rajoute 0,5 bar (sur 3) d'air, et ça repart pour 6 mois sans que cela ne me coûte rien. Maintenant si certains se persuadent que c'est mieux pour leur voiture, tant mieux pour les garagistes. C'est un peu comme "boire de l'eau pour maigrir" ou "le sport sans effort avec sport élec" Chacun y trouve son compte, surtout les marchands !!! Enfin, je pense que l'aéronautique utilise 100 % d'azote dans ses pneus (tout comme en course) car c'est un gaz totalement inerte. Le risque est moindre en cas d'éclatement. Tandis que l'oxy, même à 20 %, ça peut toujours nourrir un étincelle proche. A bon entendeur ... Salut !



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par uma31 (Date : 2015-11-17 17:14:44)

Le gonflage à l'azote est obligatoire en aéronautique pour les avions lourds (+5,7 tonnes) et " d'affaire " (+ 2 tonnes).

La seule raison est que la température des freins a déjà conduit à des éclatements de pneus par combinaison de l'oxygène contenu dans le pneu avec le carbone du caoutchouc. En gonflant à l'azote, on abaisse le taux d'oxygène en dessous du seuil d'explosivité (et d'ailleurs depuis peu les réservoirs de carburant sont aussi gonflés l'azote, pour les mêmes raisons).

Donc à moins d'avoir la température des freins qui monte à quelques milliers de degrés, à cause de freins carbone, le gonflage à l'azote est inutile.

Mes pneus sont gonflés à l'air, je n'ai jamais eu besoin de les regonfler.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-11-17 17:25:20) : Vous ne pourrez pas éviter les pertes !
  • Par papi/julo (2016-09-17 17:31:11) : nous parlons azote des pneus avec lazote avec cela les pneus peut etre plus souples = voiture plus confortable oui ou non ? MERCI JD

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Gluto (Date : 2015-05-23 11:10:15)

Pour gonfler un pneumatique à 2.4 bars qui est une pression courante pour les berlines, voila le résultat d’un gonflage à l’air et d’un gonflage azote:

Dans tous les cas, la loi de Mariotte s’appliquant à tous les gaz, si on assume que le volume du pneumatique reste constant de par sa carcasse, pour obtenir cette pression, il convient de rajouter 2,4 volumes de gaz, air ou d’azote au volume d’air préexistant dans le pneumatique monté non gonflé.
A ce je n ‘ai vu aucun centre auto aspirer l’air présent dans un pneu avant de pratiquer un gonflage azote… Ce serait possible avec une chambre, mais c’est impossible avec un tubeless.

Je n’ai pas non plus vu de centre auto gonfler, dégonfler puis regonfler 4 à 5 fois le pneumatique à l’azote afin de monter la proportion d’azote à plus de 99%, comme c’est pratiqué en Formule 1 par des mécaniciens de pointe.

Donc:

Après gonflage à 2.4 bars:
Gonflage air: 78% d’azote, 22% d’oxygène (pour simplifier, en faisant abstraction des 1% de gaz rares)
Gonflage azote centre auto: 93,5% d’azote, 6,5% d’oxygène.

En suivant l’argumentaire du gonflage azote, si c’est très majoritairement l’oxygène dont la molécule est plus petite qui fuit, on peut en déduire que quand tout l’oxygène s’est échappé on obtient au bout d’un certain temps:
Gonflage air: 100% d’azote, mais pression tombée à 1.65 bar
Gonflage azote: 100% d’azote, mais pression tombée à 2.18 bar

Il y a donc un avantage réel au gonflage azote,même incomplet, proposé par les centres auto au montage de pneumatiques neufs.

Mais:
Si je remonte la pression du pneumatique initialement gonflé à l’azote de 2,18 bar à 2.4 bar avec de l’azote, j’obtiens:
Gonflage azote: 100% d’azote à 2,4 bars… Parfait…

Si je remonte la pression du pneumatique initialement gonflé à l’air de 1.65 bar à 2.4 bar avec de l’air, j’obtiens:
Gonflage air: 95% d’azote, 5% d’oxygène à 2,4 bars
C’est déjà mieux qu’un gonflage azote initial…
Après 2 ou 3 appoints d’air ultérieur pour remonter à 2,4 bar, on s’approchera donc des 99% d’azote.

En ce qui concerne l'argument d'une pression plus constante en fonction de la température avec de l'azote, la loi de Mariotte étant la même pour tous les gaz, celui ci ne tient pas...
La pression évolue de la même manière dans le pneumatique quelque que soit la composition, 100% azote, ou air en fonction de la température.

En ce qui concerne l'argument de l'eau et l'huile issus des compresseurs d'air, moi j'utilise une pompe à pied Michelin à manomètre homologué pour faire l'appoint. Ce problème n'est pas présent, et l'avantage c'est que je n'ai pas de dispersion de mesure en fonction du manomètre.

Conclusion:

Avec un gonflage azote, la perte de pression avec le temps est réduite dès le montage de vos pneumatiques neufs.
Je dirais aussi que faire occasionnellement par la suite l’appoint avec de l’air par la suite n’a que peu de conséquence.

Avec un gonflage à l'air, il faudra bien prendre la peine de vérifier et remonter la pression de vos pneumatiques surtout les premiers mois, mais après quelques appoints d'air, le résultat sur la perte de pression deviendra quasiment identique à un gonflage azote…


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-05-23 12:33:12) : Merci pour toutes ces informations, cdt.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2015-05-23 18:55:50) : Alors là chapeau ! On ne pouvait avoir plus de précisions sur le sujet semble-t-il ... Un grand merci pour cette analyse très détaillée.
  • Par RFG (2016-06-26 15:35:39) : Je suis d'accord sur tout avec GLUTO, sauf...
    Que la pression partiel de l’oxygène ne diminue pas par une fuite à cause de la taille plus petite de la molécule O2, mais tout simplement par l’oxydation de la gomme. La gomme se charge progressivement en oxygène se qui participe à sont vieillissement. C'est l’oxydation des liaisons crées pendant la vulcanisation. Donc si on veut une pression stable plus longtemps, on réduit la part d’oxygène en gonflant un pneu neuf avec de l'azote (taux d’oxydation plus important par ce que la gomme est neuve). Si besoin de complément, gonfler avec de l'air suffit largement et je rejoint ce que dit GLUTO.
    Gonfler à l'azote apporte plus de sécurité pour ceux qui ne vérifie pas souvent leurs pneus ou qui ont plus d'une dizaine de pneus comme les camions semi-remorques...
    Pour votre sécurité, pensez a vérifier vos pneus une fois par mois.
    Je suis un particulier ayant fait des études d'ingénieur.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Ben (Date : 2015-05-02 18:02:29)

J'ai fais gonflé mes pneus a l'azote dans un centre auto, il y a de cela 8 mois, et la pression dans les pneus n'a pas bouger a ce jour.

Le seul avantage que j'y vois c'est qu'on n'a pas a contrôler tous les mois la pression des pneus.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-05-02 22:13:49) : Oui, si on veut !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2014-09-13 21:03:56)

Gonflage à l'azote = avantage zéro pour vous et 15€ de moins dans votre porte-monnaie, 15€ qu'il vaut mieux dépenser pour 10L d'essence qui permettent de parcourir au moins 150km.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Mail* :

Commentaire sur cet article :



* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Pneu

 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)