Vie à bord 3008 2 (2016)


Habitabilité / coffre

En restant plutôt compact, vous vous doutez bien que le 3008 II n'est pas le roi des SUV familiaux. Il s'avère toutefois être un bon compromis pour celui qui habite dans un milieu hostile au stationnement, à savoir la jungle urbaine.
Les places arrière se révèlent à peu près au niveau d'une bonne compacte (certaines sont toutefois plus spacieuses, notamment Pulsar), c'est à dire que ça passe très bien à deux mais à trois ça coince rapidement, sauf tout gabarit d'enfant évidemment (on est ici loin de son grand frère 5008 qui a trois assises indépendantes). La place centrale est donc une demi place qu'il faudra éviter (accoudoir intégré) même si il faut louer le fait qu'il n'y ait pas de tunnel de transmission pourtant assez courant même sur les compactes (les pieds peuvent donc être posés à plat, une souffrance de moins).
Bref, pour l'espace à l'arrière cela reste modeste mais très praticable pour embarquer deux adultes "normaux" confortablement. En effet, Peugeot a plutôt privilégié le volume de coffre, un peu comme sur la 308. Vous avez alors à disposition 520 litres VDA (jusqu'à 591 litres si vous exploitez les moindres recoins) quand on compte le rangement sous le plancher (1482 litres quand la banquette arrière est rabattue). Plancher qui peut se retirer pour avoir l'espace d'un seul bloc et qui sert aussi (comme sur beaucoup de voitures) à obtenir un plancher plat une fois les sièges rabattus. Il n'y a pas de banquette coulissante comme on peut le voir par exemple sur le Tiguan II. Le système d'ouverture de coffre façon Range Rover a ici disparu au profit d'un bricolage relativement ingénieux mais franchement moins "classe". En effet, en prenant cette option à 250 euros, le plancher du coffre peut alors être clipsé pour dépasser et donc proposer une petite plateforme.

Habitabilité 2ème rang :
Volume de coffre (520 L) :
Confort de suspension :
Confort GT Line :
Finition / Présentation :
Infodivertissement :
Infodiv. Restylage :
Places assises :
5
Empattement * :
2.67 m

* : l'empattement est un indice important sur l'habitabilité

Sur les versions hybrides le coffre tombe à 395 litres (perte du double fond et du plancher à double niveau) et la banquette arrière ne se rabat plus de manière à former un plancher quasiment plat.






Le volume reste très généreux avec 520 litres en norme vda (591 litres si on versait de l'eau qui épouserait les moindres recoins). On voit ici le plancher de coffre en position basse.




Le plancher est suffisamment plat (grâce au plancher amovible) pour ne pas avoir à émettre une quelconque critique


Voici le plancher de coffre coulissant à 250 euros en option, bien moins convaincant que l'ancien système

Présentation / finition



C'est l'un des points forts du 3008 II, la présentation intérieure est à la fois osée, originale et plaisante à l'oeil (attention à la version Access franchement dépouillée, avec notamment la disparition de l'écran multimédia ...).


Voici la version Access, l'écran multimédia fait place à une version digitale très rudimentaire et bien plus petite

Notez cependant que les premiers modèles sortis ont été touchés par des problèmes d'assemblages, voir les images ci-dessous :


Depuis tout est rentré dans l'ordre, je ne constate plus vraiment de problème d'assemblages dans les derniers modèles que j'ai fréquentés. On note de plus une très bonne qualité perçue des boutons dits de piano sur la console centrale. Le plastique imitant l'aluminium est franchement bluffant tellement il arrive bien à faire illusion. Le I-Cockpit 100% digital est aussi très plaisant grâce à un graphisme fin et qualitatif (pas autant que chez VW mais ça reste très bon), sans oublier son côté "modulable" qui permet de choisir les information qui s'y affichent. Le tunnel central / accoudoir est aussi plutôt bien fichu et qualitatif malgré qu'il reprenne le laquage noir (une matière qui m'insupporte de par sa qualité perçue médiocre, son aspect salissant et sa fragilité face aux agressions).

Enfin, concernant le tissu qui arbore la planche de bord, je trouve cette idée un peu risquée. En effet, comment faire quand son collègue renversera un peu de café ou sa cannette de Coca sur ce dernier ? Comment détacher l'ensemble sans laisser de trace ou d'odeur ? J'avoue toutefois que mon argument tombe un peu à l'eau à partir du moment où les sièges sont aussi en tissu... Mais il faut aussi reconnaître que les parties tissées sont un peu plus exposées aux aléas du quotidien, surtout côté portières.
Concernant le placage bois il est pas trop mal, mais sa couleur assez terne va jusqu'à faire oublier que la marque souhaitait imiter du bois.
Enfin, les surpiqûres sur la planche de bord de la version haut de gamme prête à sourire. En effet, les coutures ne servent à rien puisqu'elles ne tiennent rien (pas de cuir ni de simili sur le tableau de bord)... En gros ils ont cousu le plastique juste pour faire apparaître des surpiqûres. De mon côté j'ai apprécié le trait d'humour.

Ergonomie et présentation "anti-vieux"


Si les jeunes seront très à l'aise dans cet habitacle, je doute que la clientèle plus âgée s'y sente très bien.. En effet, l'intérieur cumule les aspects que détestent les personnes plus mûres. Tout d'abord le tableau de bord proéminent pourra sembler inutilement invasif et encombrant pour ceux qui apprécient plutôt le pragmatisme. De plus, l'ergonomie presque 100% tactile peut déranger, et cela n'est pas qu'une question d'âge.
Avec des boutons réels, on peut alors modifier la soufflerie à tâtons sans quitter le regard de la route, alors qu'avec le numérique il faut constamment regarder l'écran car le toucher ne nous permet pas de savoir où on met les doigts...


Il y a des touches de raccourci pour accéder aux fonctionnalités internes de l'infodivertissement

Infodivertissement

Pas forcément à la pointe de la technologie, le système d'infodivertissement fait toutefois des efforts pour être à la page, notamment du côté du cockpit virtuel de série dont la qualité d'affichage a progressé à partir du restylage de 2020 (couleurs plus intense et donc aussi noir plus profond). L'écran central est quant à lui de 8 pouces en phase 1 et 10 pouces en phase 2. La qualité
La fonctionnalité MirrorScreen (Apple car Play et Android Auto) n'est pas de série


L'affichage a été très légèrement amélioré lors du restylage de 2020. La vision nocturne est aussi apparue lors de cette deuxième phase. La taille est toutefois de 12.3 pouces quelque soit la génération




2cran de 8 pouces (2016 à 2020)


Après le restylage le 3008 se met à jour en adoptant le nouvel écran qui est déjà présent sur la 508 2

Visibilité ?


Encore un petit défaut à mettre au crédit (ou plutôt débit...) du 3008, la visibilité arrière est tout simplement très médiocre en raison de la surface vitrée faible et des montants de custode très épais. Il faut donc opter pour la caméra de recul qui permet de voir ce qu'il y a derrière, mais franchement j'ai du mal à manoeuvrer et à me repérer avec quand la voiture est en mouvement (cela est pareil sur toutes les autos équipées de ce dispositif, j'ai du mal à m'y faire). Je me sers donc de la caméra / radar pour voir qu'il n'y ait obstacle puis je manoeuvre avec les rétroviseurs. Bref, tout ça pour dire que les "marchearrièreophobes" seront contrariés dans le 3008...
A l'avant, les montants sont aussi assez épais et leur position peut gêner la visibilité sur les côté (de trois quarts), c'est donc perfectible mais pas franchement handicapant dans les faits.

Confort ?

C'est l'une des premières qualités du 3008, il est confortable quelque soit le domaine. L'insonorisation est très bonne même si les diesels braillent un peu en haut régime, on est donc franchement au calme (ou plutôt oklm comme disent les jeunes !). Le moteur essence 3 cylindres est lui aussi du genre très discret.


Compléter cet article







Synthèse de vos avis sur la vie à bord

Confort global : 116 aiment 28 n'aiment pas

Confort des sièges : 14 aiment 20 n'aiment pas

Insonorisation et bruit perçu : 52 aiment 27 n'aiment pas

Bruit roulement/pneu : 3 aiment 2 n'aiment pas

Bruit d'air : 3 aiment 9 n'aiment pas

Bruits parasites : 1 aime 8 n'aiment pas

Finition / qualité des plastiques : 46 aiment 33 n'aiment pas

Vieillissement des plastiques : 4 n'aiment pas

Sensibilité plastique : 1 aime 1 n'aime pas

Qualité des assemblages : 3 aiment 12 n'aiment pas

Présentation intérieure : 10 aiment 1 n'aime pas

Qualité son/autoradio : 14 aiment 12 n'aiment pas

Modularité : 2 aiment

Habitabilité : 16 aiment 10 n'aiment pas

Position de conduite : 9 aiment 3 n'aiment pas

Usure des sièges : 1 n'aime pas

Rétrovision : 3 aiment 9 n'aiment pas

Visibilité avant : 2 aiment

Volume de coffre : 29 aiment 16 n'aiment pas

Volume du réservoir : 2 aiment 14 n'aiment pas

Taille boîte à gants : 2 n'aiment pas

Nombre de rangements : 5 aiment 10 n'aiment pas

Roue de secours : 2 aiment 1 n'aime pas



 
    OUVRIR    
 




Vous possédez ou avez possédé une PEUGEOT 3008 2


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :






À voir aussi

NEWS Peugeot

Infos Peugeot

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)