Essai BMW Serie 3 1991 - 1998

+ Qualités

  • Conduite extrêmement agréable de part l'équilibre et le rapport confort / comportement très judicieux
  • Finition intérieure qui tient encore la route même à notre époque
  • Fiabilité générale
  • La série 3 peut allègrement dépasser les 300 000 km
  • Sonorité de la plupart des motorisations très agréable (à cette époque on savait encore se faire plaisir, même sur les motorisations d'entrée de gamme)




Les derniers plus des internautes

( 316i compact) Véhicule parfait à conduire, et principalement qui n’es pas fatigant. Suffisamment puissant pour dépasser un véhicule . Le son est incroyable pour un 102cv Roule à 100% d’éthanols sans carto et sans problème ( les blabla ouai sa abîme la pompe à essence ect … quand on vois la différence de prie du carburant pour une pompe à essence qui apriori claque tout les 100 000 km le calcul est rapide) J’ai appeller plusieurs chef d’atelier BMW qui m’on tous dit que non seulement le véhicule est increvable et il tourne avec tout types de carburant.donc voilà on reprend ;)Tenue de route exceptionnel a sec.Fermeté des amortisseurs exceptionnels aussi .Abs qui fonctionne bien . Look incontournable, et le plaisir de rouler avec cette aspirateur à femme ;-) (16 i 100 ch 141 000km )
L6 2.5 m54b25 192 ch sonore et coupleux a bas regime. (Préciser le moteur ici Bmw 325 ti compact 2002 168000 km)
Le 6 en lignes est une merveille. Un super agrément de conduite, bien insonorisé, confortable sur long trajets, a l'aise en ville (même si difficile avec les zfe désormais) (23 i 170 ch E36 323i de 1996, 185 000 km, gris avec jante 16 pouces, toit ouvrant, boîte manuelle)
DynamiqueAgréable à roulerTrès bonne fiabilité mécaniqueSon mélodieux du 6 cylindres en ligne (2.5 i 192ch 270000 kms de 1994 boîte mécanique pack M-Technik)
Fiabilité, performance tenue de route est consommation (25 tds 143 ch Boîte meca 625000 km de 97)
Je possède une 325tds de 1997 affichant 385000km. Je la possède depuis 2015 achetée à 265000km. Aucun problème majeur, pièces d'usures. J'ai fait vérifier la pompe à injection, elle commençait à fuire, défaut étanchéité. Juste changer les joints et c'est reparti. J'ai l'historique des deux précédents propriétaires avec quelques factures. Je respecte le temps de chauffe et aussi avant tout arrêt du moteur, quelques secondes pour que le turbo ne soit plus en pression. Très important ! Je viens de faire pas mal de frais, normal vu son âge et ses kilomètres, embrayage, 4 pneus, soufflets de transmission arrière, pompe à eau, flexible de frein ect... Cette voiture je la garderais jusqu'au bout. Elle est fiable, peu encombrante et sur autoroute elle est géniale. Son moteur ne demande que ça... 😉 Si l'on prend soin de sa voiture, il n'y a pas de problème. Mais quand je vois certains commentaires, faut pas s'étonner, ce sont des conducteurs pas consciencieux, des bourrins !! (25 tds 143 ch)
Performance impressionnante, qualité des matériaux,Fiabilité mécanique bien qu’elle demande un entretien rigoureux et onéreux, consommation plutôt raisonnable en conduite souple,Sonorité envoûtante et sensations incroyables !Voiture qui s’entretien facilement si l’on est passionné. (3.2 321 ch M3)
Sonorité du 6 cylindre à 2000 trs minute , indémodable gueule !! Intérieur sobre et spacieux , régulateur de vitesse pour l'époque ainsi que la clim auto bizone !!! Reste exceptionnel à conduire aucun acoup de boîte ni pont !!! Ce moteur m52 est vraiment increvable !! 380000 km est juste des pièces d'usure remplacer je recommande ce 6 cylindre à n'importe qui !!! (Année 96 380000 boit auto 320 i 150 ch wordline pack toit ouvrant )
Ce véhicule est tout simplement increvable !!! M51 6 cylindres en lignes de cher bmw peut de frais hors entretien bien sûr ,c'est un plaisir de conduite. Sportivité et moteur soufflant , je trouve dommage qu'ils aient stoppé ce moteur chez bmw . je recommande honnêtement à toute personne, ce modèle et toute autres e 36 (25 tds 143 ch 301000 boîte manuelle de 1997 jante alu wordline pack )
Superbe "gueule" encore aujourd'hui!!! Moteur onctueux, coupleux mais a 2000tr/mn pas au dessous (injection indirect et sans rampe commune oblige) mais quelle sonorité ce 6 en ligne même si c'est un mazout! L'intérieur est toujours d'actualité comparé a certaine voiture de la production actuelle, sobre mais éfficace. D'ailleurs sur départementale et nationale en roulant cool c'est à dire pas plus de 2500 tr/mn je descends à 6 litres/100 c'est pour dire! Si la voiture a été toujours bien entretenue avec changement des filtres et vidanges en temps et en heure et bien le moteur s'en souviendra et vous amenera toujours a votre destination avec le sourire au lèvres à chaques accélérations. Je pars en voyage dans toute la France avec ma femme et mes 2 enfants et même si le coffre n'est pas des plus généreux il y a de la place pour y mettre tous les bagages. J'ai possédé de nombreuses autos et celle-ci fait partie de mes préférées pourtant elle n'est plus toute jeune mais elle traverse les années en faisant plaisir a celui qui l'a conduit. Aaahhh béhème quand tu nous tiens... les éléments internes tel que les sièges en cuir et le tableau de bord résiste très bien au fil du temps, sans bruit de rossignols a l'horizon et ça c'est pas le cas de toutes les voitures. (25 tds 143 ch 220000km année 1996 finition worldline pack avec toit ouvrant)
Tout et top à part des conneri à la con mes voitures avec un style indémodable intemporel prix qui augmenteront dans pas longtemps bref une affaire et une mamie qui courre encore très vite 245 km/h noir cosmos swartz toit ouvrant pack m bref le top (25 tds 143 ch 353000 année 1995)
Dernier vrai 6 cyl en ligne de chez bmw (28 i 190 ch manuelle 162000km 1996 worldline)
Bon comportement routier que ce soit sur route sèche ou humide, je suis toujours serein a l'idée de prendre la route-Bon compromis entre la ''raideur'' des suspensions, la hauteur de caisse et la hauteur du flanc du pneu. On ressent les aspérités de la route sans pour autant qu'elles nous tassent les vertèbres, juste ce qu'il faut pour permettre une conduite dynamique et confortable sur petite departementale-Sensation d'être assis bas par rapport à la route, bonnes sensations dynamiques, sans pour autant penaliser aux barrières de péage/parking-L'assistance hydraulique de la direction la rend suffisamment ferme pour avoir un bon ressenti de la route, tout en permettant de manier le volant facilement à une seule main-L'insonorisation est de plutôt bonne qualité, il n'est pas nécessaire d'élever la voix pour parler aux passagers arrières même sur autoroute-Assise des sièges confortable, permet de rouler 400 ou 500 kilomètres assez facilement sans ressentir de douleur particulières-Comportement moteur énergique, permettant de doubler n'importe qui n'importe quand, rassurant-Capacité du Coffre (405L en coupe) bien proportionné par rapport a ce que l'on peut s'attendre a trouver dans une berline de cette catégorie, permet pour 4 passager de prendre un sac de 100L chacun-Vraie roue de secoure dans le coffre-Boite 5 bien étagée -Relative facilité à trouver des pièces d'occasion en tout genres-Service BMW permettant de racheter presque toutes les pièces d'e36 a neuf (à condition d'y mettre le prix) (20 i 145 ch 320i coupe m52b20 de 1996, BVM5, 140.000kms)
Fiabilité car rarement en panne sauf petits problèmes injecteur, viens de passer encore un CT (18 tds 90 ch Boite manuelle 600000klm,jantes alu, 1996)
Facilité d'utilisation , Agrément de conduite , jolie sonorité avec un silencieux modifié , consommation assez faible sur route 6.5-7.5 L, Look indémodable et intemporel , fiabilité , intérieur sport semi cuir - semi tissu chauffant , propulsion , assez de places à l'arrière malgré le cabriolet (18 i 115 ch BVM5 , 190000km , 1996 , Cabriolet Bostongrun Metallic)
La qualité n'est plus à prouver, 4ans que je possède cette tds qui a remplacer ma 325 td personnellement je n'arrive pas à m'en passer c'est une auto fiable et qui tiens la route chaussé en Michelin temps de chauffe et d'arrêt toujours respecter elle roule 6/7jours Je tire de temps en temps un porte voiture sans soucis la puissance est la2ans que je dois changer mes joints de pompe à injection et elle démarre comme un thank à part le démarrage à chaud qui dure 3sec consommation raisonnable pour un 6cylindre mais ce moteur avec la vanne egr et le debimetre à besoin d'être tirer pour eviter d'être encrasser,vitesse max 225km/h, tout est d'origine est fonctionne impeccable ,son turbo se met en pression à partir de 2000tours. En bref je l'enmenerais jusqu'au bout car c'est une voiture fidèle à celui qui en prend soinPersonnellement je leur mais de l'huile de camion en 10w40 sans soucis la marque c'est du marketing (25 tds 143 ch 325 Tds 302410kms 1997 jantes en 16 d'origine pack wordline)
Style si voiture 100% d'origine. mécanique dans l'ère du temps. tenue de route sur le sec excellente, cravaché dans les tours ce moteur peut devenir un peu sportif avec des belles sensations. espaces à lavant et coffre généreux. freinage. (16 i 100 ch BVM, 210000klm, 1996, 316i Pack berline grise)
- Auto confortable- Relativement puissante- Très bonne sonorité, comme beaucoup de 6 cylindres de cette marque pour l'époque. - Très réussie esthétiquement, vieillissant plutôt bien pour peu qu'on l'entretienne correctement. (20 i 145 ch 320i Coupé phase 2 1995, 250000km)
Fiabilité, look, performances correctes, tenue de route, facilité d'entretien (16 i 100 ch 316i M43B16 102ch compact 1997 174000km)


Toutes les autres qualités
BMW Serie 3 signalées




- Défauts

  • Cette BMW série 3 commence à vieillir au niveau look
  • Comportement  qui peut être piégeux sur sol mouillé (concerne uniquement les versions avant 1997 sans ESP)
  • Trop de jeunes les trafiquent (tuning, prépa moteur etc ..) et il devient de plus en plus dur d'en trouver une d'origine en bon état
  • Châssis un peu souple pour certains, c'est devenu plus corsé sur la E46




Les (derniers) moins des internautes

Alcoolique anonyme ( merci l’éthanol)Ciel de toit qui se décolle Manque clairement une 6 eme vitesse 130 km/h = 4000trm Attention à la tenue de route quand il pleut ( drift à gogo et sensation garantie) Assises basse pour certaines personnes 3 porte uniquement donc pénible Manque énormément de puissance à bas régime (logiquement pour un moteur atmosphérique) (16 i 100 ch 141 000km )
Fiabilité moyenne (Préciser le moteur ici Bmw 325 ti compact 2002 168000 km)
Peu de défaut pour cette auto, si ce n'est a voir dans la rubrique dysfonctionnement (23 i 170 ch E36 323i de 1996, 185 000 km, gris avec jante 16 pouces, toit ouvrant, boîte manuelle)
Manque légèrement de coupleCoût entretien système VANOSPanneaux de portes qui se dégradent avec le temps (2.5 i 192ch 270000 kms de 1994 boîte mécanique pack M-Technik)
Pompe à eau ,rouille ,pompe à injection fuite (25 tds 143 ch Boîte meca 625000 km de 97)
Rapport de boîte de vitesse, trop courts. Il manque une 6ème vitesse sur autoroute et voix rapide. (25 tds 143 ch)
Coté mécanique il faut surveiller Coussinets de bielles fragiles en usage intensif, joints de vanos, alternateur.Coté électronique Capteur ABS au niveau des assises des sièges avant,Coté châssis Pas de gros défaut sur la 3.2 « Evo » sinon les ancrages de pont arrière sur les 3.0 et 3.2 de 96 qui ont tendance a s’arracher,Coté carrosserie Attention à la rouille qui a tendance à rapidement manger les bas de caisse et le dessous de la voiture. (3.2 321 ch M3)
Bas de caisse , entretien un peu cher , ciel de toit ce décolle (Année 96 380000 boit auto 320 i 150 ch wordline pack toit ouvrant )
Ciel de toit qui se détache mais néanmoins facile à recoller (colle pour papier peints car invisible lorsqu'elle sèche et facilement ré ajustable), clips d'intérieur de portes qui cassent, conso un peu élevée quand on "tape" dedans, train avant a changé au delà de 210 ou 220000kms. Autoradio d'un autre monde car plus du tout dans le coup (un peu normal plus de 20 ans après être sorti) (25 tds 143 ch 220000km année 1996 finition worldline pack avec toit ouvrant)
Pompe à injection qui fuit et fumer dans les tours moteur pas bcp solicité car énormément de couple tenue de route tjr bonne car j’aime le drift lol Bmiste de père en fils... (25 tds 143 ch 353000 année 1995)
Bruit d'air assez gênant quand une vitre avant est grande ouverte au dessus de 70km/h (à titre de comparaison, aucune nuisances en conditions similaire dans une xsara contemporaine)-Première vitesse des balais d'essui-glace souvent inadapté à la météo (intervalles de balayage souvent trops espacés)-Tissus intérieurs qui ont la fâcheuse tendance à se décoller des panneaux, passage chez le cellier obligatoire-Boite 5... A 130km/h le moteur mouline à 3.700tr/mns (20 i 145 ch 320i coupe m52b20 de 1996, BVM5, 140.000kms)
Moteur creux à bas régime surtout avec des passagers / bagages , Qualité des tissus ( connus sur ces modèles ) , manque de facilités pour trouver des pros en cas de problèmes sur capote (18 i 115 ch BVM5 , 190000km , 1996 , Cabriolet Bostongrun Metallic)
Pâtes en plastique pour le guidage des vitres,pompe à injection , ciel de toit , flector (25 tds 143 ch 325 Tds 302410kms 1997 jantes en 16 d'origine pack wordline)
Tenue sur le mouillé. espace pour les jambes arrière. le ciel de toi encore et encore. amortisseur souple mais peut être que je devais les changer (16 i 100 ch BVM, 210000klm, 1996, 316i Pack berline grise)
- La tenue de route sur sol mouillé est très moyenne, il faut vraiment rester sur un filet de gaz pour ne pas survirer à cause de la puissance.- Consommation. 9l/100km ce qui reste en dessous d'autres voitures de même catégories (je pense notamment aux Toyota Celica GTi de la même époque ou aux Nissan 200SX RS13).- Place arrière. Comme beaucoups de coupés, il ne faut vraiment pas être grand si vous montez à l'arrière sous peine de soucis au niveau des jambes.- Rare à trouver en bon état et d'origine, cette auto étant très souvent recherché par les amateurs de drift cherchant une voiture petit budget.- L'entretien. La conception de la voiture rends plus difficile certaines opérations plus simples sur d'autres autos (je pense notamment au joint de couvre-culasse). (20 i 145 ch 320i Coupé phase 2 1995, 250000km)
Ciel de toit qui se décolle, aimant à police !!! (16 i 100 ch 316i M43B16 102ch compact 1997 174000km)


Tous les autres défauts
BMW Serie 3 signalés





Année
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
Ventes
17.8K15K15K9.3K11.7K11.3K8.1K
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
6.2K5.7KPas dans le TOP 100Pas dans le TOP 100Pas dans le TOP 1004.6K4.9K

Voiture légendaire et très exclusive pour l'époque. Désormais tout le monde peut en avoir une pour à peine quelques milliers d'euros. Cette série 3 n'a rien perdu en efficacité, son comportement routier, ses moteurs et sa finition intérieure en font toujours une voiture de grande qualité. On notera malgré tout un style qui a prix un sérieux coup de vieux.

Serie 3 en images

 
    OUVRIR    
 
 
    OUVRIR    
 

Moteurs BMW Serie 3

Diesel
PUISS.
Conso/100km
Performances
18 tds
90ch
4 CV
6.6 litres
 

Trop léger pour une série 3. On apprécie cependant ses aspects économiques.

Voici quelques exemples de concurrentes : Laguna 1 2.2 D 85 ch, Xantia 1.9 TD 90 ch, Mondeo 1.8 TD 90 ch.


Diesel
PUISS.
Conso/100km
Performances
25 td
115ch
7 CV
7 litres
 

Encore trop insuffisant pour profiter pleinement des qualités routières de la série 3. La différence est nettement percept ... Lire la suite >

Ci-après certaines des ses concurrentes : Laguna 1 1.9 dCi 110 ch, Xantia 2.0 HDI 110 ch.


Diesel
PUISS.
Conso/100km
Performances
25 tds
143ch
7 CV
6.9 litres
 

Moteur diesel idéal pour cette BMW, il est très alerte et dispose d'une sonorité agréable (rare pour un diesel de cette &e ... Lire la suite >


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
16 i
100ch
7 CV
7.9 litres
 

Peu convaicant ce moteur ne mérite pas vraiment que l'on s'y attarde. De plus la consommation peut s'envoler si vous forcez trop sur l'acc&eacu ... Lire la suite >

Voici quelques exemples de concurrentes : Laguna 1 1.8i 95 ch, Xantia 1.6 i 90 ch, Mondeo 1.6 i 90 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
18 i
115ch
9 CV
8.1 litres
 

Mieux que le 1.6i mais pas encore suffisament performant pour cette Série 3 dont le châssis est remarquable.

Ci-après quelques unes des ses concurrentes : Xantia 1.8 i 16v 110 ch, Mondeo 1.8 i 115 ch, Laguna 1 1.6 16v 110 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
18 i
140ch
10 CV
8.3 litres
 

C'est le moteur essence qu'il faut privilégier avec la version de 145 chevaux. Un bon équilibre.

Ci-après quelques exemples de concurrentes : Mondeo 2.0 i 130 ch, Xantia 2.0 i 16v 135 ch, Laguna 1 2.0 16v 140 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
20 i
145ch
11 CV
8.8 litres
 

Moteur bien adapté à la série 3, il se révèle être un très bon choix mais son rapport puissance / cons ... Lire la suite >

Ci-après certaines des ses concurrentes : Xantia 2.0 i 16v 135 ch, Laguna 1 2.0 16v 140 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
23 i
170ch
12 CV
9.3 litres
 

Pas forcément indispensables, les 170 chevaux vous procureront malgré tout de très bonnes sensations. Attention à la conso ... Lire la suite >

Voici quelques unes des ses concurrentes : Mondeo 2.5 V6 170 ch, Laguna 1 V6 3.0 170 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
25 i
190ch
13 CV
9.6 litres
 

Attention la consommation commence à s'envoler avec cette version de 190 chevaux surtout si vous avez le pied lourd. En revanche le plaisir aux ... Lire la suite >

Ci-après certaines des ses concurrentes : Xantia 2.9 V6 195 ch, Laguna 1 V6 3.0 195 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
28 i
190ch
14 CV
9.8 litres
 

Plus avantageux que le 2.5 i, il est donc à privilégier si vous recherchez une version essence un minimum puissante.

Voici quelques exemples de concurrentes : Laguna 1 V6 3.0 195 ch, Xantia 2.9 V6 195 ch.


Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
3.0
286ch
16 CV
11 litres
 

Version "light" de la M3 avec 34 chevaux en moins, la boîte perd elle aussi un rapport. Il reste toutefois de quoi bien s'amuser.

Essence
PUISS.
Conso/100km
Performances
3.2
321ch
18 CV
11.4 litres
 

Une voiture très puissante pour un prix raisonnable. Elle est idéale pour faire du circuit voire même du drift. Pour tous les jour ... Lire la suite >

Mauvais Polyvalent
Limité Performant
Correct Sportif

Fiabilité Serie 3

Voici certains de vos témoignages laissés par le biais des avis (bas de page) :

323i : clim auto en panne réparée pour tente centimes d'euros (condensateur HS sur circuit imprimé).

325i coupé 192cv année 1992 : Courroie de distribution(ou accessoire) ou galet qui fait du bruit à chaud, on entend les poussoirs au démarrage quand on utilise pas la voiture pendant quelques jours

bmw 316i e36, 102cv, année 1997 : aucun (car entretien rigoureux)

318i Wordline : Mauvais contacts sur le panneau de commande de la climatisation bizone, un roulement arrière changé à 120 000 Km....

M3 E36 3.2l : voilages des disque de freins même neuf et bobines allumages qui peuvent être défaillantes [...] Tous les autres signalements >>

Vie à bord / Intérieur


Il faut avouer que la BMW série 3 n'est pas un exemple en ce qui concerne l'habitabilité, d'ailleurs aucune des autres versions sorties a posteriori n'a eu une bonne réputation à ce niveau-là. En effet, la BMW sait bien accueillir quatre personnes mais pas vraiment plus, et il faut noter que l'espace aux jambes des passagers à l'arrière n'est pas exceptionnel. Les grands gabarits auront du mal à s'y sentir à l'aise. En ce qui concerne la visibilité est très bonne à l'avant et un peu moins à l'arrière où la vivion de trois quarts est perfectible.

Break Serie 3 E36 Touring

Coffre : 370 litres. Avec près de 60 litres en moins par rapport à la version classique, la version break de cette Série 3 E36 appelée Touring courroie en décevoir certains car cela est juste légèrement mieux qu'une Peugeot 207 SW dont la contenance atteint près de deux 340 litres. En revanche, si les chiffres pénalisent la version break à la berline classique il faut noter que vous pourrez y placer plus d'objets en retirant la plage arrière.

Comportement routier Serie 3


Grâce à la propulsion la BMW série 3 procure des sensations de conduite fortes agréables. Cependant si la propulsion apporte du plaisir elle peut être plus compliquée à gérer sur se mouillé. Privilégiez un modèle qui dispose de l'ESP afin de ne pas finir en tête-à-queue dans un virage un peu trop mouillé pris à allure trop optimiste. La précision de la direction ainsi que le châssis se montrent aussi redoutables, encore une fois BMW montre qu'il sait de quoi il parle.

Malgré tout, les réglages châssis de cette époque garantissait un minimum de souplesse que certains (habitués de Pack M) pourront parfois un peu regretter, surtout si ils ont affaire à une version de 200 000 km dont les [...] Suite du chapitre du comportement routier >>

Equipements

De base

Vitres avant électriques, ABS, airbag.

Pack

Climatisation, antibrouillards, vitres arrière électriques.

Worldline

Climatisation, jantes alliage.




Les concurrentes

Modèles Longueur Poids moy. Coffre
Xantia (1993 ) 4.52 m 1350 Kg 440 L
Mondeo (1993 ) 4.56 m 1350 Kg 460 L
Laguna 1 (1994 ) 4.51 m 1300 Kg 450 L
 



Vous possédez ou avez possédé une BMW Serie 3


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

NEWS BMW


Infos Bmw

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)