Comportement routier Spring (2021)


Pas rigoureuse mais rigolote à mener

Dans l'objectif de pouvoir proposer une voiture électrique à bas coût, Dacia a du rogner sur tout ce qui était superflus... Et c'est même peut-être allé au delà du superflus quand on voit ce qu'il nous reste entre les mains ! Récapitulons donc un peu les choses en faisant le point sur les aspects techniques.

Comportement châssis :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Motricité :
Avant
Hauteur :
1.52 m 
Longueur :
3.73 m
Poids moy. approx. :
1050 kg  Poids raisonnable
Empattement :
2.42 m (65% de la longueur)  (Pour la ville majoritairement : Peu polyvalent)

(Plateforme CMF-A)




Technique

La Spring est une auto qui repose étonnement sur la plateforme CMF-A parentée à la CMF-B de la Clio 5 (entre autres). Toutefois, il faut bien préciser que la lettre qui les différencie fait toute la différence ! N'espérez pas, même en rêve, avoir un peu de la rigueur de la Clio ici.
Commençons donc par l'architecture qui reprend donc un châssis de voiture thermique à moteur transversal On a à l'avant des triangles classiques qui forment une suspension Macpherson et à l'arrière on a sans surprise un essieu semi-rigide (avec ressorts, on n'est pas non plus sur une citadine des années 90). Le poids en ordre de marche (avec conducteur de 75kg) est de 970 kg, à savoir quelque chose de très modeste s'agissant d'une voiture électrique. Le poids d'une Zoe dépasse les 1400 kg par exemple. Et pour info sachez que la batterie de plus de 27 kWh compte pour 186 kg.




Eh bien malgré ses carences notables, le Spring s'est plut^to bien débrouillé au test de l'élan. Toutefois, le conducteur a du se battre pour y arriver, et vous pourrez même voir à la 27ème seconde qu'il est ravi du résultat (ça semble beaucoup l'amuser ce tempérament survireur avec beaucoup de mouvements de caisse). Encore une fois on remercie KM77 pour leur travail de qualité et les nombreux tests effectués

Les seuls pneumatiques disponibles ici sont presque dignes d'un vélo avec du 14 pouces de 165 mm de large ! Cerise sur le gâteau, les flancs se permettent en plus d'être assez épais avec un peu plus de 11 cm, bien pour le confort mais pas trop pour le roulis. Les freins sont à disque à l'avant (238 mm) et à tambour à l'arrière, ce qui lui permet malgré tout de proposer un freinage efficace (tant que l'auto n'est pas surchargée évidemment).
L'empattement s'élève à 2.42 mètres, soit la même chose qu'une Volkswagen e-Up! par exemple, mais l'Allemande propose des voies plus généreuses qui l'assoient mieux sur la route, ici on est sur 1.385 mètres à l'avant et 1.365 mètres à l'arrière, quelque chose de très modeste. Cela amène toutefois des proportions (rapport voies / empattement) qui favorisent un peu plus la stabilité, avec une auto qui évite d'avoir le comportement un peu trop vicieux façon karting comme peut l'avoir une Mini de première génération (position des 4 roues qui tendent vers un carré plutôt qu'un rectangle). C'est donc sage mais sécurisant tant qu'on ne dépasse pas les 80/90 km/h !


Comportement ?

Comme déjà dit on a affaire à quelque chose qui n'est pas des plus rigoureux, et ce en raison de deux faiblesses : un centre de gravité perché assez haut et surtout des pneumatiques d'une taille qui rappellent les citadines des années 90. Pour revenir à la garde au sol, notons qu'elle paraît finalement plus haute que ce qu'elle n'est en vrai. En effet, on reste ici sur 15 cm quand la Sandero 3 classique (pas la Stepway réhaussée) dépasse de peu les 16 cm. En réalité c'est la petitesse des pneus qui induit ce sentiment et qui laisse même croire qu'on est haut perché (au niveau visuel mais aussi des sensations). De petits pneus induisent plus de roulis et moins de connexion à la route, et c'est ici que la Spring pêche un peu... La marque voulait toutefois proposer une autonomie un minimum correcte avec seulement 27.4 kWh utiles, il fallait donc avoir des pneus les plus fins possible.


En ce qui concernent les sensations, l'auto dispose d'une direction extrêmement assistée qui se durcit un peu en prenant de la vitesse (assistance variable). Ce n'est finalement pas désagréable dans un engin destiné à la ville et dont on évitera de conduire dynamiquement (on se fiche alors d'avoir des retours d'informations dans la direction). A cela s'ajoute une position de conduite très haut perchée afin de favorisée la visibilité en ville (non réglable, tout comme le volant...). C'est bien mais ça isole encore plus de la route.
Le roulis est ici bien perceptible en raison des pneumatiques plutôt épais, mais cela confère à l'auto un confort de roulage plutôt correct.
Enfin, notons que la carrosserie assez haute cumulée à un poids modeste induit une prise au vent palpable sur les grands axes, mais franchement évitez l'autoroute avec ce type d'auto, on y est mal à l'aise.


Voici la jauge d'accélération, qui monte d'autant plus que vous prenez de l'énergie sur la batterie


Jauge de la régénération, uniquement en mode éco. Dommage qu'on ne sente que si peu ce frein moteur...

Pour résumer, on a affaire à une petite voiture sage mais qui n'est pas si mal équilibrée, elle réagit plutôt bien et avec prévenance (merci la souplesse) même si dès qu'on dépasse une certaine vitesse on perd beaucoup en sérénité. Mais ça tombe bien car avec 125 km/h de pointe vous ne risquez que très rarement d'aller trop vite !
Son empattement pas trop riquiqui (ou plutôt le rapport empattement/largeur des voies) évite d'avoir une auto qui réagit trop vivement en virage si on donne des coups de volant mal dosés, comme cela est le cas avec certaines mini citadines aux roues avant et arrière trop proches. Les réactions châssis ne sont donc pas si mauvaises et le souci principal reste côté pneumatiques, sous-calibrés pour assurer une bonne capacité directionnelle de l'auto ( tenue de route).


Compléter cet article









3.73 m

1.52 m

2.42 m

290 L

0L
Longueur
Hauteur
Empattement
Coffre
Réservoir

Auto. 1

4 pl.

Non
restylée

Transmisssion :
Traction

Poids moyen :
1050 kg
Poids raisonnable
 
SPECIFICITES RECHARGE ET MOTEUR :
Capacité batterie (utile)
27 kWh
Prise courant alternatif (AC)
Type 2 / Max. : 7 kW
Prise courant continu (DC)
Pas de recharge en DC de série
Prise optionelle
CCS Combo / Max. : 30 kW
Moteur avant
Synchrone / Rotor à aimant permanent (Brushless)
Moteur arrière
Aucun


Pneus Confort Efficacité
sur Spring
Commentaire
165/70 R14
Flancs : 11.6 cm
7.9/10 6.1/10 Tenue de cap difficile à haute vitesse / Tenue de route précaire / Consommation réduite


Synthèse de vos avis sur le comportement routier

Comportement routier : 2 aiment 1 n'aime pas

Précision direction : 1 aime

Consistance direction : 1 aime

Freinage : 1 aime

Rayon de braquage : 1 aime

Agrément : 2 aiment 2 n'aiment pas

Poids : 1 aime

Confort : 7 aiment 2 n'aiment pas

Comportement routier : quelques notions de base

Voici quelques petites choses à savoir concernant le comportement routier des autos :

  • La monte de jantes/pneus a une incidence directe sur le niveau de confort et sur la précision de la direction. Plus les flancs sont hauts, moins le train avant sera précis mais plus le confort de suspension sera élevé. Plus la largeur du pneu sera importante plus la tenue de route sera au rendez-vous, mais cela ne sera pas favorable à la consommation ni à l'aquaplaning
  • Une direction électrique se révèle généralement moins précise et consistante qu'une version hydraulique
  • La hauteur de caisse influe sur le comportement. Plus la voiture est haute sur pattes et plus le roulis sera prononcé. Un centre de gravité réduit permet de virer à plat dans les virages en limitant le tangage, mais cela réduit le niveau de confort (suspension) puisque le débattement des roues est réduit.
  • Une version 4X4 sera plus lourde qu'une version ayant deux roues motrices, cela favorisera aussi le sous virage
  • Une traction aura une tendance au sous virage alors qu'une propulsion se dirigera plutôt vers un survirage
  • Une propulsion est généralement mieux équilibrée en terme de masse (répartition du poids entre l'avant et l'arrière)
  • Un empattement long permet de favoriser la stabilité à haute vitesse mais favorisera le sous virage. Un empattement trop court ne permet pas de rouler vite en étant serein, faites le test avec une Smart
  • Les voitures diesels sont plus lourdes et sont donc généralement moins bonne au niveau de la répartition des masses. Elles sont aussi parfois plus fermes en suspension pour contrer le surpoids






Vous possédez ou avez possédé une DACIA Spring


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

NEWS Dacia


Infos Dacia

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)