Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 11/11/2023

Chronologie des équipements de sécurité devenus obligatoires sur les voiture neuves


L'industrie automobile en occident (et en l'occurrence en Europe pour cet article) a connu une transformation majeure ces dernières décennies, notamment en matière de sécurité avec la mise en place de contraintes lourdes pour les constructeurs. Les réglementations ont évolué pour inclure une série d'équipements de sécurité obligatoires qui sont pour certains assez avancés techniquement, améliorant ainsi la protection des conducteurs et des passagers. L'objectif officiel est d'atteindre une mortalité nulle sur les routes d'ici à 2050. Voici donc une chronologie détaillée de ces équipements et les années à partir desquelles ils sont devenus des standards pour les voitures neuves vendues en Europe.


Notez au passage que certains constructeurs cherchent à mettre en avant ces équipements comme si ils étaient gracieusement intégrés par les marques ... En réalité ils ont l'obligation de vous les fournir !

Ceintures de sécurité

1973 : Les ceintures de sécurité deviennent obligatoires le 1er juillet 1973 pour les sièges avant dans la plupart des pays européens. Cette exigence s'étend aux sièges arrière en 1990, soit 17 ans plus tard seulement ! Sachez qu'elle était vendue en option sur les véhicules plus haut de gamme, ce qui peut prêter à sourire aujourd'hui. On peut donc comprendre pourquoi les personnes plus âgées ont parfois du mal à supporter la ceinture (ayant été habitué à conduire sans) alors que les jeunes ont plutôt le sentiment inverse (à savoir une gène quand elle n'est pas bouclée).


Système de freinage antiblocage (ABS)

2003 : L'ABS, permettant de mieux contrôler le véhicule lors de freinages d'urgence en évitant le blocage des roues, devient obligatoire pour tous les nouveaux modèles de véhicules à partir du 1er janvier 2003.


Feux de jour

2011 : Les feux de jour, améliorant la visibilité du véhicule durant la journée, deviennent obligatoires pour tous les nouveaux modèles de véhicules commercialisés à partir du 1er janvier 2011. Audi aura été un tremplin en étant l'une des premières marques à équiper ses modèles avec des feux de jours à Led.


A lire : Ces modèles qui ont innové et introduits de nouveaux équipements

Indicateurs de pression des pneus

2012 : Ces systèmes, qui alertent le conducteur en cas de perte de pression, deviennent un standard pour tous les modèles neufs à partir du 6 juillet 2012.


Contrôle électronique de stabilité (ESP)

2014 : L'ESP, améliorant la stabilité du véhicule, devient obligatoire pour tous les nouveaux véhicules à partir de novembre 2014, bien après l'ABS qui fonctionne sur le même principe.


Systèmes d'assistance au freinage d'urgence (AEB)

2022 : L'AEB, qui aide à prévenir les collisions en freinant automatiquement, est exigé pour tous les nouveaux modèles vendus à partir de juillet 2022. Ce système n'est pas obligatoire pour la marcher arrière mais de nombreuses marques l'intègrent malgré tout (très facile de dupliquer cette fonction vers l'arrière, à condition évidemment qu'il y ait les capteurs nécessaires (à savoir des caméras qui voient vers l'arrière, idéalement en stéréo).


Système d'alerte de franchissement involontaire de ligne (LDWS)

2022 : Ce système, qui prévient le conducteur en cas de déviation de la voie, devient standard pour les nouveaux modèles.


Régulateur de vitesse adaptatif

2022 : Cet équipement, qui ajuste automatiquement la vitesse du véhicule en fonction de celle du véhicule qui précède, est devenu un équipement standard le 1er juillet 2022.


A lire : fonctionnement de l'autopilot / voiture autonome



Système de détection de somnolence

2022 : Ce système, qui détecte les signes de fatigue chez le conducteur et émet des alertes, est devenu standard pour les nouveaux véhicules.

Alerte de dépassement de vitesse / Limiteur de vitesse intelligent (AIV)

2022 : Toutes les voitures commercialisées après le 6 juillet 2022 ou sortant d'usine après janvier 2024. L'Assistant Intelligent de Vitesse (AIV) est un système conçu pour "aider" à respecter les limites de vitesse. Il utilise des caméras et des données GPS pour identifier les panneaux de signalisation et déterminer la vitesse maximale autorisée dans une zone donnée. Lorsqu'il détecte un dépassement de vitesse, l'AIV alerte le conducteur par des signaux sonores, visuels ou des vibrations du volant. Dans certains cas, il peut même ajuster automatiquement la vitesse du véhicule en intervenant sur l'accélérateur ou en utilisant le régulateur de vitesse adaptatif. Toutefois, le conducteur a toujours la possibilité de prendre le contrôle en appuyant fermement sur l'accélérateur.
Ce dispositif est très contraignant lors de la conduite et beaucoup le désactivent. Toutefois, il revient à chaque démarrage selon les obligations légales ...


Les équipements non obligatoires

Airbags frontaux et latéraux

Bien que déjà largement répandus dans les véhicules neufs, les airbags ne font pas partie des équipements imposées par la législation. Malgré tout, ils sont systématiquement présents afin que les marques obtiennent des notes décentes aux crash-tests EuroNCAP.


Appuie-têtes

Les appuie-têtes sont introduits pour réduire le risque de blessures cervicales en cas de collision dans les années 70. La loi n'impose pas aux constructeurs de les intégrer mais ils l'ont fait de leur propre chef suite à des études qui indiquaient que les chocs provoquaient souvent une rupture de la nuque (coup du lapin). Le contrôle technique sanctionne leur absence même si ils ne sont pas obligatoires ...


Autopilot niveau 3

Pas obligatoire, la France autorise toutefois les marques à faire rouler des voitures équipées de pilotes automatiques de niveau 3 depuis septembre 2022.

Airbag Piéton / Capot actif

L'airbag piéton est généralement intégré dans la partie avant du véhicule, souvent près du capot. En cas de collision avec un piéton, l'airbag se déploie pour couvrir les zones dures du véhicule, comme le pare-brise, les montants de pare-brise et les bords du capot. Cela aide à amortir l'impact pour le piéton, réduisant ainsi le risque de blessures graves, notamment au niveau de la tête et du haut du corps. C'est Volvo qui a introduit pour la première fois l'airbag piéton dans l'industrie automobile. Le Volvo V40, lancé en 2012, était le premier modèle de voiture à être équipé de cet airbag.


Capteur d'angle mort

Ce dernier n'est pas obligatoire malgré qu'il soit répandu presque partout.


Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

La formule E électrique vous trouvez que :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales