Vie à bord Classe S (2013-2021)


Confort : l'isolation du pouvoir...

Difficile de faire mieux au niveau confort puisque cette Classe S accumule tout l'attirail qu'il faut pour vous isoler au plus de l'extérieur. En effet, on dit que le pouvoir isole du monde et cette Mercedes matérialise un peu cela. Premièrement, les vitres athermiques sont composées ici d'un double vitrage qui filtre à merveille les sons extérieurs. Et ici il n'y aura donc ici aucune appréhension à opter pour le diesel puisque ce dernier semble être 50 mètres plus loin (donc ni vibration ni bruit). Bref, niveau acoustique difficile de demander plus.

Habitabilité 2ème rang :
Volume de coffre (530 L) :
Confort de suspension :
Confort Magic Body Control :
Confort 63 AMG :
Finition / Présentation :
Infodivertissement :
Infodiv. Restylage :
Places assises :
5
Empattement * :
3 m

* : l'empattement est un indice important sur l'habitabilité

Quelques véhicules proches :
A7 / A8 / A6 / Serie 7 / Serie 6 Gran Coupe

Habitable ? Et le coffre ?

Si l'espace à l'arrière est énorme en limousine (longue), cette version perd en volume de coffre pour tomber à 480 litres, soit l'équivalent d'un simple Série 3... De plus, comptez emmener 2 personnes à l'arrière car la place centrale arrière est vraiment inconfortable.
La version classique est à 510 litres sur les diesels et 530 litres pour les essences (hors AMG).



Suspension Active et amortissement piloté

La suspension pneumatique associée à des amortisseurs pilotés permettent d'accroître le confort de manière significative. Toutefois, si cela est très bon d'origine, cela n'a absolument plus rien à voir quand la Classe S s'équipe du système magic body control ! En effet, si ce dernier n'apporte pas une meilleure suspension (c'est aussi de la pneumatique), il la rend intelligente en lui permettant d'anticiper les bosses qui se profilent à horizon. Une caméra stéréo (donc deux caméras) lit la route (en 3D donc puisqu'il y a deux yeux) et envoie les données au calculateur qui va alors adapter la suspension en conséquence.
Mais ne croyez pas là qu'il s'agit d'une option anecdotique qui amène un peu plus de confort, ça transforme carrément l'engin ! C'est d'ailleurs le seul moyen sur terre d'avoir la sensation d'avancer sur un tapis volant, et même un dos d'âne est effacé comme par magie, stupéfiant...

Sièges ?


Il n'y a que sur la Classe S qu'un chapitre est dédié aux sièges. Ici il s'agit de fauteuils qui sont aussi équipés à l'avant qu'à l'arrière, ce qui n'est pas toujours le cas.
Tout d'abord ils sont chauffants (tout comme l'accoudoir et le volant). Rien de bien extraordinaire puisque cela se retrouve sur des autos grand public. Toutefois, vous pouvez ici choisir les différentes zones qui vont chauffer, l'assise ou le dossier.
Ensuite, les sièges sont aussi ventilés, d'où les petits trous visibles. En été cela est très appréciable même si il semble que la climatisation n'est pas été couplée (la température de l'air est donc ambiante).
Ils bénéficient aussi une fonction massage qui distille 6 programmes différents pour une durée totale de 15 minutes (si on les enchaîne un par un).
Mais cela c'est en oubliant que les parties latérales se gonflent dans les virages pour éviter tout déficit au niveau du maintien de votre corps.
Enfin, il y a la fameuse possibilité de pouvoir étendre les jambes sur la version longue, comme en première classe.


Présentation / Finition


On peut dire une chose, Mercedes s'est vraiment lâché pour cette version W222 de la Classe S. L'intérieur semble même s'inspirer du château de Versailles... Bref, on ne parle plus ici de noblesse mais de royauté ! Certains adoreront car c'est plutôt valorisant alors que d'autres pourront penser que cela fait un peu too much voire même un peu trop décalé. Une chose es t certaine, jamais le détails n'avait été poussé aussi loin. Cependant, j'émets juste un doute concernant l'intégration des écrans, qui semblent avoir été posés là sans trop se prendre le tête. Je préfère ce que l'on peut voir dans une A4 2015 ou une TT, la forme n'étant alors pas carrée mais reprenant celle du combiné d'instrumentation. De plus, le plastique qui borde les écrans me parait plutôt moyen qualitativement parlant. Je chipote mais c'est justement le genre de voiture où il faut se lâcher !
D'un autre côté, cette surface incroyable bat les Série 7 (2015) et A8, qui ne peuvent pas vraiment luter. L'interface est élégante et le GPS tout simplement magnifique (les graphismes avec 3d).


Ambiance lumineuse

L'éclairage d'ambiance est plutôt du genre voyant dans cette Mercedes, et je peux vous assurer que cela en jette un max ! On retrouve les lumières bordant tous les inserts mais aussi dans le cendrier, les portes gobelets etc.. Il est possible d'opter pour plusieurs couleurs. Hélas, ces dernières sont peut-être un peu trop flashy pour vraiment correspondre au tempérament de la Classe S. Des couleurs moins vives (moins boîte de nuit) aurait peut-être été une bonne chose.





Compléter cet article









 
    OUVRIR    
 




Vous possédez ou avez possédé une MERCEDES Classe S


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :






À voir aussi

NEWS Mercedes

Infos Mercedes

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)