Dernière modification 22/05/2019

Fonctionnement du décalaminage moteur à l'hydrogène


De plus en plus à la mode au pays des diesels, le décalaminage à l'hydrogène a donc pour but de décrasser le moteur et réduire les fumées à l'échappement. Voyons le principe de ce  procédé ainsi que son efficacité réelle à nettoyer le moteur ...

Que doit-on nettoyer ?


Les zones qui sont potentiellement encrassées sont l'admission (qui reçoit des gaz via la vanne EGR ou encore les vapeurs d'huile et carburant en provenance du reniflard), les soupapes (qui doivent pourtant rester très propres pour rester étanches !) et le bout des injecteurs qu'on appelle pointe.
Le problème, comme vous devez vous en douter, est que ces zones sont inaccessibles car au coeur même du moteur ... Démonter le tout est aussi trop coûteux et trop contraignant pour se satisfaire de la chose.
Il existe donc désormais une méthode plutôt astucieuse : le décalaminage moteur par hydrogène.




Deux méthodes ?

Il existe une première méthode chez votre garagiste qui utilise une machine dédiée à hydrogène (voir photo) ou il existe désormais des kits chimiques à acheter dans le commerce pour faire vous-même votre décalaminage moteur (un bidon avec un petit dispositif avec durite et adaptateur pour admission permettant l'injection du produit dans la tubulure).
Bien entendu, chez le mécanicien ça reste un peu plus optimal car moins risqué en utilisant de l'hydrogène.

Méthode de décalaminage moteur

Vous l'avez certainement deviné, on va devoir injecteur quelque chose dans le moteur pour décoller et faire disparaître les suies collés dans le moteur. Pour cela on va injecter de l'hydrogène ou une solution chimique qui va dissoudre les suies et calamine, cela sera fait après les débitmètres et turbo car il n'y a aucun intérêt à leur "faire respirer" le produit.
En ce qui concerne l'hydrogène, ce dernier va induire un effet de solvant quand il sera chauffé et mélangé à l'oxygène dans la chambre de combustion. Ce solvant va donc dissoudre et donc provoquer la combustion des suies parasites. Il faut alors éviter de monter en régime et toute l'opération se produit au ralenti.

L'envoi de produit se fait après les débitmètres et turbo (côté admission ... La turbine à l'échappement ne pourra y échapper) pour éviter de les abîmer.


Enfin, pour la méthode manuelle avec un kit disponible dans le commerce, il faudra déconnecter une durite (après turbo et débitmètre) qui sera en dépression (moteur allumé) et qui permettra de faire tenir un embout prévu pour (il ne tient donc que par l'aspiration de l'admission). Vous aurez alors juste à régler le débit du produit injecté grâce à des repères indiqués sur la notice (le produit doit passer dans la durite transparente pendant un temps donné entre ces repères et grâce à une petite molette qui ressemble un peu à ce que l'on voit pour les perfusions médicale).







Décalaminage de la vanne EGR ?

La vanne EGR qui fait recirculer une partie des gaz d'échappement dans le moteur afin de limiter la pollution (cela permet de refroidir la combustion et donc de réduire la formation de Nox) n'est pas toujours traitée par ce genre de dispositif. Les plus complets et modernes permettent toutefois de piloter cette dernière afin qu'elle s'ouvre, et donc cela permet aussi de la nettoyer en partie (quand elle est réellement encrassée et coincée il n'y a pas d'autre solution que de la démonter afin de la nettoyer manuellement).

A lire aussi : comment réduire les fumées pour passer le contrôle technique



Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Seven TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-03-18 08:54:02)

Toi seul est garant de ton véhicule, des risques de chacun de ses produits et de leurs utilisations.

Comme disait mon père : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
A toi de choisir la solution qui te paraît la plus et la mieux adaptée.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-03-23 14:18:32) : C'est noté ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 8 commentaires :

Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-03-17 23:36:28)


Je ne suis pas convaincu de la méthode. D'abord, parce qu'elle pas été validée par AUCUN organisme certificateur.

Donc chacun va raconter un peu ce qu'il veut et chacun y verra midi à sa porte.

Ensuite, parce le meilleur décrassage, c'est de beaucoup rouler sur longs trajets!

Si ce n'est pas possible, un trajet court sur 2X2 voies à 110 sur 20/30 km sur les intermédiaires va faire le boulot, en évitant la zone rouge, Diesel oblige!

Les longs trajets à pleine charge sont idéals dans cette mission d'auto-nettoyage.

Excès de vitesses inutiles!

Je conseille l'usage des gasoles ++ des pétroliers, additivés.

L'indice de cétane plus haut (54 pour 51, un GO standard) va permettre un meilleur rendement, une meilleure combustion et moins de rejets sous forme de suies.

Je l'ai constaté sur ma grande routière à Diesel basse pression. A style de conduite et trajets égaux, moins de conso (-0,3 l aux cent) et moins de suies.

Comme le GO + est plus cher, cela peut être l'objet d'une cure de quelques pleins avant le passage au contrôle technique.

Gagner son temps et son argent?

Je ne sais pas combien coûte ce "nettoyage" (au passage, ça fait un moment que la calamine a disparu des moteurs ), mais le temps du RDV, les 2-3 heures sur place VERSUS le coût de 2-3 pleins GO + ( que vous auriez consommé de toute façon ) + le temps de roulage nécessaire sur 20-30 km à 110 km/h ??

Faites vos comptes, voyez la méthode de nettoyage qui vous conviendra, et revenez par ici faire votre retour à la communauté!

Ce sera très apprécié!


Il y a 12 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 15:04:07) : J'adhère à 100% au conseils de Olive 244, c'est d'ailleurs ce que je me fatigue à indiquer et répéter depuis longtemps sur le site.

    - gazole 'premium', 'excellium' que personnellement j'utilise en PERMANENCE, les quelques euros de plus par plein étant LARGEMENT compensés par la PROPRETÉ interne du moteurs ET l'augmentation d'AUTONOMIE : je 'fais' bien plus de km qu'avec du gazole ordinaire et en gros ça me coûte en gros le même prix revenu au km parcouru ; mes statistiques de conso depuis 8 ans le prouvent parfaitement.

    - conduire régulièrement sur voies rapides bien sûr, un diesel N'EST PAS fait pour la ville.

    - idem pour le contrôle technique, plus besoin d'utiliser des additifs a 20 balles le bidon de 250ml avant de le passer, un simple "roulage de décrassage" au GO+ sur quelques dizaines de km au régime supérieur à 2500/3000 tr/mn suffit souvent comme l'indique notre ami Olive 244 T.
  • Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 15:49:07) : Pour aller dans le sens de Ray, je roule beaucoup à titre professionnel; j'adore ma mécanique, je la respecte et j'aime ça "tout court" !

    Camion ou voiture, c'est le pied!

    Donc rien de très scientifique dans ce que je peux écrire; juste le retour d'années d'expérience.

    Un ami et moi-même, nous nous suivions avec nos XM gasolées (mêmes modèles 2,5 L TD) sur de beaux axes secondaires picards.

    Arrivé à destination: tu as vu comme tu fumes ?

    Il me répondit que son lieu de résidence était très urbanisé (St Denis) et que ses trajets-travail aller et retour se faisaient aux heures bouchon.

    De mon côté, je réside dans une partie très fluide du 9-Cube et étant en horaires décalés, je suis largement moins embêté que lui avec les encombrements.

    Je ne fais pas le malin; nous pourrions échanger nos places, nous arriverions aux mêmes résultats.

    Soyez heureux!

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 17:08:00) : Ha ben tiens, moi aussi "9-Cube" !! Drancy. 😊
    On est donc 'vouazins' de palier 😋
    Sauf que moi je ne bosse pas (mais je suis rémunéré par le gouvernement et une part de tes impôts ; retraité 🤗😇).

    Pour revenir au sujet j'utilise ma merco (C200 CDI W203 de 2002) presque uniquement sur route/autoroute donc, comme moi, elle ne fume pas (et boit peu, 5L3 à 5L5 aux 100), toujours à l'Excellium depuis 6 ans environ.

    Sur exactement le même trajet Drancy-Mussidan en Dordogne, 540 km, avant j'étais obligé de remettre du fioul pour faire le trajet car je 'faisais' juste un poil plus de 1000 bornes avec un plein de GO 'ordinaire' ras la goulotte avant éclairage du voyant 'réserve", maintenant en GO+ systématique j'arrive vers les 1100 km et il me reste 100 bornes de 'réserve' à l'éclairage du voyant (6 litres de réserve) donc je peux faire l'aller-retour pile-poil et refaire le plein pour un nouvel aller-retour en arrivant à ma cabane sans craindre la panne sèche.

    En gros donc disons en moyenne 50 à 80 km de plus à la louche soit une économie d'environ 3 à 5 litres.
    Avec une différence d'environ 8 centimes au litre mon plein de 66 litres me coûterait ce jour 135¤ au lieu de 130¤, soit 5 euros de plus qu'avec du GO ordinaire.

    À 2¤ le litre et faisant 5L3 aux 100, pour disons 70 bornes de plus je consomme en gros 3L5 de moins soit 3,70¤. La différence est donc minime : 5,00¤ - 3,70¤ = 1,30¤ de plus pour faire plus de 1000 bornes !!

    Alors, un circuit d'injection plus propre et protégé, un moteur plus propre et plus souple et réactif, une vanne EGR plus propre, un échappement plus propre pour 1,30¤ chaque 1000 à 1100 km, franchement faut être bien radin pour pas le faire.

    De plus je vais utiliser un anti-friction à la prochaine vidange, ça devrait faire encore économiser du carburant et permettre en plus au turbo de 'siffler" comme aux premiers jours, je l'ai fait sur la 206 2.0 HDI 299.000 km de bobonne et c'est le jour et la nuit ! Le turbo qu'on n'entendait presque pas souffler a repris une jeunesse, le moteur est plus souple, moins bruyant. Que du bonheur.
    Je note également un léger moins de frein moteur, preuve que l'anti-friction est d'évidence.
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 17:28:58) : MINCE, je me suis gourré dans les chiffres !!

    À 2¤ le litre et faisant 5L3 aux 100, pour disons 70 bornes gagnés je consomme en gros 3L5 de moins soit 7 EUROS (et pas 3,70¤). La différence est donc en ma faveur : 5,00¤ de plus au plein et 7,00¤ de conso en moins pour faire plus de 1000 bornes, en fait je fais des économies !! (Si je me suis pas encore gourré dans mes calculs)...
    Ce serait donc tout bénèf (!?).

    Bon disons qu'en gros ça s'équilibre. On va pas chipoter pour deux-trois euros. 🙄

  • Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 17:56:04) : Salut Camarade! Tu es à la retraite, tu es donc très vieux! Je sors! Lol!

    Oui, à deux stations de Drancy, c'est Sevran-Livry, au coeur de tous les trafics! Hihi!

    J'avais un doute sur le caractère marketing des gasoles "de luxe", mais étant curieux, j'ai testé et... je n'ai pas détesté!

    Après infos techniques chez les pétroliers, l'additif ajouté en cuve est propre à chacun, même Carrefour a le sien.

    En ce moment, sur 3 pleins au moins, je teste le GO + de Cora présenté comme additivé par l'américain Wynn's et donc un "gain" constaté de 0,3 L/100.

    Plus que le gain, j'observe moins de suies à l'arrière. C'est déjà un aperçu du nettoyage intérieur de toutes les petites choses que tu as bien décrites!

    Merci d'avoir fait la comptée! Cela devrait aider les indécis à privilégier le GO + comme carburant plus économique qu'il n'y paraît.

    Excellium ou le même moins cher chez Total Access' : one point!

    5,3 à 5,5 L de GO + aux 100, c'est très correct pour une routière. Elle consommait combien en GO standard?

    Avec une XM 2,5 L TD basse pression de 130 ch, mes chiffres concernent une conso en péri-urbain fluide (en gros moitié ville-moitié route), autour de 8 L/100. Ce qui me paraît correct pour un engin de 1580 kg à lancer et relancer.

    Il faudrait que je teste sur long trajet pour voir si l'écart entre GO standard et GO + est significatif. Gratt, gratt

    Enfin, y a-t-il sur Fiches auto un lien sur le sujet?





  • Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 18:19:00) : En prenant une base de 60 L avant allumage du témoin de réserve (6 L env.) pour un plein total de 66 L, tu parcours 1000 km avec un GO standard, soit 6 L/100.

    Vrai?

    Dans les mêmes conditions, avec du GO +, tu gagnes 100 km soit un total de 1100 km.

    soit 60 : 1100 = 5,45 L/100

    Donc un gain en ta faveur de 0,55 L par 100 km de parcours, soit rapporté au kilomètre:

    0,0055 L X 1100 (le parcours total) = 6,05 L en ta faveur

    6,05 X 2 ¤ = 12,1 ¤ qui reviennent dans ta poche!

    Vrai?





  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 22:00:45) : Pat't'à fait, j'ai écrit :

    - ..."je 'faisais' juste un poil plus de 1000 bornes avec un plein de GO 'ordinaire' ras la goulotte avant éclairage du voyant 'réserve",...
    En gros 1000-1040 km.

    - ..."maintenant en GO+ systématique j'arrive vers les 1100 km"...
    Soit en gros 1050-1100 km.

    Le tout AVANT réserve.

    Parfois y'a du vent, parfois il pleut, parfois j'ai un tit' bouchon et j'ai plus ou moins de 'bagages'... mais toujours 540 bornes.

    Mais en "Excellium" je suis à 5.3-5,5 L/100 depuis plusieurs années et en "ordinaire" j'étais à plutôt 5.7-5.9 L/100.

    Ça tournerait plutôt vers les 4 litres sur mon parcours à la louche pour 1000 bornes.
    À 1.60 le litre en période normale ça fait une economie d'environ 6-7 euros, le prix d'un kebap en gros quoi.

    Bon, après je roule cool, au régulateur, au couple, en respectant les vitesses limites et même à 1500 tr/mn en 'brousse'sur petites routes et départementales. Les rares fois ou je pousse le régime c'est en cas de besoin, dépassement, 'repartage' d'un péage ou décrassage ponctuel.

    Et puis ma conduite depuis 5-6 ans s'est peut-être un poil plus adoucie, comme tu dis je suis un "vieux" maintenant. 🙄🙄



  • Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 22:52:31) : Oui, j'avais oublié le vent, les variables...

    Moi aussi, je vieillis! Sniff! lol !

    Un autre facteur d'économies, rouler un chouïa moins vite?

    A vérifier, à contrôler!

    Comme toi, j'ai un ami qui descend de temps en temps en Dordogne.

    Il a remarqué sur leur ex-Picasso 1,6 L Hdi de 90 ch un intérêt réel à croiser à 110 km/h (5,5 L/100 plutôt que rester à 130 km/h (8 L/100).

    Si on n'est pas trop pressé, le trajet est rallongé de 8 mn par tranche horaire de 100 km parcourus.

    Par contre, l'économie des 2,5 L/100 de GO est bonne à prendre ainsi qu'un confort acoustique amélioré, parce que le petit 1,6 L Hdi "mouline" à 130!

    Au passage, quel inconfort à l'arrière, plus jamais ça!

    Sur leur grosse Volvo XC 70 D5 actuelle de 185 ch, par contre il n'y a pas d'écart significatif de consommation entre 110 et 130, tellement le D5 est fort et là, on est comme un prince à l'arrière!

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-19 02:04:31) : Ma merco en 6ème à 120 ou 130 sur autoroute c'est pratiquement kif-kif en conso, alors c'est 130-135 tant que ca peut. J'ai fait deux essais seulement mais à 120 je m'ennuie et à 110 je dors et c'est mon chien qui tiens le cerceau... Il est fort mon chien ! 🐕
    😂
  • Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-19 14:28:35) : Ton chien est très fort comme "assistance à la conduite". Je ne sais pas si on en parle ici, mais il y a à un moment donné un "gap" technique, c'est-à-dire un seuil de vitesse donné où la consommation raisonnable, s'envole très vite.

    C'est le cas jusqu'à 110 km/h, sur le Picasso 1,6 L Hdi.

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-20 14:08:28) : Je précise que le couple maxi sur ma mercedes est pile poil dans la plage que j'utilise à 90%, soit de 1500 tr/mn à 2500 tr/mn.
    À 135 sur autoroute je suis à 2500 tr/mn
    Sur départementales à 80/90 en 6ème je suis de mémoire aussi dans le bas de la plage de couple max.

    Bon, j'arrête là car c'est hors sujet depuis un moment... 🙄🙄
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-03-23 14:17:09) : Merci àtous pour ces échanges. Parfois un décrassage en roulant est impossible tellement c'est avancé.

    Il est vrai que l'hydrogène a encore un petit côté nébuleux ... Mais ça semble quand même être efficace dans certains cas.

    Je n'ai pas pu lire tous les échanges car je suis débordé et très en retard sur les commentaires ... C'est dur en ce moment pour tout vous dire.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Maike (Date : 2021-12-18 10:13:12)


L'inventeur de la production d'hydrogène par électrolyse est monsieur faraday et cette invention déjà ancienne remonte à 1820.
A préciser que produire une quantité suffisante d'hydrogène en instantané et en quantité suffisante demande une puissance électrique très importante, ce qui ne rend pas cette substitution rentable.

Un chercheur bulgare a commencé à utiliser ce principe de mélange de carburants en introduisant de l'hydrogène gazeux à un moteur thermique dès le début des années 50 en tentant d'améliorer la combustion d'un véhicule. Il commencera à l'exploiter à partir des années 70 après avoir émigré en australie.

Ce procédé n'a rien de nouveau sinon de vouloir faire du neuf avec de l'ancien. Seule la machine hyflexfuel est brevetée car elle intègre une commande à distance de pilotage de la vanne egr qui nécessite d'effacer les codes d'erreur à la fin du process qui est fausse.
La combustion semble améliorée quelque peu, du moins sur le moment, mais là tenue à la charge n'y est pas.

Pour le décalaminage à l'hydrogène, leur machine va produire environ 500 l'heure d'hydrogène plus un peu d'oxygène ( environ 10%). Avec 1 litre d'eau déminéralisée on est sensé (censé : je ne sais jamais lequel est bon) produire environ 1000 litres d'hydrogène gazeux.

Sachant que l'hydrogène produit est un carburant et que l'oxygène est lui un comburant, qu'ils vont brûler complètement dans la chambre de combustion lors du cycle d'explosion, ceux-ci se transformant en chaleur et en énergie, sachant aussi qu'il ne reste à la suite de ce cycle que du CO2, des nox, et des hydrocarbones (issus de l'humidité de l'air), il ne reste donc rien du mélange gazeux ainsi produit.
Je ne vois pas où ils vont retrouver un solvant à même de nettoyer la calamine et d'où ils sortiraient cette mise en pression de 60 à 80 bars à même de transformer un gaz en solvant.
De plus l'hydrogène est un très mauvais solvant.

Je doute de plus, même si c'était possible qu'avec une production de un demi litre par heure d'eau distillée, soit à la cadence d'une perfusion, on puisse nettoyer de si importantes quantités de calamine qu'on peut découvrir sur les parois d'échappement d'un moteur thermique.

Scientifiquement aucune équation de chimie ou de thermodynamique ne démontre une telle découverte sur le solvant flex fuel (qui serait obligatoirement brevetée). La chimie est une science développée et maitrisée surtout dans le domaine de la combustion.

Le soit disant besoin de température élevée pour que cela fonctionne, les pièces moteur sont maintenant en matière plastique et sont limitées à 200 degrés celsus voir moins en pointe donc certainement pas capable de résister á des températures très élevées et de toute facon les moteurs régulent leur température .

Le soit disant résultat du nettoyage flex fuel n'a été validé par aucun essai sérieux soit par démontage avant et pesée des pièces puis redémontage après avec nouvelle pesée pour quantifier la quantité enlevée. C'est comme cela que procède les laboratoires avec des photos des surfaces voir des analyses spectro des résidus. Il est aussi possible de travailler avec un analyseur de gaz mais c'est imprécis car il y des particules solides qui se détachent.
Dans ces deux cas de toute facon, il n'y a aucun rapport de consultable.

Le seul semblant de vérité est que l'hydrogène lorsqu'il est injecté dans un moteur en charge donc avec une pression IMEP elevée, réduit la pollution des gaz d'échappement mais n'est pas un produit de nettoyage. C'est la réduction de la pollution qui réduit la création de suie et calamine.
Il y a de nombreuses études scientifiques sur ce procédé.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-12-21 10:10:12) : Là vous jetez un pavé dans la marre ...
    Merci beaucoup pour ce commentaire et l'autre que vous avez mis sur la page consacrée elle aussi à l'hydrogène. Ca semble d'ailleurs votre terrain de prédilection !

    Donc pour résumer le décalaminage à l'hydrogène semble être pour vous une fumisterie ?
  • Par Seven TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-18 08:51:53) : Je n'ai pas tout suivi mais en conclusion on risque plus de détériorer son moteur que de le décrasser.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par DHI (Date : 2021-09-16 11:13:37)


Article intéressant, bien meilleur que d'autres, mais toutefois incomplet.
Par ailleurs, sur certains blogs autos, même s'il y a des gens sérieux, on lit fréquemment des zozos capables de parler des mois (enmal) du décalaminage à l'hydrogène, alors qu'ils ne l'ont même pas testé. Ils sont comme des critiques de films ou de livres qui n'ont même pas vu le film ou lu le roman...

Pour TOUT comprendre (et apprendre) sur le décalaminage à l’hydrogène : Décalaminage Hydrogène Infos - Webnode


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-09-17 10:30:41) : Merci à vous.

    Je crois cependant comprendre que vous passez ici pour faire votre petite pub ?

    Il aurait été intéressant que vous ajoutiez une petite couche de valeur ajoutée, à savoir votre avis sur la question avec potentiellement des arguments ;-)

    merci à vous

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Peugeot306 (Date : 2021-08-17 03:04:18)


Bonjour, tout d’abord un grand bravo pour ce site qui est très complet et plein de bonne information sur l’univers de l’automobile je vous suis depuis maintenant quelque aneés et je n’ai jamais été déçue de la qualité des article ensi que la richesse des informations que vous nous partagez,jai un problème concernant la Peugeot 306 1.4 moteur essence c’est au niveau de la direction , il me vien un problème passager et souvent aléatoire, il survien généralement après avoir rouler une disaine de kilomètre sur l’autoroute ( je roule à une allure de environs 100 km h ) le volant ce met d’un coup à vibrer et c’est amplifier si on relache l’accélérateur, et en sortant de l’autoroute je freine et l’es vibration s’accentue et devienne de plus en plus forte a mesure que je ralentie dans le virage à devien très fort et puis quand je stoppe la voiture et que je reprend la route immédiatement le problème disparaît comme si de rien était... je n’arrive pas à comprendre ce que sa pourrais être... merci pour votre aide
Et bonne continuation
.cordialement


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Olive 244 T TOP CONTRIBUTEUR (2022-03-17 23:09:03) : Difficile d'émettre un diagnostic à distance, mais puis-je vous soumettre quelques pistes de réflexion?

    Si le shimmy (vibration plus ou moins importante à une allure définie) est sensible au volant, je penserai à vérifier l'équilibrage de vos roues AV.

    Il suffit qu'une des masselottes soit déplacée, voire dégagée de la jante suite à un créneau trop brutal près du trottoir.

    La vibration s'accentuant au ralentissement et au freinage renvoye... au freinage, justement!

    De quel côté?

    Est-ce qu'il y a eu une intervention récente sur les étriers de freins AV? A vous lire, je pense à un mauvais serrage d'un des étriers.

    Je vous invite à vous rapprocher TRES VITE d'un professionnel pour qu'il vérifie la bonne fixation des étriers de frein AV.

    Voiture levée sur un pont à deux colonnes, dans la foulée, il contrôlera l'état des liaisons élastiques du train AV (jeu/bruit anormal des barres de connexion à la crémaillère de direction, des rotules de direction, des rotules de pivot.

    Tous ces éléments fatigués peuvent engendrer du shimmy à certaines allures.

    Pas que... des pneus ayant pris un plat (stationnement sur place sur plusieurs mois), peuvent aussi engendrer une vibration parasite.

    J'espère vous avoir renseigné. Ce serait sympa d'avoir un retour de votre part sur ces colonnes!

    Bon courage!




(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par TL mécanique (Date : 2020-06-21 01:00:27)


Il faudra quand même retirer vos photos sur la vanne EGR, ça ne fait pas sérieux.

Sur ce système j'ai noté beaucoup de fautes techniques, de manque d'informations, des garages qui ne prennent pas le temps de faire ou de lire une étude sérieuse, c'est désolant ...

On ne peux pas retirer autant de calamine surtout dans la zone EGR, l’hydrogène ne dissout pas la calamine, le catalyseur et le FAP ne fonctionnerai plus.
Il y a une photo ou on utilise un filtre en sortie silencieux et la c'est incompréhensible au niveau de l'évacuation des gaz brûlé ce qui crée une surpression !
Les températures annoncées dans la chambre de combustion sont délirantes.

Il n'y a aucune étude et aucun brevet à ce sujet ...?

Cdt


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-06-21 08:12:27) : Pour la vanne EGR c'est un peu caricatural certes, mais c'est pour donner l'idée du principe.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-06-22 09:46:01) : Un des soucis concerne aussi la définition de calamine. Car si elle ne s'enlève pas comme ça, en réalité on a plus souvent affaire à de l'encrassage moteur par des suies (qui elles se décapent par l'hydrogène).
    Et en gros on utilise souvent le mot calamine à tort pour parler de suies, en tout cas je vois les choses ainsi ...
  • Par maiky91 (2020-07-05 07:36:17) : Article très amateur.
    La vanne EGR contrairement à ce qui est écrit, ne sert strictement pad à refroidir les gaz d'échappement.
    Par contre les derniers modèles de systèmes EGR comportent un système de refroidissement par eau des gaz d'échappement. Donc nuance svp
  • Par Dino36 (2020-11-15 16:24:14) : Je confirme pour refroidir les gaz au niveau de la vanne egr il faut qu'elle soit equipee d'un bypass sinon ça refroidit rien du tout...!
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-12-28 16:39:29) : Vous ne comprenez pas ce que je veux dire (je fais bien de passer par hasard ici).
    Réinjecter les gaz d'échappement dans les cylindres à la place d'une partie du cOMburant réduit la température, comme on étouffe un feu en réduisant l'oxygène. Le but est de limiter les émissions de NOx.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Alain H (Date : 2020-05-30 14:37:52)


Danger avec le nettoyage à l'hydrogène (une invention Harry Potter à la mode)...

Soit l'opérateur fait tourner le moteur au ralenti, et cela n'a aucun effet sinon de modifier le calculateur et d'améliorer provisoirement la combustion - l'hydrogène et l'oxygène produits sont un carburant et un comburant qui brûlent complètement dans la chambre de combustion --,
Soit il accélère le moteur, créant alors un effet de pyrolyse à même de décoller la calamine des parois. Le risque étant que ces résidus de calamine se bloquent dans les segments ou les sièges de soupapes... Perte de compression assurée. On a relevé dans d'autres cas des crayons de bougie fondus..

Dans mon cas, l'opérateur (Rapid Pare-brise Dax) avait décidé de faire tourner le moteur durant 2 heures à 2500 trs , à l'arrêt, capot abaissé, sans ban de soufflerie, et surtout sans surveillance.

Casse assurée du circuit de refroidissement au bout de 1h30 de ce processus agressif thermiquement !!! Radiateur éventré, hélice arrachée, roulement de viscocoupleur détruit par la surchauffe moteur... et dégâts divers...

Le coupable fuit maintenant ses responsabilités en alléguant mensongèrement que le moteur tournait au ralenti, que la casse s'est produite au bout de seulement 30 mn, et que c'est du fait que mon moteur était fatigué et mal entretenu... Or, une reconstitution en règle fait valoir une température de seulement 61 degrés au ralenti et à l'arrêt durant cette période. Il faut 1 heure à ce gros 6 cylindres pour atteindre 85 degrés...

De plus...
Vidange moteur et BVA récentes,...
Hélice changée deux ans avant, thermostat d'eau neuf, aucune contamination du circuit de refroidissement, LDR récent, véhicule entretenu par mes soins (ancien mécanicien), aucun signal préalable (surchauffe, bruit de roulement, perte de LDR, etc...).

S'y ajoute
Un expert judiciaire corrompu, dévoyé ou incompétent (Mr Dalla-Torre d'Anglet) qui conclura à un joint de culasse non révélé et à un circuit de refroidissement contaminé (tout prouve l'inverse) sans avoir fait tourner le moteur ni vérifié le LDR ni le bouchon de remplissage d'huile.. Il vérifiera juste la jauge à huile, s'arrêtant plus sur des traces de grêle et quelques points de rouille sur la carrosserie (rien à voir avec les faits).

Il me reprochera d'avoir acheté cette MERCEDES 320 CDI de 2002 avec 295 000 km dans un garage en Allemagne, sans historique de factures, et ne pas l'avoir donné ensuite à controler dans un garage français...

On en est avec mon avocate à demander que ce pseudo-expert soit débouté et son rapport frappé de nullité pour avoir rendu un tel torchon.

Cet homme est un imposteur !! Et l'intervenant, qui n'est pas inscrit à la Chambre des Métiers un fraudeur incompétent !

A bannir !!


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-05-30 15:25:23) : Un grand merci pour toutes ces précisions qui dénoncent tout un tas de problèmes et dysfonctionnements.
    Cela remet donc largement en cause le procédé, mais d'un autre côté avoir un moteur encrassé au rendement réduit n'est pas non plus idéal.
    Concernant l'expert je risque d'avoir une demande de censure rapide (nom) ! Mais pour ma part j'avoue aussi avoir vu des experts qui n'avaient d'expert que le nom ...

    Pour finir, les arguments ridicules et de mauvaise fois de ces gens là donne envie de distribuer des claques. Vous avez vécu une banale mais horripilante injustice (si ça peut vous rassurer on m'en a aussi fait de belles ces dernières années ...).
  • Par Dubreuil (2021-06-12 06:28:36) : Perso, c'est une des seules opérations que je réserverai à un concessionaire. En effet, la surchauffe induite par l'admission d'un gaz tel que l'hydrogène n'est pas prévue pour le fonctionnement normal d'un cycle de combustion.
    De plus, une fois les suies éliminées, elle vont aller directement colmater le FAP, ce qui créée d'autres soucis de pressions d'air en sortie. Le meilleur nettoyage que j'ai toujours fait sur mes moteurs, c'est de rouler, à chaud, à haut régime (3500/4000 t/min sur diesel), afin de "nettoyer" et surtout déclencher une régénération du FAP.
    Enfin, un nettoyage du FAP, comme cela se fait en garage poids lourds, dans une machine spécialement conçue pour cela, redonne une nouvelle jeunesse à votre mécanique au niveau des performances. Par ailleurs, il faudrait aussi arrêter de rouler au diesel quand on vit en ville, c'est une hérésie. Le diesel est un moteur idéal pour l'autoroute et les longues distances routières, car les temps de chauffe montent, pour ma part, à 15 minutes minimum à 2000t/min en hiver, pour atteindre un semblant de température de fonctionnement normale au niveau de l'huile moteur, de boîte et de pont.
    Preuve en est, les taxis roulent de plus en plus en hybride essence, ça n'est pas pour rien.

    Quand au nettoyage chimique, encore une fois, où vont les suies une fois dissoutes? Selon moi, et toute logique, dans le FAP.

    Je pense que les plus à mêmes à donner leurs impressions sur un nettoyage moteur sont les mécaniciens poids lourds, dont les moteurs parcourent sans problème 1 à 1.5 million de kilomètres ou encore les mécaniciens des flottes de véhicules de livraison. Même si le décalaminage commence à y apparaître, le bénéfice au long terme est il là sur ces véhicules?
  • Par DHI (2021-09-16 11:06:18) : à Harry Potter
    Sur certains blogs autos, même s'il y a des gens sérieux, on lit fréquemment des zozos capables de parler des mois (enmal) du décalaminage à l'hydrogène, alors qu'ils ne l'ont même pas testé. Ils sont comme des critiques de films ou de livres qui n'ont même pas vu le film ou lu le roman...

    Pour TOUT comprendre (et apprendre) sur le décalaminage à l’hydrogène : Décalaminage Hydrogène Infos - Webnode
  • Par DHI (2021-09-16 11:16:12) : Strictement AUCUNE surchauffe induite par le décalaminage hydrogène.
    Pour comprendre (et apprendre), sur Google : décalaminage hydrogène infos - Webnode
  • Par Emmanuel (2022-03-12 13:42:36) : Bonjour Monsieur Dubreuil,

    Dans votre post vous parlez d'une machine utilisée chez les mécaniciens Poids Lourds afin de décolmater le FAP.
    Une telle machine existe elle pour les autos et pourquoi pas en garage et si oui quel est son nom, car le nettoyage à l'hydrogène m'apparaît comme incertain. J'ai vu qu'il existe les stations de nettoyage Bardahl que je vais certainement tenter avant de faire une régénération forcée de mon FAP si toutefois en mode dégradé j'arrive à faire monter mon véhicule à 3500 4000 tours/min.
    Merci à vous !!

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par filhyp (Date : 2019-12-28 15:09:18)


Bonjour
Quels sont ces kits chimiques a acheter dont vous parlez ?
je n'ai rien trouvé sur le net.

Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-12-29 10:06:42) : Je pense à Bardahl.

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous que PSA a bien fait d'absorber le groupe Fiat ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)






Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)