Tendances de l'auto > Evolution des habitacles 14/07/2020

Evolution des habitacles auto


Ces vingt dernières années, les habitacles de nos voitures ont évolué presque autant, voire plus, que le style extérieur. Le nombre d'options de confort explose littéralement et le style des planches de bord subissent une mutation importante.
Voyons les grandes étapes de ces changements ainsi que les marques qui ont contribué à accélérer cette évolution en instaurant de nouveaux standards copiés par la suite.

Années 80

Puisqu'il serait un peu optimiste de couvrir l'ensemble de l'histoire automobile, aujourd'hui déjà bien avancée, nous allons modestement débuter au début des années 80.


De quoi seront faits les habitacles des futures voitures ?

C'est l'époque du tout carré, les angles étaient la norme pour le plus grand bonheur des esprits rationnels. Car oui, même si aujourd'hui ça semble peu ragoûtant, le rectangulaire permet d'optimiser l'espace à son maximum (même aujourd'hui encore, armoires et réfrigérateurs (pour ne citer que ces deux exemples parmi des milliers) restent de cette forme. Mais comme la mode est cyclique, il est probable que cette tendance revienne (avec la démocratisation des écrans, forcément carrés, les habitacles ont tendance à retrouver des lignes plus "droites". Nous y reviendrons plus tard).

Les boutons (de taille importante) sont peu nombreux en raison d'un nombre d'équipements limité, leur aspect est lui aussi très sommaire et on pourrait presque croire qu'ils ont été empruntés à un des engins agricoles ... Mais à défaut, l'ensemble reste robuste et durable, une tendance qui s'est un peu atténuée. Au niveau des options de confort on en était encore à être heureux (et même très privilégié) d'avoir la climatisation, pour l'Europe en tout cas car dans les années 70 il y avait plus d'autos dotées de cet équipement aux USA qu'en France en 2000 ! Les vitres électriques et la direction assistée permettaient aussi de faire le malin, mais pour cela il fallait s'équiper chez la marque à l'étoile.

Bref l'ensemble était encore assez dépouillé et rustique, mais le confort général (suspension) n'était pas vraiment en dessous des voitures actuelles (voire même mieux pour un grand nombre de voitures ...). Il n'y avait pas encore d'électronique en pagaille comme on en trouve aujourd'hui, la fiabilité n'en était donc qu'améliorée à ce niveau là, les pannes électroniques immobilisantes n'existaient pas encore.
En revanche, le réseau de faisceaux était très complexe, inutilement long et souvent difficile à réparer en cas de pépin, le multiplexage est en effet bien plus futé !
 


Renault 21, à cette époque on pourrait penser que c'était les ingénieurs qui dessinaient les habitacles tellement c'était rigide et fonctionnel avant tout


Même chez Ferrari ça reste assez peu séduisant, ici la 348


Ici une Mercedes 190 W201


Citroën Visa


Citroën AX qui eut au passage le gros défaut de voir sa planche de bord se fendre dans le temps en raison des écarts de température (comme quoi plastique dur ne rime pas tout le temps avec solidité ..)


Volkswagen Polo

Années 90

Avec l'évolution des procédés de fabrication et de construction, liés à la démocratisation de la conception par ordinateur (la fameuse PAO), les designers ont commencé à pouvoir offrir plus de personnalité et d'originalité à leurs habitacles. La normalisation faisait alors place à une identité plus prononcée et quelques tentatives de style parfois un peu décalées (phénomène qui se perd un peu bien qu'il reste quelques troublions).
Niveau interface électronique ça se limitait à quelques dalles à cristaux liquides (rétro-éclairées !) pour indiquer l'heure et parfois quelques infos de l'ordinateur de bord.
 


Les formes s'arrondissent mais le sérieux prime toujours, la mode n'a pas encore influé sur le design de nos intérieurs, ou en tout cas les constructeurs n'ont semble-t-il pas envie de tenter quoique ce soit (ici le Scenic 1 à la mi / fin des années 90)


Toujours des rondeurs qui adoucissent l'ambiance à bord mais l'audace restait quand même assez rare (ici la 206 à la toute fin des années 90)


La BMW E36 a donné la voie au tout début des années 90 (1992) en ce qui concerne le style des habitacles des 15 années à venir : fini le carré, une planche de bord très identitaire, une console centrale orientée vers le conducteur et une disposition des équipements qui sera pris en exemple. Contrairement à ce que l'on croit, BMW a souvent été à l'origine de grandes avancées dans le design auto intérieur et extérieur, car Audi et surtout Mercedes étaient un peu coincés dans un conservatisme ennuyeux et peu novateur. Et c'est grâce à ce genre de choses que BMW a pu marquer les esprits aussi durablement (les fanas de la marque sont souvent des personnes qui ont salivé très longtemps sur les E36 des années 90, seules berline compacte qui avait vraiment de la gu...)


La Ford Focus, comme la KA de première génération, avait tenté l'originalité et le décalage dans son habitacle. Chose qu'a un peu abandonné Ford en raison de l'accueil mitigé par la clientèle ...


C'est à la foin des années 90 que l'évolution qualitative a fait un bon en avant, comme le montre cette Passat B4.


Comme souvent, c'ets la Classe S qui indiquait un peu de quoi l'avenir allait être fait ... Apparition des écrans et le début de la digitalisation du combiné (le fameux i-cockpit et tous les autres noms marketing s'y réferrant)
 

Années 2000 - 2010

L'évolution de la technique et l'accroissement constant de la concurrence ont stimulé les constructeurs à retravailler la présentation de leurs véhicules mais aussi trouver de nouvelles options et gadgets. Encore une fois, BMW sera la locomotive du plus gros de l'évolution ...
En effet, la Série 1, première d'une longue lignée de renouvellement chez la marque, a su à la fois proposer un habitacle très tendance (et charismatique) tout en démocratisant le fameux écran mutlimédia central. Tout le reste de l'industrie a suivie cette mode.
Mercedes ou Audi avait bien un petit écran à offrir, mais il était placé très bas et était presque anecdotique. Chez BMW il trônait en haut et au milieu de l'habitacle, une disposition qui règne encore aujourd'hui.
On voir aussi l'apparition du mode qui sera durable et qui permettra de donner du caractère aux autos : le néo-rétro.


On y pense peu souvnet, mais BMW est étonnamment l'une des marques qui a fait le plus progresser les habitacles ces 30 dernières années ... Et si la qualité de certains matériaux a été dénoncée (en réalité ce n'était pas aussi cata que ça, surtout que ça restait localisé sur la console centrale), design et disposition ont été repris en exemple par tous les concurrents. Encore aujourd'hui, cette planche de bord paraît très actuelle (il n'y a que l'infodivertissement qui a pris un sérieux coup dans le nez)


s
Voici l'évolution d'une Clio entre 2000 et 2010 (de la 2 phase 2 à la 3), on retrouve la fameuse apparition de l'écran multimédia qui trône en haut de la planche de bord, BMW ayant créé un nouveau standard en 2004 avec le déploiement de sa gamme renouvelée


Le néo-rétro permet de revenir à des intérieurs plus esthétiques et de meilleur, ce qui permet par la même occasion de proposez des matériaux de piètre qualité sans que ça ne détone de trop ...


La 500 a été plus que salvatrice pour le groupe Fiat ... Sans elle il n'y aurait potentiellement plus grand chose aujourd'hui


La Z8 montre que finalement c'est le néo-rétro qui vieillit le mieux (ou plutôt c'est le style rétro qui reste intemporel, comme un beau meuble en bois d'époque d'ailleurs)


Les surfaces galvanisées façon aluminium était très apprécié au début des années 2000, ici une Carrera GT
 

La classe S W221 était la toute première à esquisser l'amorce d'un combiné virtuel (ici seulement la partie centrale). Bien que dépassé aujourd'hui, l'infodivertissement devenait enfin consistant et ce n'était plus un simple gadget


Le tout écran était aussi de la partie en cette année 2005

Années 2010-2020

C'est la décennie du tout écran et de la personnalisation des habitacles.
Niveau infodivertissement, on commence enfin à avoir des systèmes qui ne rappellent pas les consoles 8 bits ... La finesse des dalles et leur taille permettent enfin d'attirer vraiment le regard. Les cartes GPS commencent enfin à être esthétiques et la taille augmentée des diagonale permettent de gagner en lisibilité. Le couplage avec le téléphone, en lien avec la démocratisation des smartphone, commence à rendre indispensable et attractif ce genre d'équipement.
Tout cet équipement permet aussi aux marques de rendre plus rapidement périssable leurs autos, un atout de taille pour stimuler les ventes lors de la sortie d'un nouveau modèle.


Voici par exemple l'évolution d'une Clio entre 2010 et 201, c'est surtout l'infotainment qui a ici évolué


Cette fois-ci ce n'est plus BMW ou une autre marque allemande qui donne la voie aux autres, mais bel et bien ce nouveau constructeur dirigé par un maniaque à la Steeve Jobs (il n'y a pas de meilleur moteur pour une marque qu'un dirigeant obsédé par ses produits et la réussite de ces derniers). La Model S, bien en avance, proposait un cockpit 100% digital et un écran XXL qui n'a toujours pas été battu aujourd'hui encore.



Audi, dont le slogan est "l'avance par la technologie" n'a pas pu s'empresser de pomper la chose ... Même mieux, avec son imposante présence sur le marché, elle a presque repris à son compte cette innovation (dans la mémoire collective, les premiers combinés digitaux sont souvent attribués à tort à la marque aux anneaux)


Mercedes a répondu vigoureusement avec son fameux double écran que tout le monde veut avoir. Cela lui a aussi permis de réduire la qualité des matériaux dans certains modèles comme la Classe A IV, les regards des gens étant tellement happés par ces deux écrans accolés (les faisant bêtement croire qu'il s('agit d'un seul écran XXL ...) qu'ils en oublient de voir que ce qui a autour est plutôt cheap ... Un humain se trompe facilement puisque cela ne change absolument rien au fait d'avoir deux écrans séparés


Pour se garantir que les gens taperont dans les niveaux de finition supérieurs, Mercedes s'est permis de proposer des écrans ridicule sur les versions d'accès .. Le Multimédia est désormais un levier puissant, et le choix d'une auto se fait désormais presque autant sur cet aspect que le moteur ! Sachez bien qu'ici il y a plus de psychologie que de réelle innovation, une Golf 7 ou A3 ayant depuis des lustres le même type d'équipement (mieux intégré en plus ...). Avouons quand même que Mercedes a ici réussi un joli coup de poker en proposant moins bien (qualité de finition un peu limite) tout en ayant un succès d'estime monstre au niveau des prospects ...


Finalement il suffisait de coller maladroitement deux dalles LCD l'une contre l'autre pour que les gens se ruent dessus ...



Le double écran est désormais devenu une norme, même sur les autos d'entrée de gamme




C'est à partir de 2019 que la surenchère débarque, et certains vont si loin qu'il est probable de voir un retour en arrière ces prochaines années. Car tout cet amas d'écran (ici dans la Honda e) peut finir par devenir oppressant et même inutile ... Avec le seul écran d'une Model 3 on fait mille fois plus de choses qu'avec cette bande composées de 5 écrans (certes deux pour les rétroviseurs)


Idem dans la Taycan, beaucoup d'écrans pour peu de fonctionnalités .. Sans oublier une qualité de finition très standard contrairement à ce que l'on peut souvent entendre (l'euphorie fait souvent perdre tout esprit critique aux journalistes). Le pire étant les pingreries qu'on a dans les versions d'entrée de gamme qui sont déjà hors de prix pour ce que le produit offre.


 
La Model 3 est devenue la nouvelle norme si on observe ce que propose la concurrence depuis ...


Polestar ? Allez on fait comme Elon !


Mustang Mach-e ? Allez on fait comme Musk !


Même la future Classe S s'y met, c'est pour dire à quel point Tesla a remis toutes les pendules à l'heure ..



Le futur ?

Le futur s'annonce être plein d'écrans, toujours et encore ... Mais avec la maturité qui vient, on en reviendra certainement à Deux ou trois écrans maximum, des écrans de taille généreuse qui permettront d'offrir des fonctionnalités avancées comme par exemple pouvoir surfer sur internaut de manière confortable. En gros Tesla montre la voie ...

En ce qui concerne la possible disparition du volant, comme le montre si bien le concept Hyundai Prophecy (qui se veut donc prophétique ...), je ne pense que ça n'aura pas lieu pendant notre ère (aussi optimiste que soit Elon). La conduite autonome dans des situations simple est relativement aisée à mettre en oeuvre (ça marche depuis près de 30 ans dans les jeux vidéos), mais la réalité montre qu'il est extrêmement compliqué d'arriver à une fiabilité suffisante pour se sentir en sécurité. Les Autopilot Tesla, très avancés sur la concurrence, restent malgré tout des machines à conduire de manière aussi maladroite qu'un apprenti qui a picolé.


Concept Prophety

Tendance actuelles : on épure de plus en plus et tout devient électronique

Les constructeurs veulent simplifier leurs habitacles au maximum afin d'améliorer l'ergonomie (et donc éviter la multiplication des boutons), mais aussi et surtout le coût de revient : il coute moins cher de poser une dalle LCD qui ne vaut plus grand chose plutôt que d'avoir des boutons mécaniques dotés de mécanismes physiques couteux. Mais cela finit par porter préjudice à certaines autos qui sont désormais assez mal vues par le fait qu'il faille chercher dans des menus le réglage de la ventilation. Certaines marques font donc très attention à ce que ces commandes restent physiques. Chez les Allemands et Anglais on fait en sorte que ces fonctions soient bien distinctes même si elles restent tactiles. Mais malgré tout on va vers des habitacles qui annihilent totalement les boutons physiques  ...
 


Chez Audi, comme chez Land Rover ou encore Jaguar, on dédie un pavé tactile pour les fonctions de ventilation, pour ne pas avoir à chercher ni naviguer dans les menus. Le retour haptique (vibration au clic) permet de simuler les boutons, une spécialité Audi


Chez PSA, on cherche à revenir (pas totalement) au bouton physique pour régler la température, plus facile à trouver qu'un bouton tactile latéral situé sur l'écran comme on le voyait sur la 308 II. Le réglage se fait toutefois sur l'écran, on ne peut donc plus le faire à tâton en gardant le regard sur la route

Une présentation qui comble une baisse de qualité ?

Dans un même temps, il n'est pas rare de voir de nouveaux modèles bénéficiant d'une qualité de matériaux légèrement inférieure par rapport à la génération précédente. Il semble donc qu'on cherche à faire diversion en proposant des présentations très osées, en espérant que le client ne se rende pas compte que les plastiques ont baissé en qualité.
Pour être plus précis, on peut constater que les généralistes grimpent pendant que les premium baissent.

Les tendances d'aujourd'hui

Présentation intérieure

  • Originalité : ça y est, depuis les années 2000 et en particulier après 2010, les constructeurs se lâchent enfin et proposent des intérieurs audacieux. En effet, avant il était de mise de rassurer le client en lui offrant quelque chose de commun qui ne se démarque pas trop des normes. Aujourd'hui tout cela a bien changé mis à part chez certaines marques allemandes qui restent parfois très conservatrices ... L'intérieur d'une auto fait désormais partie intégrante de l'identité d'une voiture.



PSA est presque devenu le spécialiste de l'originalité, avec toutefois des prises de risques parfois grandes ...
 
  • Matériaux et qualité : certaines matières ont la cote dans l'intérieur de nos autos. Hélas, ce n'est pas toujours pour le meilleur ... Parmi la tendance, on constate le "fameux" plastique noir laqué, la multiplication de chrome pour entourer divers éléments, l'imitation de carbone (du vrai carbone pour les voitures haut de gamme), l'alcantara qui profite d'un regain d'intérêt ces dernières années. Concernant la qualité, elle est en baisse sur pratiquement l'ensemble des modèles actuels car oui, les constructeurs ont tous décidé d'augmenter leur rentabilité, et surtout de compenser les coûts liés à l'apparition d'infodivertissement toujours plus évolué. Et pour ceci le mieux est de proposer des matériaux qui coutent moins chers, en essayant (mais pas forcément en y arrivant) de proposer une qualité qui parait au moins égale au modèle que la nouvelle voiture remplace.
    L'utilisation de nouveaux matériaux et le développement de planches de bord bien plus originales servent justement à camoufler les baisses de qualité au niveau des matériaux ... Car le but des constructeurs est à la fois de proposer quelque chose de valorisant (on met du chrome et matières brillantes un peu partout) en réduisant les coûts d'un autre côté.

Chez Audi on joue un peu la carte Tesla, on propose un style futuriste d'un côté mais on réduit la qualité des matériaux de l'autre, le genre de méthode employée par les magiciens, qui vous invitent à regarder d'un côté pendant qu'ils font une manip de l'autre ...
 
  • Eclairage d'ambiance : Les voitures de luxe commencent à accueillir de manière systématique un éclairage d'ambiance dont la couleur peut être choisie (en général 4 à 5 possibles). C'en devient même indispensable pour le succès de l'auto (ça permet aussi de rajouter des options à des catalogues toujours plus fournis pour vider votre porte-feuille !

     



  • Identité visuelle : plus que jamais les constructeurs cherchent à donner une identité visuelle forte aux intérieurs de leurs auto (tout comme le style extérieur qui devient une gamme de poupées russes ... Et tant pis pour la diversité !). Le but de cette harmonisation est bel et bien de créer une identité, une sorte de patrimoine génétique. Certaines marques se servent de l'intérieur pour créer de la valeur ajoutée ... Je m'explique avec un exemple, celui de la SLS. Cette supercar a bénéficié d'un intérieur qui était nouveau chez Mercedes avec en particulier des grilles d'aération rondes inspirant le luxe et la sportivité. Une fois que cette image était entrée dans l'inconscient collectif (on associait donc cet intérieur avec le luxe le plus ultime), Mercedes s'est mis à déployer ce style sur toute sa flotte de véhicules. Vous avez compris l'astuce ? Tout le monde compare l'intérieur des Classe A et B avec celui de la SLS, valorisant non ?



Voici respectivement l'intérieur des Série 5, X5 et Série 7 (je n'ai pas mis tout le monde ...). Observez à quel point on retrouve le "code génétique" BMW d'un véhicule à l'autre. Les moins connaisseurs pourraient même avoir du mal à distinguer l'un de l'autre ....





Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Kadir257 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2019-10-08 00:19:12)

pour Ma part je dirais que les habitacles d’aujourd’hui sont beau à voir certes mais les matériaux déployés sont parfois douteux (sur une clio 4 ou même une classe e le noir laqué laisse beaucoup de trace ) et si il y’a une panne électronique c’est toute la voiture qui est concerné (maintenant même les coffre sont électriques 🤦🏽♂)

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-10-08 10:35:44) : En effet, j'ai d'ailleurs retiré les images de la Clio 4 lors de la mise à jour de l'article. Mais je souhaite encore l'étoffer ...
    Merci encore pour vos apports d'idées ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 4 commentaires :

Par Zébulon57 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2019-05-23 13:09:42)


Hello.
A lecture des commentaires ci-dessous je constate avec plaisir que je ne suis pas le seul à en avoir assez de tous ces équipements inutiles qui défigurent l'habitacle.

J'ai un PC de gamer, 2 consoles de jeu, une tablette, un tel (bien évidement), mais dans ma voiture je ne veux rien de tout ça !!
Le GPS ? Je vais m'en servir 5 fois dans l'année, alors un GPS de poche ou mon tel ça suffira. Pas besoin d'un écran 10' qui attire mon regard alors que celui-ci doit être concentré sur la route.
Lorsque je suis au volant, il n'y a plus que 2 choses qui rentrent en ligne de compte: la route et la voiture.

Au début des années 2000 j'avais une Renault 21 TI. La planche de bord ressemblait - à quelques détails près- à la photo ci-dessus: tout carré, pas terrible... Mais sous le capot...un 2 l athmo avec un couple et des reprises...un "pousse-au-crime" (la 5e c'était de 60 à 200km/h collé au siège...).
La 1e fois que j'ai pris l'autoroute avec cette voiture, je me suis dit: "mais...il y a un bruit?". J'ai donc coupé la radio pour mieux entendre, et ben le bruit c'était... la radio qui s'accordait pas avec la sonorité rauque du 2l.
J'ai gardé la voiture un peu plus de 3 ans, la radio m'a servi que les 3 premiers jours. Je ne l'ai plus jamais rallumée ensuite.
Depuis 2 ans je roule en Alfa Giulietta (14 MA 170). Après quelques jours de conduite j'ai eu exactement la même réaction qu'en 2002 (bruit? radio? ah ben oui!)

La conclusion? toute cette débauche d'informatique enbarquée, encastrée dans des tableaux de bord dignes de la NASA n'est la que pour une chose: nous faire oublier que le voitures sont en grande majorité devenues fades, insipides, ennuyeuses.
Heureusement qu'il existe encore quelques exceptions (je vous ai dit que j'avais un GIU MultiAir 170 ?? ;)


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-05-23 15:39:42) : J'espère en premier lieu que vous avez écrit un avis sur cette dernière !

    Pour ma part je suis plutôt séduit par les écrans intégrés, mais a contrario ça me dérange dans le fait que ça rend la voiture bien plus périssable (une Série 3 de 1998 sans écran vieillit mieux qu'une de 2005 dont la charte graphique de l'OS est bien dépassée et risible. J'en sais quelque chose j'ai une E90 de 2006). Bref, ça la rend plus vite obsolète.
    De plus, quand l'écran rend l'âme on perd beaucoup de fonctions, ce qui n'était pas le cas dans les plus anciennes (un bouton par fonction).

    Bref, je suis un peu comme vous mais en un peu plus tempéré ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par kentucky (Date : 2015-03-17 20:38:44)


Bien d'accord avec les 2 commentaires précédents. L'habitacle d'une auto devient le prolongement du bureau et la connectique supplante toute autre notion. Il suffit, pour s'en convaincre, de regarder les pubs à la TV. Alors bien sûr, les constructeurs qui relaient (et souvent devancent) cet engouement, font des économies ailleurs, même si elles sont faites de bouts de chandelles : qualité des matériaux en berne, suppression d'un miroir de courtoisie dans l'un ou l'autre des pare-soleil, suppression de l'éclairage du coffre, des "ficelles" du cache-bagages, etc ..., autant d'éléments basiques, tout simples, "évidents", qui facilit(ai)ent la vie et que tu ne retrouves plus que dans la version haut de gamme du modèle. Et puis n'oublions pas les fameux plastiques moussés ... ramasse-poussière en diable. Il est vrai que l'automobiliste lambda passe son temps à caresser le tableau de bord de son auto ...



(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Matthieu (Date : 2014-01-07 18:55:06)


Déjà ras le bol de ces tablettes intégrées dans les habitacles, c'est tout sauf esthétique, et je pense que les conséquences en terme de sécurité routière seront désastreuse car les gens auront constamment les yeux rivés dessus... Bref, aucune utilité ni progrès intelligent, comme souvent maintenant dans l'automobile "moderne"...


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2014-01-09 17:16:16) : Effectivement, c'est dangereux, ce n'est pas parce qu'il y a des écrans et tablettes partout qu'il faut en mettre sur les tableaux de bord, personnellement je ne m'en servirais pas, mais qu'en est-il des jeunes générations qui sont venues au monde avec ça?
  • Par yoyox TOP CONTRIBUTEUR (2014-01-19 20:23:02) : c'est pour cela qu'il faudrait standardisé les affichages tête haute

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Aimez-vous les moteurs turbo

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2020. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)