Qualités et défauts : AUDI Q7 II (2015)


Les qualités : AUDI Q7 II


confort excellent même si il n'y a rien de nouveau sur le segment, et puis les grandes jantes ne peuvent empêcher quelques remontées (elles sont pourtant obligatoires si vous voulez pouvoir remuer votre Q7 sans qu'il ne souffre trop)
Coffre très grand, vraiment
Modularité sans faille mais il faut cocher les options pour avoir une banquette coulissante (de manière indépendante pour chaque assise)
Qualité de finition top avec des matériaux divers et variés (dont des boiseries réelles d'excellente facture). Les éclairages d'ambiances sont aussi nombreux et très bien intégrés
Technologie générale (notamment Virtual Cockpit) vraiment à la pointe, c'est le credo et le slogan d'Audi donc peu étonnant
Comportement excellent, c'est lourd mais ça passe fort là où certaines petites autos verront leur train arrière s'enfuir... Il faut cependant le chausser comme il se doit avec du 20 pouces minimum, en dessous c'est moins impressionnant. Notez que c'est un Cayenne III rebadgé techniquement parlant
Si le style n'est pas extra, il a quand même le mérite de passer partout. Car si ce n'est pas forcément très courant, certains aiment profiter du meilleur du luxe sans que ça ne soit trop tape à l'oeil dans la rue. Et pour cela le Q7 est très bon
6ème et 7ème rangs relativement généreux, de quoi loger des adultes sans qu'ils n'aient à souffrir
Sécurité maximale, quand on veut protéger les siens ce genre d'engin est vraiment parfait ...
Fiabilité qui s'annonce comme sans souci : les TDI en 3.0 sont fiables et la transmission automatique à convertisseur favorise encore ce paramètre
Style après restylage

Les plus des internautes

Très confortable, on s'ennuie presque au volant car absence de bruit, vibration, régulateur de vitesse adaptatif génial. Pour l'instant que du bonheur. ( 3.0 TDI 272 ch atomatic, 102000km, 18 pouces, 2025 modèle 2016.)
Vhc acheté neuf, suspension assez ferme mais confortable, qualité de fabrication et assemblage parfaits, tenue de route et performances exceptionnelles, couple phénoménal durant les dépassements, coffre très grand pour les bagages de la famille, consommation raisonnable de 8,2 litres/100km. Roues arrières directrices parfaites pour manoeuvrer en ville, on ne ressent pas l'imposant gabarit. Le bruit caverneux du 8 cylindres est remarquable pour un moteur diesel Probablement le meilleur vhc que j'aie possédé à ce jour ! Coût d'entretien dérisoire en comparaison d'un Porsche Cayenne par exemple (vécu). (4.0 TDI SQ7 435 ch 22'000 km mod. ABT 520 CV 2018, jantes 22, toutes options)
Tenue de route louvoyante derrière avec la 4 roues directrices Ou du aux pneumatiques ! (3.0 TDI 272 ch)
Tenue de route, confort, silence (3.0 TDI 218 ch jantes 19 pouces )
Très silencieux et agréable à conduire, pris en option suspension pneumatique et train arrière directionnel (3.0 TDI 218 ch tiptronic 8 23000 km octobre 2015 ambition luxe)


Les défauts : AUDI Q7 II


habitabilité au deuxième rang qui peut décevoir si on fait le rapport avec l'encombrement (la coffre a été favorisé)
Toutes les finitions (sauf la plus haute...) n'ont ni amortissement piloté ni suspension pneumatique à l'arrière comme le font pourtant certaines autos grand public (ex : Mondeo break)... Un peu honteux non ? Les aptitudes sont donc inférieures sur les versions d'entrée de gamme
Version hybride très lourde et dénuée de la possibilité d'avoir 7 places (sans oublier le coffre qui perd les rangements sous plancher)
Design qui semble avoir été dessiné par un ingénieur (phase 1)... Et Dieu sait que l'art n'est pas la première de leurs sensibilités. Le Q7 est vite lassant et manque relativement de charme et de fantaisie (encore une fois s'agissant de la phase 1)
Avec le jeu des options on peut jusqu'à sentir Audi vous faire les poches, pas très agréable...
Premier niveau de finition sans Virtual Cockpit. Il aurait pu être de série sur ce genre d'auto, quitte à faire gonfler le prix des fameux 730 euros demandés
Moteur essence abandonné courant 2016, certains clients seront contrariés même si ce retrait indique que les ventes étaient très mauvaises (et surtout le diesel est tellement plus pertinent...)
La version précédente était plus ambitieuse en terme de puissance moteur

Les moins des internautes

Manque de rangement pour des lunettes siège non ventilé pas de recyclage d'air automatique. (3.0 TDI 272 ch atomatic, 102000km, 18 pouces, 2025 modèle 2016.)
Plastiques des vides-poches assez vulnérables et exposés au griffures si l'on n'est pas soigneux. (4.0 TDI SQ7 435 ch 22'000 km mod. ABT 520 CV 2018, jantes 22, toutes options)
Un peu grand pour stationner facilement en ville (3.0 TDI 218 ch tiptronic 8 23000 km octobre 2015 ambition luxe)






Vous possédez ou avez possédé une AUDI Q7 II


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :






À voir aussi

NEWS Audi

Infos Audi

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)