Electrique > Détails de l'impact du froid sur l'autonomie des voitures électriques 07/02/2021

Voiture électrique et perte d'autonomie en hiver : explications


C'est bien connu, les voitures électriques sont du genre à devenir un peu capricieuses en hiver, à savoir que l'autonomie peut perdre entre 15 et 35% ...
Au delà d'estimer la perte que vous allez subir avec votre voiture électrique, nous allons expliquer les raisons qui tendent à expliquer ce phénomène assez désagréable. Entamons donc cette liste exhaustive sachant qu'il y a une subtilité cruciale au niveau de la fréquence d'utilisation (faire de petits parcours change la donne par rapport aux longs parcours).

A lire aussi : l'impact des températures sur les batteries de tractions des voitures électriques

Chauffage : avec ou sans pompe à chaleur ?

Le chauffage est évidemment le premier poste de dépense énergétique quand il fait très froid, et selon qu'il s'agisse d'une pompe à chaleur (on utilise une loi de la nature : compresser = chauffer) ou d'un banal chauffage électrique à résistance (on se chauffe grâce à l'effet Joule) la différence pourra être importante.

Un chauffage classique pourra consommer dans les 2000W, ce qui peut représenter 20% de la consommation de la voiture ! Attention toutefois, la puissance nécessaire ne sera pas du tout la même entre la première minute et la 20ème ... Une fois l'habitacle chauffé, et selon son potentiel d'isolation de votre habitacle, la puissance nécessaire par la suite sera bien moindre. Et en gros, la consommation du chauffage par kilomètre sera totalement différente si vous avez parcouru 2 km ou 100 km. Sur les 2 km l'effort du chauffage aura été colossal si on le met en rapport avec la distance totale, ce sera bien plus lissé avec une moyenne plus faible sur le parcours de 100 km.
Donc si vos trajets moyens sont de 2 km vous aurez en moyenne consommé bien plus que si ils sont de 30 km.


Une pompe à chaleur est connue pour consommer environ 4 fois moins d'électricité par rapport à de banales résistances. Ici il faut alimenter un compresseur uniquement (certes ça consomme quand même pas mal !), et une partie du chaud obtenu est lié à la chaleur de l'air extérieur (c'est pour ça qu'on parle de pomper des calories même si j'estime que cette formule a tendance à embrouiller les choses dans l'esprit des gens). On peut donc tomber ici à une consommation du chauffage de 5% au lieu des 20% des versions avec résistance.

Notez qu'une Model 3 était à résistance avant 2021 et qu'après c'est une pompe à chaleur qui a pris le relais (sur une Zoe ça a toujours été une pompe à chaleur).

Chimie de la batterie ?

Les batteries aiment le froid contrairement à ce que l'on pourrait penser ! Mais le souci est que l'efficience des réactions chimiques en leur sein devient très mauvaise en terme de rendement sous ces températures ...
On a donc une batterie qui est bien conservée mais qui perd en rendement au moment de délivrer le courant.


A partir de 0 (vers les températures négatives), on perdra généralement dans les 15% d'autonomie / d'énergie disponible. Et c'est à partir des températures inférieures à 10 degrés que ce phénomène commence à se faire ressentir. Encore une fois, cet effet sera d'autant plus important qu'on effectue un petit trajet. En utilisant la batterie, cette dernière se réchauffe naturellement grâce à l'effet Joule induit quand on tire dessus. Et donc plus on roule, plus cela s'estompe puisque la batterie gagne en température.

Enfin, si votre batterie était en train de charger au moment de partir, elle sera déjà préchauffée en raison de l'effet Joule induit par sa charge.

Pneumatiques ?!

En se refroidissant, l'air devient plus dense et prend donc moins de place (d'où l'existence des intercooler sur les moteurs thermiques). Les pneus ont donc tendance à se dégonfler puisque le gaz qui les remplit a tendance à se contracter. Pensez donc à vérifier la pression des pneus quand les températures hivernales déboulent. à faire à froid évidemment (en roulant le gaz chauffe et ça se dilate).

Air / atmosphère ?

Ce qui est valable pour les pneus est valable pour notre atmosphère ... En hiver l'air devient plus dense et la voiture a plus de mal à le traverser, la résistance à l'air devient alors plus importante et il faut donc plus d'énergie pour rouler à la même vitesse qu'en été.







Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous que les limitations de vitesses instaurées il y a des dizaines d'années sont encore adaptées aux voitures modernes ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)