Histoire des marques

- Citroën
- Peugeot
- Renault
- Audi
- Volkswagen
- BMW

 
Les sagas de l'auto

- BMW Série 3
- 205 - 208
- Scenic
- Golf
- Clio
- Megane

 
Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

Dossiers-Conseils > Huiles et lubrification > Huiles monograde et multigrade 06/07/2017

Huiles monograde et multigrade


Si c'est un sujet que l'on aborde de moins en moins, il est toutefois intéressant de connaître la différence entre ces deux types d'huile.

Quelle différence ?

Monograde : ancienne et basique


Tout d'abord l'appellation (dont les valeurs emploient la norme SAE) est différente puisque l'huile monograde n'a qu'un seul nombre, exemple : SAE 40 pour une indication à chaud (100°) ou SAE 10W pour l'indication d'une viscosité à froid (-18°).
On aura donc le choix entre une huile hiver ou été afin de coller avec les conditions climatiques du moment. Il s'agira d'ailleurs d'huiles minérales et non de synthèse qui elles sont modernes et donc multigrades.
La viscosité évolue ici de manière plus rapide avec la température qu'une huile multigrade. C'est à dire qu'elle est proportionnellement de plus en plus fluide en chauffant, avec des fluidités importantes à chaud ou encore une viscosité importante à froid. Pour l'hiver il faudra donc choisir une huile plus fluide à froid (pour ne pas risquer qu'elle soit figée au démarrage) et pour l'été une huile plus visqueuse à chaud (il ne faut pas qu'elle soit trop fluide avec les fortes chaleurs, ce qui réduirait la bonne lubrification du moteur).
Les huiles monogrades sont donc bien moins polyvalentes que les huiles modernes de synthèse (dont la viscosité varie moins) et il faut donc changer cette dernière selon les saisons ...
Il faudra aussi  multiplier les vidanges car cette dernière est moins performante dans le temps (moins d'additifs et moins endurante à la base). De plus elles provoquent des suies / calamines plus importantes et encrassent plus le moteur (le fond du carter accumule rapidement les suies et boues).

Elle n'a généralement pas d'additif détergent comme on le trouve dans les multigrades. Les très vieux moteurs génèrent souvent  des suies dans ses entrailles qui permettent d'améliorer l'étanchéité (compression améliorée), et tout détergent serait néfaste puisqu'il nettoie ces dernières (elles peuvent alors finir dans le circuit d'huile et donc provoquer des soucis, notamment au niveau des coussinets de bielle ...).

Multigrade : moderne et performante


C'est l'huile moderne (à partir des années 60) qu'on connaît tous, à savoir les fameuses xxW-xx. On a donc un indicateur de viscosité à froid (-18°) et une valeur de viscosité à chaud (100°). C'est un peu comme une huile qui associe en un même bidon deux types d'huiles monogrades.
La viscosité n'évolue ici plus de manière rapide mais de manière plus progressive/évolutive. Le but de la manoeuvre est d'avoir une huile le plus fluide possible à froid tout en gardant une généreuse viscosité à chaud (il ne faut pas que ça devienne de l'eau dans ces conditions ce serait dramatique pour le moteur), bref on veut le beurre et l'argent du beurre.
On a donc plutôt affaire ici à de l'huile de synthèse ou semi-synthèse car la naturelle (minérale) a plus de mal à avoir ces propriétés (elles ont pu être un peu multigrades grâce à des additifs, mais pas autant que les synthétiques qui ont une plage de viscosité plus réduite entre froid et chaud). Il s'agit donc d'huile fabriquée par l'Homme grâce à des manipulations chimiques, on peut alors lui conférer des caractéristiques spécifiques, notamment grâce aux très nombreux additifs qui accompagnent les huiles modernes.
Par exemple, si on prend l'extrême avec de la 0W40, on aura un maximum de fluidité à froid (valeur 0 très faible) et une viscosité plutôt épaisse (excusez l'expression relativement fausse mais qui parle) à chaud avec une valeur de 40.
A l'inverse, une 25W20 sera dans les mêmes conditions plus épaisse à froid (démarrage plus difficile et lubrification moins bonne en raison d'une pompabilité réduite) et plus fluide à chaud (trop fluide réduit la lubrification et réduit aussi la capacité de l'huile à évacuer la chaleur).
Le choix devra donc se faire selon les préconisations et une petite adaptation pourra être faite selon le climat de votre région (si très froid prendre un indice de viscosité W un peu moins élevé. Si très chaud prendre un indice de viscosité à chaud plus élevé).

Miltigrade meilleure ?

Oui et non ...
Oui si on considère ses propriétés et capacités, elles sont clairement supérieures. En revanche pas toujours, car une bonne huile n'est pas une huile performante mais plutôt l'huile qui est adaptée au moteur.
Un vieux moteur est conçu pour fonctionner avec les anciennes huiles dont les propriétés sont différentes. Mettre une huile moderne de grande qualité dans une ancienne sera néfaste malgré les propriétés plus évoluées.

Lien entre les deux ?

Essayons de faire un lien entre une huile monograde et une huile multigrade pour que nous comprenions mieux, car au final ces deux là utilisent les mêmes indices de viscosité.
Par exemple, une huile 5W40 agira à froid comme une SAE 5W (monograde donc) et à chaud comme une SAE 40. La 5W40 agit donc comme si on avait les deux huiles monogrades en même temps. Quand il fera chaud (moteur chaud) elle agira comme une SAE 40 et à froid comme une SAE 5W dont la viscosité est faible (huile plus liquide qui favorise le pompage de l'huile à froid).


Voici l'exemple en image

Pour vous les bouchons :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)

Tous les commentaires et réactions




Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Huiles et lubrification

 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)