Boîte de vitesses > Fonctionnement de la marche arrière 23/05/2020

Fonctionnement de la marche arrière


Rapport de boîte un peu à part, la marche arrière d'une boîte de vitesse mécanique / manuelle est en effet assez différente dans son architecture et fonctionnement.
Comme vous allez le voir, passer ce rapport consiste à effectuer une opération bien différente qu'avec les rapports de marche avant.

Principe de la marche arrière

Comme vous le savez certainement déjà, une boîte de vitesse consiste à lier le moteur aux roues via différentes démultiplications afin de pouvoir exploiter le moteur sur une plus grande plage de vitesse (se limiter au régime moteur avec un seul rapport serait pénalisant) tout en gardant une bonne accélération (grâce au "découpage" induit par la boîte).


Mais passer la marche arrière ne consiste pas seulement à changer le démultiplication, il faut aussi que les roues tournent dans le sens inverse ...
Pour arriver à cet objectif, l'astuce est finalement très simple : on intercale un pignon entre deux afin d'inverser la rotation.


Marche arrière : dans la pratique

Voici le schéma d'une boîte de vitesses typique à trois arbres. Quand je passe la marche arrière je fais bouger un baladeur (qui sert aussi pour la cinquième vitesse, voilà pourquoi ces deux vitesses sont souvent proches sur la grille) qui est relié à un pignon. Ce pignon est intercalé entre les deux arbres pour faire le lien mais aussi inverser le sens de rotation des roues.



Marche arrière


Pourquoi la marche arrière fait un bruit bizarre ?

Comme vous avez pu le voir sur l'image, la denture des engrenages liée au rapport inverse est droite, ce qui n'est pas le cas pour les autres rapports à denture hélicoïdale ...
Cette denture droite permet de faire glisser le pignon intermédiaire entre ceux de l'arbre intermédiaire et secondaire. Avec des pignons hélicoïdaux cela ne serait pas possible. C'ets donc cette forme d'engrenage qui provoque un bruit, et c'est pour cela que certaines anciennes ont des bruits particuliers en roulant (il y a très longtemps, tous les rapports étaient en denture droite, avec même des boîtes qui ne fonctionnaient pas de la même manière : on faisait glisser les pignons pour les joindre, un peu comme avec la marche arrière).
Il faut aussi remarquer que la marche arrière n'a pas de synchro, et c'est donc pour cela que ce rapport a tendance à craquer facilement (il est même parfois difficile à passer sur certaines voitures).






Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



La voiture autonome

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2020. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)