Histoire des marques

- Citroën
- Peugeot
- Renault
- Audi
- Volkswagen
- BMW

 
Les sagas de l'auto

- BMW Série 3
- 205 - 208
- Scenic
- Golf
- Clio
- Megane

 
Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

Dossiers-Conseils > Tendances de l'auto > Plateformes modulaires 14/10/2017

Plateformes modulaires communes

Vous avez sans doute entendu parler des plateformes modulaires, mais savez-vous vraiment à quoi cela correspond et quel est le but réel de la manoeuvre ?
A lire aussi : ces voitures qui partagent leur plateforme.


Le développement de ce genre de structure découle directement de la rationalité, il faut réduire toujours plus le coût de production des autos. Et l'un des moyens était de développer une structure de voiture qui pourrait être utilisée sur plusieurs modèles et non un seul comme cela était encore le cas il y a quelques dizaines années. Car si cette tendance a commencé il y a déjà quelques temps avec le partage de certaines plateformes pour deux ou trois modèles, c'est désormais devenu des plateformes modulaires qui peuvent être utilisées sur des voitures aux gabarits et segments totalement différents. On peut alors désormais retrouver une même plateforme sur une compacte et un Crossover, qui sont pourtant des voitures totalement différentes en terme de proportions. Cela est possible en fabriquant des plateformes pouvant accueillir plusieurs empattement différents (distance entre roue avant et roue arrière), plusieurs hauteurs d'assise et plusieurs largeurs de voie (espace en largeur entre les roues).

Vous l'aurez donc compris, le but premier est de faire des économies pour les marques, on développe un châssis pour des dizaines d'autos au lieu d'en faire un par voiture, le calcul est vite fait ! Ajoutez à cela que les économies d'échelle arrivent plus vite (plus on produit une même pièce, moins elle coûte chère à produire car les frais de développement et conception ont été remboursés). Il en découle aussi que le temps de développement des futurs véhicules est réduit (ce qui fait encore économiser, car le temps c'est de l'argent !).

 
Plus on produit quelque chose plus on amortit les frais liés à son développement. Les plateformes modulaires accélèrent donc encore plus cet effet que l'on nomme économie d'échelle (retournez à vos cours d'économie pour en savoir plus)

Cependant, ce type de développement pourrait brider la diversité stylistique car si une plateforme ne se révèle pas assez modulaire, les proportions des différentes autos se basant sur cette même structure seront assez semblables ... Mais pour le moment, il semble qu'il n'y ait pas d'impact négatif vu les modèles que l'on peut observer (une Leon 3, une Golf 7 et une A3 III ne sont pas si ressemblantes malgré qu'elle reposent sur la MQB).

CMA de Volvo



Encore très récente, la plateforme CMA (Compact Modular Architecture) de Volvo est destinée aux petits modèles (gamme 40 de la marque).


Le XC40 est le premier véhicule à exploiter cette plateforme modulaire

CMF du groupe Renault/Nissan



CMF = Common Module Family
Destinée à être exploitée par Renault et Nissan, elle sera déployé d'ici 2020 et permet de réduire le travail des ingénieurs de 30 à 40%. Le but est toujours d'économiser du temps et de l'argent. Elle suit entre autres à la Plateforme B qui fut une structure commune entre la Modus, Micra et la Clio 3. Attention toutefois, il ne s'agit pas réellement d'une plateforme commune mais plutôt de développer plusieurs modules ("morceaux de voitures") en kit qui peuvent être repris sur divers véhicules.
Voir ici la page officielle pour plus d'explications.

Quelques véhicules concernés :

  • Pulsar
  • X-Trail II
  • Qashqai II
  • Espace 5
  • Scénic 4
  • Talisman
  • Koleos 2
  • Mégane 4



CLAR de BMW



Il s'agit de la plateforme modulaire de BMW destinée aux véhicules à moteur longitudinal, a contrario de l'UKL pour les transversaux. Cette base sert donc aux véhicules les plus prestigieux (soit les berlines et SUV de taille généreuse). Elle permet l'utilisation de l'hybride rechargeable en libérant une place pour les batteries (voir photo du dessus, il s'agit de la base de la Série 5 G30). Car c'est justement ça le problème, caser les batteries ... Le moteur électrique ne prend quasiment pas de place en se situant vers le convertisseur, il n'y avait donc pas besoin d'aménagement de ce côté là, n'importe quelle auto pouvait devenir hybride.

Quelques véhicules concernés :

  • Série 3 (pas la F30)
  • X3 III
  • Série 5 G30
  • X5 IV
  • Série 7 G1


EMP2 de PSA (Peugeot/Citroën)




EMP2 = Efficient Modular Plateform
C'est la plateforme du groupe PSA destinée à incarner 50% de la production (segment C et D). Elle permet de réduire le poids de 70 kg par rapport aux anciennes plateformes. Le coût de développement fut de 630 millions d'euros. Elle remplace les anciennes structures nommées PF1, PF2 et PF3.
L'EMP2 reste cependant bien plus souple et permet plusieurs empattements, plusieurs largeurs différentes des voies de roulement ainsi que des positions de conduite plus ou moins hautes (permettant ainsi de faire des berlines comme des SUV/crossover).

Elle est exploitée entre autres par ces véhicules :

  • 308 II
  • C4 Picasso II
  • 3008 II
  • 5008 II




Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page officielle de PSA qui présente l'EMP2 ou encore ici

MLB du groupe Volkswagen



Plus ancienne que la MQB (2007 ici), cette plateforme est destinée aux véhicules à moteur longitudinal (disposition plus "noble") et est utilisée chez Audi. Elle montre aussi que l'on peut faire une variété incroyable de véhicules avec une seule et même structure. Son défaut est de proposer un moteur placé devant les roues avant, ce qui provoque un déséquilibre (à la façon d'une 911 mais à l'avant donc) mais une facilité à employer 4 roues motrices (le fameux Quattro). Les côté de la boîte donnent en effet directement sur les roues avant. Pour avoir les roues arrière motrice il suffit alors d'ajouter une barre de transmission, un pont et un différentiel. Chez BMW, les moteurs peuvent être placé plus en arrière, favorisant l'équilibre des masses.
Notez enfin que le surpoids à l'avant a obligé la marque à adopter une double triangulation à l'avant.

Quelques véhicules qui en profitent :

  • A4 B8
  • A5 1
  • A6 C7
  • A7
  • A8 D4
  • Q5 1
  • Macan
  • Cayenne II



MLB Evo du groupe Volkswagen


C'est la seconde génération de la plateforme MLB (2015) à moteur longitudinal. Cette dernière optimise le poids sans toutefois creuser un écart titanesque, la MLB n'a pas non plus été conçue avec les pieds même si le placement du moteur est un peu trop en avant ... Etant une base de voiture de luxe, seules les Phideon et Touareg en profiteront chez Volkswagen, toutes les autres utilisant la plus populaire MQB à moteur transversal.
Il s'agit sans doute de la fin de la MLB puisque la MSB devrait prendre le relais par la suite. Hélas, l'A4 risque de se baser sur la MQB bien moins statutaire ...

Quelques modèles qui en profitent :

  • A4 B9
  • A5 II
  • Q5 II
  • Q7 II
  • Q8
  • Bentayga
  • Cayenne III
  • VW Phideon
  • VW Touareg II



MFA de Mercedes





C'est la plateforme Mercedes destinée à couvrir les besoins en terme de véhicules à traction (roues avant motrices) dont profitent les Classe A, Classe B, CLA et GLA. Bref, toutes les Mercedes de "petit calibre" destinées à un public plus populaire.

MEB du groupe Volkswagen


Il s'agit ici de la plateforme modulaire destinée à équiper les véhicules électriques du groupe Volkswagen. La structure est donc totalement différente puisqu'on a ici à incorporer une batterie et un moteur électrique

MQB du groupe Volkswagen




Source : Volkswagen

MQB = Modularer QuerBaukasten
C'est la plateforme modulaire à moteur transversal (gain d'espace sous le capot permettant de faire de voitures moins longues) du groupe Volkswagen, qui s'oriente vers la souplesse d'utilisation et la réduction du poids. C'est la première qui a démocratisé l'adoption d'une telle modularité dans l'utilisation des plateformes automobiles, c'est donc aussi la plus médiatisée. Elle remplace la PQ35 entre autres et équipe toutes les marques du groupe : Audi, Seat, Skoda, Volkwagen. Si la MQB peut être utilisée d'une Polo à une Passat, c'est la NSF qui sert de base pour les petites citadines de type Up! La MLB sert quant à elles aux véhicules plus haut de gamme et plus grands (chez Audi donc).

Voici quelques-uns des nombreux véhicules utilisant cette structure :

  • Audi A3 III
  • Audi TT 3
  • Seat Leon 3
  • Skoda Octavia 3
  • Volkswagen Golf 7
  • Volkswagen Tiguan II
  • Seat Ateca
  • Skoda Karoq

MRA de Mercedes

Mercedes inaugure sa nouvelle plateforme MRA (Mercedes Rear-wheel Architecture soit Architecture Mercedes à motricité arrière, donc propulsion) qui doit donc équiper ses modèles à propulsion. La Classe C de 2014 est la première à en profiter.


MSB du groupe Volkswagen



Toujours dans le groupe Volkswagen, c'est la plateforme modulaire de Porsche (qui appartient au groupe donc) qui sert pour la Panamera II et l'A8 de 2017. Notez au passage que Porsche a été recordman de la marge moyenne par véhicule, c'est à dire que c'est la marque qui a fait le plus de profit par voiture vendue. Et c'est en passant par ce genre de procédé qu'on y arrive, mais aussi en proposant de superbes produits, il faut l'avouer.
Notez pour l'anecdote (Autoplus détaille tout ici) que cette plateforme provoque des dissensions entre Audi et Porsche (MLB EVO Audi vs MSB de Porsche) .
Cette plateforme met le moteur plus en arrière par rapport aux MLB (première du nom ou EVO), ce qui favorise le comportement routier grâce à une meilleure répartition des masses. Les autos sont donc à la base des propulsions alors qu'avec le MLB (EVO ou pas) ce sont des tractions.


MSS du groupe Volkswagen


Il s'agit de la plateforme destinée aux autos à moteur central, à savoir les Huracan et R8 qui partagent leur châssis.

SPA de Volvo

La plateforme SPA de Volvo est une architecture à moteur transversal, très étonnant pour le niveau de gamme (on se retrouve donc avec un 4X4 de grand luxe avec moteur transversal ! Inédit sur le segment puisque tout le monde utilise la forme longitudinale plus noble et apte à accueillir de grosses mécaniques). Elle a été conçue pour pouvoir accueillir facilement des chaînes de traction électriques ou hybrides.

On peut citer les XC90 II, XC60 II et S90/V90 de 2017.

TNGA (Toyota New Global Architecture)



Proposer une plateforme modulaire destinée à plusieurs modèles c'est bien. Cependant, il ne faut surtout pas qu'elle soit mal réalisée car cela pourrait pénaliser l'ensemble des véhicules qui l'adoptent ! Bref, cela pourrait alors être catastrophique pour la marque. Pour cela, et Toyota appuie bien sa communication là-dessus, tout le soin possible a été apporté sur cette plateforme. L'objectif a donc été d'optimiser l'espace à bord pour l'habitabilité et la compatibilité avec l'hybride, mais aussi et surtout de rendre les autos performantes sur la route en améliorant la rigidité de la caisse, en réduisant le poids (ce qui aide donc aussi à la consommation) et en favorisant un centre de gravité vers le bas.

Quelques véhicules exploitant la plateforme TNGA :

  • Prius 4
  • C-HR



Plus d'infos sur la plateforme TNGA ici.

UKL1 de BMW




C'est la plateforme modulaire de BMW qui est destinée aux véhicules traction (je sais bien que traction ne rime pas avec BMW mais il va falloir s'y faire). Vous l'aurez compris, il ne s'agit pas de l'utiliser sur une Série 3 ou encore une Série 1 qui restent de "bonnes vieilles propulsions plaisir". 11 modèles seraient en préparation pour cette structure.

Véhicules concernés dans un premier temps :

  • Série 2 Active Tourer
  • X1 II
  • Mini 2014
  • Countryman II



Vous avez entendu parler d'une autre plateforme qui ne serait pas citée ici ? Signalez-le en bas de page !

Pensez-vous que les parisiens conduisent mieux que les provinciaux ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par r16 ts (Date : 2016-05-15 14:37:42)

Bonjour,
plus qu'un simple chassis commun, la plateforme MQB chez VAG inclue le partage des moteurs et des transmissions...
Elle est également partagé par les nouvelles Passat et Superb.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-12-13 10:40:19) : Il est évident que les moteurs et transmissions doivent être partagés. Cela était déjà le cas avant l'apparition des plateformes modulaires, qui sont je le rappelle, des châssis modulables qu'on peut allonger ou raccourcir (dans une certaine limite, tout dépend de la flexibilité de celui-ci).

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Derniers commentaires postés (ordre décroissant):


Par (Date : 2015-11-15 12:06:54)


Merci pour ces informations



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par guillaume (Date : 2014-03-30 15:17:31)


Bonjour, article très intéressant.
Vous indiquez comme inconvénient de l'utilisation de plateforme commune le bridage stylistique. Mais n'y a t il pas d'autres inconvénients ? par exemple, comment une plateforme qui convient à un monospace (lourd, haut) peut être optimale pour une compact (pour laquelle je pensais que le poids serait plus réduit, le chassis moins rigide pour plus de confort ...).
Merci ! longue continuation à votre site (qui mériterait un bien meilleur référencement sur les moteurs de recherche !!!!)

Admin : le soucis que vous mentionnez dépendra de la flexibilité de la plateforme. Certaines autorisent plusieurs hauteurs de caisses, d'autres pas vraiment. De plus, certaines permettent plus d'empattements différents que d'autres. Bref, tout est question de modularité concernant les caractéristiques de base du châssis comme les deux exemples mentionnés.
Petite précision à propos de votre commentaire sur le châssis : un châssis rigide n'est pas synonyme d'inconfort, tout se passe au niveau de la suspension (duo ressort / amortisseur). Certaines voitures au châssis "mou" sont inconfortables (avec suspension dure) et d'autres au châssis rigides ne le sont pas (avec des suspensions souples). Beaucoup de gens utilisent le mot châssis pour en fait parler de la suspension (dans la presse notamment).
Quant à vos encouragements ils font vraiment plaisir à entendre, c'est sincère ... Au niveau référencement, tout dépend de Google puisque c'est en France qu'il a le plus gros monopole... Et si vous êtes un peu du métier, vous saurez que cela fait deux bonnes années qu'il rend la profession un peu folle (CF algorithmes Panda et Pingouin).
Très bonne continuation à vous et bonne route !



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Tendances de l'auto

Plateformes modulaires  
(3 commentaires )
YoungTimers : le choix de la raison  
(8 commentaires )
Nouveaux équipements  
(0 commentaires )
Evolution des habitacles  
(2 commentaires )
Evolution des moteurs  
(8 commentaires )
Réduction de la consommation  
(1 commentaires )
Evolution de la sécurité  
(0 commentaires )
Evolution du style des autos  
(2 commentaires )
Utilité des concept cars  
(0 commentaires )
 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)