Dossiers-Conseils > Tendances de l'auto > Voitures modernes : culture du faux ? 27/02/2018

Voitures modernes : artifices et culture du faux


Les anciens sont les premiers à le constater, le domaine de l'automobile est de plus en plus contaminé par des artifices futiles et de plus en plus trompeurs sur la marchandise. Le "faux" a envahi l'automobile par différents bricolages d'un goût de plus en plus douteux. Hélas, le client moyen ne s'attarde pas (en tout cas ne semble) sur ce genre de choses et les constructeurs en profitent pour faire des économies ... Il faut dire qu'avec l'arrivée massive des systèmes multimédia, ils leur fallait réduire les coûts sur d'autres postes de dépenses, et leur imagination est débordante ...
En effet, alors qu'il y a quelques années l'automobile était un objet d'ingénieurs dont rien n'était superflu (ou presque), aujourd'hui on en fait des tonnes afin de flatter l'égo des acheteurs, quitte à leur vendre des choses aberrantes. Faisons un petit tour d'horizon de ce que les marques arrivent à faire pour essayer d'économiser sur la marchandise ou pour vous gratifier à moindre coût.

Commençons par les classiques sachant que je vous invite à signaler tout autre élément qui m'aurait échappé, merci à tous.

Faux pots : même sur les plus prestigieuses


Chez Mercedes c'est faux sur les diesel et vrai sur les essence, en tout cas de manière générale

Que penseriez-vous d'avoir un mécanisme de Swatch dans une Jaeger-Lecoutre ? Cela ne vous choquerait pas d'avoir une montre à 10 000 euros dont le mécanisme n'en vaut que 5 ? Et bien si les clients de montre de luxe ne se feraient pas avoir, le client moyen d'une voiture semble en revanche bien moins connaisseur et même carrément pigeon ...
Que de faux pots d'échappement débarquent sur de petites autos ludiques à bas coût pourquoi pas, en revanche sur une Audi A8 à 100 000 euros c'est quand même moins bien venu ! C'est même carrément scandaleux pour être honnête, et Audi n'est évidement pas le seul puisqu'on peut aussi le voir sur certaines Classe S (bien que la majorité des petits moteurs n'aient rien à l'arrière, ce qui est une bonne chose. Mieux vaut rien que du faux quand on prétend vendre du luxe). BMW est en en revanche bien plus sérieux en évitant ce genre d'artifices : s'agissant d'une marque réunissant un peu plus de puristes il semble qu'ils n'aient pas voulu les froisser (ou plutôt se ficher d'eux). Bref, ça leur fait économiser beaucoup sachant que de notre côté on ne voit qu'une progression des tarifs d'une génération à l'autre.
Et que pensez du SQ5 II qui appose de fausses sorties bouchées dès le départ par un plastique dur et bas de gamme ? Non franchement, ne mettez rien plutôt que de coller des artifices dignes des jacky tunning les plus désespérés. C'est plutôt puéril et ça décrédibilise largement l'image de marque.


N'ont-ils pas honte de faire cela sur une A8 ? Où va mon argent quand je débourse près de 100 000 euros, expliquez-moi ?


Audi semble le prendre à la légère mais je pense réellement que cela peut avoir un impact négatif sur les ventes. Quand on est acheteurde SQ5 on a un minimum de sensibilité mécanique, et apposer ce genre d'immondité sur le bouclier arrière n'est pas tolérable

Chez les généralistes c'est carrément devenu une norme, les fausses doubles sorties, même sur des 4 cylindres en ligne sont très courantes.
Chez Peugeot on a même fait les choses à moitié avec de faux échappement imitation jouet (entrée de gamme 3008 II) ! Là ils ont été quand même un peu trop optimistes me semble-t-il.


Chez Peugeot on ne s'est pas non plus foulé, et je pense que ne rien mettre aurait été plus judicieux. Bon au final on a du mal à voir que ce sont des imitations de pots, donc le mal est moindre ...

Nombre d'échappements illogique, mais pour la frime c'est top

Si certains vous collent bêtement et méchamment de faux échappements, d'autres essaient quand même de jouer le jeu en greffant de vraies doubles sorties. Hélas, tout amateur de mécanique sait bien qu'à partir du moment où le moteur n'est pas en V c'est totalement inutile et même complètement idiot (et coûteux par dessus ça !) ... A la base, une double sortie sert à amener vers l'arrière l'échappement de deux lignes de cylindres indépendantes, il s'agit donc des moteurs à plat (flat 4 / 6) ou en V (V6 / 8 / 10 etc.). Dans tous les autres cas, une double sortie ne sert absolument à rien, c'est du 100% pipeau destiné à faire croire que l'auto est sportive et a un moteur de prestige. A contrario (et là on nage dans le paradoxe), certaines autos équipées de V6 n'ont plus droit à des sorties d'échappement (exemple repris du chapitre précédent : Audi SQ5 II).
Bref, on vit dans un monde où bon nombre de L4 (= 4 en Ligne) ont des doubles sorties alors que des V6 n'ont plus rien de visible à l'arrière ...



Que ce soit sur une 45 ou une simple 200d c'est la même histoire, ajouter une deuxième sortie n'a pas de sens ... C'est un peu comme avoir un pantalon avec deux braguettes, ça ne sert à rien sachant qu'on est membré que d'un côté (bon j'aurais pu choisir meilleur exemple je vous l'accorde)


Ceci expliquant cela ... Voilà pourquoi bon nombre de BMW puissantes n'ont qu'une sortie : 6 en ligne. Mais les choses changent et BMW est aussi tombé dans le panneau depuis (ça se vend mieux alors ...).

Diffuseurs de course ?

Là encore, on peut dire que les diffuseurs arrière sont devenus assez courants, de la petite citadine jusque même certains monospaces. En réalité un diffuseur est un dispositif qui se situe plutôt sous la voiture, il s'agit d'une pièce aérodynamique destinée à produire un effet de dépression sous l'auto (genre "d'aspirateur") qui permet de plaquer d'autant plus la voiture au sol qu'elle ne roule vite.
Ce que l'on voit sur les voitures de monsieur tout le monde n'a rien à voir, c'est un bout de plastique qui imite la partie visible du diffuseur ... C'est donc un plastique moulé avec une forme brève de diffuseur mais qui n'en est pas un. Les designers peuvent se lâcher sur l'esthétique de ces derniers puisqu'ils n'ont aucune utilité aérodynamique, on pourra alors y voir des formes aberrantes que certains ingénieurs en thermodynamique doivent franchement moquer en les croisant dans la rue.



Bien évidemment il n'y a aucune effet de sol à espérer sur les deux "charettes" du haut. Ce n'est toutefois pas la même chose sur une Giulia Quadrifoglio qui utilise un vrai diffuseur, tout comme la dernière Alpine de Renault. Bien entendu c'est aussi la norme sur les supercars mais c'est une évidence

Entrées d'air de dragsters

Cela va avec le diffuseur arrière, on appose à l'avant des autos des entrées d'air dignes d'alimenter des moteurs V12 alors qu'il s'agit généralement de petits 4 en ligne. Bref, on est encore ici dans la caricature avec des équipements démesurés, à tel point que beaucoup d'entrées d'air sont des fausses (en grande partie bouchées par du plastique, il ne faut pas non plus saper le travail aérodynamique des ingénieurs qui ne prévoient pas forcement des entrée béantes sur les calandres. Entrées qui peuvent amener à des résistances ruinant le CX général de la face avant).


Les entrées d'air sont tellement caricaturales qu'on est obligé de les boucher si on ne veut pas faire exploser le CX ...

Appellations moteurs très orgueilleuses

Avant les appellations moteurs étaient directement liées au moteur, logique vous allez me dire ... On avait pas exemple les 30i de chez BMW qui étaient des L6 de 3.0 litres, ou encore des 63 Amg qui étaient des 6.3 litres. Aujourd'hui, et comme beaucoup d'autres choses donc, c'est devenu un joli pipeau ... En effet, au lieu d'avoir plusieurs cylindrées pour avoir différentes puissances moteurs, on a sur les voitures modernes une seule base (donc une seule cylindrée) qu'on décline en plusieurs puissances (ex Mercedes : 180d, 200d, 220d et 250d). C'est avec l'arrivée des turbos à contrôle électronique qu'on a pu faire des moteurs déclinables en plusieurs puissances (autre conséquence, les constructeurs économisent en développant moins de moteurs).
Les 30i BMW sont maintenant de petits 2.0 suralimentés à bloc et le 63 AMG est devenu en réalité un 40 AMG si on suit la règle de la cylindrée. Tout cela est tellement devenu du vent (ou plutôt l n'y a plus de lien avec la grosseur du moteur) qu'Audi a même décidé de changer la manière d'appeler ses moteurs. Ce ne sont plus des cylindrée mais des indices de puissance.
Bon certes tout n'est pas faux puisque les puissances ont augmenté malgré la baisse des cylindrées, ne soyons donc pas non plus trop mauvaise langue. Reste quand même qu'on paie aujourd'hui plus cher un petit 4 cylindres suralimenté qu'un noble v6 d'antan pourtant logiquement plus cher à fabriquer (attention toutefois, certains éléments de moteurs modernes peuvent accroître le coût de revient : injection haute pression, suralimentation, dépollution etc.).


Si il y a encore quelques années le 30i était un 6 en ligne désormais c'est un banal 4 cylindres vendu à prix d'or ...


Chez Mercedes on a perdu la logique quand il aurait fallu réduire la cylindrée. Passer de 55 AMG à 63 AMG n'a pas été un soucis. En revanche l'étoile n'a pas toléré qu'on passe de 63 AMG à 40 AMG? ce qui aurait du être le cas avec l'adoption du 4.0 litres.


Idem pour la 45 AMG qui a du coup une appellation plus flatteuse que le 43 AMG dotée d'un 6 cylindres (mais un poil moins puissant, d'où la logique dans la hiérarchie même si le 43 AMG est plus plein et agréable que le 45)

Faux bruit moteur

Le summum du mauvais goût et du côté artificiel des voitures modernes est peut-être incarné par les faux bruits d'échappement dans les haut-parleurs. C'est presque devenu un classique sur certaines autos, quand on bascule en mode sport on est accablé par une sonorité qui vient gâcher tout le plaisir (car il faut préciser qu'elles sont systématiquement de mauvaise qualité, on subit le bruit) ... Mais qui a pris ce genre de décision ? Quelles connaissances avaient ces gens là pour décider de choses aussi abjectes, sans que ce soit déconnectable ?! Le public le réclamait-il ? Car il se peut parfois que ce soit la médiocrité des prospects qui amène les constructeurs à faire des choses idiotes. Car le seul but d'une marque auto est de vendre, et cela avant même toute philosophie ou logique mécanique.

Echappement artificiel

Avec la généralisation des moteurs turbo, on a largement perdu en sonorité puisque ces derniers (placés sur la ligne d'échappement) empêchent la bonne traversée du son mais aussi les très hauts régimes (forcément plus bruyants). Pour compenser, les marques ont alors conçu l'échappement et programmé le moteur pour qu'il y ait un claquement au passage des rapports. Si personnellement j'aime beaucoup, ça reste au final inutile et totalement artificiel (certains n'aiment pas du tout).

Faux SUV

Les Français en ont fait leur spécialité. Comme ils sont en retard sur le développement des SUV, ils ont tout d'abord compensé en s'équipant ailleurs (Mitsubishi pour PSA, Samsung et Nissan pour Renault). Puis le retard continuant de s'accroître et les ventes de SUV explosant, ils ont du réagir vite en transformant leurs bases de berlines / compactes / citadines en tout terrain. On a donc vu la 207 SW devenir un 2008, un 3008 monospace devenir un SUV, une Clio devenir un Captur etc ...
Pour combler leur déficit technique ils ont bricolé pour certain un système plutôt culotté dont je parle dans le chapitre "technologies survendues" dans un des prochains paragraphes.


Mettez des échasses à une Clio est vous avec un SUV urbain, facile non ?

Carbone partout, il est devenu obsessionnel

Ah le carbone ... C'est un matériaux solide et léger il n'y a pas à en douter. Toutefois, j'ai un peu de mal à comprendre l'obsession pour tout le monde de ce matériaux dans l'automobile. Encore une fois il a des qualités non négligeables, mais de là à en faire des caisses (c'est le cas de le dire !) ça en devient risible. Certains sont même tout fiers de montrer les touches de carbone dans leur voiture, comme si il s'agissait d'or ou de platine. La seule chose réellement noble dans le carbone est qu'il est à la base de la vie (très intéressant chimiquement parlant donc) et qu'il compose le diamant quand il est compressé (matière extrêmement solide pour le coup, là c'est vraiment impressionnant. Mais pour le fabriquer il faut le compresser fortement et le chauffer très fort, dans les entrailles de la Terre nous concernant). Mais pour la fibre de carbone il ne faut pas non plus en faire une obsession et croire qu'il s'agit du plus noble des matériaux ... C'est en effet le quatrième élément le plus répandu dans l'univers.
Cela est tellement devenu un phénomène de mode que les marques ont désormais pris l'habitude d'orner l'intérieur des autos avec de faux plaquages essayant pathétiquement de l'imiter.
Bref, il sert plus à flatter l'ego des personnes qui ne cherchent pas vraiment à comprendre le pourquoi du comment alors qu'au final il ne sert vraiment que quand il est utilisé massivement dans la structure de l'auto (pour l'alléger de manière significative donc). Les marques s'en frottent les mains puisque c'est un bidule très chouette pour stimuler les ventes (surtout sur les sportives), les pigeons adorent et en réclament d'autant plus qu'on leur vend cher ! Au final ce matériaux peut être pénible puisque c'est très cassant et pas réparable, mieux vaut alors l'aluminium (bien que ce ne soit pas non plus top à réparer) ? Sans oublier que pour fabriquer des pièces en carbone il faut s'embêter pas mal, d'où (en partie) le prix élevé bien que le carbone forgé permette de réduire désormais les coûts.


BMW M3 = vrai


Huracan = vrai mais forgé


Megane 4 RS : pipeau


Honda Civic = faux et mal réalisé ...

Ailerons mobiles

Dans le genre je flatte mon égo avec des choses futiles, les ailerons mobiles en sont un très bon exemple. Voyez d'ailleurs toux ceux qui le font sortir manuellement même à basse vitesse, juste pour montrer qu'on a un joli aileron ... D'ailleurs, la fonction manuelle permettant de le sortir de force montre à quel point la chose est juste là pour faire le beau façon maternelle grande section. Attention toutefois, sur une LaFerrari ou une Bugatti il n'est pas là pour faire semblant, il sert d'appui (du vrai, pas 15 grammes à 200 km/h) et d'aérofrein. Mais ici ils sont calibrés bien plus gros, rien à voir avec ce que l'on voit sur des autos plus grand public. Idem sur la Panamera Turbo qui dispose d'une version utile contrairement aux Panamera "classiques" et leur spatule ridicule.
Ceux qui espèrent avoir de gros appuis aérodynamiques peuvent toujours retourner dans Alice au pays des merveilles, la chose sert avant tout à un peu mieux maîtriser les perturbations / reflux aérodynamiques dans le but de réduire de manière anecdotique la consommation. C'est d'ailleurs pour moi une aberration, car la production de tout ce système (aileron commandé électriquement comportant plein de pièces) a un impact environnemental négatif. En gros pour économiser d'un côté (traînée légèrement réduite) on dépense plus de l'autre (fabrication d'un système complexe et coûteux en matière et énergie) ...




Quand vous le voyez ouvert à moins de 70 km/h (en général, la vitesse est différente selon les autos) cela indique qu'un kéké est au volant, kéké en manque de reconnaissance ... Bref, ne vous ridiculisez pas en voulant absolument montrer ce petit aileron digne d'une spatule pour ramasser les miettes sur une table

Technologies survendues

Ce phénomène se retrouve un peu partout mais il est intéressant de l'observer dans le domaine automobile, il s'agit d'options / technologies qu'on a tendance à un peu trop survendre ...


Plusieurs exemples, je pense en premier au système Grip Control (ESP adapté pour barouder hors route) ou tout autre système de la sorte destiné à faire croire aux gens qu'il permet de combler l'inexistence de modèles 4X4. En effet, on installe une molette comme dans un 4X4 afin de donner l'illusion, au final on n'a que deux roues qui tournent, impossible donc de grimper aussi bien qu'avec une vraie 4 roues motrices. En descente c'est toutefois honorable puisque ça simule bien un blocage de différentiel, soyons honnêtes. Bref, il s'agit surtout de mettre une molette alors qu'au final un simple ESP avec détection automatique suffit (d'ailleurs mieux vaut laisser le système gérer seul le terrain plutôt que de choisir manuellement un mode). Là on fait croire à la personne que l'auto a des aptitudes particulièrement développées pour la boue, le sable etc. avec le fameux gadget qui rend bien. Chaque terrain ayant son mode et que vous pouvez donc choisir ...Bref, ça a plus d'impact sur le psychologique que sur la motricité sur terrain meuble bien qu'un Grip Control fasse quand même un peu mieux les choses qu'un ESP uniquement destiné à corrigé une perte de contrôle. On peut donc ici parler d'ESP actif et non passif.


Autre exemple, et encore désolé à PSA qui en reprend une couche, il s'agit du système Advanced Comfort destiné à faire croire qu'on est sur un tapis volant. Que le système amène plus de confort je veux bien (plus de débattement possible grâce à des butées hydrauliques, donc un peu plus de souplesse. Procédé qui existe de puis longtemps bien que le marketing veuille associer la technologie à Citroën ...), mais qu'on aille jusqu'à parler de tapis volant non ... Et il faut savoir qu'il n'y a pas besoin de butées hydrauliques pour pouvoir bénéficier d'une belle souplesse, la preuve avec les Citroën passées bénéficiant d'une suspension passive mais sans butées hydrauliques.
Non, le but ici est de faire croire au retour d'une technologie spéciale et avancée au niveau des trains roulants, technologie qui rappellerait le passé glorieux de la marque avec les suspension hydropneumatique, appelée Hydractive pour les versions modernes. Ici rien à voir, tout est passif, on a juste réduit les caoutchouc de butée grâce à l'apport de butée hydrauliques interne à l'amortisseur, rien de bien sophistiqué ni de très technologique ...
Citroën rend le tout exagérément souple afin de faire croire que les butées hydrauliques sont décisives au confort, et surtout ça permet de faire croire qu'on a des trains roulants particulièrement poussés. N'importe quelle marque peut prétendre à un grand confort si elle rend ses amortisseurs aussi permissifs au niveau des débattements, et pas besoin d'aller jusqu'à des butées hydrauliques qui ne serviront que très peu dans les faits (à part que ça permet d'un peu plus assouplir la suspension grâce aux débattements plus importants liés à la réduction des butées en caoutchouc) car il est assez rare d'aller toucher les butées.
Notez que Renault utilise aussi des astuces dans ses amortisseurs (sur le Scenic 4 en l'occurrence) mais il ne va pas jusqu'à en faire tout un tintamarre comme chez PSA.
Tout ça pour dire qu'on passe d'un système réellement technologique et poussé (Hydractive) à quelque chose de très sommaire tout en espérant que les gens fassent le lien entre les deux. On passe donc du vrai (Hydractive) au faux (seulement des amortisseurs avec un petit système hydraulique simple ajouté en fin de course).


Chez les Allemands on pourra parler des fameux différentiels électroniques et certains systèmes de couple vectoring. Encore une fois on utilise ici des astuces / bricolages pour éviter d'avoir à employer du vrai matériel.
Pour le différentiel électronique, il s'agit donc d'utiliser les plaquettes de frein (donc par le calculateur / boîtier ESP) pour simuler un vrai différentiel ... Ils économisent donc la pose d'un réel différentiel (visco-coupleur, Torsen etc.) tout en se ventant d'avoir un différentiel sophistiqué, différentiel qui est donc ici virtuel car simulé par les freins.
Idem pour le torque vectoring (permet de faire tourner les roues à vitesse différente en virage = plus de rotation en virage) qui sur certains modèles (la majorité) est entièrement simulé par les freins. Sur les auto prestigieuses ce torque vectoring est appuyé en plus par un réel différentiel (quelque chose de matériel donc) qui permet d'envoyer plus de couple sur la gauche ou la droite.
Un Macan a un vrai différentiel "en dur" tandis qu'une TT en a un faux par exemple (c'est une base de Golf, il n'y a donc rien de vraiment prévu pour installer du matériel de prestige).

N'oublions pas non plus les modes de conduite qui sont dans la majorité des cas une véritable fumisterie ... Le but encore est de vous coller une molette permettant de faire croire que l'auto a plusieurs visages. Il faut savoir que tout cela n'est que gadget futile à partir du moment où il n'y a pas  de boîte auto ou d'amortissement piloté (voire suspension pneumatique). Il s'agit en effet juste de modifier la sensibilité de la pédale et certaines fois la résistance dans le volant (ça change généralement peu et de toute manière ce n'est pas naturel s'agissant de directions électriques).
En gros, en normal et eco on réduit les capacités naturelles de l'auto et on lui rend tout en mode sport. Donc si on compare avec les anciennes autos, on peut estimer que les vieilles sont uniquement en mode sport (car elles offrent le meilleur d'elles-mêmes tout le temps) et les modernes ont par défaut un mode dégradé qu'on peut désactiver en se mettent en sport.

On peut aussi penser à la disparition des boutons physiques qui sont remplacés par des touches tactiles. Il est en effet moins coûteux pour les constructeurs de dématérialiser les boutons car il faut les fabriquer ceux-là : moulage, matière etc.
Alors certes les écrans et touches tactiles sont coûteux, mais c'est de moins en moins vrai et les économies faites côté tableau de bord / bouton physique comptent aussi. Tesla est le roi en misant tout sur un grand écran, ce qui reste autour est réduit à son stricte minimum (c'est même très sommaire / minimaliste), surtout sur la Tesla 3 ! Mais les gens sont contents alors ...

D'autres idées vous viennent à l'esprit ? J'ai dit une sottise ? N'hésitez pas à signaler tout ça en bas de page, merci à vous !

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par John (Date : 2018-05-31 07:05:30)

Pour revenir aux échappements mito, en effet BMW est bel et bien tombé dans le panneau, on retrouve des 2.0d 4 cylindres avec double sortie d’echappement hélas.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-05-31 08:21:34) : Quel modèle exactement ? Je doute que les trous étaient bouchés ... Pour moi un faux pot d'échappement est un faux pot, et non pas un "surplus artificiel de pots réels". J'espère avoir été compris ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :


Par CaptainPhantom (Date : 2018-02-27 17:45:11)


Votre article interpelle sur l'essence même de ce qu'est devenu le premium de nos jours.
Il y a vingt ans, qu'avait-on en achetant une BMW ou une Mercedes ?
- Une sécurité et des équipements innovants.
- Une architecture mécanique noble ( moteurs avec 6 cylindres et + en position longitudinale, transmission intégrale ou aux roues arrière )
- La fiabilité et la robustesse
- L'image de marque

Aujourd'hui, une voiture de marque généraliste :
- sera bien mieux équipée à prix équivalent ( les premium ne se gênent pas pour proposer en option des équipements aujourd'hui assez communs, comme les avertisseurs d'angles morts par ex )
- sera une traction à moteur 4 cylindres ( ou 3 ) transversal comme n'importe quelle berline compacte ou petit SUV premium
- sera aussi fiable, voire plus ( dans le cas des marques japonaises ) qu'un premium allemand
- reste l'image de marque, et le sentiment d'être valorisé sur l'échelle sociale.
Hormis pour les gros modèles ( type routières, limousines ou GT ), il n'y a pas vraiment d'argument "d'ingénieur" pour acheter premium


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-02-28 08:49:38) : Tout à fait d'accord avec vous. Et pour aller au bout de votre réflexion on peut même dire que les premiums se sont volontairement rapprochés des généralistes en développant des compactes et monospaces pendant les années 2000 (années 90 pour Audi qui a pris de l'avance). Et c'est là qu'ils gagnent beaucoup car ils ont multiplié les ventes en attaquant les segments inférieurs. Mais ils gardent des marges bien plus élevées sur des modèles qui sont finalement assez proches du généraliste (même si ce n'est pas tout à fait le cas si on regarde les trains roulants et les technologies embarquées).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Que pensez-vous de la nouvelle Alpine

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)