Comportement routier 3 (2019)


Un tempérament plus affirmé

Devenue un peu consensuelle avec les générations qui passent, la Mazda 3 semble ici vouloir gagner en tempérament. Et si cela est évident quand on voit son allure, cette philosophie se prolonge aussi dans le réglage du châssis et des commandes. Commençons toutefois par le descriptif technique de l'engin...

Comportement châssis :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Motricité :
Avant ou 4X4
Hauteur :
1.43 m 
Centre de gravité bas
Longueur :
4.46 m
Poids moy. approx. :
1400 kg 
Empattement :
2.72 m (61% de la longueur)  


Quelque(s) véhicule(s) proche(s) : Civic / Ceed III / i30 / Focus 4 / Tipo / Serie 1 / Ioniq / Classe A

Mazda 3 : technique

La première chose à se mettre en tête est que la Mazda 3 fait partie des compactes assez volumineuses (certes ce n'est pas nouveau). Destinée en grande partie aux marchés nord américains (USA / Canada), il faut donc pouvoir proposer quelque chose de crédible sur ces terres, à savoir une "hatchback" qui ne tombe pas dans le riquiqui...
Ici on a donc un beau bébé doté d'un grand empattement de 2.72 mètres associé à des voies larges de 1.57 mètres à l'avant et 1.58 à l'arrière. On remarquera donc que l'arrière se révèle plus large alors qu'en général on constate l'inverse pour cette catégorie. On est donc ici sur un genre de berline déguisée en compacte, ce qui permet donc d'avoir une belle stabilité à toutes les allures. Prendre du poids ou encore faire de longs trajets ne sera pas une corvée pour la Mazda 3, qui fera la travail le plus facilement du monde.


Concernant les trains roulants, on pourra regretter la perte du train arrière multibras qu'on pouvait voir sur les générations précédentes...
Cela ne lui a toutefois pas empêché de se doter d'une version quatre roues motrices, conçue avant tout pour satisfaire la clientèle canadienne dont les besoins en la matière sont importants. On a donc une 4X4 avec un semi-rigide aux fesses, pas courant même si ça se voir parfois (notamment la petite Ignis).


Dommage qu'on ait perdu le train arrière multibras de l'ancienne...

Le poids démarre à 1300 kg à vide et 1375 kg en ordre de marche (à savoir conducteur et fluides). Mais cela grimpe jusqu'à 1409 kg (1485 en ordre de marche) sur la Skyactiv-x qui peut en option cumuler à la fois boîte automatique et transmission intégrale

L'offre du côté des pneumatiques reste plutôt modeste. On a en effet seulement deux choix et le plus généreux n'offre pas une largeur de gomme phénoménale (corrigible en changeant de pneus pour du 225 mm, voir du 235 mm). On débute donc sur du 16 pouces de 205 mm de large, une monte qui permet de conférer un confort de suspension plus acceptable au quotidien. En effet, les 18 pouces font remonter assez sèchement les imperfections de la route à basse vitesse. A allure plus importante l'inertie de la caisse réduit un peu la puissance de ces remontés. On a donc un compromis confort assez favorable sur les 16 pouces et quelque chose de plus rigoureux et ludique sur les 18 pouces (pour ma part ça me va comme un gant, mais je ne suis pas trop difficile sur le confort).


Agrément particulièrement travaillé ?

Si on met de côté les moteurs un peu faiblards (quoi que cela devient la norme, surtout avec des malus qui font désormais plusieurs dizaines de milliers d'euros), l'agrément mécanique de cette Mazda 3 a été particulièrement recherché et travaillé.
Tout d'abord il y a une direction parfaitement calibrée au niveau de l'assistance qui permet au passage de bien ressentir la route et les pertes d'adhérence. A cela s'ajoute un châssis concocté aux petits oignons (fermeté parfaite pour offrir du plaisir, en tout cas plus que le confort...) et une boîte de vitesses mécanique qui enchante : très bon guidage / verrouillage et débattements courts.
Enfin, et c'est la cerise sur le gâteau, la position de conduite est digne d'une BMW, ce qui accroît la sensation de faire corps avec l'auto.

A l'usage c'est la grande stabilité de l'auto qui enchante et rassure, cette Mazda 3 est digne d'une berline familiale de haut niveau !

Boîte automatique ? Mécanique ?


Sans être rédhibitoire, la boîte automatique semble ici appartenir à une époque révolue (si on devait accentuer le trait, car en réalité ce n'est pas aussi cata que ça). Avec seulement 6 rapports et un fonctionnement un peu placide, elle ne met pas en exergue les sensations. Mais il faut dire qu'avec les motorisations proposées il est difficile d'être trop exigeant et de lui reprocher... Bref, c'est une boîte à convertisseur qui ne fait pas de vague mais qui reste pas très bien étagée sur le diesel, c'est bien mieux sur l'essence. De plus, le convertisseur de couple permet de gommer un peu le creux de l'ensemble des moteurs, accentué sur les essences par l'absence de turbo
En réalité, ce qui n'aide pas la boîte automatique c'est l'excellence de la boîte mécanique. Car si je ne suis plus du tout fan de ce genre de transmission, elle est tellement bien réussie ici qu'il y a de quoi se laisser tenter... Vous prendrez plus de plaisir à son volant en BVM bien qu'en ville on finit par vite vouloir retrouver une BVA... A vous de voir selon vos besoins et sensibilités.


G-Vectoring Control Plus

Dans la même philosophie que les dispositifs de contrôle vectoriel de trajectoire (qui fonctionnent en sortie de virage à la réaccélération, grâce à des démultiplications différentes sur chaque cardan arrière), le G-Vectoring Control Plus fait la même chose mais en utilisant les freins. On ne joue donc pas ici sur une répartition du couple asymétrique entre gauche et droite à l'accélération, mais plutôt au freinage
Il ne faut toutefois pas le voir comme un dispositif permettant de rendre l'auto plus affûtée, il ne s'enclenche que lorsque l'auto est jetée un peu trop violemment sur un côté afin de rendre le tout plus stable et contrôlable (on ne perd pas l'arrière dans une embardée chaotique). Sachez qu'il existait déjà sur le modèle précédent

Skyactiv-X ?

Je ne vais pas m'étendre trop sur le sujet sachant que cet article vous expliquera comment fonctionne ce moteur mêlant essence et diesel. J'ajouterai juste ici qu'il s'agit plus d'un moteur essence que diesel, l'auto-allumage n'est pas un vrai auto-allumage puisque c'est bien la bougie qui le provoque (en fait pour être honnête, les phases de fonctionnement en mode "spécial" appelé SPCCI mélange vraiment le fonctionnement des deux motorisations, mais cela ne peut se faire que dans certains cas particuliers de conduite). Et au global les économies de carburant n'induisent pas un fossé.



Compléter cet article








Comparatif
4.46 m

1.43 m

Comparatif
2.72 m

Comparatif
334 L
48 - 51 L
Stationnement

Plus la hauteur est élevée plus le surplus de consommation est élevé. L'aérodynamisme est primordial pour limiter sa consommation.
Les constructeurs ont tendance à rabaisser de plus en plus leurs modèles afin d'optimiser le CX de pénétration dans l'air (ex : BMW et son Efficient Dynamics).

Prise au vent

Plus l'empattement (distance entre les roues avant et arrière) est élevé plus les possibilités en terme de comportement routier et d'habitabilité sont élevés.

Habitab. / Comport.

L'évaluation du volume de coffre ne prend pas en compte la catégorie du véhicule (citadine, berline etc ...).
Une citadine qui a un bon coffre dans sa catégorie peut avoir une note moyenne ici-même car le volume reste malgré tout limité.

Coffre
Autonomie

Man. 6
Auto. 6
(Boîte auto à convertisseur)

5 pl.

Non
restylée

Transmisssion :
Traction
4X4

Poids moyen :
1400 kg
 


Pneus Confort Efficacité
sur 3
Commentaire
205/60 R16
Flancs : 12.3 cm
8.6/10 6.8/10 Petite tendance au roulis / Consommation raisonnable
215/45 R18
Flancs : 9.7 cm
6.8/10 8.7/10 -


Comportement routier : quelques notions de base

Voici quelques petites choses à savoir concernant le comportement routier des autos :

  • La monte de jantes/pneus a une incidence directe sur le niveau de confort et sur la précision de la direction. Plus les flancs sont hauts, moins le train avant sera précis mais plus le confort de suspension sera élevé. Plus la largeur du pneu sera importante plus la tenue de route sera au rendez-vous, mais cela ne sera pas favorable à la consommation ni à l'aquaplaning
  • Une direction électrique se révèle généralement moins précise et consistante qu'une version hydraulique
  • La hauteur de caisse influe sur le comportement. Plus la voiture est haute sur pattes et plus le roulis sera prononcé. Un centre de gravité réduit permet de virer à plat dans les virages en limitant le tangage, mais cela réduit le niveau de confort (suspension) puisque le débattement des roues est réduit.
  • Une version 4X4 sera plus lourde qu'une version ayant deux roues motrices, cela favorisera aussi le sous virage
  • Une traction aura une tendance au sous virage alors qu'une propulsion se dirigera plutôt vers un survirage
  • Une propulsion est généralement mieux équilibrée en terme de masse (répartition du poids entre l'avant et l'arrière)
  • Un empattement long permet de favoriser la stabilité à haute vitesse mais favorisera le sous virage. Un empattement trop court ne permet pas de rouler vite en étant serein, faites le test avec une Smart
  • Les voitures diesels sont plus lourdes et sont donc généralement moins bonne au niveau de la répartition des masses. Elles sont aussi parfois plus fermes en suspension pour contrer le surpoids






Vous possédez ou avez possédé une MAZDA 3

Partagez avec les autres l'expérience (qualités, défauts, fiabilité, frais...) que vous avez eu avec votre MAZDA 3. Le témoignage est une information riche et pertinente pour celui qui veut acheter un véhicule. Merci à tous pour votre participation !
(Plus votre avis est complet plus il est haut placé)

Vous manquez d'inspiration pour votre avis ? Rendez-vous un peu plus bas pour vous aider.


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésime, batterie kWh si électrique etc. Ces détails comptent beaucoup et permettent de mieux décrire votre véhicule)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, la limite en nombre de caractères est élevée
Merci à tous les altruistes qui prennent le temps d'entrer dans les détails !

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis) :
Dans votre commentaire n'hésitez pas à faire en plus la comparaison de votre 3 avec d'autres modèles que vous avez possédés. Information qui est souvent riche d'enseignements.



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :




Conseils et idées pour la rédaction de votre commentaire

Vous manquez d'inspiration pour votre avis ? Lisez ces quelques lignes.

Quelques idées pour agrémenter les Qualités et Défauts :

  • Prestations routières : Comportement/tenue de route, précision/ressenti de la direction, tangage/roulis dans les virages (parler éventuellement de la monte de pneumatiques), confort de roulement (bruit, raideur de la suspension), etc ...

  • Prestations du moteur : est-il suffisant pour l'auto, est-il creux (pas de puissance en bas régime), bruyant/silencieux, énergivore/économique, fiable, agréable etc ...

  • Intérieur : est-elle habitable/spacieuse, volume de coffre (ainsi que sa forme, seuil de chargement, accessibilité), insonorisation, confort des sièges, modularité, qualité de finition, usure et vieillissement du mobilier, aspects pratiques particuliers, éclairage de nuit, équipements, visibilité vers l'extérieur (avant et arrière), position de conduite, hauteur du poste de conduite, ergonomie des commandes ainsi qu'éventuellement l'équipement multimédia, qualité du son de l'autoradio, équipements "sympas" (ex : toit en verre), etc ...

  • Autres : style/design (bon vieillissement ?), image de marque, SAV, rapport qualité/prix, éléments bien/mal conçus, protection de la carrosserie, coût en entretien/assurance/pièces détachées, fiabilité générale, etc ...

  • IMPORTANT : Réservez les pannes et les problèmes techniques pour le champs "problèmes rencontrés".

Problèmes rencontrés : Listez ici tous les soucis techniques que vous avez rencontrés avec si possible les frais engendrés, le comportement du concessionnaire ou du garagiste qui s'est penché dessus, le kilométrage auquel le problème s'est produit, le montant de la participation de la marque pour les pannes précoces ou sous garantie. Vous ne devez pas lister des défauts de la voitures mais les pannes (aussi diverses et variées qu'elles peuvent être).

Note : N'hésitez pas à justifier la note attribuée. (surtout si celle-ci est inférieure à la moyenne).

Prix assurance : Indiquez le montant annuel ainsi que le nom de l'assurance et le type de contrat (tiers, tous risques etc...) entre parenthèses. Lorsque suffisamment de données seront récoltées, elles seront affichées dans le paragraphe budget - entretien présent en haut de page.

Commentaire libre : ici vous avez carte blanche, parlez de ce que vous voulez ! Si vous devez comparer votre auto à une autre (ou d'autres), c'est le meilleur emplacement pour le faire. Toute autre information/impression de votre part est la bienvenue.



À voir aussi

NEWS Mazda

Infos Mazda

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)