Marché / économie > Quand les marques cherchent à faire des économies 02/03/2021

Quand les marques cherchent à faire des économies


Les économies sur la fabrication des autos ont pris une ampleur encore jamais vue. Avec un contexte de crise perpétuel associé à une concurrence acharnée qui sature le marché, il est de plus en plus difficile de tirer son épingle du jeu et d'être rentable.
Voici donc une liste relativement exhaustive des postes sur lesquels les marques automobiles réalisent des économies. Bien entendu, vos suggestions complémentaires sont ici les bienvenus !


Economies d'échelle : un très fort levier et pas mal de techniques différentes ...


Quand on est industriel, l'obsession est avant tout de fabriquer un nombre restreint de pièces en terme de diversité (pas en  quantité, au contraire !), à savoir profiter des économies d'échelle.
Le but est donc de limiter le nombre de pièces mais aussi de les fabriquer en grand nombre (le plus possible).


Voici donc quelques unes des techniques pour favoriser cette manière de faire.

Partage entre les modèles

Boutons, commandes, volant, garnitures, l'objectif est de mutualiser au maximum les éléments qu'on retrouve d'un modèle à l'autre. Et si cela ne date pas d'hier, on peut dire que le trait a été largement grossi ces dernières années.


Par exemple, chez Mercedes (comme chez tous les autres, mais faut bien trouver un protagoniste à étudier), on mutualise beaucoup de boutons et autres éléments tels que le volant ou commandes de climatisation. Cela leur permet d'intégrer dans une "simple" Classe A des éléments issus des modèles les plus prestigieux. On a donc ici quelque chose qui n'est pas homogène, à savoir une planche de bord qualitativement moyenne qui se mêle avec des éléments stupéfiants en terme de qualité.
Bref, ici on permet alors aux berlines haut de gamme de s'équiper d'éléments qui ont été bien plus amortis (et vice versa) grâce aux CLA, Classe A, Classe B, CLA, GLA, GLB appartenant à un segment bien inférieur.
Et donc, plutôt que de distinguer les modèles en leur conférant des éléments propres à chacun (avec une qualité de fabrication en lien avec le prix de vente et le coût de revient), on préfère mutualiser au maximum. Ici la Classe A se retrouve surclassée grâce à cette méthode, car aucune compacte ne pourrait, de manière viable, se doter de timoneries aussi haut de gamme. Car il est parfois moins coûteux de doter l'auto d'u organe un peu trop cher pour son segment que de devoir concevoir et fabriquer un nouvel élément qui sera moins qualitatif (il faut une équipe de concepteurs, une chaîne d'assemblage dédiée, une logistique de fabrication plus complexe etc.).


Classe E (le combiné tactile a changé depuis pour s'aligner avec les nouveaux)


Classe A/B/GLA/GLB/CLA reprennent à leur compte les éléments des modèles les plus prestigieux. Tout le reste est construit avec bien moins d'attention et de raffinement, croyez moi !


Ici le contrôle de la température est commun à la Classe A et non pas la Classe E qui utilise une autre version (il y en a deux, celui de la Classe E disparaît petit à petit). Il faut bien comprendre qu'il y a aussi plusieurs générations de timoneries qui sont partagées sur les différents modèles en production


Réduire le nombre de pièces


Tesla donne ici un très bon exemple avec l'emboutissage en une seule pièce d'un élément qui était autrefois composé de plusieurs éléments soudés par la suite. Sachez que la marque américaine est à la pointe des économies, c'est une obsession de fabriquer à moindre coût (de là à dire qu'Elon est un rat il n'y a qu'un pas !).
Et cela se voit assez rapidement car les Tesla font partie des voitures les plus vides qui soient ... On a même parfois l'impression de s'être un peu fait rouler dans la farine (Musk est un bon cuisinier quand il s'agit de faire des plats lowcost il faut l'avouer) ! Mais bon, qui aime bien châtie bien (Elon prend la grêle régulièrement chez moi) ...

Pièces symétriques


Une auto étant relativement symétrique, le but est donc de pouvoir concevoir des pièces uniques qui peuvent aller à gauche ET à droite. L'extrême est incarné par la Citroën AMI qui va jusqu'à reprendre les même portes de part et d'autre, quitte à ce qu'elles ne s'ouvrent pas dans le même sens ! Idem avec la Honda e qui a les mêmes "calandres" à l'avant et à l'arrière, c'est seulement la couleur qui change.


Plateformes modulaires

Les plateformes modulaires ont donc comme raison d'exister les économies d'échelle. En effet, si je dote toute ma gamme de deux châssis au lieu de 10, je génèrerai forcément de grosses économies.
Cela me permet par exemple de ne pas avoir à chaque fois à tout redévelopper  : crash test, rigidité, aménagement et organisation de la disposition des organes, nombre de chaîne de montage etc. En gros, quand j'ai besoin de sortir une nouvelle voiture dans ma gamme, le travail est déjà fait à 80%. Ces plateformes permettent de moduler l'empattement et la longueur, parfait pour pouvoir y mettre une coque de SUV, compacte ou encore berline ...
Chez Audi on a donc deux grandes plateformes : MQB et MLB (et quelques miettes en plus pour les Touareg et autres Q7/Urus du groupe VW..).


Voici quelques modèles exploitant la MQB

Moteurs


Les moteurs ont aussi tendance à se réduire en nombre ... Il arrive même parfois qu'une gamme de 6 moteurs n'en contienne en réalité que 2, et la différence se situe uniquement au niveau de la cartographie moteur (pilotage électronique du moteur, avec une injection et une suralimentation plus ou moins exploitée). Cela a été permis principalement par la généralisation de la suralimentation qui permet d'offrir un grand éventail de puissance sur un même moteur. Même mieux, il suffit parfois de développer un seul moteur pour plusieurs générations, c'est le cas avec les M4 par exemple, le bloc de 431 ch a aussi été prévu pour les générations qui suivent. Il suffit donc d'injecter une nouvelle cartographie et je peux proposer une nouvelle M4 plus puissante que la précédente. Pas de progrès ou de nouveau moteur ici comme cherchera à le faire croire le marketing, mais seulement un moteur un peu plus libéré car artificiellement bridé sur la génération précédente.


On remarquera par exemple que le 2.0 TDI commence à s'occuper de toute la gamme diesel de certaines voitures, avec même l'abandon du 1.6 TDI. C'est tout bénef pour celui qui achète la version la moins puissante et qui reprogramme par la suite, et cette tendance peut même s'appliquer à une Porsche d'entrée de gamme (à partir du moment où il y a un turbo) qu'on peut transformer en un engin très puissant. Prenez une Panamera 4 et vous pourrez facilement la transformer en Panamera Turbo (pas loin en tout cas) avec une simple cartographie plus pétillante.


Du côté des moteurs cela ne s'arrête pas là car les blocs ont tendance à perdre un peu de gras avec le durcissement des normes. On a donc des blocs qui perdent des cylindres et de la matière, ce qui potentiellement amène des économies. Certes, il faut compenser avec un turbocompresseur mais globalement le bilan est positif. On peut citer en exemple les sportives qui perdent leur V8 pour passer au 6 cylindres, et maintenant elles commencent même à troquer leur 6 cylindres pour des 4 cylindres (ce qui sera le cas de la prochaine C63 qui était à la base un V8 de 6.3 litres puis ensuite 4.0 litres. Elle sautera une marche en passant directement du V8 au L4 ! Cela semble annoncer la mort de cette déclinaison mais le sujet n'est pas là).
L'exemple de la C63 qui passe d'un V8 4.0 litres à un 4 cylindres est plutôt significatif, car il n'y a pas à douter que le développement et la fabrication d'un petit 4 pattes est bien moins onéreux (d'autant plus qu'on peut se servir sur une base moteur qui a déjà été sur-amortie avec le temps !). Comme autres exemples parmi des centaines il y a les M3 V8 vers V6, Fiesta ST vers un 3 cylindres ou encore S5 V8 vers V6.


Limitation des déclinaisons

Cabriolets et carrosseries 3 portes font de plus en plus partie du passé. A vouloir rationaliser les chaînes de montage de manière compulsive, les marques se limitent donc à ne développer qu'une seule variante : la 5 portes. C'est bien dommage car pour certaines autos les versions 3 portes sont nettement plus sympas !


Une Golf GTi ça a quand même plus de style en 3 portes non ? C'est hélas une carrosserie en voie de disparition chez tous les constructeurs ...

"Recylage"

Pour accentuer les économies d'échelle d'un véhicule, les marques vont généralement l'exploiter sur 10 à 15 ans en utilisant une même base sur deux générations. Parmi les mailleurs exemples on a les Golf 3 et 4 ou encore série 3 E90 et F30. Bien d'autres exemples sont à voir ici.


Dématérialisation

C'est un phénomène qui est encore plus récent que les économies d'échelles, qui elles datent de la nuit des temps (bien que ce soit bien plus intense aujourd'hui avec une rationalisation obsessionnelle).
La dématérialisation touche plusieurs parties de vos voitures, essayons de lister les principaux entre eux.

Le tout tactile ?

Avec la réduction drastique du coût des dalles LCD et autres écrans divers et variés, il est devenu très tentant pour les constructeurs de tout réunir sur ces dernières. Bien entendu, le marketing et les médias aident en ce sens, avec la fameuse critique "il y a trop de boutons" qu'on retrouve dans la bouche de tous les journalistes (qui semblent avoir été clonés et fabriqués dans des usines automobiles ... Grosse bise à tous les confrères au passage).


Donc, en utilisant des dalles et écrans qui ne valent plus rien (tout comme les boutons tactiles sans mécanisme), les constructeurs se passent donc de développer des consoles centrales et des combinés d'instrumentations, soit une part très conséquente de ce qu'incarne une planche de bord de voiture !
Mais à la limite, si à l'usage c'était génial on pourrait parler de gagnant/gagnant, le problème est que c'est vraiment agaçant et dangereux pour le conducteur qui se retrouve distrait pour utiliser certaines fonctions de base.

Différentiel électronique


Vous ne trouvez pas que ça a de l'allure un différentiel "électronique" ? Ca sonne moderne et techno, j'ai déjà envie d'en avoir un !
Bien entendu, derrière cette appellation il faut en réalité comprendre que souvent : différentiel électronique = pas de différentiel (un peu comme le Vultech différentiel de Vilebrequin) ... Ou presque évidemment car on aura toujours besoin d'un différentiel de base (qu'on nomme "différentiel ouvert").
Ici le but est de chercher à simuler la présence d'un différentiel à glissement limité par le biais des freins, et donc la sollicitation du boîtier ABS/ESP piloté par un calculateur.
En lieu et place d'un Torsen ou autre visco-coupleur on ne met rien ... Juste quelques ligne de codes en plus dans le calculateur pour qu'il prenne en charge certaines situations, comme par exemple un essieu avant qui patine par rapport à celui de l'arrière.
Mais attention, il faut distinguer les autos qui font plus d'effort avec l'introduction d'un différentiel arrière qui peut solidariser la gauche et la droite par le biais d'embrayages multidisques pilotés : M4, Land Rover Discovery Sport etc. Ce dispositif sert aussi au torque vectoring (couple vectoriel pour améliorer la rotation de l'auto). En revanche, quand on vous parle d'une Volkswagen Up! avec blocage électronique de différentiel n'espérez pas du tout profiter d'un différentiel électrique (surtout qu'à l'arrière il n'y a rien du tout, juste deux roues accrochées à un essieu de torsion).


Le pompon revenant quand même à ceux qui proposent une "motricité renforcée" par le biais de gadgets qui font illusion, je parle bien entendu des Grip Control et autre Extended Grip qui ont avant tout comme rôle de faire croire à leur propriétaire que le véhicule a des aptitudes en tout chemin / tout terrain. Ca améliore certes un peu la chose, mais uniquement dans certaines rares situations.
Bref, on peut alors se permettre de proposer des autos à l'allure baroudeuse (et donc plus chères ...) avec la conception d'une voiture classique, mais les marques assument car il y a ce fameux gadget (avec la molette qui fait bien et qui propose plusieurs modes, totalement inutile puisque le mode automatique reste meilleur. Cette remarque vaut aussi pour les SUV à 100 000 euros qui proposent la même chose, pas besoin de mettre de mode sable ou boue, la seule chose qui compte est que l'électronique jugule la puissance sur les roues qui manquent de grip pour la renvoyer sur celles qui en ont).

Jouer sur le style

Le style même des habitacles modernes induit des économies, et une entente entre les constructeurs (même à distance sans en parler) semble presque couler de source. En voulant la jouer futuriste et "pur", ils se débarrassent au final de tout un tas de choses qui n'étaient pas si négligeables d'un point de vue coût de revient. Regardez par exemple les nouveaux pommeaux du groupe VW, une espèce de petit appendice à 5 euros qui remplace les pommeaux nettement plus élaborés et ergonomiques du passé.


Ce genre de petit bidule coute quand même bien moins que le pommeau du bas avec cuir et surpiqures apparentes .. Et en plus c'est moins ergonomique !




Chez Tesla on a carrément eu le culot de tout retirer ... Un écran et puis c'est tout, tout bénef pour le coût de revient. Un véritable bluff de Musk qui semble coucher tout le monde ...


Et du coup même la S s'y met

On peut aussi penser la même chose de l'extérieur, avec des autos qui se sont débarrassés de leurs protections de carrosserie par exemple, et dont la carrosserie est désormais en plastique et non plus avec de la vraie tôle (certes on y gagne pas mal de poids, mais les pièces détachées restent toujours très chères pour du banal composite).


En retirant les protections de carrosserie on réduit le coût de revient (plus facile à fabriquer) mais aussi la gestion (elle aussi couteuse) des différents coloris (finition basse en noir et finition haute couleur carrosserie=

Voiture électrique ?

Si on cherche à nous mettre dans le crâne que la voiture électrique est particulièrement coûteuse, en réalité il ne faut pas se laisser aller à embarquer trop loin dans cette mascarade ... A croire qu'il y a manipulation pour qu'on accepte ces tarifs sans broncher ...
En y réfléchissant un peu, le contenu d'une voiture électrique est bien plus pauvre, et donc il y a matière à faire de grosses économies ! Musk a calculé qu'avec le cours des matières première on arrivait à peu près 80 dollars le kWh (si vous achetez un panier sur les marchés / bourses des métaux permettant de fabriquer une batterie de 1 kWh). On peut donc espérer encore moins avec l'utilisation plus massive de certains matériaux, qui tendra à réduire encore plus les coûts (bien que la hausse de la demande devrait compenser).
Le prix des premières auto est forcément plus élevé, les économies d'échelle n'ont pas encore permis d'agir et il y a pas mal de coût en R&D à se rembourser (quoique la R&D pour l'électrique ne doit être pas loin de celui d'un sèche chevaux, j'exagère mais c'est pour que vous compreniez le trait).
Bref, il ne faut pas voir la voiture électrique comme étant particulièrement coûteuse, c'est même l'inverse avec le nombre de pièces bien inférieures et une facilité de conception cent fois plus aisée (même une marque mauvaise arriverait à des rendements très corrects). Mais bon, les marques ont tout intérêt à nous faire croire l'inverse afin de pouvoir accroître les marges sur ce type d'engin, et ça ne serait pas la première fois que le consommateur serait le dindon de la farce.


La Zoe devrait être un bon plan car elle exploite le châssis bien amorti de la Clio tout en réduisant la complexité de sa mécanique (moteur électrique très simple et doté de bien moins de pièces, seule le coût de la batterie reste à optimiser, mais cela ne devrait pas être la mer à boire)

Toujours plus de camelote


Le métier visant à être responsable des matériaux composant un habitacle est un véritable jeu de stratégie ... Le but ici est de jouer les illusionnistes, avec comme objectif de maximiser le sentiment de qualité en minimisant le coût de revient pour y parvenir. Avec le temps et l'expérience, ce sont devenus de vrais acrobates ! Les intérieurs des voitures modernes n'ont jamais été aussi cossus et qualitatif, en tout cas du côté des impressions.
Car dans les faits, si les yeux sont de plus en plus flattés, la réalité semble monter quelque chose de bien moins positif (sauf si on regarde du point de vue environnemental, mieux vaut fabriquer des choses plus légères !).
Prenez une Mercedes des années 90 et une autre des années 2020. La première va paraître dépassée et ringarde par rapport à l'autre, avec des éléments qui paraissent bien plus grossiers. En réalité, ce qui compose l'ancienne Mercedes est à la fois plus robuste et plus "vrai". Quand on voit du bois ou du métal, c'en est vraiment (sauf exceptions), sur la récente tout n'est qu'illusion ou presque. Imitation d'aluminium, faux bois, plastique noir laqué à 5 euros etc.. La nouvelle ne résiste pas bien au fil du temps, et elle finit par vite avouer que tout cela est en plus calibré très fin : bruits parasites sur route chaotique et matériaux qui plient quand on les presse (sur l'ancienne c'est le doigt qui souffre quand on cherche à faire plier la matière !).
En gros, on s'applique à proposer toujours plus de bon goût et de style tout en réduisant d'une autre côté la qualité intrinsèque des matériaux.


Le coup de la disparition des échappements est aussi une belle source d'économies ... Sur les généralistes ça peut se comprendre, mais sur du premium c'est vraiment honteux (surtout qu'en parallèle on a souvent droit à des 4 cylindres en remplacement des
 cylindres, ce qui commence à faire beaucoup


Parties visibles favorisée

Que ce soit chez les généralistes ou même le haut de gamme, les marques ont tendance à négliger de plus en plus les parties non ou peu visibles. On voit alors se dégrader la qualité au deuxième rang : banquette raide et peu rembourrée, matériaux durs et plus sommaires, négligences flagrantes etc.

Coûts de conception réduits

Difficile à vérifier, il semble toutefois clair que les marques cherchent à réduire leurs coût de développement ces dernières années. En effet, les autos et moteurs qui présentent des défauts assez importants semblent être plus importants que par le passé, et chez les Français on est gâté avec les deux moteurs les plus diffusés qui ont de sérieux soucis : 1.2 Puretech et TCE. Je ne parlerai pas non plus des soucis électroniques en cascades qui se sont multipliés ces dernières années (vous êtes nombreux à râler).
Et avec les travaux passés des anciens collègues partis à la retraite, il faut dire que le gros du travail de recherche a déjà été effectué depuis un bon bout de temps (pour le gros de la conception d'une auto, pas l'ensemble évidemment).







Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Yuli (Date : 2021-03-08 17:10:04)

Des économies sur tout. Savez vous si au moins le cuir chez audi c'est du cuir et non du skai ?

Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Grr (2021-03-08 17:27:19) : Cuir nappa c'est donc du cuir plein fleur
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-10 12:18:32) : Le cuir nappa est en option chez Audi. Il existe plusieurs types de cuir et malheureusement je ne peux pas vous répondre sur l'authenticité/qualité du cuir dans une Audi sans l'option nappa.

    Ceci dit, le nappa de chez Audi n'est pas aussi qualitatif que chez d'autres, on est plusieurs à remarquer une usure prématurée de ce type de cuir pleine fleur.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-10 14:41:03) : Attention, ça dépend du niveau de finition j'imagine ... Plusieurs cuirs et simili proposés généralement (chez Audi je pense toutefois que tout est animal, mais plus pour longtemps vu que la mode va vers du végétal).
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-10 19:58:51) : Humour :

    le Skaï, cette petite antilope africaine peu connue n'est pas encore en voie d'extinction mais elle est assez rare et il serait bienvenu de la protéger.
    Seules les tribus locales devraient avoir l'autorisation de la chasser exceptionnellement pour se nourrir. À noter que sa peau, pour l'utiliser il ne suffit pas de la tanner, il faut aussi la faire 'cuir'... hahaha !
    😊😊😊

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 5 commentaires :

Par Titoune (Date : 2021-03-08 07:41:35)


Le but ici est de jouer les illusionnistes, avec comme objectif de maximiser le sentiment de qualité en minimisant le coût de revient pour y parvenir

-> la règle du commerce.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-08 12:12:23) : Merci, heureusement que Titoune vient nous abreuver de sa lumière ...

    Comprenez quand même que des nuances sont à établir.
    Et que la tendance va vers une accentuation sévère de ce phénomène. Arrive un moment où il y a de quoi se plaindre.
    Si je vous vend une paire de ciseaux qui ne tient que 10 minutes, vous allez me parler de commerce ?
    Il y a des frontières à ne pas dépasser, et c'est un peu le propos ici.

    Maintenant je suis d'accord avec vous, le ciel est bleu et le haut est en haut (quoique ... D'un point de vue galactique c'est moins évident).
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-08 13:13:59) : Les crèmes de beauté, un bon ami travaille dans un groupe très connu chez nous. Parfois, mieux vaut ne pas savoir. L'emballage vaut plus cher que le produit qui, peu importe ses promesses n'est rien d'autre qu'une formule presque inchangée. C'est la même chose un peu près partout avec des variantes de charges, lois etc.

    Ceci dit, tous n'accepte pas de fermer les yeux.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-10 14:16:29) : Merci pour l'anecdote Divx ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Pierre (Date : 2021-03-06 11:01:48)


Il n'y a encore pas si longtemps une génération de voiture durait au moins une dizaine d'années, aujourd'hui c'est cinq ans.
On a tellement voulu faire mieux que les autres qu'on est arrivé en 2010 à ne plus se renouveler avec un véritable savoir faire.
Je garde une twingo I 1,2 16v 75 kenzo pour le travail et c'est toujours un plaisir de me déplacer avec. Elle est fiable, économique (boitier éthanol), facile à assurer, facile à garer, passe partout.
Je garde aussi ma mehari, ma première voiture (j'habite noirmoutier), que j'utilise plus raisonnablement depuis sa restauration.
Malheureusement notre voiture familiale qui est celle de ma femme ne dure jamais plus de trois ans, fin de garantie constructeur, nous avons toujours des problèmes qui surviennent, que la voiture soit une renault, une peugeot, une bmw, une audi ou une toyota, nous n'avons pas réussi à retrouver une bonne voiture tranquille.
Nous observons du mieux chez peugeot mais de la régression chez audi par exemple.
La tendance est à la simplification des commandes, des carrosseries, des moteurs, tous font la même chose et avec l'électrique nous allons vers une disparition du caractère propre à chaque marque.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-08 11:27:32) : Gardez bien votre Mehari ! Elle risque d'être aussi lucrative que le bitcoin un jour ;-)

    Difficile de se faire une idée objective de la fiabilité des marques avec seulement quelques modèles possédés, et on se retrouve vite à être victime de ses propres biais (pour ma part j'essaie de luter contre cette tendance naturelle que j'ai aussi évidemment).
    Les choses sotn aussi très différentes entre une A4 3.0 TDI et une A3 2.0 TDI par exemple, la qualité de fabrication n'est pas la même car le segment est bien différent.
    Toutefois, il est vrai que dans l'ensemble ça se dégrade un peu. Et donc il faut parfois avoir le courage de prendre quelque chose de plus ancien, quitte à voir son "image sociale" se dégrader.

    Votre remarque sur la perte de caractère est pertinente, et elle semble liée à un durcissement et la multiplication des normes qui induisent forcément des produits semblables (forme du capot pour l'aéro et les chocs piétons, etc etc.).

    Maintenant je vous souhaite bonne chance pour le renouvellement ;-)

    J'ai pour ma part une technique pas forcément recommandable mais qui est viable économiquement. Prendre une auto bine kilométrée et assumer les pannes qui vous tombent sur le coins de la figure, en général ça revient bien moins cher que d'acheter neuf ou jeune occasion !
    Ce n'est donc pas fait pour celui qui ne veut subit aucun pépin ... Mais bon, quand je vois certaines voitures généralistes de moins de 3 ans avoir plus de souci que mes autos de plus de 10 ans, je me dis que la réalité est bien plus subtile qu'on ne l'imagine.
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-08 12:39:00) : La bonne twingo, énorme succès pour renault.

    Je rejoins l'admi, gardez précieusement votre mehari surtout dans un coin comme noirmoutier, idéal pour en profiter.

    Pour vôtre voiture familiale, tout dépend de vos attentes car si vous privilégiez la nouveauté ça n'ira pas en s'arrangeant.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-03-04 00:58:48)


Toujours des articles aussi agréables à lire.
A force de vous lire je remarque maintenant quantité de détails qui me font tiquer.
J'étais très emballé par la honda e, jusqu'à en essayer une, et en creusant, en inspectant tout, on se rend compte des économies.
Pour information, mon engouement pour la honda s'est éteint.

La banquette arrière est raide, aucun maintient. On a bien sur des petits détails agréables à l'oeil avec les ceintures et les coussins (option) mais le tissu est fin et ne donne pas l'impression d'une bonne longévité.
A l'avant, le bois de la planche de bord n'en est pas puisque c'est un plaquage plastique imitation bois (plastique texturé), le reste étant du plastique rigide nullement qualitatif. Énormément d'éléments sont repris de la jazz, rien d'un minimum qualitatif en rapport avec son tarif proche des 40ke, tout n'est qu'illusion.
Sur le comportement et la performance, je ne vois où est le côté joueur et je ne vois pas où est la performance. L'électrique donne une sensation de poussée immédiate mais la vitesse affichée n'est guère emballée, ce n'est donc qu'une sensation et non une performance.
Et puis il y a tout ce discour autour des applications de la voiture pour me faciliter la vie de tous les jours et qui pourtant me la complique, le commercial a passé son temps à me parler de toutes les possibilités de configuration de la voiture, un vrai smartphone.
L'électronique c'est déjà source de nombreux dysfonctionnements et on en rajoute encore et encore.
On nous pousse à ne pas pouvoir échapper aux dysfonctionnements futurs.
Finalement la plus grande économie des constructeurs est de nous vendre des voitures avec une date limite de fonctionnement sans possibilité de la rallonger. Rendre une voiture irréparable c'est une hérésie.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-04 09:43:33) : Ce genre de message aide à rester motivé, merci ;-)

    Sur des autos du segment de la Honda e, il ne me semble pas qu'il faille voir d'un très mauvais oeil les économies réalisées (sauf si ça ne vous paraît pas pertinent avec le prix de vente évidemment ...).

    En tout cas merci pour le partage de vos impressions concernant cette auto, et je vous attends au tournant pour écrire un futur avis ! Il est rare de trouver des internautes qui cherchent à étoffer leurs avis comme vous le faites.
    Votre dernière phrase semble être la clé, la voiture semble plus que jamais être un objet de consommation qui a une date limite ... Entre la péremption des batteries de traction et l'obsolescence de l'infodivertissement, il y a de quoi stimuler les renouvellement (et je ne parle pas des LOA et LLD qui viennent achever le tableau). Ce serait l'occasion d'en faire un article : "comment les constructeurs stimulent l'envie de renouveler votre auto ?".
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-04 12:39:09) : La honda e facture au prix fort sa technologie hypnotique. On passe plus de temps à regarder les écrans que la route, l'effet découverte accentue ce type de comportement, sans parler des aides à la conduite qui permettent de garder le cap quand on préfère se balader dans les écrans.
    La concurrence zoé et 208e se trouve sensiblement dans les mêmes tarifs avec une promesse d'autonomie supérieure, c'est également le cas pour la 500e.
    Jamais je n'avais envisagé une loa ou lld sur une thermique même en société, alors que sur une électrique je l'envisage sans problème, allant même jusqu'à trouver cette proposition idéale. On devient dépendant du constructeur, on ne cherche plus à résoudre les dysfonctionnements par soi même, on ne fait que perdre son argent (ce n'est qu'une location), on devient donc un revenu mensuel pour le constructeur.

    J'ai bien évidemment était voir la concurrence, Renault zoé, Peugeot 208e, 2008e, Fiat 500e et même Audi en espérant voir la etron GT (j'ai eu à un moment l'hésitation de faire reprendre mon ttrs et mon x5 m50d pour une etron GT RS).
    Tous un discours sensiblement proche, une facilité de conduite, une sécurité accrue etc. En allant même jusqu'à présenter une tranquillité de défaillance moindre que sur une thermique mais en demandant comme sur une thermique un forfait mensuel d'entretien.
    Et que dire des bornes de recharge ?
    Le plus simple et tout simplement d'y aller et de constater, de prendre le temps d'aller jeter un ½il et de constater la complexité des multiples réseaux car les bornes ne sont pas toutes accessibles, il y a plusieurs fabricants, plusieurs opérateurs, plusieurs abonnements, plusieurs badges et cartes, je vous assure on se croirait dans le monde de la téléphonie.

    Bien entendu tout ça est lié à la téléphonie car il faut une application sur son téléphone, c'est devenu la norme ... on peut même se servir de son smartphone comme une carte bancaire.
    J'ai été voir cinq lieux de recharge. Deux sur des parkings de centres commerciaux, de loin les plus faciles d'accès et de compréhension. Ils sont d'ailleurs idéaux pour rencontrer des propriétaires de différents types de ve et hybrides, tesla, zoé, petit 4x4 toyota etc. Il y avait du monde mais dur de se renseigner auprès de personnes pressées bien évidemment. Je comprends et continue mon étude du concept.
    Un autre lieu de recharge sur une station essence, une seule borne et une voiture de branchée. Je n'aurais pas de réponses à mes interrogations puisque son propriétaire n'est autre que le gérant de la station... pratique.
    Un autre lieu de recharge dans une zone de magasins, diverses bornes, certaines hors service et au moment de ma venu, seulement une électrique de branchée, personne à côté, rien de plus normal puisque les bornes sont installées à des endroits où de consommation.
    Mon dernier lieu de recharge a été dans un parking souterrain où j'ai d'ailleurs légèrement frotté une de mes jantes sur un trottoir d'entrée.
    Les bornes sont situées juste en face de l'accès aux ascenseurs du parking, aux caisses, à la salle de sécurité, point d'accueil du parking et au point nettoyage. Plusieurs types de bornes et un point d'information pour les non initiés à cette technologie.

    Je m'écarte de l'article, néanmoins les économies sont réalisées jusqu'au câble de recharge, jusqu'à la vitesse de rechargement. La dame à l'accueil ayant la seule twizy en recharge et bien que trouvant tout le concept génial, avouant sa totale dépendance pour Renault en allant chaque mois faire contrôler son twizy contre une fois tous les deux ans avec son ancienne clio.
    Sur certaines bornes la recharge peut même être défaillante et ne servir à rien.

    Au final, il n'y guère que tesla qui a comprit l'importance de développer son propre réseau de recharge à échelle mondiale et surtout dense. Trouver des bornes tesla c'est facile mais pour les autres c'est la loterie.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-08 10:40:07) : Merci pour toutes ces confidences ;-)
    Il est intéressant de voir le processus de réflexion d'un "client / conducteur" qui cherche à renouveler ses autos en cette période d'incertitude généralisée.
    Le mieux, me semble-t-il, et de ne rien faire pour le moment. Un peu comme en trading, le mieux à faire est parfois de ne rien faire.
    J'ai moi aussi, à plusieurs reprises, failli craquer "mon slip" en misant tout sur l'électrique, avec comme idée de mobiliser des sommes très conséquentes ...
    J'ai heureusement la chance d'avoir de vieilles guimbardes attachantes qui sont difficiles à remplacer, et il suffit que je les passe au Karcher pour retrouver leur charme d'antan ;-)
    (ce qui m'aide à ne pas me ruiner dans des Tesla et autres). Et le fait que je prenne de plus en plus plaisir à amortir mes autos est un frein au renouvellement (avoir une bagnole neuve pourrit un peu la vie, peur de la rayure, des tâches etc. Avec un deuxième môme prêt à débouler mieux vaut garder des autos qui craignent un peu moins, et c'est un plaisir de pouvoir utiliser sa voiture sans se prendre trop le choux, ce qui est loin d'être le cas avec une nouvelle acquisition).
    Je fais ici le parallèle avec votre pulsion envers l'e-Tron.

    On peut donc aussi voir par la même occasion que vous faites plutôt partie de la clientèle CSP++++ ;-)
    Ce n'est pas tout le monde qui se tâte de prendre une e-Tron GT RS !

    Vous faites bien de dénoncer que la facilité de l'électrique est rattrapée par la complexité des recharges, et qu'il est donc encore précoce de se laisser aller à vouloir rouler électrique dès 2021 (ça se réserve encore aux "pioniers aventuriers passionnés"). Le problème est toutefois accentué en France, pays où on a en plus beaucoup de bornes inopérantes ...

    En tout cas votre petite enquête aurait presque mérité un article dédié à elle toute seule ;-)

    On sent que ça vous démange mais que vous ne voulez pas non plus faire d'erreur, il faut donc un peu de patience avant de pouvoir jouir de l'électrique dans le confort le plus total (mais aussi profiter de prix plus légers et d'un choix accru de modèles).
    Une LOA ou LLD, même si ce n'est pas du tout rentable pour le portefeuille, permet d'éviter d'avoir à subir les déboires de jeunesse (quand on voit la fiabilité très moyenne de la Zoe 1 par exemple ..) ainsi que l'éventuelle décote astronomique dans le cas où un nouveau type de batterie débarquerait (dans ce cas tout ce qui est lithium ion décoterait un max !). Et je sens que ça devrait arriver d'ici à 5 ans ... Mais ce n'est que supposition instinctive !

    Bref, encore merci pour ce partage, et mon seul conseil sera de vous encourager à continuer de ne pas vous précipiter (comme vous avez su le faire jusqu'à présent).
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-08 13:06:16) : L'électrique n'est pas prêt de me convaincre mais je ne me vois pas non plus continuer à dépenser pas mal d'argent dans mon véhicule principal qui a beau être proche de la perfection, le fait payer cher. J'aime passé du temps dans la mécanique mais plus sur une ancienne que sur une moderne.

    Changer ses habitudes, faire des concessions... dur.


(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Kadir257 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-03-02 20:11:27)


Encore un tres bon article parmis d’autres,un article dont les journaliste auto feront les aveugles(dire qu’une classe A est extrêmement bien fini c’est peché,c’est mentir,c’est totalement faux)
Bref prenons la future c63 pour exemple,elle sera equipée d’un simple 4 cylindre,une honte de la part de mercedes,meme un 406 v6 est du coup plus prestigieux..
La Golf 8 est l’exemple parfait de l’economie,alors oui ses matériaux ne sont pas catastrophique mais la 7 avait vraiment quelque chose que les autres n’avaient pas(je pense que c’est la finition presque excellente de la 7 qui fait la diff avec la 8)
La classe S est pour moi la deception de 2020,elle n’a pratiquement plus rien de prestigieux et c’est bien dommage,l’autre etait vraiment excellente sur pratiquement tout les pounts et n’est toujours pas dépassée
On peut aussi dire un mot sur les aspects pratiques,prenons la Twingo 1 pour exemple,elle a une habitabilités toujours inédite dans l’segment,un volume de coffre moyen de base mais presque au niveau d’une compacte si on avance la banquette au max,elle offrait meme la possibilité de dormir dedans en maneuvrant les sieges,la twingo 2 etait une belle suite malgré une habitabilité en baisse,mais etait bien plus securitaire au crash test(quoique le crash test de la twingo 1 en 2003 avait fais 3 etoiles,pas mal pour une caisse agée de 10 ans a l’epoque,et surtout face aux saxo/106)
La twingo 3? Elle n’a absolument rien d’une twingo c’est du pipeau,elle a une habitabilité a faire fuire Shaq,et des soucis de fiabilité parfois grave..


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-03 11:29:50) : Vous êtes très gentil cher Kadir ;-)

    Classe A : on peut dire tout et son inverse à propos de cet habitacle, car il est vrai que malgré une qualité moyenne, certains éléments sont quand même extrêmement qualitatifs. Et donc quoi qu'on dise on aura en partie raison. Mais il est vrai que la majorité des journalistes ne cherche pas à aller plus loin dans les détails.

    C3 : étrange de passer directement du V8 au L4 sans transition douce. Il me semble bien que ce modèle est voué à disparaître, très peu probable que la clientèle tolère la chose. Autant prendre une électrique à ce compte là.

    Golf : le contraste avec la 7 aggrave en effet les choses, mais il n'empêche que même sans la comparaison la 8 reste une auto très moyenne.

    Classe S : pour ma part c'est surtout le fait que Mecedes copie Tesla qui me choque le plus. Je pensais que cette marque avait une personnalité plus affirmée et une confiance en elle qui était aussi plus prononcée.

    Twingo : correspondrait plus à l'article des autos qui régressent ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Vignettes Crit'air, vous pensez

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)