Dossiers-Conseils > L'auto dans le monde > Les Français sont-ils les plus novateurs ? 01/08/2018

Les Français seraient-ils les plus novateurs en automobile ?

Si les marques tricolores n'ont pas l'image de marque valorisante des Allemandes, force est de constater qu'en terme d'innovation elles sont loin d'être à la traîne. Une chose est certaine, nos constructeurs nationaux sont parmi les plus créatifs de la planète. On peut même dire qu'en terme de prise de risque, les tricolores n'ont parfois pas froid aux yeux quitte à en souffrir certaines fois. Découvrez quelques unes des innovations techniques et stylistiques de nos chères marques françaises.

Citroën


Traction : la traction ...

C'est Citroën qui a inventé la voiture à traction (roues avant motrices), ce qui est désormais le moyen le plus utilisé dans le monde de l'automobile pour des raisons économiques principalement. C'est aussi cette technique qui rend les voitures plus faciles à conduire dans les situations de chaussée glissante. On peut donc dire sans problème que Citroën a eu un rôle capital dans le développement de l'automobile grand public.


Panhard

Désormais fabriquant de véhicules militaires, Panhard (qui produisait des auto jusqu'en 1967) était une marque particulièrement portée vers l'innovation. On pense à l'emploi d'aluminium pour réduire le poids (comme sur les supercars actuelles ..), d'un aérodynamisme en avance sur son temps, d'un aménagement intérieur qui a inspiré les voitures modernes et de trains roulants sophistiquées et novateurs.

DS : suspension hydropneumatique

Peut-être (même sûrement) la voiture française qui restera le plus longtemps dans les livres d'histoire. Non seulement elle incarnait de la plus belle manière le luxe automobile de l'époque, mais en plus elle venait apporter son lot d'innovations technologiques comme la fameuse suspension hydropneumatique qui procure un confort encore jamais vu ou même les phares directionnels pour voir l'intérieur d'un virage en pleine nuit. Hélas, si Citroën était à la pointe de la technologie, la marque se concentre désormais sur des véhicules grand publics ce qui limite les possibilités (l'Hydractive disparaît peu à peu, bien triste). Cependant, avec la gamme DS qui vient de renaître et les ambitions de la marque, on peut encore espérer voir des véhicules d'exception revenir sur le premier plan (ne vous fiez pas aux premiers modèles sortis, les autres devraient être plus ambitieux).


Voici la première DS (la 19) avec ses phares ronds. Ils cèderont par la suite leur place à des optiques permettant leur rotation.

Peugeot 402

La 402 (qu'on voit très souvent dans les expositions d'autos anciennes en raison de son prestige) était un véhicule qui cherchait à aller de l'avant d'un point de vue technique et esthétique. Avec un châssis monocoque autoporteur (à la place d'un châssis en bois) qui est encore utilisé aujourd'hui, la 402 était donc en avance.
Dans sa version Eclipse, elle sera la première auto avec un toit en dur escamotable (hard top) de l'histoire. Côté transmission, elle bénéficiera en 1935 de la BVA relativement moderne comme encore aucune autre auto dans le monde.
Merci à Lynx (espace commentaires) et les-peugeot-mythique.com qui m'ont permis de dénicher et documenter la 402.

En voici une au salon de l'auto de Toulouse, mais j'en ai aussi vu bien d'autres ailleurs. Avec le lion qui est présent sur la calandre (façon Rolls) on pourrait croire au début à une Jaguar (voyez sur Internet car cela n'est pas évident .

2CV : le lowcost

La 2CV pourrait être considérée comme la première voiture lowcost de grande série. En effet, l'objectif était de proposer une voiture très économique à l'achat et utilisation destinée avant tout à une clientèle rurale (bien plus importante à l'époque).  Sa garde au sol élevée et sa suspension très souple lui permettent de quitter la route sans soucis (ce qui rappelle l'un des points original du cahier des charges : pouvoir traverser un champs avec des oeufs à bord sans qu'ils ne se cassent).Son succès et son allure très charismatique la graveront à jamais dans la mémoire collective. Aujourd'hui, une "deuche" en bon état se vend à des prix assez élevés.


Mehari innovation technique et originalité

Un peu comme le Cactus aujourd'hui, la Méhari innovait au niveau du look et de la carrosserie, bien plus résistante aux petits chocs du quotidien (fibre de verre). Le pare-brise pouvait même s'abaisser pour bénéficier d'une sensation de liberté incroyable, mais question sécurité ...


Volant à moyeu fixe

Il y a quelques années, le constructeur a voulu faire différent en transformant le volant en une petite console centrale. Le moyeu central s'est alors pourvu d'un nombre important de boutons et à perdu sa mobilité pour devenir fixe. On ne peut pas dire ici que ce soit la meilleure des inventions car ce procédé est abandonné par la marque.


Picasso : vent frais sur le segment des monospaces

A lui seul, ce modèles est une petite révolution . Sur le plan technique on ne peut pas dire que ce soit vraiment le cas, alors qu'en terme de style Citroën a eu beaucoup de culot ! Le premier modèle avait marqué les esprits avec son design plutôt étrange. Le deuxième avait quant à lui été beaucoup plus sage, surtout en version longue. Finalement, Citroën est revenu à ses premiers amours en proposant de nouveau quelque chose de très surprenant pour le troisième opus. On peut donc dire sans problème que Citroën fabrique les monospaces les plus décalés et originaux de la planète. Et ceci sans tomber dans le mauvais goût.


Gamme DS : le luxe à la Française

Si Citroën n'est pas la première marque à se créer une deuxième enseigne pour vendre du premium (Toyota/Lexus, Nissan/Infiniti, Honda/Acura, Mercedes/Maybach), il était toutefois intéressant de le mentionner car il reste très rare qu'une marque mondiale se divise en deux à la manière d'une cellule qui se reproduit. Le premier marché visé semble être la Chine, où l'image luxe de Citroën (ou plutôt DS) est plus crédible et facile à instaurer que chez nous (les Allemands y travaillent depuis des décennies, et ils ont donc le monopole de l'image premium. Mais ce n'est pas volé vu les produits qu'ils proposent).


Feux 3D

Si c'est Audi qui a inventé les feux à led (ou plutôt son intégration dans l'automobile ... Pas le procédé), c'est Citroën qui a inventé les optiques dits "3D". En effet, la signalétique lumineuse prend ici du relief et change selon l'angle auquel on la regarde. Un vrai plus pour la valorisation des modèles de la marque aux chevrons. JE me rappelle encore des bruits de couloir sur un salon où des responsables parlaient de vite déposer le brevet avant de se faire pomper par les autres concurrents. A priori ils n'ont pas réussi à protéger la chose car on la retrouve désormais ailleurs.


Cactus : Méhari bis ?

Dernier pari de la marque au Chevron, faire un véhicule très novateur tout en réduisant les coûts au maximum, tout en évitant de se coller une image lowcost. Car ce n'est pas un lowcost mais une voiture généraliste à coût "optimisé" (la frontière n'est pas loin je sais bien ...). En plus de l'innovation stylistique, elle dispose d'un système inédit de protection de la carrosserie : les AirBump. Reste à savoir si le public sera conquis.




C6 : NeoRetro

La C6 est sans doute la berline haut de gamme la plus originale d'Europe ! Hélas, en voulant reprendre le style de ses aînées (comme la CX), cela n'a pas aidé à séduire la clientèle. Tout ça pour noter encore une fois l'audace de cette marque française.


Peugeot


Filtre à particules : innovation technologique

Le marché des diesels étant tellement important pour PSA que le groupe décida à sa propre initiative de trouver une solution pour limiter (voire presque erradiquer) les particules fines émises par ce type de combustion. Et c'est une Peugeot qui en profita la première, la 607. Ce système est devenu par la suite obligatoire, prouvant ainsi qu'il ne s'agissait pas d'un bricolage sans intérêt.


Petit volant : nouvelle ergonomie

Un peu à la manière de Citroën avec son moyeu fixe, Peugeot tente le coup de revoir l'ergonomie de leurs autos en proposant à partir de la 208 une nouvelle disposition des commandes. En effet, alors que l'on aperçoit le tableau de bord à travers le volant dans toutes les autres voitures, la marque au lion a voulu faire l'inverse : le tableau de bord doit être cette fois-ci au dessus du volant. Pour cela, ils ont donc réhaussé l'emplacement des compteurs mais cela n'a pas suffi puisqu'il a aussi fallu réduire la taille du volant. Résultat, les compteurs sont plus près de la route, ce qui limite la distance que les yeux doivent parcourir entre la route et les compteurs. On retrouve un peu l'avantage d'une visée tête haute. Toutefois, le système est plus ou moins intéressant selon le gabarit des conducteurs, certains ne voyant plus les compteurs qui se retrouvent alors derrière le volant une fois les réglages de la position effectués. Défaut en parti corrigé sur la 308 II grâce à l'écartement plus important des compteurs.


206 CC : le cabriolet avec toit en dur

Si Peugeot n'a pas inventé le concept CC (coupé cabriolet avec toit en dur au lieu d'une toile), il a relancé la mode dans les années 90 avec la 206 CC. Beaucoup vont suivre suite au succès de l'auto comme BMW avec sa Série 3 coupé (Série 4 désormais), Renault avec la Mégane CC etc ... Aujourd'hui, beaucoup de marques souhaitent faire marche arrière avec le retour des toiles, moins lourd et encombrant (et pour certains c'est plus joli).


3008 : "Monospace compact / SUV"

C'est l'une des autos les plus étranges que Peugeot ait sorti ces dernières années et pourtant c'est l'un de ses plus gros succès. Comme quoi, l'audace paie parfois très bien ! Le 3008 mélange en effet tous les genres ou presque, d'où son appellation de crossover (multi-segments) car elle est inclassable. C'est le genre de véhicule qui met en confiance l'ensemble des acteurs du marché, ce qui donne lieu à de nouveaux véhicules plus originaux que par le passé.


RCZ : marché de niche

Certes l'Audi TT était un précurseur. Toutefois, la RCZ n'est que la deuxième offre possible en France concernant les petits coupés sportifs de "prestige". On peut donc leur accorder cette prise de risque sachant qu'elle le devait rester qu'à l'état de concept-car. Heureusement la prise de risque fut payante car la RCZ ne fut pas un échec, et ce fut surtout un véhicule image qui ne pouvait que valoriser le lion.


908 HDI : diesel très hautes performances

Si Audi fut encore une fois le premier à utiliser un diesel pour les courses catégorie Prototypes, Peugeot fut aussi l'un des premiers avec le V12 HDI qui remporta de nombreuses courses. Preuve que la France est à la pointe au niveau mazout (mais on le savait déjà ... Il suffit de sortir dans la rue !).


Renault


Espace : le monospace est arrivé

C'est l'une des inventions les plus importantes de la marque. Avec le Renault Espace, Renault a inventé le monospace (un seul espace, d'un seul tenant) qui rend l'auto à la fois plus spacieuse et pratique tout en proposant un look qui se rapproche un peu du TGV, très "à la mode" à ce moment là. Depuis, le concept a été copié par tous et le succès fut retentissant. Toutefois, ce format est peu à peu délaissé au profit des SUV/Crossover pourtant moins pratique et efficients ...


Scénic : le monospace compact

Dans sa lancée, la marque a développé une gamme plus courte des monospaces pour satisfaire les familles citadines. Les monospaces compacts ont même pris le pas sur les monospaces de grande envergure. Le Scénic fut aussi le premier monospace compact 4X4 baroude ru avec sa déclinaison RX4. Bien plus évolué que le dernier opus X-Mod qui n'a pas quatre roues motrices.



Twingo : minispace presque lowcost et ultra pratique

La première Twingo a fait grand bruit sur la planète automobile. En effet, non seulement son look paraissait venir tout droit du futur, mais par dessus cela aucune autre citadine n'était aussi pratique (modularité, habitabilité). Cerise sur la gâteau, son prix était très réduit grâce à l'optimisation du coût de revient (Renault a tout fait pour engendrer des économies. Exemple avec l'emplacement de l'antenne afin de réduire la longueur des fils électriques).


R16 : le hayon

Si ce n'est pas Renault qui a inventé le hayon, ce fut toutefois la première voiture en France à être proposée avec ce système. Ce fut aussi l'une des toutes premières autos à s'en équiper (d'un point de vu mondial).


Express : Ludospace

Certains affirment que le duo Partner/Berlingo fut le premier ludospace du marché. En réalité, ont peut aussi dire qu'il s'agit du Renault Express, un utilitaire qui fut ensuite proposé avec une banquette arrière et des vitres. Si on regarde plus tôt, il y a bien les Citroën C15 et Renault 4L version fourgonnette, mais pas de version "civilisée" avec banquette arrière n'a réellement existé. En réalité, c'est le Matra-Simca Rancho le premier ludospace de l'histoire, mais le Renault Espress fut aussi l'un des pionniers, il fallait le signaler. La suite fut tout aussi bonne avec le Kangoo qui se vend même sous le blason Mercedes !


Zoe : l'électrique

Renault proposa dans les années 2010 l'une des toutes premières voitures conçue pour être exclusivement électrique. Contrairement à d'autres, elle fut conçue à la base pour être électrique. De plus, son prix reste compétitif grâce à un système de location des batteries, permettant d'éviter de les faire acheter au départ par le client (leur coût est très élevé).



Avantime / Vel Satis : le culot de Renault

Encore une preuve que nos constructeurs ne se reposent pas sur leurs lauriers. Renault, qui se disait clairement "créateur d'automobile" a tenté le coup du monospace de luxe coupé : l'Avantime. Hélas, le succès ne fut pas au rendez-vous malgré une allure que je trouve très réussie. Le Vel Satis fonctionna un peu mieux (ce n'était pas difficile) mais ce ne fut pas un réel succès. Toutefois, on peut encore y voir ici un nouveau segment : la "berline de luxe croisée avec un monospace".



 Vous avez d'autres modèles ou innovations à signaler ? Dites-le en bas de page

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par Lynx (Date : 2018-07-29 22:09:55)

Nous pouvons citer une marque disparu... Panhard et toutes ses inovations techniques, l'utilisation de l'aluminium par exemple.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-07-30 08:57:23) : Merci à vous pour cette suggestion que je vais étudier.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 3 commentaires :


Par Lynx (Date : 2018-07-29 21:56:44)


Alors pour info c'est bien Peugeot qui a inventé le premier cabriolet "toit en dur", il était escamotable électriquement et c'était en 1936... 402 Eclipse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-07-30 08:57:45) : Merci pour le tuyau ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Edgar (Date : 2014-06-30 23:43:25)


Sauf erreur : La traction avant, c'est Packard (USA). Le monospace, c'est Chrysler (USA).

Admin : En effet, le Voyager est sorti quelques mois plus tôt sur le marché (1983/1984) ... Mais il faut savoir que le concept d'Espace a été développé dans les années 70 par Matra qui a cherché à le vendre d'abord à PSA qui a refusé. C'est Renault qui a ensuite accepté. De fait, le projet est certainement plus vieux que celui du Voyager, mais il a été conclu plus tard. Au final, l'Espace sortira un tout petit peu de temps après. Le plus important reste que Renault a été pionnier dans le domaine en acceptant de prendre le risque de commercialiser ce format parmi les premiers dans le monde. Ce n'est pas comme si l'Espace était sorti 5 ans après en s'inspirant du Voyager.
Quant à la première traction, ce serait en effet la Cord L 29 en 1929. Cependant, la Traction est la première traction de conception moderne (avec caisse auto portée par exemple). Ce n'est donc pas la toute première comme vous le dites, mais l'une des toutes premières ... Et surement la mieux conçue vu le succès et les capacités de cette dernière. Citroën mérite donc d'être cité concernant cette technologie.



(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous que l'auto stagne

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)