Hybride > Pourquoi faut-il éviter l'hybride rechargeable 07/07/2021

Pourquoi faut-il fuir l'hybride rechargeable


C'est l'une des configurations techniques qui a le plus la cote en ce moment, l'hybride rechargeable permet en effet d'avoir de la puissance sans se faire massacrer par le malus écologique. Les bons vieux moteurs V6 et autres anciennes configurations nobles ont tendance à être remplacées par cette nouvelle manière de propulser les autos.
Mais est-ce réellement le bon choix à faire ? En effet, si on observe de manière objective toutes les variables en jeu, on se rend vite compte que ça ne tient pas la route une minute, et ce malgré que la presse mainstream et les constructeurs tentent de vous faire croire l"inverse. Allez, c'est le moment d'argumenter maintenant. Je vous invite aussi à partager votre idée de la chose en bas de page.


Rappel : nous parlons ici d'hybride rechargeable et non pas des hybrides en général, que la nuance soit bien faite dans les esprits les plus étourdis qui auraient alors la tentation de venir râler dans l'espace commentaires.
NB : je n'ai pas fait cet article pour tacler gratuitement l'hybride rechargeable, c'est avec "amour" et objectivité (sans aucun parti pris) que je m'exprime ici. J'aurais même été client si mes analyses n'avaient pas mené à toutes les choses négatives que je vais vous livrer. Et si vous venez d'en acheter une pas de panique, il est encore temps de la revendre tant qu'elle a de la cote (vous remarquerez aussi que les annonces montrent beaucoup d'hybrides rechargeables récentes, comme si certains avaient été terriblement déçus ...), et cela même si vous allez y perdre quelques plumes.

Prix / prestations (agrément moteur)


Prenons comme exemple au hasard (il en existe de bien meilleurs) un GLA II AMG Line 250e (hybride rechargeable) face à un plus traditionnel GLA 250 essence :

  • 250 essence 224 ch : 51 400 euros + 3500 euros (environ) de malus 2021 = 54 900 euros (environ)
  • 250e 218 ch : 51 100 euros

Certes plus chère, la thermique offre toutefois des prestations moteur bien supérieures avec un 2.0 litres (Mercedes) pêchu tandis que l'hybride exploite un petit 1.3 d'origine Renault qui manque clairement de caractère (même aidé par un moteur électrique). Sur les hybrides on a tendance à caser des moteurs pas chers et peu nobles afin de limiter un peu le coût de revient, il faut en effet intégrer les coûts liés à l'électrification. De plus, il n'est pas nécessaire d'avoir une grosse puissance en thermique puisque celle-ci est complétée par un moteur électrique.
Notons quand même que niveau noblesse la tendance tend à réduire les écarts entre thermiques et hybrides puisque il n'y a presque plus que des moteurs 3 et 4 cylindres. Dans les années 2010, l'équivalent hybride du côté des thermiques était généralement un gros moteur, et l'écart au niveau agrément était encore plus important (cela perdure aujourd'hui mais d'une manière moindre, le GLA est un bon exemple avec un 1.3 vite essoufflé face à un 2.0 qui a une belle pêche, on est certes sur deux 4 cylindres sans prestige mais l'un d'entre eux est quand même bien plus sympa à mener). Bref, sur les versions hybrides on se retrouve quand même avec les moteurs les plus roturiers et les moins chers de la gamme (chez BMW on a du 3 cylindres équipant normalement l'entrée de gamme et chez Mercedes le petit bloc Renault qui a la même tâche, mais je vous invite aussi à constater la chose chez les autres enseignes : hybride rime avec moteur un peu "pourri" pour être plus parlant).

Pour résumer, les voitures hybrides cumulent deux moteurs très moyens : un électrique de faible puissance (qui va vite manger la batterie, mais c'est un autre débat) et un moteur thermique qui est le moins cher possible. On a donc deux demi-voitures au rabais, et donc le moins bon des deux mondes pour un tarif qui reste XXL bien évidemment.

Dans les faits on a donc une propulsion électrique pas très pêchue (contrairement aux 100% électriques qui ont bien plus de puissance) et une puissance totale réduite quand la batterie est vide ... On est donc frustré de n'apprécier la propulsion électrique que sur une courte distance et avec une puissance limitée. On prend alors vite goût à l'électrique et on finit par vouloir se débarrasser du thermique pour n'avoir que de l'électrique sous le capot !

Encombrement du dispositif


Une chose est certaine, il n'y a rien de pire que de l'hybride rechargeable pour encombrer une auto ... Une fois équipée de la sorte, vous vous retrouvez avec une enclume sur roues !
Et au delà de peser presque une fois et demi le poids originel (allez, j'exagère un peu ...), on est aussi pénalisé par une baisse significative de la logeabilité, avec notamment un coffre qui perd beaucoup en capacités. Bref, avec les hybrides rechargeables on se retrouve avec une voiture pleine à ras bord : moteur thermique, moteur électrique (surtout quand il est disposé sur un essieu différent, et non pas au niveau de l'embrayage de la chaîne de traction), batterie, électronique de puissance, renforts, prise de recharge ... Cela n'est pas si anecdotique que vous voulez bien le penser. Et quand on compare avec les 100% électriques la différence est colossale ! Car les 100% électriques disposent d'un volume encore supérieure aux thermiques classiques,  et donc la différence entre une hybride rechargeable et une électrique au niveau de la place est stupéfiante ! Voyez un peu ce qu'offre (habitabilité et coffre) une ID.3 par rapport à une Golf GTE hybride rechargeable, c'est sans commune mesure ...


Cela induit donc aussi une surconsommation importante quand la batterie est vide (et ça arrive très très vite) et un dynamisme largement pénalisé en virage (sans compter un confort souvent moindre en raison de la rigidification des trains roulants pour compenser un peu, sans oublier l'usure plus rapide des pneus).


Quelques comparatifs pris au hasard :

Modèle Poids Coffre
GLA 250e (4X2) 1775 kg 385 litres
GLA 250 (4X4) 1600 kg 435 litres
     
330e Xdrive 1895 kg 375 litres
330i Xdrive 1660 kg 480 litres
     
Captur E-Tech Plugin 1564 kg 265 litres
Captur 1.3 TCE 1322 kg 422 litres

Contrainte de la recharge

Avoir une voiture hybride rechargeable est pire qu'une voiture électrique en terme de recharge ... En effet, avec les petites batteries qu'elles incorporent, on se retrouve presque systématiquement à plat quand on a finit de faire un petit trajet, avec la nécessité de la brancher afin de ne pas avoir une auto qui perd toute son efficience. Car quand on roule uniquement avec le thermique, la consommation explose : il faut recharger la batterie (génératrice électromagnétique énergivore) et on se trimbale un surpoids gigantesque (sans compter que les petits moteurs associées downsizés se mettent à picoler dur quand on les sollicite).
Et en gros, et ce n'est pas pour exagérer, la recharge sera parfois plus anxiogène qu'avec une voiture électrique dont la capacité de "réservoir" est bien supérieure. Car se retrouver avec une voiture hybride très chère à l'achat qui consomme comme un camion laisse un go^put très amer !






Fiabilité et durabilité


Encore un sujet qui fâche, et celui-là fait assez mal pour tout vous dire.


Commençons tout d'abord par les risques accrus de panne, car en ajoutant une deuxième chaîne de traction électrique qui se croise avec celle en thermique, les risques de pannes sont bien plus nombreux à moyen terme. Je constate aujourd'hui de nombreuses personnes dépités qui témoignent sur les premiers hybrides des années 2010. Et malgré qu'il s'agisse de batteries toutes petites (car non rechargeables à cette époque), les prix demandés en concessions sont absolument honteux et scandaleux, avec entre 5000 et 8000 euros pour changer une pauvre petite batterie de 2 kWh à peine ou même un boîtier de puissance (à ce stade j'appelle ça de l'arnaque caractérisée). Chez Mercedes, sur les premières Classe S hybrides on
tourne souvent à 20 000 euros de facture (pour au final avoir une hybride de pacotille qui ne tient que 2 km en tout électrique).
Sachez donc bien que les premiers retours des hybrides ayant atteint 10 ans d'âge font froid dans le dos.




Autre souci de taille, car oui ça n'est pas fini ... Il s'agit de la batterie de traction qui fait généralement entre 7 et 14 kWh (en gros ..). Cette dernière aura une espérance de vie courte car il ne faut que peu de temps pour la décharger entièrement. Et comme la durée de vie se limite à un nombre de cycles, ici ça va aller très très vite, bien plus qu'avec une voiture électrique de plusieurs dizaines de kWh. Pire, on a plus facilement tendance à charger et décharger à fond les batteries de voitures hybrides, ce qui a encore tendance à accélérer le vieillissement (dépend toutefois de chaque constructeur et de la stratégie de l'électronique de puissance). Il faut donc s'attendre à n'avoir plus qu'une petite partie de l'autonomie de base après 4 ans d'âge, ce qui fait perdre tout l'intérêt du véhicule (qui devient alors trop lourd, peu logeable et avec un moteur thermique précaire, sans oublier que la revente sera chaotique).


Conclusion


Avoir les fesses entre deux chaises peut parfois mener à un bilan catastrophique ... C'est ici le cas avec des autos qui se transforment en usine à gaz pour ne parcourir que quelques dizaines de km en tout électrique. Il semble donc que le prix à payer soit anormalement supé&rieur au gain espéré.
J'aurais donc tendance à conseiller : 100% thermique, hybride léger (du MHEV 12/24/48V au HEV de 2.5 kWh) et 100% électrique. L'hybride rechargeable me semble être la seule configuration à fuir absolument. Mais si jamais vous trouviez que toute mon analyse ne tient pas debout, je vous invite à la remettre en cause en bas de page (attention aux attaques gratuites et non fondées d'un point de vue logique, je suis du genre carnassier quand ça se produit ah ah !).






Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par AlainB (Date : 2021-07-30 08:18:55)

Je me sens obligé de reposter une seconde fois âpres mon avis sur ce type de véhicule après avoir lu en parti d'autres de vos commentaires...
Non je ne fait pas l'autruche, non je ne me ment pas a moi même, et non je n'ai pas fait de boulette en achetant un hybride...
De toute façon vous ne parlez que de coût, de coût et de coût... Hé bien cet hybride à le coût de ce que je suis capable de mettre pour au mieux limiter la casse écologique.... Filez moi 50 000 de plus et ok moi aussi j’achèterai un full électrique américain!!!
De une vous avez l'air de vous taper de l'écologie, de deux pas fichu d'acheter français au pire européen... Vos enfants vous dirons merci....

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-07-30 13:29:03) : Je vous ai fait une première réponse ci-dessous. Vous semblez bien plus remonté sur ce deuxième message !

    Le coût financier est directement lié à l'écologie, Mr Jancovici a prouvé que le PIB était corrélé de manière étroite avec les émissions de CO2 (ce n'est pas un charlot croyez-moi). Pas d'économie verte possible d'après sa démonstration au passage ... J'ai appris beaucoup grâce à lui et je vénère l'excellence de ce genre d'individu, dont l'objectivité et la capacité d'analyse sont extraordinaires.

    Votre Tiguan a aussi un prix assez rondelet non ?

    Ecologiquement parlant il me paraît moins sale de se limiter à une 100% électrique. Là vous cumulez un gros moteur thermique qui nécessite des fluides polluants à la fois à l'utilisation comme à la fabrication (un moteur thermique nécessite aussi pas mal de terres rares). La machinerie qui compose votre Tiguan me paraît bien plus sale à produire que ma Model 3 par exemple.


    Si vous aviez voulu jouer la carte de l'écologie vous n'auriez jamais acheté un véhicule neuf. Un vrai écologiste pur et dur se paie une Renault 21 1.9 TD, et je suis des plus sérieux ...
    Prétendre faire un geste écologique en achetant du neuf revient à être extrêmement naïf et ne pas arriver à résoudre la plus simple des équations du premier degré.
    J'ai écrit un article sur le sujet, je vous invite à m'infirmer en bas de page ;-) J'aime être contredit !

    Quant à acheter français je m'en tamponne le coquillard comme disait ma grand-mère !
    Je suis croyant (et pas dans le genre à peu près) et les drapeaux me font vomir, notre pays est en plus devenu l'un des pires : inégalités (plus tu taffes plus tu paies et vice versa), hypocrisies monstrueuse, sabotage par nos gouvernants (qui sont clairement à la solde des US ... la chute de l'Europe est orchestrée depuis des décennies et on arrive enfin à l'échéance, d'ici 10 ans à tout péter). Mais je préfère m'arrêter là car il y aurait trop de choses à dire et je ne voudrais pas ouvrir trop de boîtes de pandore.
    En gros la France d'il y a 40/50 ans avait quand même une toute autre allure.

    Mes filles me diront merci car je me prépare à des choses que peu de personnes osent imaginer ;-) Elles jouiront de cela à moyen terme.
    Consommer français est loin de garantir quoique ce soit, surtout que ce qui est français l'est finalement de moins en moins ...

    Je crois en l'Homme, pas à leurs drapeaux ni à leurs dirigeants qui nous prennent pour du bétail (objectivement c'est le cas, derrière une belle couche d'hypocrisie dans laquelle succombe une majorité de citoyens).
    Mais je bavasse trop, comme souvent ...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 10 commentaires :

Par AlainB (Date : 2021-07-30 08:03:04)


Bonjour,

Je suis d'accord avec Lois. Je vous trouve bien dur avec les hybrides. En ce qui me concerne je possède depuis 3 mois un Tiguan 2021, 150ch essence, 95ch électrique, 10,4Kw de batterie.

Mode full électrique:
L'hybride prend tous son sens lorsqu'il vous convient en terme d'habitude de trajet. Je l'utilise commercialement sur un rayon de 20/25km de mon domicile. Je me déplace 80% du temps en full électrique. A partir du moment ou quotidiennement vous videz une fois la batterie c'est tout benef....

Mode hybride:
Au delà de ces petits trajet quotidien, lors de départ en vacance, ou le 50km d'autonomie elec n'a plus aucun intérêt, le mode Hybride va permettre de limiter la consommation, par le biais d'aide à la reprise de vitesse suite à un ralentissement. En vitesse de croisière le moteur thermique sera en conso pepere... Exemple sur 500km, tyguan hybride d'un poid a vide faisant déja peur, chargé de 5 occupants, coffre arriere blindé, et coffre de toit chargé en plus... M'aurait manqué qu'une remorque(lol), j'ai ete sur le trajet sur une consommation de 8 litres. Je m'attendais a quelque chose dépassant les 10 litres du fait de tout ce poids de chargement, coffre de toit, et poid de l'hybride...

Passons au mode GTE:
Gte, full thermique avec utilisation de l'électrique en duo pour avoir en permanence 245ch cumulé. lorsque sur le trajet l'elec n'est pas nécessaire que le thermique suffit au besoin d'accélération ou de maintient de vitesse, le moteur elec passe en générateur pour avoir toujours sous le coude suffisamment de charge. Ce mode la est finalement une aberration! Nous passons directement dans le monde anti écolo, puisque la conso thermique est en permanence élevé....

En régle général, je suis très satisfait de ce type de produit, puisque mes habitudes correspondent à son utilisation. je consomme en moyenne 1 à 2 litres au 100 en temps normal, 4 litres sur un trajet d'environ 150km, 8 litres au delà.

Compétiteur d'en l’âme, j'ai toujours eu quelques soucis a me maintenir au limitation de vitesse... Hé bien la philosophie de ce véhicule m'a radicalement changé, ou chaque jour est un chalenge pour rester sur l’électrique (modification de ma façon de conduire, adaptation et rationalisation de mes déplacements,...) La rationalisation de mes déplacements pourrait être vu comme une contrainte, mais on y prend gout sans effort, on remarque même le pot d'échappement du gars de devant en ce disant qu'il est en train de pourrir la planète...

Mr "Le rédacteur" de cet article... je ne suis franchement pas d'accord avec vous, et votre article est bel et bien à charge... Tenté d'en acheter une... exemple la 3008 hybride qui finalement en terme d'autonomie apparait être un peu plus inintéressante que le tiguan.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-07-30 13:04:02) : Si je pousse votre logique au bout, une voiture 100% électrique serait finalement encore plus adaptée (pour vous un Enyaq 77 kWh). Les longs trajets peuvent désormais s'envisager avec la multiplication des bornes de charge rapide (et surtout les longs trajets restent très minoritaire dans la vie d'un automobiliste "standard"). Les lacunes liées à ces bornes commencent à se tarir sérieusement (nombre et fiabilité).

    J'ai pour ma part opté pour une M3 Perf. , pour vous dire que moi aussi j'ai eu des réflexions concrètes sur le sujet. Et en y mettant 60 000 euros de ma poche on peut dire que je me suis plutôt pas mal engagé ! Je me tâte même de cumuler un Enyaq pour ma petite famille, mais ça commencerait à faire pas mal de fric foutu en l'air ...

    Je vois plusieurs inconvénients de votre côté, la batterie ne tiendra pas très longtemps avec un cycle par jour. Sur une 100% électrique il faut en faire des bornes pour consommer un de ces cycles (entre 300 et 500 km selon contexte de roulage). Votre auto aura donc sa batterie vite réduite en capacité, ce qui influera d'ailleurs sur sa future décote.

    Deuxièmement, vous ne profitez de l'électrique que partiellement : sur une petite distance (ça va même jusqu'à brider votre conduite, sur ma Model 3 "j'arsouille" encore !) et avec une puissance réduite. Dommage car c'est bien en électrique que l'hybride s'apprécie le plus.

    Troisièmement, vous devez vous coltiner toutes les faiblesses de fiabilité des moteurs thermiques, et même pire puisqu'il est couplé à de l'électrique (le binôme garantie des problèmes multipliés à l'avenir). De plus l'hybride fatigue encore plus le moteur en le faisant fonctionner plus souvent à froid (les constructeurs tentent de réduire la casse avec des artifices mais ça reste pénalisant pour le moteur dans la durée).

    Ca fait beaucoup de contraintes, et cela juste pour quelques trajets chaque année (il me semble moins embêtant de devoir chercher des superchargeurs sur la route des vacances, surtout qu'ils commencent à pulluler ! Et donc cette peur des longs trajets en électriques devient plus psychologique que physique).

    Sachez donc que cet article est à charge mais de manière objective. En gros si je critiquais le gouvernement Chinois on me dirait que je suis à charge ? Pourtant il me semble objectif de dire qu'il n'est pas génial. Etre à charge ne signifie pas forcément qu'on n'est pas objectif.

    Je constate cependant que vous cherchez aussi à être tout ausi objectif (je sens de la sincérité et de la réflexion dans votre parole), bien que le fait d'avoir acheté une hybride ne peut que biaiser un peu vos sentiments (pour ma part j'ai acheté l'électrique bien après toutes ces réflexions et articles, justement à cause de ces éléments de réflexion ...).


    Je persiste et signe dans mon idée de la chose, l'hybride rechargeable (je dis bien rechargeable ! Les petits hybrides me semblent bien plus intelligentes) ne me paraît pas vraiment viable dans la durée. C'est une technologie qui fatigue plus vite le moteur et la batterie (peu pérenne dans le temps), c'est trop lourd et envahissant (avec le c.. entre deux chaises), ça multiplie le potentiel de pannes, niveau agrément c'est inférieur à du banal 100% électrique, c'est cher, il faut encore payer du carburant, les moteurs thermiques sont souvent peu agréables, et heu ... en gros j'ai rédigé un article pour tout lister ;-) Tiens il est juste au dessus, mince !

    Encore merci d'avoir pris le temps d'exposer votre réflexion et me contredire, il n'y a que comme ça qu'on approfondit avec sérieux un sujet, il faut du contre-pouvoir et de la "contre-réflexion" ! Et ça permet aussi de me conforter encore plus mon opinion, car pour le moment aucun internaute n'a réussi à me convaincre par une quelconque démonstration logique.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par PhiDe (Date : 2021-07-22 14:12:04)


La lecture de votre article m'a conforté dans ma position intuitive de l’ineptie des voitures hybrides rechargeables.

J'ai découvert récemment qu'il y a pire que la mode de l'hybride rechargeable. C'est les Zones à Faible Emission (ZFE). J'habite dans la ZFE de l'agglomération lyonnaise. Je vais dans un proche avenir devoir me débarrasser de ma C4 Diesel qui n'a que 60 000 km avant qu'elle ne devienne invendable (ou à un prix modique pour être envoyée dans un pays n'ayant pas ces contraintes environnementales).
Le président pseudo écolo de la Métropole lyonnaise veut interdire les VL diesel dès 2026. Il est complétement sous l'influence des constructeurs automobiles.
J'habite dans un quartier plutôt socialement privilégier. Aujourd'hui, le parc automobile est essentiellement constitué de SUV récents et diesel. Avec une telle décision, tous ces SUV vont être remplacés de manière anticipée par des SUV hybrides rechargeables avec la production de CO2 qui va avec pour des véhicules plus polluants.


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-07-23 17:26:24) : Votre réflexion est totalement cohérente et fondée.
    Là où c'est étrange, c'est que les responsables politiques n'arrivent pas à réfléchir comme les "deux pauvres citoyens moyens que nous sommes". Et c'est là qu'on peut se poser la question de savoir si leurs intentions sont bien orientées vers le climat. En ce moment beaucoup de choses sont suspicieuses ...

    J'ai eu la même pensée que vous concernant les électrique, à savoir que rien que l'idée de mettre tout le parc thermique à la poubelle et rapidement pour le remplacer par des électriques est une aberration intellectuelle (si on se borne à vouloir penser à l'environnement).
    Les stimulations de type prime à la casse semblent faire l'inverse que ce qui était recherché à la base.

    Votre pensée sur les SUV diesels remplacés par des SUV hybrides est dans la même veine, c'est un contre-sens sachant en plus que le bilan général d'un SUV diesel est potentiellement meilleur au niveau CO2 ...

    Merci pour le partage de vos sentiments ;-)
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-07-24 00:12:50) : Pour l'anecdote j'ai un scooter Piaggio 350 Executive (ABS + ASR), crit'air 2, moteur à injection, conso dérisoire et super propre acheté près de 7000 balles justement pour pouvoir éviter d'utiliser ma bonne merco crit'air 4 en région parisienne. Eh bien j'ai plus qu'à bientôt le foutre à la poubelle à cause de cette s¥₩^##× d'Hydalgo. J'enrage !
    Dommage que le supplice de la roue ne doit plus d'actualité, ou les 'brodequins' et autres joyeusetés moyenageuses... ça lui ferait les pieds, surtout le second d'ailleurs.
  • Par Didier (2021-07-24 12:01:02) : Bonjour , je suis chef d entreprise et je dois changer mon véhicule de fonction. Et pour éviter la tvs, je n ai de choix que l hybride rechargeable .
    Pour en revenir au moteur des hybrides, il reste quand même des constructeurs (premium ) avec des V6 ( Audi. , Volkswagen ) et même V8 ( Porsche ) avec des taux co2 très bas .
    Encore un grand merci pour vos fiches .
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-07-29 13:00:39) : Ray démontre bien le problème. Et croyez-le bien, les politiques ont tout intérêt à ce qu'on croit qu'ils sont incompétents ... Car en réalité les intentions sont mauvaises (enfin c'est ma vision des choses) ce qui est bien plus condamnable que de l’incompétence.

    @Didier : merci à vous pour ce témoignage ;-)
    J'ai mal à ma planète d'imaginer des centaines de milliers d'hybrides rechargeables dont la batterie sera vite épuisée. Et donc au final il ne s'agira (d'ici 5 / 7 ans) que d'une banale essence qui surconsomme en raison de son surpoids.
  • Par Yann (2021-09-13 10:17:40) : Pourquoi les politiciens ne réfléchissent pas comme le citoyen moyen ? Il suffit de voir le déroulement d'un débat au Parlement, dans une collectivité ou dans une copropriété : abstentionniste, radicalisation de certaines personnes. Et on aboutit à des solutions dogmatiques. J'avoue que la question des ZFE me pose un gros soucis pour le renouvellement de ma voiture. Je veux du familial et l'offre est très diesel. Et l'hybride rechargeable, je ne suis pas convaincu pour l'argumentation que vous présentez. Dacia va avoir de beaux jours devant eux vu qu'on ne sait même pas si on pourra utiliser sa voiture dans quelques années.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Loïs (Date : 2021-06-19 11:07:47)


Article à charge, aucune crédibilité!!


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-19 16:45:58) : Il serait aussi temps de crédibiliser votre commentaire par ne serait-ce quelques arguments contradictoires non ?
    Peut-être vois-je le verre à moitié vide, mais dans ce cas il faudrait m'aider à le percevoir à moitié plein.
  • Par PSEUDO 64 (2021-06-22 10:39:12) : tout à fait d'accord avec administrateur : article à charge, c'est pas une argumentation ! Ça ressemble plutôt aux nouveaux convertis à l'hybride qui veulent pas ,douter de leurs choix ! les moteurs peu polluants c'est une bonne idée mais au niveau conception et fiabilité, quand on y regarde de près, il y a plus d'inconvénients que d'avantages. Voir l'article ci-dessus et ma propre expérience.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Sarevok (Date : 2021-06-17 22:32:51)


Je me permet de rajouter que cette aberration du PHEV prends le problème à l'envers.
Je m'explique, le PHEV existe par la peur de tomber en panne de batterie, la lenteur de recharge,le problème de borne et d'infrastructure ou pour les personnes ne disposant pas de possibilités de recharge au domicile.

Pourquoi aucun constructeur ne mise sur la voiture électrique avec prolongateur d'autonomie ( un groupe électrogènes rechargant la batterie si besoin ). Technologie qui a déjà était expérimenté sur des véhicules de séries, par exemple l'opel ampera.

Si quelqu'un a une piste de réponse


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-18 16:00:35) : Comme vous dites ça a été parmi les premières solutions proposées par les constructeurs. Ca a été abandonné depuis ... Il est vrai qu'il vaut mieux avoir un petit bloc thermique qui ne fait pas de bruit et qui se case facilement dans un recoin de l'auto.

    Notez aussi qu'il faut prendre en compte l'aspect financier. Les constructeurs ne peuvent pas mettre à la poubelle les chaînes de tractions qu'ils exploitent depuis des lustres et sur lesquelles ils ont mis un paquet d'argent (développement et infrastructures d'assemblages). Ils cherchent donc au maximum à les exploiter jusqu'au bout, quitte à laisser tomber des solutions plus intelligentes.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-06-16 22:09:23)


Article pertinent dans la recherche de ma voiture de tous les jours, le mach e ayant été une grande déception.
J'espérais un peu avec la technologie phev...





Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-17 15:56:23) : Merci à vous cher Divx, on vous voit un peu moins en ce moment (depuis que ça se déconfine comme vous l'aviez annoncé ;-).

    Je n'ai pas encore essayé la Mach-e, qu'est-ce qui vous a déçu ?

    Perso je vais commander une Model 3, ça perd tellement pas de valeur qu'en cas de regret je dégage ça vite fait bien fait (mais l'ayant déjà essayée ça ne devrait pas changer ! J'ai toutefois peur de perdre la qualité de fabrication allemande à laquelle je me suis habitué. Et puis je me tâtais avec une M4 aussi, c'est quand même plus vivant que la pile sur roues ;-).

    Bref, regarder et réfléchir à son futur engin est le meilleur des moments, c'est pour ça que je fais trainer ! Choisir c'est renoncer ...
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-06-20 01:35:07) : Je n'ai plus tellement le temps pour commenter, la reprise demande de se lever tôt et de se coucher tard.

    J'ai expliqué mes raisons sur votre article découverte sur le mach e dans les commentaires.

    Autant la bullit est géniale pour se faire plaisir, autant le mach e est incapable d'assurer la tâche quotidienne.
    J'avais mis la barre très haute avec le f15 m50d, allez savoir.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par r16 ts (Date : 2021-06-15 14:45:57)


Bonjour,

il y a plusieurs points de votre argumentaire qui méritent discussion, et qui à mon sens, permettent après réflexion d'envisager une conclusion différente.
Tout d’abord vous reprochez aux hybrides rechargeables d’associer au moteur électrique, un moteur thermique « un peu pourri ». Mais lorsque c’est le cas, qu’en est-il du moteur équipant le concurrent purement thermique. Reprenons les exemples « pris au hasard » pour la comparaison des volumes de coffre.
Dans le cas du Captur, la version thermique est ce même 1.3 TCe que vous critiquez tant sur le GLA, tandis que l’hybride rechargeable est doté d’un 1.6 atmosphérique, certes modeste mais pas downsizé.
Coté Série 3, il se trouve que la thermique et l’hybride rechargeable ont ici le même moteur 2.0l turbo. La 330e reprend ce moteur dans la même définition que celle de la 320i, moteur qui n’a pas la réputation d’être franchement pourri.
Et puis, si on compare à des hybrides simples, ceux-ci ne proposent pas vraiment de motorisations thermiques très folichonnes.
Bref, vous généralisez un peu vite; on trouve même aujourd'hui des hybrides rechargeables dotés de moteurs thermiques à 6 cylindres.

Le second reproche concerne la surconsommation importante un fois la batterie vide. Ce reproche est extrêmement courant également dans la presse spécialisée. Seulement, si l’on sélectionne les articles des journalistes qui se sont donnés la peine de faire un essai de longue durée, ou bien les retours d’expérience des utilisateurs, on observe en fait des consommations très raisonnables, généralement un peu inférieures sur longues distances à celles d’une thermique essence de puissance comparable.
C’est relativement logique, une PHEV se comporte comme une hybride simple et recharge sa batterie de la même façon en roulant. De plus, la gestion est telle qu’il reste toujours suffisamment de charge à la batterie pour conserver les performances, sauf à faire dix tours consécutifs du Nurburgring à fond.
L’erreur consiste ici à comparer la consommation d’un PHEV essence avec celle d’un diesel. Comparons ce qui est comparable. Une PHEV essence ne consommera quasiment rien au quotidien, tant qu’elle reste dans son rayon d’action en tout électrique, et consommera au pire comme une essence de même puissance, sur longue distance.
Comparé à une hybride simple, le surpoids rend les PHEV un peu moins efficaces en consommation sur longue distance, par contre, on accède en PHEV à des propositions ayant des motorisations bien plus puissantes et de meilleures performances que celles proposées par les hybrides simples.

Restent effectivement la fiabilité et surtout la durée de vie des batteries. 1000 à 1500 cycles de charge / recharge (complète) doivent permettre de tenir 5 à 6 ans sans dégradation majeure, pour un usage quotidien en électrique. A delà l’expérience manque. On note quand même beaucoup de constructeurs qui offrent une garantie de huit ans sur les batteries. Un conseil serait probablement de prendre ce type de véhicules en location, d’ici à avoir un retour d’expérience plus complet et de limiter les risques.
Au final, pour le plaisir de l’électrique au quotidien sans les contraintes de la recharge sur longs trajets d’une part, et le cout d’usage réduit par rapport à une essence équivalente d’autre part, la solution peut s’envisager pour certains profils d’utilisateurs.


Il y a 7 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-15 20:15:13) : Merci de vous prendre au jeu, ça fait plaisir ;-)
    Bon, commençons par la "noblesse mécanique". Comme je le précise à un moment dans l'article, la tendance va vers une réduction de l'écart entre les mécaniques d'entrée et du haut de la gamme, même sans prendre en compte les hybrides. La 330i ne fait d'ailleurs plus vibrer les aficionados depuis un bail maintenant (perte du 6 en ligne). La tendance va vers un abandon des moteurs thermiques et la mutualisation maximale des blocs déjà existants. Par exemple sur une Volkswagen de type Passat ou Golf, le 1.6 TDI a été remplacé par les 2.0 litres, qui sert donc désormais à motoriser toute la gamme (en gros de 110 à 240 ch). On maximise les économies d'échelle et on réduit la diversité des chaînes de montage.
    Mais pour revenir sur votre remarque, l'écart persiste quand même encore même si sur certains exemples (que j'ai pris au hasard donc) c'est moins évident. Puisqu'on se retrouve avec des gammes réduites de moteurs, alors les chances de retrouver un même bloc sur l'hybride et son équivalent thermique est plus importante. Pour ma part je suis l'histoire depuis le début en me tapant des fiches techniques à enregistrer (les fameuses Hybrid3 et compagnie), j'ai donc constaté de manière évidente que l'hybride se retrouvait systématiquement avec un moteur "pourri" (puisque vous semblez apprécier le fait que j'ai employé ce terme dans l'article ;-).
    En général la gamme se découpe en 3 et 4 cylindres, l'hybride se coltine presque systématiquement le petit trois pattes. Au prix de l'auto ça fait mal même si il ne faut pas oublier que du côté du constructeur c'est aussi très difficile d'un point de vue coût de revient.
    Pour être plus précis, ce n'est pas parce que le 1.3 TCE est critiqué dans une Mercedes qu'il ne peut pas être supérieur à un autre moteur dans une Renault (plus légère de surcroît, ce qui aide à viabiliser un peu plus le bloc). Donc 2.0 Mercedes supérieur au 1.3 TCE lui-même supérieur au pauvre 1.6 de 98 ch de Renault sur l'E-Tech. Sans suralimentation et avec un rendement d'une autre époque ce n'est pas la joie. Cela ne rend pas l'auto mauvaise, les moteurs électriques travaillant avec lui lui donnent des ailes. Mais concrètement parlant on achète une auto qui a un moins bon moulin en thermique, car le 1.3 TCE aurait de quoi être plus caractériel avec des rapports de boîte des années 90 ;-)
    Et technologiquement parlant (et ça compte pour la noblesse), il est bien plus avancé que le 1.6 atmo (même si il a quand même un cycle Atkinson). Donc oui, ici encore je suis plus convaincu par le 1.3 TCE qui rend l'auto très légère au passage.
    Pour la BM c'est en effet moins évident car la 330i (la 330e doit être comparée à elle et non la 320i) a perdu ses lettres de noblesse depuis quelques temps, et ils ont donc désormais une gamme essence fade face à une gamme hybride qui reprend cette fadeur. La différence est de plus en plus ténue car les 6 cylindres ne peuvent plus exister, bien pus souples et agréables que les remplaçants à 4 cylindres (qui font un très bon travail mais sans l'agrément mécanique, car la différence est importante en terme de souplesse et couple à bas régime).
    Non franchement soyez attentif à toutes les hybrides rechargeables que vous croiserez, vous verrez que niveau mécanique c'est moins sympa que l'équivalent thermique : XC40, Q5, X1, Countryman, Golf, A3, Tiguan, Formentor, Leon, (la bonne lignée des MQB ah ah avec du 1.5 TSI pas extraordinaire sur l'hybride). Bref, en moyenne le moulin n'est pas top il me semble, et je généralise un peu forcément ... On a quelques exception, le X5 45e par exemple, chez BM ils commencent à piger le truc. Et forcément sur les petites autos populaires sans prétention mécanique à la base, l'écart se voit moins. Mais encore une fois le 1.3 TCE met une jolie fessé au 1.6 de 98 ch dans le cas où on le débarrasserait de la boîte électrifié E-Tech. Mais c'est logique aussi puisqu'on alloue désormais une partie de la puissance à l'électrique, je veux juste informer mon audience sur le fait que les hybrides ont des moteurs du bas du catalogue. Et que quand il se retrouve preque tout seul à tracter, il révèle haut et fort ses lacunes.

    Pour l'efficience (le "second reproche"), on ne peut pas parler des consommations des uns et des autres sans connaître leur rythme de recharge de chacun. Ca change tellement la donne ... Il faut se limiter à un exercice purement intellectuel.
    Si j'ai une auto qui a une batterie vide, se trimballer tout l'attirail mêlé au fait qu'on cherche à recharger la batterie (ce qui peut souvent se désactiver) induit forcément plus de consommation, et de manière perceptible. Maintenant certains arrivent à compenser ça avec un rythme d'escargot, ce qui ouvre ici un autre débat : jusqu'à quelle basse vitesse suis-je prêt à rouler pour obtenir des consommations à peu près normales. Sur autoroute l'hybride souffre à son maximum, l'énergie nécessaire pour amener cette masse à 130 km/h vide rapidement la batterie, et en contrepartie il n'y a rien à se mettre sous la dent côté régénération. On se trimbale donc une réserve sans l'utiliser et en consommant plus. Quand je fais 500 bornes, je me coltine plus de 250 kg de matériel pour avoir une mini réserve de 30 km au bout du chemin, pas génial. L'hybride léger compense ça par sa légèrement justement ...L'hybride rechargeable ne sert que pour le quotidien et le trajet boulot dodo, mais dans ce cas pourquoi se limiter à 30 km d'autonomie alors qu'une électrique peut m'en offrir jusqu'à 400 (avec le plaisir d'être tout le temps en électrique !). Tout ce foutoir pour quoi ? Pour pouvoir me trimbaler 30 km de réserve de plus de 250 kg dans mon auto quand je pars en vacance 0 fois par an (en période de confinement c'est un peu la nombre), ça fait cher le sacrifice toute l'année non ?
    Du coup je ne vois pas l'hybride lourd comme étant comparable à un hybride léger avec une plus grosse réserve.
    Le Phev est comparable au diesel, si on omet les restrictions je l'avoue ... Et Franchement, entre une 330e et une 330d je n'hésite pas une seconde. Je compare aussi le Phev à l'électrique, et l'électrique est finalement plus viable. Le seul souci est de se retrouver avec une Leaf 40 kWh perdu au milieu de la France avec des bornes qui ne fonctionnent pas, ce qui est tout à fait différent avec une Model 3 SR+. Et dans ce cas si je regarde à l'année mon électrique est bien meilleure au quotidien (appartement ? Pas de souci on fait le plein au chargeur), seul le départ en vacances pourra un peu coincer, mais ça tend à disparaître sous peu (je suis assez confiant sur le fait qu'on aura bientôt des bornes fiables, nombreuses et fonctionnant à la carte bleue).
    Non franchement le Phev me paraît juste être une aberration qui sort d'un système à bout de souffle qui saute sur le moindre créneau qui a la tronche d'être porteur. L'hybride ça marche "marketinguement" parlant, puisqu'ils vous vendent le rêve que ça associe le meilleur des deux mondes, c'est plutôt les inconvénients des deux mondes qui sont exacerbés : plus de conso en thermique et toujours besoin de recharger.
    Comme vous le dites justement, les hybrides lourdes proposent des puissances plus sympas que les légères. Le souci est que ça vide tellement vite la batterie qu'on a des scrupules de continuer, ça casse l'élan dans l'oeuf. Après on peut perdre une puissance significative, et pas besoin d'aller sur l'enfer vert ;-)
    Pour la garantie des batteries je suis certains qu'ils se sont protégés avec des clauses qui excluront pas mal de réclamants.

    Bon j'arrête ... Fatigue un peu là ... Me suis pas relu alors excusez les éventuelles répétitions et erreurs de syntaxe

  • Par r16 ts (2021-06-15 23:23:12) : Bonsoir,
    je viendrai vous faire part de mon expérience quand j'aurai reçu mon véhicule. J'ai une 330e Touring xDrive en commande.
    Pour moi, le diesel n'a jamais été une option, j'y suis réfractaire depuis 40 ans.
    Mes trajets quotidiens sont de 32km, et je peux charger à domicile. Je fais aussi régulièrement des voyages de 800km d'une traite. L'électrique n'est pour ça pas envisageable pour l'instant, l'infrastructure n'étant pas suffisamment développée (du moins trop contraignantes).
    Il semblerait que sur longues distances je puisse tabler sur du 7,5l/100 environ. Si c'est le cas je serais tout à fait satisfait, c'est à peu près ce que je fais déjà avec mon 2.0 TSi actuel.
    Le poids n'est pas vraiment un élément influant beaucoup sur la consommation à vitesse stabilisée sur autoroute, beaucoup moins que la surface frontale.
    Pour le reste, je considère l'hybride rechargeable comme une possibilité d'avoir les performances d'une 330i sans malus, et avec une cinquantaine de km d'autonomie en tout électrique, comme cerise sur le gâteau.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-17 15:42:33) : Ah, je me doutais que derrière ce discours il se cachait un véhicule hybride rechargeable.
    Il est toujours délicat de se prendre cette avalanche de critiques quant on vient de débourser des dizaines de milliers d'euros.
    Je n'émets toutefois aucun jugement négatif, car si je devais en faire un ce serait envers les marques et les autorités qui nous mettent toutes ces choses à disposition.
    Pour ma part, je trouve la 330d comme étant le meilleur moteur de toute la gamme, mis à part M3 et 340i. Je vous conjure donc d'essayer le 30d BMW, vraiment essayez ! J'adore car en plus d'être ultra agréable (souple et très coupleux), ça permet de respecter la planète.
    Ce moteur associe le meilleur de tous les mondes, et encore une fois je vous mets un gros coup de pression pour en tester un !

    Pour revenir au sujet, si vous semblez avoir fait une bêtise, voir si vous pouvez vous rétracter avant la livraison. En espérant que cette idée ne jette pas de l'huile sur le feu de votre humeur !


    Je n'irai toutefois pas comparer à une 330i, car en virage le poids de la 30e se ressent quand même. Une série 5 thermique paraît même plus agile et légère (car c'est justement le cas).

    Non, et hélas, je persiste et signe, et ce n'est absolument pas contre vous !

    Pour ma part je vais partir sur une Tesla 3 Perf (neuve vus les prix élevés en occase) en gardant ma bonne vielle 330d pour aller m'aventurer plus loin avec le risque de la voir se faire dégrader en stationnement. Dans mon jardin la belle est à l'abri, mais quand je part à Paris ou autre le risque est largement accru ! Le dernier voyage lui a massacré la porte avant gauche (un débile mental en scooter Deliverro de très mauvaise fois) et le pare-chocs arrière droit (j'ai rien vu, retrouvée comme ça après m'être stationné dans la rue ... ).
    Et au passage une Tesla ne souffre pas des longs trajets bien que je n'aime pas finir dans un hôtel perdu, j'aime pouvoir m'arrêter quand je le veux et où je veux ...
    En revanche il est vrai qu'en terme de qualité intérieur va falloir que je me prépare à régresser dur dur ! Bien que ce soit un peu mieux sur les derniers modèles.

    Bref, si vous avez la possibilité d'annuler l'achat je vous invite à re-réfléchir une dernière fois en toute objectivité ! Et c'est avec beaucoup de bienveillance que je le dis. Je vous invite à revenir dire que j'avais tort si jamais votre utilisation de l'auto se révélait particulièrement positive (bien que selon les contextes d'utilisation on peut passer du bien au médiocre).
  • Par r16 ts (2021-06-17 18:13:55) : Ne vous inquiétez pas pour moi. Et non, je ne risque pas d'annuler ma commande, je l'attends avec grande impatience.
    Et mes discussions avec des possesseurs d'hybrides rechargeables ne font que confirmer mon choix.
    Je passe suffisamment sur votre site pour savoir que nous avons une vision de l'automobile extrêmement différente, notamment en ce qui concerne votre attachement injustifiable au diesel. Je profit juste de l'opportunité de faire passer une opinion différente.


  • Par Sarevok (2021-06-17 22:00:39) : 1500 cycles de charge que je multiplie par 40 km d'autonomie en moyenne. 60 000km de durée de vie la batterie, ça fait mal à l'écologie.. et au porte monnaie.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-18 15:35:14) : Très bien, vous faites bien de partager cette manière de voir les choses. Malgré tout, se fier à des propriétaires peut parfois être trompeur, car accepter d'avoir fait une erreur à plusieurs dizaines de milliers d'euros est parfois difficile (on finit même à se mentir à soi-même parfois, on connaît tous ça ...).
    Concernant le diesel je cherche juste à être pragmatique, et il est compliqué de parler "d'opinion" sur des sujets objectifs et quantifiables. Voyons voir si mon attachement est injustifiable ... Car je n'ai de mon côté aucun intérêt personnel à gratifier cette carburation (si ce n'est par pure honnêteté intellectuelle).
    Les particules pointées du doigt ne sont pas bien graves comparées au CO2. Les particules fines étaient d'ailleurs bien plus nombreuses il y a 60 ans à Paris (et les grandes villes de manière générale) à cause du chauffage domestique.
    Ca tue quelques dizaines de milliers de personnes par an (pas uniquement lié à l'auto évidemment !) alors que le CO2 nous tuera tous, même les personnes qui ont une santé de fer (une planète trop chaude n'est plus viable, et quelques espèces très robustes peuvent alors exister).
    Les particules retombent, ce n'est qu'une sorte de poussière finalement. Le CO2 reste perpétuellement dans l'atmosphère, et les moteurs essences sont les premiers à en générer (c'est pour ça que les diesels se prenaient tous les bonus) ... C'est donc l'essence qui nous tue, pas le diesel (ou en tout cas moins, environ 20 à 30% !), et je parle en tant qu'athmatique.
    Ironie du sort, les essences modernes en produisent (des particules) beaucoup avec l'injection directe, et le diesel a été pointé du doigt car il a fait ce choix technique bien avant (il se coltine don seul l'étiquette de manière injuste).
    Bon il reste les suies et les Nox (irritants pour les poumons), mais les FAP (qui sont aussi devenus obligatoires sur essence) font du bon boulot et le NOx ne vit qu'une demi année (l'essence en produit aussi, c'est lié au mélange pauvre qui induit des combustions très chaudes).
    Bref, l'ennemi numéro un pour vous et vos proches est bien le CO2, Jean Marc Jancovici est d'ailleurs très pédagogue pour expliquer les choses.
    Et donc avoir un moteur qui m'offre plus de plaisir en polluant moins (CO2) ne me paraît pas si rebutant, ou alors expliquez-moi ce que je n'ai pas pigé, car là j'ai l'impression d'être face à l'évidence la plus évidente qui soit.
    Et si certains snobent le diesel juste pour se donner un genre de lifestyle (j'en ai dans la famille, que je ne vois plus d'ailleurs), et bien je ne vois pas en quoi l'essence serait plus raffiné et plus noble. Juste parce qu'il y aurait un allumage commandé ? Surtout que les diesels modernes sont très silencieux, surtout en 6 cylindres (j'ai même une très belle sonorité sur mon E90, et j'ai eu 6 ans une Modena, je peux donc faire le fine bouche).
    Et donc pour ma part, même si une 330d valait plus chère qu'une 330e, je prendrais la 330d (même si ça peut paraître ici un peu provocateur, en réalité non).
    Maintenant puisque vous dites que j'aime le diesel de manière injustifiable, alors que je passe mon temps à construire mes réponses, j'aimerais être infirmé de manière plus argumentée.
    Encore une fois c'est en toute amitié ;-) Et il ne faut pas que ça vous fasse regretter d'avoir ouvert votre bouche !
  • Par Cochonnet (2021-06-22 16:53:44) : A vrai dire, les détracteurs du diesel ont raison de lui privilégier l'essence seulement si, à la place, ils achètent une voiture à moteur atmo-féérique. Sinon, je ne vois pas pourquoi être un réfractaire au diesel alors que l'on a acheté soi-même un moteur downsisé à l'agrément aussi mauvais que le type de moteur qu'ils conchient...
    Il peut tout de même il y avoir trois autres raisons à l'achat d'une essence downsisé plutôt qu'un diesel :
    - la sonorité,qui, bien qu'entravée par le turbo et le FAP, reste bien plus agréable qu'un diesel, à moins que ce diesel soit un six cylindres ou plus, mais c'est un très faible pourcentage des effectifs sur nos routes françaises;
    - le coût d'entretien est plus faible avec un moteur essence, qui, même s'il s'est complexifiée, reste en moyenne plus fiable et plus simple à entretenir soit-même qu'un diesel, qui doit subir les avaries d'un FAP plus complexe,d'une vanne EGR...
    - la conversion au superéthanol E85 est possible pour 800¤ en moyenne, à vrai dire je ne comprends pas pourquoi tout le monde ne le fait pas car les coûts d'utilisation deviennent alors ridicules (heureusement pour ceux qui ont compris, parce que sinon le gouvernement lui supprimerait ses exemptions de taxe qui le rendent si avantageux !).
    Voilà pour le tour d'horizon, il reste donc une raison de privilégier le diesel pour ceux qui ont suivi mon raisonnement : habiter à la campagne et ne pas avoir de pompe distribuant de l'E85 à proximité. C'est par exemple le cas de tout une partie de ma famille qui vit au fin fond de l'Aveyron, et dont le choix d'un diesel ne saurait leur être reproché, eux pour qui la voiture est un simple déplaçoir.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Yann (Date : 2021-06-15 11:37:04)


Votre article est une très bonne synthèse et qui correspond exactement à mon analyse actuelle. On pourrait aussi rajouter un article sur le coût des bornes de recharge et la nécessité d'avoir un courant de qualité. Or, le réseau d'électricité est souvent saturé ce qui rend soit coûteux soit impossible l'installation de bornes. De plus, il n'est pas certain que l'installation dans le bâtiment soit adaptée à ces nouvelles contraintes. J'en sais quelque chose pour travailler dans une grosse mairie.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-17 15:24:24) : C'est très sympa à vous cher Yann ;-)
    En revanche, le sujet du coût des bornes de recharge me semble plus concerner les électriques que les hybrides. Surtout que pour les hybrides rechargeables c'est avant tout à la maison qu'on fait le plein.
    Mais je ne doute pas que votre métier permette de voir des choses qui échappent aux autres ...
    Encore merci pour ce témoignage.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Bucky36 (Date : 2021-06-15 08:47:31)


Tout d'abord j'ai pris beaucoup de plaisir à lire votre article et sachez que je suis d'accord avec vous sur toute la ligne. Vous rétablissez la triste vérité sur le PHEV (pas comme les publicités) et en lisant votre article et bien je trouve que les choses sont pires que ce que j'imaginais avant. Avant de lire l'article j'avais déjà une piètre opinion sur le PHEV mais alors maintenant je l'ai carrément banni de manière définitive de mes futures achats. Je ne suis pas enthousiaste à l'idée d'acheter un véhicule électrique mais à la limite vaut mieux ça que l'hybride rechargeable. En tout cas merci pour cet article clair et révélateur.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-17 15:22:02) : Merci beaucoup.
    Mon but n'est pas d’éc½urer les gens sur cette technologie, sachez-le bien !
    Mais il est toutefois vrai que mis tout bout à bout on a envie de fuir.
    Pour ma part j'aurais été largement client si ça me paraissait viable. Et a priori je vais me caler sur une Tesla, c'est pour dire à quel point je n'étais pas fermé sur l'électrification à la base !

    Encore merci à vous ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Sarevok (Date : 2021-06-14 23:09:47)


Analyse claire limpide incontestable. Avoir 2 véhicules, 1 100% thermique et 1 100% électrique, me semble même plus éco.logie.nomiquement raisonnable que de n'avoir qu'un hybride rechargeable. Usage réel + usine à gaz + poids supplémentaire + usure prématuré + je roule batterie vide les ¾ du temps car je peux/veux/ pas, trajet imprévu/week-end/vacances.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-06-17 15:04:34) : Merci beaucoup à vous.
    Je suis en effet d'accord même si je pense qu'un seul véhicule thermique ou électrique peut aussi aller (dans le cas de l'électrique il y aura juste, mais très rarement, quelques problématiques organisationnelles).
  • Par Prius-Lux (2021-06-17 20:38:49) : Chaque technologie possède ses contraintes.

    - Pour le diesel, c'est le bruit, l'odeur que personnellement je trouve désagréable surtout les vieux sans FAP ainsi que le coût de l'entretien et le fait de devoir de rouler suffisamment pour ne pas encrasser le moteur.

    - Pour l'essence, c'est le prix du carburant et la consommation supérieurs au diesel.

    - Quant à l'hybride rechargeable, c'est le poids supplémentaire à supporter et le manque de place au niveau du coffre dus à la batterie.

    Donc le compromis reste toujours de rigueur quelque soit la technologie choisie.
    Il n'y a pas de voiture parfaite mais à l'heure où la consigne est d'émettre le moins de CO2 et de micro-particules possible tout en évitant l'angoisse d'être à cours d'électrons, pour ma part c'est l'hybride essence rechargeable qu'il faut ET plus particulièrement l'hybridation de chez Toyota qui, il me semble est le seul constructeur à valider un véhicule hybride rechargeable qui consomme environ 4.0 l/100 Km en moyenne même quand la batterie de traction est déchargée, c'est à dire quand la voiture passe en mode hybride simple.

    Toyota est le pionnier de l'hybridation avec la PRIUS sortie en 1997. Depuis elle n'a cessé de progresser en matière d'efficience et de confort (voir les avis sur le sujet) pour arriver aujourd'hui à la version 4 rechargeable.

    Oui oui c'est bien elle que j'ai évoquée plus haut et qui consomme 4.0 l/100 Km batterie déchargée.
    En fait elle consomme même moins que sa version hybride simple d'après ce que j'ai pu lie dans certains magazines.
    Toyota a misé sur l'hybridation il y a plus de 20 ans en adoptant une technologie qui a fait ses preuves en matière de faible consommation.
    C'est sans grande connaissance en mécanique que je déclare que la technologie Toyota est fusionnelle entre la propulsion thermique et électrique et que les deux fonctionnent en symbiose contrairement à d'autres constructeurs qui, confrontés aux injonctions écologiques se sont mis à développer en catastrophe leurs modèles sur lesquels s'amoncellent les critiquent plus au moins justifiés quant à la surconsommation une fois la batterie de propulsion déchargée.

    Je roule en PRIUS 3 de 2009 acheté en occasion en 2014 et je consomme en moyenne et en réel (calculé à chaque plein et compteur remis à zéro sur une année entière) 4.7 l /100 Km en adoptant l'éco-conduite.
  • Par Sarevok (2021-06-17 22:16:48) : Il faut vraiment differencier l'hybridation classique que maîtrise parfaitement Toyota, qui a fait ses preuves et qui est cohérent avec l'utilisation d'un VL ( mis à part utilisation sur autoroute, mais le sur-poids n'est pas catastrophique). De l'hybride rechargeable qui n'a pas du tout la même philosophie d'utilisation, et qui contrairement à ce que veulent nous faire croire les industriels, ne correspond pas à l'usage réelle d'une automobile. Ils sont juste dépassés par la vitesse d'évolution des normes, qui rends impossible l'adaptation des technologies.
    La seule solution est de tricher avec les normes et sortir des consommations de 1.3l / 100, quand on ne maîtrise pas l'hybridation classiques.
    La cerises sur le gâteau, plus de particules fines émises sauf qu'elle ne sortent pas du tuyau d'échappement

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Que pensez-vous de l'évolution des Renault ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)