Dernière modification 15/09/2022

Ferrari Purosangue : virage bien négocié ?


C'est un exercice très compliqué qui l'est d'autant plus quand on nous attend au tournant ... En effet, proposer pour la première fois un SUV dans une gamme de voitures de sport (et même supercars), surtout quand on s'appelle Ferrari, est un jeu d'équilibriste pas du tout évident à réaliser ! Surtout que les haters les attendent au virage ...
Ferrari a toutefois usé de nombreuses astuces intelligentes pour mieux faire passer la pilule, et c'est ce que nous allons voir ici. Car rappelons aussi qu'il va falloir rivaliser avec l'Urus qui, avouons-le, a assuré le coup comme il était peu probable de le faire. L'exercice pour Ferrari était donc encore plus compliqué, avec comme mission d'être au moins aussi bien que le Lamborghini.

Purosangue, vraiment ?


L'ensemble fait propre et bien assemblé grâce à des techniques à l'Allemande : voyez par exemple comment la signature lumineuse suit la césure entre deux panneaux de carrosserie

Commençons tout d'abord par la dénomination très osée, à savoir "pur sang". Si il y a bien un modèle sur lequel j'aurais évité cette nomenclature, c'est bien sur un SUV ...
Mais on a bien compris que le but ici était justement de compenser le fait que le gabarit ne fasse pas très Ferrari, et cela en forçant un peu le trait grâce à ce nom.
Malgré tout, cela semble quand même un peu malvenu car cette appellation a plus un but marketing et psychologique plutôt qu'une volonté de trouver un nom qui serait plus désintéressé et donc plus "naturel".
A n'en pas douter, ce Ferrari Purosangue est un produit ultra marketé qui a été très réfléchi et calculé, avec probablement plus d'ambitions commerciales que passionnelles ...


C'est un choix osé que d'avoir dédié l'écran multimédia au passager uniquement ...


Cette molette est multifonction et peut se déployer








Les astuces intelligentes qu'a trouvé Ferrari


On peut dire que les Italiens ont été rusés sur ce coup, car au delà de paraître encore plus sportif et élancé qu'un Urus, le Purosangue (qui cherche clairement à reprendre le style de la Roma qui cartonne au niveau des ventes) fait moins massif et empoté que son concurrent (on est quand même ici à 2033 kg à vide, et plutôt 2150 kg en ordre de marche. Ferrari communiquant de manière appuyée sur la plus faible valeur, pas très fair-play).
Pour cela, la marque au cheval cabré a enchainé les astuces pour faire oublier le plus possible qu'il s'agissait d'une SUV.
Tout d'abord la ligne, elle est élancée tout en essayant de mimer l'allure d'un coupé de type GTC4 Lusso. Et pour le coup, ceux qui aiment les allures de baroudeur resteront sur leur faim, et estimeront probablement qu'il y a peu d'intérêt de faire un SUV si ce dernier ne doit être qu'une Roma/GTC4 perchée haut sur pattes (certes on profite d'un poste de conduite en hauteur, mais c'est bien ce qu'on cherche généralement à éviter dans une Ferrari, et plus généralement dans une voiture de sport). Je trouve pour ma part la ligne plus intéressante que sur une Roma, car le profil est ici plus creusé/sculpté et caractériel (et pour tout vous dire je trouve la Roma banale et peu attirante bien que son petit côté rétro à la manière d'une Type E d'époque puisse plaire).




Cette ligne est donc ici particulièrement élancée et sportive grâce à la dissimulation des poignées de portes à l'arrière, et cela grâce à l'ouverture antagoniste des portes façon Rolls Royce. Difficile de croire que tout ça fait 5 mètres de long (4.97 exactement) !
Ce type de porte amène à la fois du standing (cf Rolls) tout en respectant l'âme sportive de l'auto (cf RX-8), c'est donc tout bon même si à l'usage ça doit finir par fatiguer (mais bon, quand la frime est votre priorité on est capable de faire des sacrifices ... C'est un peu le côté pathétique de certaines supercars au passage).
Pour faire oublier encore plus son côté SUV, l'intérieur a été aménagé dans l'objectif de le masquer le plus possible, avec notamment 2 places à l'arrière au lieu de 3. On est ici loin d'un aménagement typé utilitaire et pratique.
N'oublions pas non plus la manière dont a été intégré le becquet arrière, avec une lunette arrière creusée qui confère de la sportivité et de l'originalité (ça fait aussi oublier que c'est un SUV encore une fois).






Pour résumer, l'avant et l'arrière rappellent la Roma alors que le profil (surtout le vitrage) tient plus de la GTC4 Lusso.

Moteur V12 : drôle de choix ...

Côté moteur la marque a semble-t-il été trop loin ... En effet, pour le moment c'est le 6.5 V12 atmosphérique (si caractéristique) qui a été choisi pour le lancement. Il semble clair qu'il a pour objectif de gagner le concours de quéquette en voulant avoir la plus grosse, et ça montre aussi une sorte d'immaturité dans le choix technique (ou alors une étude de marché qui prouve qu'il fallait faire ainsi).
Car si il s'agit probablement d'un des meilleurs moteurs du monde, il convient ici bien moins que le V8 de base de la marque (celui qu'utilise les berlinettes de base, ainsi que la Porto Fino). Le V8 aurait été bien plus intéressant car il aurait rendu le Purosangue bien plus polyvalent (consommation et couple à bas régime en raison du turbo) et maniable (poids et répartition des masses, et à ce propos la boîte allemande Getrag est à l'arrière façon transaxle).


Il me semble donc que le lancement se fasse avec le V12 pour gagner le concours de quéquette vis à vis de la concurrence, et donc s'offrir une image forte auprès de tous les "immatures" (je le suis aussi beaucoup mais j'ai des limites) qui cherchent à avoir l'engin le plus puissant et le plus vorace  (car on vit une drôle d'époque où les gens sont fiers de consommer plus de 20 litres au 100 km, même si au final cela démontre un rendement pitoyable de leur mécanique). On retrouvera une bonne partie du troupeau aux alentours de Monaco, qui concentre donc beaucoup de gens aisés dont l'argent a siphonner le crâne de sa matière grise (les époques faciles créent des gens fragiles et impotents, et l'argent amène cette facilité). Mais là je m'égare et je tombe dans les clichés stigmatisant et réducteurs (car il y a une petite portion qui se détache du lot).

Bref, mécaniquement parlant le V12 de 725 ch (3.3s le 0 à 100 et 310 km/h) a été mis au point pour passer devant la concurrence gratinée : Bentayga Speed et Urus Performante. Peut-être que la marque souhaite gagner quelques quelques combats en dehors de la F1 ? Histoire de ne pas trop cultiver "la loose" sur tous les terrains, car avouons que la F1 dessert leur image ces derniers temps (ballot quand on sait ce que ça coute ! Alors payer pour se dégrader doit faire mal pur le moral ...).

Boîte / Transmission


On reprend ici le système 4X4 Ferrari très atypique que Clarkson avait largement critiqué par son manque de feeling en glisse. La marque a donc gardé ce système un peu usine à gaz (PTU), car de toute manière il aurait couteux d'en redévelopper un. En gros on a ici deux boîtes, une à l'avant et une à l'arrière sachant que l'avant n'a que deux rapports qui peuvent gérer que les petites vitesses. Notez toutefois que le PTU avant a été revu avec notamment l'adjonction
Le but ici était donc de mettre un maximum d'éléments à l'arrière pour contrebalancer le poids du moteur situé à l'avant (presque central avant, à savoir à cheval sur le train avant), et on comprend alors mieux pourquoi le coffre se limite à 473 litres (pour un véhicule de 5 mètres de long ! Vous avez dit médiocrité ? Oui c'est un peu toujours la même rengaine sur ce genre de voitures, et on comprend alors mieux pourquoi les influenceurs "blindés" se dotent désormais plus d'Allemandes que de supercars italiennes).


Fiches Ferrari

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Marshall TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-10-01 11:40:44)

Je n'ai jamais grandement apprécié les panzers routiers mais je dois reconnaître que ce Ferrari Purosangue me laisse sur le c*l. L'avant est encore un chouïa agressif (mais ce sont les goûts de la clientèle qui veulent ça, nous vivons dans un monde de compétition et les voitures en sont plus que jamais le reflet) mais le profil est pour moi une vraie réussite : pas d'arètes superflues, des lignes creusées qui donnent une certaine impression de muscle et de mouvement. Par rapport à son concurrent le Lamborghini Urus, ce sont 2 écoles qui s'opposent : l'un mise tout sur les arêtes vives, l'autre privilégie les galbes et flancs creusés. Au final, je penche clairement pour la version Ferrari qui parvient à donner un peu d'émotion à un gros machin 4 places. Pour moi, c'est le premier à y parvenir. Le Urus est paraît être une caricature de style Lamborghini appliqué sur une bétaillère.
Le revu et peu original Porsche Cayenne, le transparent et obsolète DBX et l'hideux Bentayga (subjectif) et le besogneux Cullinan (ils ont juste placé les gimmicks RR sur une silhouette de SUV lambda) sont hors jeu au niveau du style.

Quant au moteur V12 atmo, "une étude de marché prouve qu'il fallait faire ainsi". Je pense que c'est ça la bonne réponse car le Purosangue est tellement prisé que Ferrari a du bloqué le carnet de commande afin de limiter le nombre de modèles en circulation et conserver son image d'exclusivité. Je connais des marques qui rêveraient d'avoir de tels problèmes à gérer.
Si les constructeurs aiment les concours de zezettes, les clients ne sont pas en reste, loin de là.

Sinon, j'aime beaucoup l'esthétique -aérienne- du tableau de bord. Là, pareil, le Lamborghini Urus (dont la filiation avec les Audi Q7 et Q8 est palpable) est à mon sens dépassé.


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 6 commentaires :

Par Sxosxo (Date : 2022-09-30 13:08:30)


Quand on y repense, pour enzo un v12 avant sinon rien donc cahier des charges respecté selon la vision d'enzo.
Seul couac, comme disait enzo ferrari, vous payez le moteur et je vous offre le reste de la voiture.



(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Marcus (Date : 2022-09-19 10:03:27)


Le Purosangue n'a, à mon sens, absolument rien d'un SUV. Un Citroën AX est plus haute sur pattes que ce véhicule alors qu'elle n’a rien de tout terrain.
Le design est plutôt réussi (pour une berline) même si je préfère quand l'effet qu'apporte la Roma.
Par ailleurs, chacun son avis, mais je trouve que le bashing insistant et gratuit des gens qui préfèrent les moteurs atmosphériques fait perdre de la subsistance à l’article.
Évidemment, chaque type de moteur à ses avantages et ses inconvénients (on ne peut pas ne penser qu'à la consommation).
Je suis plutôt adepte des mécaniques turbocompressées mais j'admets que certains passionnés peuvent préférer les grosses cylindrées atmosphériques authentiques avec des sonorités inégalables.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-09-20 15:49:06) : Il est vrai que, et c'est pareil avec un Model Y, qu'on appelle aujourd'hui SUV toute carrosserie un tant soit peu relevée (pour le Model Y j'y vois plus un monospace qu'un SUV).

    Et je me suis fait la même réflexion sur bon nombre de SUV, ceux qui ont une garde au sol de 15 à 17 cm en gros.

    Pour ce qui est du moteur, il est en effet difficile de critiquer le V12 Ferrari même si j'ai réussi à entrouvrir la porte dans l'article. C'est quand même un poil archaïque à notre époque un moteur qui fait plus de 20 litres au cent, et c'est presque pour moi une preuve d'infériorité ... Je ne doute pas non plus que le V8 va compléter l'offre, comme ça a été le cas sur la GTC4 Lusso (de mémoire, j'espère ne pas dire de bêtise).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Jejeme69 (Date : 2022-09-19 09:39:46)


Je pense au contraire que le nom est particulierement bien trouvé.
D'après Mosieur Enzo Ferrari, une Fefe c'est un V12, atmo, en position avant. La carroserie n'importe guère, sachant qu'aujourd'hui, avec toutes nos technologies on est capable de donner un air de sportivité à n'importe quel auto. Bien évidement cette sportivité s'apparente plus à un fort dynamisme que de la véritable sportivité ... Mais je pense que ce que Ferrari voulait nous dire c'était que l'âme de Ferrari est là, voir plus que dans d'autres qui n'ont pas la noblesse d'un V12 atmo. Et comme dit le dicton : "qu'importe le flacon, pouvru que l'on ai l'ivresse" ;)


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-09-20 15:45:18) : Votre argumentaire tient plutôt bien la route ...

    Mais maintenant, comment imaginer la tête d'Enzo si il avait vu un SUV Ferrari ? Et ce même si il emploie un maximum les codes techniques appréciés par le personnage ?

    Bref, j'avoue quand même que vous avez su bien argumenter ...
  • Par Jejeme69 (2022-09-21 09:22:22) : Oh bah je pense que le Enzo doit bondir haha. Ferrari veut juste marketer un peu autour de sa voiture. Je pense et j'espère qu'ils sont conscient de l'heresie de proposer un tel modèle mais business is business ... Porsche l'a bien compris dans les années 2000, Lambo plus récemment... Et je pense que Ferrari ne voulait pas laisser un marché où Lambo aurait fait cavalier seul, Enzo aurait eu trop mal à son égo et aurait fait n'importe quoi pour écraser la concurrence.

    Disons que malgrè la SUV(isation) des marques sportives, ce Ferrari conserve un peu de Ferrari.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Laurent (Date : 2022-09-16 18:30:14)


Au moins c'est un coeur Ferrari qui marquera !

Faire des économies sur une Ferrari, qu'est-ce qu'il faut pas lire..


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-09-20 15:21:58) : "Faire des économies" ? De quoi parlez-vous exactement. Ca semble être une remarque sur l'article.

    Sachez que tous les budgets ont une limite. C'est une réflexion typique de la classe très populaire que de croire que quand on a les moyens on ne compote plus ...

    Si je vous donne 2 millions d'euros vous verrez si vous ne comptez pas ... Et pourtant vous serez multimillionnaire.
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2022-09-20 20:50:18) : PREM'S !!!
    OUI, JE PRENDS LES 2 MILLIONS ÉMILIEN :

    - mon compte n° FNC007139654B332604 à la Banque Postale
    - ou livraison en espèces dans une valise (solide et bien fermée à clé) à déposer en point retrait chez Star-Joke, 36 rue de la Poupée qui tousse 24778 Cèpeville.

    Merci encore.
    Ton AMI pour toujours, Ray.
    👋🙂👍

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Captainphantom TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-09-15 14:44:15)


Ce n'est pas la fin de l'abondance pour tout le monde visiblement !
Et le tarif de presque 500 000 euros annoncé semble franchement délirant (même à côté d'une 812)

Cependant, je dois avouer que le design est plus réussi que ce à quoi je m'attendais. Il l'est au moins autant qu'un Urus et bien plus qu'une Aston Martin DBX. Après, vous aurez raison de me rétorquer que c'est cher payé pour une grosse berline compacte !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-09-20 15:01:43) : JE finis par me demander si les tarifs ne participent pas aussi à "crédibiliser" les produits.
    Quand on vend une auto à un multimillionnaire, il semble qu'il soit plus entrain à prendre en considération celles qui valent plus de 300 000 euros. Et donc une même auto vendue 100 000 ou 400 000 euros n'aura pas la même importance aux yeux de ce genre d'individu (alors autant faire gonfler les prix artificiellement !).

    Concernant le style je suis aussi agréablement surpris. L'urus paraît presque être une brique impersonnelle à côté (j'exagère le trait, car il est vrai que le travail fait sur le Lambo a été surprenant). Le DBX est trop conservateur, il rappelle trop les Aston des années 2000 (intérieur comme extérieur), et il paraît déjà has been.
  • Par LexusSW (2022-09-24 15:38:56) : Perso et à propos style uniquement je trouve l'Urus au final plutot raté. C'est presque aussi mastoc qu'un Cayenne et les arêtes dans tous les sens qui semble donner du style sur le papier photo le sont bcp moins en live . Le DBX c'est le contraire mais pas vraiment plus réussie . J'attend de voir une Puro en live pour me prononcer mais deja sur le papier on voit un travail soigné au moins dans le recherche d'une ligne forte mais pas "cliché" ( comme la Lambo). Mais à l'image de pas mal de véhicules ultra chers...le style sera "absorbé" par le l'image et le prix et l'exclusivité du vehicule. En gros et comme le montre le Bentaya d'une élégance d'hyppopothame (désolé l'animal) le style n'a aucune valeur réelle à ce niveau de gamme.

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous que les parisiens conduisent mieux que les provinciaux ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)






Sur le même sujet

Dernières fiches Ferrari :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)