Dernière modification 11/06/2022

Acheter une électrique : les raisons d'avoir peur


Vous êtes encore minoritaires à vouloir acheter une voiture électrique, avec moins d'un quart des Français qui seraient intéressés par une voiture de ce type. Pour être plus précis, selon OVO Energy (2021) vous seriez pour le moment 15% à envisager l'achat d'une électrique dans l'année [2022] (le reste pour les autres technologies donc) alors que dans un même temps vous êtes 36% à estimer que l'électrique sera la technologie future de la mobilité quotidienne, l'hybride étant placé en premier à 39% (cela est sans doute lié au fait que le psyché a du mal à se détacher brusquement d'une technologie qui a servi depuis toujours, le côté fidèle des Hommes probablement, ou alors instinct qui incite à continuer d'utiliser une technologie qui a déjà fait ses preuves. L'Homme est une machine qui aime la routine et la stabilité, comme toutes les autres espèces, car cela rassure et met un cadre protecteur).

Voyons dans cet article en quoi faut-il avoir peur de passer à l'électrique, quels sont les risques que vous prenez à le faire. Nous découperons cette analyse en paragraphes qui reprendront les différents thèmes qui vous soucient le plus selon l'étude OVO Energy (107 personnes interrogées au 7 octobre 20121). Je finirai par certains aspects qui n'y sont pas recensés.


A lire aussi :

Peur d'acheter une voiture électrique ? Les craintes des Français révélées

Prix élevé et décote ?


Soyons précis, c'est le principal frein à l'achat (87% des sondés) juste derrière l'autonomie (89%). Le coût d'une voiture électrique reste assez élevé même en déduisant les bonus écologiques, qui vont d'ailleurs fondre ...
Cela est légitime car même si on veut acheter de tout son coeur, sans argent cela n'est pas possible.
Toutefois, le surcoût paraît parfois plus important qu'il ne l'est réellement, et Tesla le met d'ailleurs bien en avant sur son site permettant de commander les voitures (calcul et estimation à la clé).
En effet, si vous mettez bout à bout les économies en entretien et en carburant, des frais qui sont à moitié cachés car étalés dans le temps, alors on peut dire que l'écart avec le thermique se ressert vraiment. Et donc en cumulant bonus et économies j'obtiens un tarif bien plus léger que les apparences veulent bien le montrer. Et franchement, il devient très vite addictif de ne plus mettre une goute de carburant et de laisser loin derrière soi toutes les contraintes d'entretien du thermique ... Moi qui suis passé à l'électrique, froussard que je suis, je ne le regrette absolument pas.

Concernant la décote, on ne pourra rien affirmer ici puisque l'avenir est dans son essence imprédictible ... En effet, telle la mécanique quantique, il est impossible de définir le futur avec précision, et même dans les grandes lignes c'est souvent incertain.
Toutefois, on peut prédire que les voitures électriques seront les véhicules qui décoteront le moins, car avec la demande grandissante, les pénuries à venir et l'interdiction du thermique, les gens seront nombreux à se ruer dessus (si l'hyperinflation ne détruit pas nos euros). Sachez donc, même si ça n'est pas gravé dans la pierre, que vous avez bien moins de chance de perdre en décote avec une voiture électrique qu'avec une thermique.

Faible autonomie ?


Avec un kilométrage moyen d'environ 28 km/jour en 2020 et 35 kilomètres les années plus "normales", on ne peut pas dire que le souci d'autonomie soit un réel problème, et ce même avec des autos totalement obsolètes de 10 ans qui ont à peine 20 kWh de batterie (à lire : notions essentielles de base sur les caractéristiques d'une voitures électrique).
Alors certes, il faut pouvoir faire plus de kilomètres que ce que le quotidien réclame, mais avec plus de 40 kWh en moyenne sur les électriques actuelles on peut atteindre sans souci les 250 km.
Mais pour être plus clair, les gens ont peur d'un risque qu'ils n'expérimentent pas. C'est un peu comme si une personne qui gagnait un salaire moyen de 1900 euros avait tout à coup peur de ne pas pouvoir se payer un hélicoptère, ça n'est pas rationnel. C'est aussi le cas ici, le quotidien (même les jours les plus chargés) absorbe sans souci vos besoins, mais vous avez malgré tout peur de manquer ...
Quant aux longs trajets, je vous invite à télécharger les appli Ionity et Tesla pour vous apercevoir que tous vos besoins en terme de long parcours seront pris en charge par ces services ...
Et pour ainsi dire, toute auto qui a un minimum de 50 kWh de batterie pourra combler tous vos besoins, même les plus "voyageurs".
Mais je peux comprendre cette angoisse car je l'ai aussi eu au début, j'ai cependant vite compris que c'était une tromperie de mon cerveau car les faits étaient totalement antagonistes.

Et puis n'oublions pas (voir le lien du dessous) que le kilométrage moyen des Français est en train de fondre avec le nouveau contexte mondial. En s'atrophiant, l'économie induit des réductions drastiques en terme de distances à parcourir. Les besoins d'autonomie sont donc en baisse : télétravail etc.


 

A lire aussi : kilométrage annuel moyen des français

Le manque de bornes de recharge


Vous êtes 87% (même chiffre que pour la décote) à avoir peur du manque de bornes. Le souci de cette problématique est qu'on peut répondre : oui et non ...
Pour les longs trajets ce souci est devenu caduc, les autoroutes sont truffées de bornes rapides en tout genre. Avouons quand même que cette peur était vrai il y a encore quelques années, et donc que la mauvaise réputation a une inertie qui a encore cours aujourd'hui (le téléphone arabe met du temps avant d'éteindre une rumeur obsolète et dépassée).

On peut aussi reconnaître que le souci du manque de bornes dans les centres urbains très denses (de type Paris ou Toulouse) est réel. Car si pour ma part je peux recharger tous les jours à ma maison, ce n'est pas le cas de la majorité des citadins.
Et pour être honnête avec eux, j'avouerais ne pas recommander l'achat d'une voiture électrique ... C'est ironique car c'est avant tout dans ce milieu que l'électrique prend tout son intérêt : pas de pollution pour les piétons, calme accru et efficience maximale dans ces conditions (avec donc une autonomie largement accrue).
Et en réalité on ne peut pas dire que le souci provienne des voitures électriques, ce sont plutôt ces modes de vie (à tous s'entasser) qui amènent obligatoirement une déferlantes d'effets pervers ... Et la problématique inhérente à la voiture électriquen'est qu'un des signes parmi bien d'autres !

On aura donc deux problèmes :

  • L'impossibilité de se charger quotidiennement à une prise domestique pour profiter d'un plein pas cher et d'une autonomie maxi chaque matin
  • Pas assez de bornes rapides pour combler ce manque, et surtout des recharges qui seront aussi chères que des pleins d'essence !

Pour résumer, les provinciaux et banlieusards n'auront pas cette problématique (ceux qui l'affirment sont de mauvaise fois !) alors que les citadins de grandes villes pourront ajouter cette lourde contrainte aux dizaines d'autres qu'ils subissent déjà (et donc je ne leur recommande pas de passer à l'électrique, achetez plutôt une petite essence premier prix de type Peugeot 107/108. Ou encore mieux : déménagez au plus vite quitte à faire un effort important).

Crainte de ne pas pouvoir faire réparer


Vous êtes 71% à le craindre, ce qui n'est pas rien .. Vous avez raison car peu de mécanos (pour ne pas dire aucun) peuvent assumer la réparation d'une voiture électrique .
Toutefois, chaque voiture électrique appartient à une marque qui a la possibilité de vous la réparer. Et le souci se situe plus au niveau du coût de la réparation que de ne pas être en possibilité de le faire.
Cela est toutefois largement jugulé par le fait que les garanties sont XXL sur les voitures électriques (en particulier la batterie qui est de 8 ans, le reste est généralement à 5 ans), car les marques de par leurs études de marché sont bien au courant de votre peur. Ils ont donc appliqué des garanties très longues pour rassurer le client méfiant.

Faible diversité de choix


C'est de moins en moins vrai, je ne vais donc pas m'attarder sur ce frein qui mobilise 59% des sondés. De la Spring à l'EQS il y a désormais un éventail gigantesque bien qu'en occasion ce soit encore limité.

A lire aussi : méga comparatif des voitures électriques du marché

Autres causes liées à l'étude

L'étude met en avant que 49% des sondés trouvent qu'il y a une trop faible part des constructeurs français qui propose des voitures électriques. En effet, les citoyens préfèrent acheter les marques nationales, comme dans tous les autres pays. Hélas, les Français ne sont pas très bien lotis avec leurs enseignes tricolores mis à part Renault qui a pris de l'avance sur Stellantis (la dernière Mégane e-Tech est finalement assez pointue et efficiente malgré certains aspects techniques qui pouvaient en faire douter, et la Zoe qui a dans les 10 ans est aussi assez efficiente).

A 46% vous craignez que la voiture électrique ne soit pas aussi sûre qu'une thermique, probablement à cause du risque d'inflammation de la batterie. Pourtant, il me semble que peu de gens ont peur d'exploser un téléphone au sol de rage, et pourtant il intègre aussi une batterie du même genre (ou presque). Sachez bien que les normes de sécurité permettent une garantie totale à ce niveau en cas de choc, et il faudrait à la limite un choc frontal dans un mur à 200 km/h pour que ces protections soient mises à mal (mais dans ce cas, que la voiture brule ne change pas les choses, vous êtes condamné quoi qu'il en soit).


Enfin, à 19% vous avez peur d'être ridicules au volant d'une électrique. Cela doit être lié à certains modèles qui sont entrés dans la mémoire collective : Peugeot Ion et Citroën C-Zero qui ont des physiques très particuliers. Les Autolib ont aussi peut-être joué sur la balance. Mais bon, en 2022 les électriques font partie des voitures les plus désirables qui soient, c'est donc un critère qui deviendra vite obsolète. Toutefois j'avais quand même noté que les Allemands semblaient défigurer exprès leurs autos pour ralentir la croissance de l'électrique, car cette technologie ne les arrange pas du tout d'un point de vue économique : à lire ici.

Vieillissement de la batterie à long terme


Ce n'est pas dans les réponses de l'étude, mais étant moi-même possesseur d'une voiture électrique j'avouerai que c'est ma principale crainte ...
En effet, je suis du genre à garder très longtemps mes autos, et j'ai donc peur de me retrouver avec une voiture vidée de son autonomie, avec une sorte de coquille vide qui ne vaudrait plus rien et qu'il faudrait remettre en scelle pour 20 000 euros (pas données les batteries, c'est ce qui m'est compté sur le détail de la facture de ma Model 3 de 82 kWh).
C'est donc pour ma part la seule crainte valable.

Il y a toutefois des arguments qui amenuisent cette problématique. Tout d'abord les garanties sont généralement de 8 ans, ce qui est assez large. De plus, et même si la batterie est rincée, elle offrira un peu plus de 50% de ses capacités sur au moins une bonne quinzaine d'années. Avec des bornes qui seront partout, n'avoir que 50% pourra encore être viable.
De plus le coût des batterie aura probablement chuté (rien n'est toutefois certain, le monde est au bord d'un gouffre ..), permettant alors d'en reprendre une pour un coût mesuré.
Enfin, les constructeurs ont des stratégies techniques qui permettent de les faire vivre très longtemps : électronique de puissance qui veille à la bonne santé de chaque cellule en les sollicitant de manière optimale (quand une chauffe trop on la laisse tranquille un moment), réserve de batterie (différence entre brute et utile) qui permet d'éviter les charges trop hautes ou décharges trop profondes (qui nuisent à la batterie) et gestion thermique par un refroidissement actif qui permet d'éviter les surchauffes (ce qui nuit le plus aux batteries).

Conclusion

Les peurs relevées par les sondages montrent que les Français décuplent de manière irrationnelle les risques liés à l'achat d'une voiture électrique (le principe de prudence ne peut toutefois pas leur être reprocher, car ce sont ces types de profils qui ont le taux de survie le plus important dans la nature). On ne peut donc pas leur jeter la pierre car c'est un comportement humain des plus normal, et dont j'ai aussi été "victime".
Il vous faut toutefois poser les choses calmement et tenter d'être le plus impartial et le plus lucide possible (laissez votre discernement prendre de l'ampleur), et vous verrez que vos craintes sont finalement plus dignes d'une illusion (ou même exagération) que de la réalité.


Avis Electrique : les plus complets

(Tri par ordre de longueur de l'avis)

Avis Electrique : derniers écrits

(Tri par ordre chronologique)

Fiches techniques voitures électriques

Electriques Aiways
Electriques Audi
Electriques BMW
Electriques Citroen
Electriques Cupra
Electriques Dacia
Electriques DS
Electriques Fiat
Electriques Ford
Electriques Honda
Electriques Hyundai
Electriques Jaguar
Electriques Kia
Electriques Lexus
Electriques Mazda
Electriques Mercedes
Electriques MG
Electriques Mini
Electriques Nissan
Electriques Opel
Electriques Peugeot
Electriques Polestar
Electriques Porsche
Electriques Renault
Electriques Seat
Electriques Skoda
Electriques Smart
Electriques Tesla
Electriques Volkswagen
Electriques Volvo

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par stéphane (Date : 2022-06-13 14:33:53)

Une inquiétude, légitime ou pas est la cacophonie ou bien le manque d'information sur les différents types de bornes, les différentes types de prises, les % de charge admissibles et leurs compatibilité avec celles des différentes marques de VE, cela rappelle la notion de prise de chargeur de tel port unique qui vient seulement d'être voté au Parlement européen

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Fab i trois TOP CONTRIBUTEUR (2022-06-13 16:51:43) : Bonjour,

    Oui tout à fait lorsque l'on commence dans l'électromobilité, comment dire....??, c'est un bordel gentillet.

    Mais on peut arranger cela :
    > D'une part ce site et des magazines auto proposent des articles fort bien fait sur le sujet, à lire et consulter impérativement sous peine de rien y comprendre
    > D'autre part si vous avez commencé par vous y intéresser en amont, une fois à la recherche de l'auto électrique qui vous convient, vous savez quelles sont les points à cocher.

    Pour la cacophonie, elle est essentiellement liée à l'absence de coordination au départ entre fournisseurs et constructeurs, chacun voulant imposer son standard à l'autre. L'Europe et son consortium de constructeur a tranché.

    De fait aujourd'hui cela devrait s'arranger, avec environ 3 types de prises en tout, la prise 230V 16A classique de la maison inclue, les 2 autres prises étant la combo ccs pour recharger en courant continu, et la type 2 pour recharger en courant alternatif, celle là définies en tant que standard européen.

    Donc la quasi totalité des automobiles sortant désormais sur le marché européen sont sur ce standard. quant à la capacité de recharge, elle est définie et cadrée par le constructeur suivant le modèle et la batterie installée, mais vous pouvez vous installer pour recharger sur le moyen ou la borne de recharge qui vous sied, de toute façon c'est le protocole d'échange entre l'auto et la borne qui définira le niveau de puissance et de vitesse de recharge.

    Cordialement
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-16 17:07:08) : Je pense que l'angoisse provient surtout de la transition brutale du temps de ravitaillement entre thermique et électrique. Ne plus pouvoir le faire de manière aussi instantanée est vecteur d'inquiétude. De plus, faire le plein d'une électrique nécessite un engagement intellectuel plus important.
    Il ne me semble pas qu'il y ait autant de cacophonie que ça, le problème revient encore à l'investissement mental, à savoir qu'il faut apprendre les notions et s'informer sur les caractéristiques des chargeurs. Mais ces informations sont accessibles.
    Acheter une voiture électrique revient presque à acheter un ordinateur ...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 3 commentaires :

Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-06-12 10:15:34)


Cher admin
IL n'existe pas d'un côté des gens arriérés qui auraient des "phobies" face au progrès techniques, et de l'autre des porteurs de lumière qui nous apporteraient le GRAAL électrique.
Il existe des constats logiques irréfutables. Les arguties des sciences humaines à base de statistiques ne sont que de l'enfumage, comme en matière financière ou de santé publique.
Je persiste à dire que le VE est une voiture gadget jetable sur le modèle des produits électroniques et de l'électro-ménager. On demande aux gens d'appuyer sur un bouton et de jeter la voiture quand la pile est morte. Exactement le modèle de consommation des ordinateurs.
Au départ quand les ordinateurs portables commençaient à coûter cher, les vendeurs de la FNAC faisaient croire aux clients que ces ordinateurs étaient "évolutifs" et que l'on changerait de processeur à mesure de l'augmentation de leur puissance. IL n'en est rien. UN ordinateur ne peut être ni réparé ni remplacé ni réutilisé. Dire le contraire à partir d'exceptions à la règle est un mensonge éhonté.
Ce qui va se passer dans 8 à 10 ans, c'est que dans toute l'Europe, on va avoir des décharges avec des millions de VE hors d'usage et des batteries non recyclées ou traitées qui vont empoisonner ce qui nous reste de sources d'eaux pure et de terre non contaminée aux plomb et autres composants chimiques.
Aucun garagiste, dès à à présent, n'est capable de traiter un VE comme le faisait les mécanos d'avant. Quant aux ferrailleurs n'en parlons même pas.
Et quid de l'emploi ? Que vont devenir les centaines de milliers et les millions d'emplois induits par l'économie actuelle de l'auto ?
Bref tout va être un désastre plus rapidement que l'on croit, avec toujours les "mêmes spécialistes" qui vont nous faire des commentaires dans les médias dans dix ans...
A propos de la consommation d'électricité, n'oublions pas aussi les consommations faramineuses des monnaies fondées sur les block-chains qui mettent dans certaines pays du tiers monde, les centrales HS.
En conclusion la marche forcée vers les VE est quelque chose d'irresponsable et criminel.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-13 17:32:04) : Il est marrant ce Bug Haty ;-) Et c'est encore plus rigolo de ne pas être d'accords sur certains sujets. Ca stimule le débat.
    Ne caricaturons pas, je ne vais pas jusqu'à parler de lumière ! Le produit est incontestablement en avance par rapport au thermique, et le renier consiste à ne pas voir la stricte réalité des choses (pour moi 2 et 2 feront toujours 4). La voiture électrique, au delà d'être techniquement plus intelligente, peut accepter bien plus de sources d'énergies qu'une voiture thermique. Je peux même la recharger en pédalant ! (Bon j'avouerais laisser la tâche à un barrage ou au vent).
    En revanche le souci c'est de produire des voitures inadaptées à notre environnement, qui amène forcément des contraintes. Trop nombreuses et trop lourdes, elles ne sont pas bonnes quelque soit leur type de propulsion. De plus, penser que des centaines de millions de voitures électriques vont être fabriquées fait mal au coeur, et je culpabilise un peu d'avoir acheté du neuf.
    En ce qui concerne le jetable je suis d'accord avec vous, mais c'est déjà le cas avec les thermiques.
    Idem pour les emplois, et j'en avais évidemment parlé dans des articles liés à ce sujet. Tout est en train de muter à vitesse grand V.

    Pour finir il me semble que le thermique soit encore plus criminel. On est sur un rendement plafonné d'à peine 20% dans les faits, avec l'électrique c'est mieux même avec des sources d'énergie très moyennes. Il y a toutefois un petit os, l'énergie pour fabriquer la batterie nuit au rendement global du cycle de vie du produit.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Fab i trois TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-06-11 13:14:51)


Bonjour à vous

Une fois de plus excellente synthèse du sujet, ce dernier avec l'autre sujet donnant les données de la vision de nous, les français, sur ces automobiles électriques, et le tour est complet.

Je m'étonne cependant qu'entre les données d'enquête et les très nombreuses conversations très animées sur ce sujet d'actualité, dont je suis tour à tour l'acteur, ou le témoin, entre les pour, les contre, et les partisans de l'hybride rechargeable, que le thème de la crainte de l'obsolescence technique rapide ne soit pas abordé.

De fait nombreuses sont les personnes me rapportant ou évoquant craindre l'achat d'une voiture électrique en regard que son évolution technique rapide (autonomie, multimédia, motorisation, équipements....etc) viendrait la rendre très rapidement disons dans les 2 ou 3 ans voir moins, obsolète, notamment en terme d'autonomie et de multimédia, commandes vocales ou autres (ce dernier point relevant plutôt de jeunes adultes 20 à 35 ans), la rendant non désirable voir invendable en seconde main.

En observant le marché il s'avère que l'évolution assez rapide de certains Modèles comme la Leaf, la Zoé. ou l'i3 par exemple, laisse à réfléchir, leurs situations en regard du marché de l'occasion ne semblant pas non plus démentir leurs craintes, ceci expliquant peut être cela.

Cordialement


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-13 16:47:20) : Merci beaucoup, j'aurais toutefois pu creuser encore plus loin le sujet ...

    Pour l'obsolescence technique vous parlez plutôt d'un mauvais vieillissement (je pense à la batterie) ou à la technique ? Car niveau technique l n'y a que la chimie de la batterie qui peut devenir obsolète. Pour les moteurs électriques le rendement est déjà optimal.
    Pour ma pat je constate que beaucoup craignent cette obsolescence, alors que pour ma part je sais que les choses vont évoluer doucement. En effet les batteries actuelles ne sont pas à la ramasse en terme de densité énergétique (même si tout est relatif ..) et surtout les industries évolent en douceur pour des raisons techniques et d'inertie. De plus, le commerce et le capitalisme échelonnent de manière progressive et prédéterminée les capacités ... Le but est d'améliorer sur chaque génération les caractéristiques, ils font alors en sorte de se laisser de la marge vers le haut pour être confortable et maîtriser les coûts de revient (on le voit sur les moteurs thermiques, on conçoit un bloc pour 2 générations et on augmente petit à petit le rendement via la cartographie). Les 911 (exemple au hasard) pourraient être bien plus puissantes et depuis bien plus longtemps ...
    C'est pareil pour tous les produits, le marketing fait croire qu'ils sont à la pointe alors qu'en réalité ils sont obsolètes par rapport à ce que pourrait offrir les firmes. Les marques ont toujours trois coups d'avance ... Enfin, le client ne doit pas se sentir floué, et il ne faut donc pas que d'une génération à l'autre l'écart en prestartions soit trop important. Chez les Allemands on est spécialistes en la matière.
    Donc non, une voiture qui a un cycle de 5 à 10 ans ne serra pas obsolète en 2 ou 3 ans. N'ayez crainte ...
    Quant aux Zoe, Leaf et i3 elles ne sont pas si obsolètes que ça et leur âge commence à être important (près de 10 ans quand même, et mis en rapport avec les prestations ça reste encore très honnête).

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Avec les radars pensez-vous que les autorités cherchent à :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)

Sujets pris au hasard

Avenir des hybrides
---------------------
Essai Puretech
---------------------
Quelle est l'histoire de Nissan ?
---------------------
Capacité batterie kWh
---------------------
Réduction cathode
---------------------
Code défaut P0361
---------------------
Fonctionnement d'un moteur hybride
---------------------
Voitures les moins fiables
Forum fiabilite koleos 130 CV DCI
---------------------
FIABILITE+dacia+sandero2++1.2+16v+75
---------------------
Bmw x5 40d test
---------------------
Hyundai i10 1.2 puissance moteur
---------------------
Mazda 1.3 1.5
---------------------
Audi q3consomation

Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)