Comportement routier Zoe II (2019)


Sans grande saveur mais...

Comme l'opus précédent, la Zoe ne brille pas par son agrément de conduite. Réglée très sage à la manière d'une petite Renault sans prétention, elle ravira cependant les conducteurs "lambdas" qui n'ont pas de sensibilité particulière envers l'automobile. Ni très rigoureuse ni très confortable, la Zoe n'est toutefois pas une plaie à conduire (sauf pour ceux qui ont la prétention de s'amuser au volant de leur titine, et qui passent donc ce critère parmi leurs priorités). La conduite en hauteur permettra de dominer la route, appréciable en ville où l'on aime bien voir au dessus de l'épaule des autres (malgré que la multiplication des SUV réduise cette possibilité...). C'est en revanche assez pénalisant pour la position de conduite, l'ergonomie entre l'Homme et la machine est donc très perfectible dans la Zoe II. Car au delà du châssis, la position de conduite est très importante pour bien le ressentir et donc mieux le mener. La cause étant ici liée à des batteries qui prennent pas mal de place (surtout depuis qu'elles sont à 54.7 kWh) dans un châssis qui est à la base celui d'une thermique (Clio).

Comportement châssis :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Motricité :
Avant
Hauteur :
1.56 m 
Longueur :
4.09 m
Poids moy. approx. :
1600 kg  Poids non négligeable
Empattement :
2.59 m (63% de la longueur)  (Châssis polyvalent : Ville/Route)

(Plateforme B)




Mais comme le titre indique, il y a un mais... Le "mais" est qu'on a affaire à une voiture électrique, et donc la douceur de conduite apportée par ce type de propulsion compense largement le manque de tempérament châssis. C'est doux, réactif, apaisant, de quoi s'inciter à penser que c'est bel et bien l'avenir de l'automobile. On pourra toutefois un peu regretter la sonorité perceptible du moteur qui, même si elle a été réduite, est toujours un peu décevante sur un véhicule électrique.

Technique

On a donc affaire ici à une thermique qui a été convertie à l'électrique par le biais du châssis de la Clio 4 (qui a servi à bien d'autres modèles au passage). Le moteur électrique est donc placé comme un moteur transversal contrairement aux électriques modernes qui l'ont plutôt sur le train arrière. C'est donc un modèle de transition entre l'ancien et le nouveau monde (comme dirait un certain Roubaudi...) qui a permis à Renault de proposer une voiture électrique assez tôt (2012) tout en limitant au maximum de faire exploser le prix.

Au niveau du poids, la petite Renault gagne encore un peu en embonpoint à cause de sa batterie plus généreuse de 52 kWh utiles (54.7 nominale au total). En ordre de marche avec un conducteur de 75 kg on est à 1577 kg, soit 1502 kg à vide (pas de poids lié au carburant à prendre en compte ici). On est donc à vide au même poids qu'une Clio chargée à bloc, d'où l'adoption de de suspensions / amortisseurs plus raides (il n'y a toutefois aucun changement sur l'essieu arrière comme le fait PSA sur ses électriques : adjonction d'une barre de Panhard pour mieux gérer ce surplus de poids). Les freins sont donc ici tous à disques ventilés, pas de tambour comme sur la citadine thermique.


Les montes pneumatiques proposées sont au nombre de trois : 15, 16 et 17 pouces. Et si il faut favoriser les 15 pouces avec leur finesse de 185 mm pour accroître l'autonomie, j'aurais plutôt tendance à viser les 17 pouces en raison de leur largeur qui peut prendre bien mieux en charge les 1500 kg en virage (notez quand même qu'ils sont un peu plus fins à l'arrière ! 205 mm contre 215, pas courant du tout)... Petite anecdote, les voies arrière ont été légèrement minorées, certainement pour accroître l'autonomie (au détriment du comportement cependant).

La batterie est refroidie par air comme sur sa cousine la Leaf, un inconvénient puisqu'en cas de forte chaleur elle peut y perdre des plumes (de manière définitive) tout en limitant alors la puissance délivrée au moteur et la puissance de charge. Les risques sont toutefois réduits par l électronique de puissance qui limitera alors ces deux paramètres (charger et décharger la batterie induit un effet joule, et donc de la chaleur). Il y a bien évidemment un petit ventilateur d'appoint qui permet de générer une refroidissement artificiel, mais c'est loin d'égaler les capacités d'un circuit d'eau (les Porschistes connaissent bien cette problématique si vous voyez ce que je veux dire...).

Enfin, le moteur est étrangement à rotor bobiné alimenté par balais. Si cela est communément utilisé pour les petits moteurs pour jouet ou encore les alternateurs, il est regrettable que ce soit le cas pour un moteur de traction de voiture électrique. Quand le contact ne se fait plus (usure et dépôt de poussières liées aux arcs électriques qui les rend périssables) il faut alors les changer. Dommage d'avoir une pièce d'usure dans un moteur électrique censé justement anéantir ce genre de problématique

Nouveau mode de récupération d'énergie ?


C'est la nouveauté sur la Zoé, on peut désormais activer un mode de freinage régénératif qui induit donc un frein moteur. Disponible via le pommeau de vitesse, on a donc le choix entre le mode D (Drive) qui laisse couler l'auto en roue libre ou le mode B (Brake) qui permet d'avoir du frein régénératif Il n'y a donc plus besoin de jouer avec l'appui léger sur la pédale de frein pour en bénéficier.

Autopilot ? Aides à la conduite ?

Non pas vraiment.. Si le maintient dans la ligne reste efficace, il ne permet toutefois pas de profiter d'un trajet confortable si on le laisse faire. Il cherche un peu sa route pour venir "percuter" les lignes de droite à gauche. Il est donc parfait pour la sécurité mais pas vraiment apte à vous conduire (en laissant les mains sur le volant évidemment). Il n'y pas non plus de régulateur adaptatif, ce que certains regretteront même si la Zoe ne se destine pas vraiment à l'autoroute (lieu où il est plébiscité).


Compléter cet article








Comparatif
4.09 m

1.56 m

Comparatif
2.59 m

Comparatif
338 L
0 L
Stationnement

Plus la hauteur est élevée plus le surplus de consommation est élevé. L'aérodynamisme est primordial pour limiter sa consommation.
Les constructeurs ont tendance à rabaisser de plus en plus leurs modèles afin d'optimiser le CX de pénétration dans l'air (ex : BMW et son Efficient Dynamics).

Prise au vent

Plus l'empattement (distance entre les roues avant et arrière) est élevé plus les possibilités en terme de comportement routier et d'habitabilité sont élevés.

Habitab. / Comport.

L'évaluation du volume de coffre ne prend pas en compte la catégorie du véhicule (citadine, berline etc ...).
Une citadine qui a un bon coffre dans sa catégorie peut avoir une note moyenne ici-même car le volume reste malgré tout limité.

Coffre
Autonomie
SPECIFICITES RECHARGE ET MOTEUR :
Capacité batterie (utile)
52 kWh
Capacité (charge 15-85%)
36 kWh
Prise courant alternatif (AC)
Type 2 / Vitesse recharge max. : 22 kW
Prise courant continu (DC)
Pas de recharge en DC de série
Prise optionelle
CCS Combo / Vitesse recharge max. : 50 kW
Moteur avant
Synchrone / Rotor bobiné alimenté par balais
Moteur arrière
Aucun

Auto. 1

5 pl.

Non
restylée

Transmisssion :
Traction

Poids moyen :
1600 kg
Poids non négligeable
 


Pneus Confort Efficacité
sur Zoe II
Commentaire
185/65 R15
Flancs : 12 cm
8.2/10 5.9/10 Petite tendance au roulis / Consommation réduite
195/55 R16
Flancs : 10.7 cm
7.4/10 6.6/10 Consommation raisonnable
205/45 R17
(Arrière)
Flancs : 9.2 cm
6.5/10 7.3/10 Consommation raisonnable
215/45 R17
(Avant)
Flancs : 9.7 cm
6.8/10 7.9/10 -


Synthèse de vos avis sur le comportement routier

Comportement routier : 2 aiment

Freinage : 1 aime 1 n'aime pas

Agrément : 1 aime 1 n'aime pas

Confort : 4 aiment

Comportement routier : quelques notions de base

Voici quelques petites choses à savoir concernant le comportement routier des autos :

  • La monte de jantes/pneus a une incidence directe sur le niveau de confort et sur la précision de la direction. Plus les flancs sont hauts, moins le train avant sera précis mais plus le confort de suspension sera élevé. Plus la largeur du pneu sera importante plus la tenue de route sera au rendez-vous, mais cela ne sera pas favorable à la consommation ni à l'aquaplaning
  • Une direction électrique se révèle généralement moins précise et consistante qu'une version hydraulique
  • La hauteur de caisse influe sur le comportement. Plus la voiture est haute sur pattes et plus le roulis sera prononcé. Un centre de gravité réduit permet de virer à plat dans les virages en limitant le tangage, mais cela réduit le niveau de confort (suspension) puisque le débattement des roues est réduit.
  • Une version 4X4 sera plus lourde qu'une version ayant deux roues motrices, cela favorisera aussi le sous virage
  • Une traction aura une tendance au sous virage alors qu'une propulsion se dirigera plutôt vers un survirage
  • Une propulsion est généralement mieux équilibrée en terme de masse (répartition du poids entre l'avant et l'arrière)
  • Un empattement long permet de favoriser la stabilité à haute vitesse mais favorisera le sous virage. Un empattement trop court ne permet pas de rouler vite en étant serein, faites le test avec une Smart
  • Les voitures diesels sont plus lourdes et sont donc généralement moins bonne au niveau de la répartition des masses. Elles sont aussi parfois plus fermes en suspension pour contrer le surpoids






Vous possédez ou avez possédé une RENAULT Zoe II

Partagez avec les autres l'expérience (qualités, défauts, fiabilité, frais...) que vous avez eu avec votre RENAULT Zoe II. Le témoignage est une information riche et pertinente pour celui qui veut acheter un véhicule. Merci à tous pour votre participation !
(Plus votre avis est complet plus il est haut placé)

Vous manquez d'inspiration pour votre avis ? Rendez-vous un peu plus bas pour vous aider.


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésime, batterie kWh si électrique etc. Ces détails comptent beaucoup et permettent de mieux décrire votre véhicule)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, la limite en nombre de caractères est élevée
Merci à tous les altruistes qui prennent le temps d'entrer dans les détails !

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis) :
Dans votre commentaire n'hésitez pas à faire en plus la comparaison de votre Zoe II avec d'autres modèles que vous avez possédés. Information qui est souvent riche d'enseignements.



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :




Conseils et idées pour la rédaction de votre commentaire

Vous manquez d'inspiration pour votre avis ? Lisez ces quelques lignes.

Quelques idées pour agrémenter les Qualités et Défauts :

  • Prestations routières : Comportement/tenue de route, précision/ressenti de la direction, tangage/roulis dans les virages (parler éventuellement de la monte de pneumatiques), confort de roulement (bruit, raideur de la suspension), etc ...

  • Prestations du moteur : est-il suffisant pour l'auto, est-il creux (pas de puissance en bas régime), bruyant/silencieux, énergivore/économique, fiable, agréable etc ...

  • Intérieur : est-elle habitable/spacieuse, volume de coffre (ainsi que sa forme, seuil de chargement, accessibilité), insonorisation, confort des sièges, modularité, qualité de finition, usure et vieillissement du mobilier, aspects pratiques particuliers, éclairage de nuit, équipements, visibilité vers l'extérieur (avant et arrière), position de conduite, hauteur du poste de conduite, ergonomie des commandes ainsi qu'éventuellement l'équipement multimédia, qualité du son de l'autoradio, équipements "sympas" (ex : toit en verre), etc ...

  • Autres : style/design (bon vieillissement ?), image de marque, SAV, rapport qualité/prix, éléments bien/mal conçus, protection de la carrosserie, coût en entretien/assurance/pièces détachées, fiabilité générale, etc ...

  • IMPORTANT : Réservez les pannes et les problèmes techniques pour le champs "problèmes rencontrés".

Problèmes rencontrés : Listez ici tous les soucis techniques que vous avez rencontrés avec si possible les frais engendrés, le comportement du concessionnaire ou du garagiste qui s'est penché dessus, le kilométrage auquel le problème s'est produit, le montant de la participation de la marque pour les pannes précoces ou sous garantie. Vous ne devez pas lister des défauts de la voitures mais les pannes (aussi diverses et variées qu'elles peuvent être).

Note : N'hésitez pas à justifier la note attribuée. (surtout si celle-ci est inférieure à la moyenne).

Prix assurance : Indiquez le montant annuel ainsi que le nom de l'assurance et le type de contrat (tiers, tous risques etc...) entre parenthèses. Lorsque suffisamment de données seront récoltées, elles seront affichées dans le paragraphe budget - entretien présent en haut de page.

Commentaire libre : ici vous avez carte blanche, parlez de ce que vous voulez ! Si vous devez comparer votre auto à une autre (ou d'autres), c'est le meilleur emplacement pour le faire. Toute autre information/impression de votre part est la bienvenue.



À voir aussi

NEWS Renault

Infos Renault

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard


 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)