Tendances de l'auto > Ces formats de voitures / carrosserie en voie de disparition 23/03/2021

Ces carrosseries en voie d'extinction

Berlines, coupés, SUV, cabriolets, etc. l'automobile s'est dotée au fil du temps de tout un tas de formes et carrosseries différentes, selon les modes et donc la demande. Cependant, si on voit apparaître de nouveaux formats encore aujourd'hui, tel les SUV découvrables par exemple, certaines carrosseries disparaissent ou sont en voie de l'être. Voyons donc dans cet article les segments qui font partie du passé et ceux qui commencent à voir la retraite poindre le bout de son nez, analyse ...

Mini citadines


De moins en moins plébiscitées, les mini-citadines à bas coût ont tendance à voir leurs ventes s'effriter au fur et à mesure. Le premier souci semble provenir de la gamme des citadines polyvalentes, qui sont devenues au fil du temps de véritables voitures à tout faire (les compactes des années 90-2000 ont à peu près le format des citadines polyvalentes d'aujourd'hui). Et avec des tarifs qui sont de plus en plus proches entre ces deux segments, l'intérêt d'opter pour la mini-citadine rustique et frêle est de moins en moins valable. Il ne faut pas non plus oublier que Dacia vient encore perturber le marché en proposant des autos plus "consistantes" à des tarifs similaires. Une Sandero sera donc bien plus polyvalente pour un tarif équivalent.
Bref, PSA ne va pas reconduire les C1 et 108 par exemple, tout comme Renault qui annonce la fin de la Twingo. A voir si ce format ne reprendra pas vie avec les voitures électriques, histoire que les marques puissent proposer des autos à peu près abordables (R5 électrique ? Probablement trop grande)  pour les classes les moins aisées. Si la Smart EV cartonne, ce sera peut-être le début d'un nouveau cycle pour les micro-citadines. Et notons donc que pour le moment la 500 a un boulevard ouvert devant elle !


La 500 est l'une des rares à faire de la résistance, et on peut même dire qu'elle est en train de se tailler la part du lion, et elle représente presque à elle-seule un petit monopole ! Avec sa nouvelle déclinaison électrique, elle reste très concentrée pour rester la première de la classe (pour ma part j'aurais quand même reconduit pour 5 ans les thermiques, car c'est culotté de passer en 100% électrique aujourd'hui sans transition)

Mais si on peut se réjouir de ce phénomène concernant la sécurité routière (les mini-citadines sont de vrais petits cercueils roulants car bien moins aptes à encaisser de gros chocs), on peut en revanche regretter cela d'un point de vue environnemental, car c'est bien évidemment ce type d'autos qui favorisent le plus la réduction de la pollution ...

Citadines break


Clio 4 Estate, 207 SW, voilà deux exemples typiques de voitures qui sont en voie d'extinction. Avec l'apparition des Captur et 2008, l'intérêt des citadines polyvalentes break a fondu comme neige au soleil, et surtout ça cannibalisait la gamme ...
Il y a toutefois de quoi avoir quelques regrets car ces autos étaient à la fois aussi spacieuses tout en proposant des comportements routiers plus rigoureux.


Le Captur a tué la Clio break, tout comme le 2008 la 207 break

Cabriolets


Si les Anglais font partie des derniers à faire de la résistance (les cabriolets se vendent bien là-bas, malgré les pluies incessantes ...), le reste de l'Europe a tendance à ne plus s'intéresser à ce format de voiture. Ce sont en effet les SUV qui ont raflé la part du gâteau, nuisant alors à d'autres segments. Et ce malgré des différences importantes qui laissaient croire que tout était bien compartimenté.
Notons aussi que le phénomène est accéléré par l'arrêt de la production de certains modèles, même si il est toujours difficile de savoir de qui entre la poule et l'oeuf est apparu le premier ...


Depuis la 207, plus aucun cabriolet chez les citadines

Rappelons que ce format est particulièrement peu pratique : coffre réduit, habitabilité en berne avec un deuxième rang au dossier très vertical et inconfortable, forme du coffre peu pratique, poids important, dynamisme en retrait, fiabilité des toits souvent mise en défaut etc.
Précisons par la même occasion que si les toits en dur (hard top) ont été très à la mode pendant les années 2000, ils ont ensuite été abandonnés car trop encombrants et esthétiquement pas assez "dépaysants" d'un point de vue esthétique.


Ici c'est le format ET le modèle qui disparaissent ... On pourra d'ailleurs penser aussi à la regrettée Eos

Parmi les disparitions on peut noter les Focus C+C, 207/308 CC, Megane CC, Eos, Coccinelle CC, C3 Pluriel, Mini cabriolet (pas certain mais la rumeur annonce sa disparition) etc.


Pour donner le change certains ont le courage de tenter l'aventure avec les SUV compactes : VW T-Roc et Evoque cabriolet pour les principaux

3 Portes


Avec des autos 5 portes qui sont dessinées comme des coupés, l'intérêt d'opter pour une 3 portes a largement perdu en intérêt ...
Le faible volume des ventes ont aussi incité les marques à ne plus perdre d'argent avec plusieurs lignes de production, ce qui favorise donc les économies d'échelle tout en rendant beaucoup moins casse-tête la fabrication des différents formats proposés.
Les amateurs de déclinaisons sportives seront souvent contrariés car en déclinaison sportive une auto a bien plus d'allure en coupé, surtout s'agissant d'une compacte. La ligne est plus pure et élancée.


Vous imaginez donc bien que les modèles vendus exclusivement en 3 portes ont disparu depuis un bon bout de temps maintenant ...

Monospaces


Ca sent sérieusement le sapin pour ce type de carrosserie et c'est bien dommage ... En effet, les monospaces sont probablement les voitures les plus intelligentes que l'Homme ait créé, à la fois pratique, pas trop encombrant (avec surtout un excellent rapport logeabilité / encombrement) et plus sobre que les SUV.
Et si c'était une mode très tendance dans les années 2000 (Touran, C-Max, Scenic, Picasso etc.), l'arrivée des Juke et Qashqai a tout bouleversé vers la fin de cette décennie. Les concurrents, voyant les chiffres de ventes mirobolants, se sont mis à être très jaloux ! Ils ont donc proposé leur propre modèles faisant alors exploser l'offre. Les clients ont suivi et les SUV de taille compacte ont alors envahi nos rues. Hélas, ils n'auront jamais les qualités des monospaces, souvent plus logeables avec un comportement souvent plus rigoureux (c'est toutefois de moins en moins vrai avec les SUV modernes qui sont de plus en plus habiles, quitte à offrir un confort un peu spartiate).

Parmi les modèles qui disparaissent on peut noter les Touran, Picasso/Spacetourer, Scenic ou encore Renault Espace ...

Minispaces


Dans le même genre mais à une autre échelle, les monospaces de ville ont aussi été largement mis de côté ... Le problème numéro un étant le style, une qualité qui entre largement en compte lors du choix d'une voiture neuve, c'est même le premier critère d'achat pour une majorité de clients.
Que ce soient les B-Max ou encore les Modus, pour ne citer qu'eux, ils ont tendance à disparaître complètement des catalogues des constructeurs, et ce même si en terme de rationalité on n'a jamais fait mieux.

Coupé cabriolet de grand standing

Ah la SL ... Elle incarne à elle seule cette catégorie. Si il y a encore 15 ans c'était l'une des autos les plus prisées de la grande bourgeoisie, elle n'est désormais plus que l'ombre d'elle-même. Les derniers opus n'ont plus vraiment trouvé preneur. Mercedes a bien tenté de faire perdurer les choses avec la Classe S coupé cabriolet, mais il n'y a rien à faire ça ne se vend plus du tout en Europe (les USA permettent d'assurer le minimum).
De ce fait, pour les prochaines générations il n'y aura plus que la SL, et non plus les S coupé cab. et SL côte à côte dans le catalogue.
A priori il semble que l'AMG GT ait pris les dernières parts de marché des SL et S cabriolet, et le reste par les SUV ou encore déclinaisons 63 AMG de modèles plus communs mais moins "planplans" (Classe C coupé).


Si en réalité la SL survit, sa carrière est catastrophique ... C'est en réalité la S coupé cabriolet qui va passer à la trappe, la SL reviendra mais probablement pour la dernière fois avant que Mercedes ne jette l'éponge

C'est un peu la même chose avec leurs homonymes en version courte, à savoir les BMW Z ou encore Mercedes SLC, la marque à l'étoile ayant officialisé la fin de carrière de ce modèle. Concernant les BMW Z4, elles se font logiquement de plus en plus rares ...


Gros SUV


Je ne vais même pas m'attarder sur les autos de type X7 ou Mercedes GL(S), ceux-là n'ont jamais percé chez nous en raison de leur gabarit inadapté aux infrastructures de notre vieille Europe (sans compter la relative précarité de la population qui donne toutes ses richesses à l'administration fiscale, et c'est sans vouloir caricaturer en plus ...).
Je vais plutôt ici me focaliser sur le coeur de gamme des SUV de luxe type ML/GLE, X5 ou encore Q7/Touareg. Les malus écologiques ont semble-t-il sonné la glas de cette catégorie en France, et même si les constructeurs essaient de les faire survivre avec de l'hybride rechargeable, pour le moment rien n'est encore gagné.
Ce type de carrosserie voit son succès fondre en Europe, et les clients se rabattent alors sur le modèle inférieur : X3, GLC et Q5 car leur gabarit est amplement suffisant et leur standing reste consistant. Il faut en effet rappeler que le dernier X3 a le gabarit du premier X5.


Carrosseries excentriques


A part Citroën, Lexus et les voitures électriques allemandes, on peut dire que la tendance des véhicules à la carrosserie atypique est largement passée de mode.
Il fut une époque où les marques pensaient pouvoir se démarquer du lot en proposant des modèles très "originaux". En effet, avec une concurrence qui a tendance à saturer le marché en modèles, il n'est plus très évident d'attirer l'attention.
Aujourd'hui c'est l'inverse, on cherche à plaire quitte à proposer des choses peu surprenantes voire même consensuelles. Beaucoup de constructeurs ont calmé leurs ardeurs et sont revenus dans le rang, sauf certains Gaulois qui font de la résistance évidemment !
L'objectif aujourd'hui est donc de rentrer dans le rang sans faire trop de vague, on utilise des codes de style classiques pour plaire au plus grand nombre : regard charmeur, proportions justes etc. Etre différent c'est bien pour se faire remarquer mais pas pour décupler les ventes.


Citons quelques exemples : Xsara Picasso, Multipla, Toyota Prius, C4 Cactus, C4 4, Espace V, DS3 Crossback, Nissan Cube, Kia Soul, BMW i3/i8, Lexus (toutes ...), GLK, Série 7 E65, Classe R, X3 1 avec quelques "effets de style" douteux sur les optiques, Audi A2, etc.

L'exception électrique ?

Mon argumentaire ne vaut ici que pour la majorité des voitures thermiques, car il faut en effet reconna^tire que ce que nous proposent les Allemands au niveau des voitures électriques reste surprenant : BMW iX, i4, iX3, Mercedes EQC/EQA, ID.3/4 etc. Je trouve le phénomène tellement suspect (le critère du style est devenu le plus important dans le choix des clients) que j'en ai fait un article, à lire ci-dessous. A l'inverse, les modèles thermiques n'ont jamais été aussi bien réalisés ...

A lire aussi : les Allemands veulent-ils saboter l'électrique ?






Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Le nombre de radars bien plus élevé en France qu'à l'étranger, vous pensez que :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)