Dossiers-Conseils > Salon de Francfort 2019 > Tendances du salon de Francfort 2019 21/09/2019

Tendances du salon de Francfort 2019


Quels sont donc les grandes tendances de cette édition 2019 du salon de Francfort ? Découvrons-les dans les grandes lignes.

Marques absentes ?


Bien évidemment, la première des tendances est liée à l'absence d'un grand nombre de marques. Toutefois, et comme les absents ont toujours torts, les autres marques présentes gagnaient alors en visibilité, et ont donc bien plus monopolisé l'attention des regards et médias. Le salon fut alors peut-être plus profitable pour les marques qui ont fait l'effort de venir, elles se noient donc un peu moins dans le flot de nouveautés.
Et enfin il y avait Renault, le c.. entre deux chaises, à la fois là et pas là. Un peu de manière pathétique, on voyait un pauvre Captur perdu à l'extérieur, avec un décor prévu pour qu'on se prendre en photo devant (sans possibilité de visiter le fameux véhicule exposé) ... A ce compte là mieux vaut ne pas venir il me semble.
Et pour rappel, il y avait : Audi, BMW, Mercedes, Opel, Ford, Honda, Seat, Volkswagen, Lamborghini, Land Rover, Hyundai, Jaguar, Mini, Skoda et Smart (sans compter les quelques marques chinoises, les préparateurs et les très nombreux équipementiers).


Au delà des excuses amenées par les constructeurs, il semble que ce vide soit aussi lié à une crise mondiale très importante qui est en train de pointer le bout de son nez (pas seulement dans l'automobile, mais elle est forcément très touchée). Les ventes ayant déjà largement commencé à fléchir, les marques se mettent donc en "mode économie" afin de préserver les ressources. Bref, les premiers signes de la récession à venir ... Et l'Allemagne est l'un des pays qui souffre le plus car son industrie est en trop grande partie basée sur l'automobile (qui a en plus une crise existentielle à cause des soucis liés au Dieselgate et à la transition des technologies : électrique).

Electrique et hybride


Si on répète la même musique à chaque salon, on peut toutefois dire ici qu'un cap a été franchi ... Fini les quelques autos et prototypes électriques, cette fois on passe à la fabrication de masse et à la généralisation systématique de l'hybride.
Chez Honda il n'y avait que de l'électrique si on omet la rarissime NSX. Chez Mercedes tous les modèles quasiment étaient en hybride. Du côté de Smart on passait au tout électrique, avec donc la disparition pure et simple du thermique. Opel mettait en avant la Corca E 100% électrique. Ford était obsédé par son hybridation généralisée de sa gamme, avec donc 100% des modèles présents qui étaient hybrides. Hyundai était avec sa flotte habituelle : Nexo à hydrogène et Kona electric, bien que la star était la nouvellei10 thermique. Lamborghini présentait une hybride (Sian). Porsche présentait son premier modèle 100% électrique, et il prenait la grande majorité du stand. Seat montrait sa version de l'ID3, l'El Born (bien plus séduisante). Volkswagen faisait la part belle à l'ID3, une voiture qui va certainement participer grandement à la transition (très compétitive et polyvalente).
Et finalement, les moins "branchés" étaient au final BMW et Audi, bien que la marque aux anneaux présentait une flopé de concepts électriques et que BMW était à fond sur l'hydrogène (donc électrique).

Notez pour finir que lors des journées presse il y avait tout un tas de véhicules électriques qui servaient de navette (pour les journées publiques il n'y avait plus rien). Les années précédentes on y voyait principalement des thermiques. Elles semblent donc devenues quasiment interdites en 2019.

Hydrogène

On est encore loin de pouvoir dire que cette technologie est désormais abandonnée puisque trois marques appuyaient particulièrement sur cette technologie cette année : Mercedes qui faisait tourner un GLC F-Cell, BMW qui présentait un X5 à l'hydrogène et Hyundai qui est sur le coup depuis pas mal de temps avec le NExo (pas autant que Mercedes qui travaille sur la question depuis environ 20 ans, avec le fameux Classe B qu'on a mainte et mainte fois vu).


SUV


Assez paradoxal à une époque où on cherche les économies d'énergie, le SUV est encore de nos jours le format le plus en vogue. On avait donc droit par exemple à des circuits bien perchés et composés de pentes très prononcées sur lesquels évoluaient les SUV de toutes les marques : Tiguan, GLE II, e-Tron, Touareg, Taraco etc.

Des tartines d'écrans


C'est aussi le salon qui démocratise le tout écran dans l'habitacle, et on pouvait voir pour a première fois plusieurs modèles de série qui arboraient un nombre d'écrans digne de concept car. On pense donc à la Porsche Taycan qui a des écrans sur toute la largeur de la planche de bord (en option toutefois ...), la Honda e qui va très loin ou encore la Chinoise Byton qui tentait de battre le record du monde de l'écran le plus gros dans une voiture.
Et c'est sans oublier que les autres démocratisent le double écran : cockpit + console centrale : Ford, Skoda, Seat, Jaguar, Land Rover, BMW, Audi et Mercedes.


Equipementiers en transition


Si lors des autres éditions on voyait principalement des équipementiers spécialisés dans les pièces mécaniques pour moteur thermique, ces derniers se sont depuis largement diversifiés. On y voit donc des produits nouveaux, avec donc une multiplication des offres sur les moteurs électriques, des nouveaux actionneurs, des systèmes de refroidissement pour batterie et moteur électrique, des capteurs de présence pour voir si le conducteur à la main sur le volant, tout un tas de dispositifs pour la conduite autonome (lidar, radar etc.), des dalles100% numérique pour combiné d'instrumentation. Bref, ça s'adapte à vitesse grand V côté équipementiers : Bosh, ZF, Borgwarner, Continental etc.


Les classiques à la mode


Un hall entier était destiné aux autos plus anciennes, les classiques. Mais il n'y avait pas que des vestiges, on y voyait aussi quelques voitures plus récentes (Carrera GT ou 8C par exemple) mais appartenant désormais au passé avec leur moteur atmosphérique. Et il semble donc que la tendance aille vers un développement de ce marché, celui des voitures un peu plus généreuse au niveau des sensations : moteur (pas de turbo) et châssis (moins aseptisés grâce notamment aux directions hydrauliques qu'on avait il y a encore quelques années).







Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté :


Par s3 (Date : 2019-09-21 21:41:02)

Ils testent beaucoup de nouveaux carburants, cette année.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-09-23 09:24:32) : On ne peut pas vraiment parler de test, l'hydrogène commence à être bien connu et l'électrique au lithium est une routine désormais.
    Et au passage on voit beaucoup moins de modèles au GNV, que promotionnait pas mal les marques à Francfort 2017.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Vignettes Crit'air, vous pensez

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2019. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)