Nouveautés automobiles > Lamborghini Countach : minimum syndical 03/09/2021

Lamborghini Countach Revival : minimum syndical


Sans aucun doute, la Countach est avec la F40 la supercar la plus emblématique de tous les temps. Ces deux modèles étant profondément ancrés dans la mémoire collective, vouloir les refaire vivre nécessite d'être ambitieux pour garantir un résultat acceptable. Mais si la Countach moderne est incarnée par l'Aventador et la F40 par Laferrari, Lamborghini a toutefois voulu produire une petite série de voitures qui reprendraient carrément le patronyme et le style de la défunte Countach. L'objectif, toujours et encore, est d'engranger des pépètes. Car soyons franc, cette "résurrection" tient plus ici du coup commercial que de la passion pure et dure. En effet, après avoir usé encore et encore des séries limitées sur l'Aventador, ils ont sans doute pensé qu'il fallait penser à arrêter histoire de garder un peu de crédibilité auprès de la clientèle (à un moment ils finissent quand même par piger). On a alors vu apparaître des modèles comme la Sian, qui cherchait cette fois à aller plus loin que de mettre quelques stickers sur une Aventador.
Eh bien voila maintenant la Countach, un énième modèle qui consiste à recarrosser une Aventador.


Et si l'idée est plutôt bonne, de par le prestige du nom qui ne peut que garantir un succès commercial, le produit que nous sert Lambo peut finalement laisser sur sa faim.
Il s'agit en effet d'une version revisitée assez sage qui omet de reprendre l'aileron très charismatique qui faisait vraiment partie de son identité. On se limite donc ici à reproduire les Countach sans l'aileron (qui était une option, indispensable pour le look me semble-t-il), à savoir celles qui avaient un arrière un peu léger. Mais même en reprenant cette version, on peut dire que les designers sont restés un peu sages (bien que tout soit relatif hein !) ... En effet, l'Aventador me semble encore un peu plus spectaculaire et les traits sont dans leur globalité trop proches, on voit clairement qu'il s'agit ici d'une Aventador remaniée avec timidité.
Bref, on peut dire que s'agissant d'une voiture qui aurait du se lâcher à 1000%, quitte à effleurer la caricature (la Countach est une caricature !), il s'agit au final d'une supercar relativement consensuelle.






Les optiques arrière semblent même repris de la Sian


Des tarifs indécents ?

Si il est admis qu'une Lambo coûte assez chère (c'est d'ailleurs l'objet fétiche des hodler de cryptos), ici on nous prend presque pour des idiots ... Car même si il a fallu confectionner des panneaux de carrosserie spécifiques pour ce modèle, on reste sur une base d'Aventador qui toute dans les 400 000 euros environ (prix déjà exagéré si on se fit à ce qu'on a de manière concrète, car un V12 ce n'est pas non plus quelque chose d'extraordinaire contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire, tout comme avoir un moteur central arrière et du tubulaire de partout, bref ..).
Ici la chose nous ait vendue entre 2 et 3 millions d'euros ... On imagine donc bien que les marges doivent être croustillantes ! Même si ce sont des productions de petite série assemblées en grande partie à la main.
Et pour arriver à rendre ce prix acceptable, la marque emploie bien évidemment la technique de la série limitée, ici à 112 exemplaires. Car sachez bien une chose, quand on veut artificiellement faire grimper la valeur d'un objet, il suffit d'en limiter la production. On en revient toujours à l'offre et la demande.




Technique ?

Bon, j'ai déjà dit qu'il s'agissait d'une Aventador, dois-je donc répéter ?
Il s'agit donc d'un V12 6.5 litres qui est cette fois épaulé par un alterno-démarreur de 34 ch alimenté par une batterie dite de supercondensateur (moins dense en énergie mais apte à laisser entrer et sortir de grosses quantités de courant tout en gardant une belle longévité). On est donc sur une solution hybride très légère qui permet juste d'arriver à proposer un peu plus de 800 ch. Car le V12 atmosphérique commence un peu à plafonner vers les 780 ch (pas de turbo à tripoter pour avoir facilement plus de puissance, et a priori ils ont déjà bien raboté les culasses !).







Fiches Mini

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Marshall TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-09-27 19:31:35)

Je suis moi aussi très surpris. La Countach fut l'une des voitures de série les plus délurées, extraverties et caricaturales de la production mondiale....et le modèle lui rendant hommage est au final l'une des Lambo les plus sages de ces dernières années.

En soi, cette Countach milléniale n'est pas laide, ça rend assez bien. Mais c'est si lisse, si "correct" que je ne fais pas le lien immédiatement.

En plus, pour refaire la Countach avec panache, les designers de chez Lambo avaient, selon moi, deux directions possibles pour l'interpreter.
Méthode 1 : une approche rétrofuturiste en s'inspirant des premières versions et des concepts préparatoires en insistant sur le côté hyper plat, futuriste, presque cyber/spatial, au ras du sol avec des formes fuyantes et des angles marqués.
Méthode 2 : Davantage inspiré des Countach des années 80 dotées de l'aileron fixe et d'élargisseurs en insistant sur le caractère ostentatoire voire too much avec un côté kitch de caricature (quitte à faire outrancier ou vulgaire).

Avec une de ces deux interprétations, on aurait pu avoir quelque chose de plus consistant et évocateur. Cette Countach-là est trop correcte.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-09-29 17:14:09) : Ils auraient en effet du en profiter pour se lâcher au maximum, surtout que s'agissant d'une des dernières thermiques on peut se permette de lâcher un peu prise.
    Pour ma part j'aurais choisi le méthode 2 ;-)
    Un Countach doit être too much ! C'est le fantasme automobile, un peu comme la blondasse qui a des seins XXL ingérables en gros (pas de machisme ici, puisqu'il faut se justifier de tout aujourd'hui, je suis un homme donc je parle de blondasse, et si j'avais été une femme ça aurait été l'inverse ... Par contre pas de LGBT pour moi).

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :

Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-09-06 08:23:47)


Tous les exemplaires de cette série limitée sont vendus, une opération commerciale très appréciée des collectionneurs fortunés.
En soit, tant mieux pour Lamborghini, leur futur risque d'être moins intéressant dans quelques années.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-09-08 12:00:33) : Si j'avais une trentaine de millions j'aurais aussi pu être client ;-)

    Bref, facile à vendre ce genre de produit puisque la marché du luxe reste très bon en terme de débouché. Quand on s'adresse à une niche de gens qui n'ont que peu de limites, alors il est facile d'écouler le produit si il est crédible à leurs yeux.

    Vous faites bien d'appuyer sur l'avenir, car en s'électrifiant les Lambos risquent de devenir assez consensuelles ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Que pensez-vous des voitures lowcost

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Dernières fiches Mini :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)