Nouveautés automobiles > Renaulution : Renault aux abois ? 20/01/2021

Renaulution : Renault aux abois ?


Qui n' pas entendu parler de la fameuse conférence de presse internationale de Renault ? En effet, Renault a mis le paquet pour que sa communication ait beaucoup d'écho, car la marque va mal et elle doit réagir fort et rapidement. Tel un animal blessé, Renault met ici toutes ses forces dans la bataille afin de tout simplement survivre ...
Car rappelons que la marque a perdu 2.4 milliards d'euros (7.3 au total pour le groupe Renault-Nissan) au premier semestre de 2020 (on attend les chiffres du deuxième ...) et que son action n'est pas vraiment en grande forme malgré un regain (qui reste normal) depuis le plus bas de mars 2020. L'action qui était à 98 euros en avril 2018 est tombé petit à petit à 36 euros en février 2019, puis vint enfin le (la ...) Covid-19 qui a fait chuter le tout à 17 euros. C'est en novembre que la remonté a commencé à se faire plus consistante, jusqu'à plafonner à 38 euros. Mais depuis le 8 janvier les choses repartent tranquillement à la baisse, avec les rebonds techniques habituels ...
Car si cette conférence aurait du permettre un rebond qui instiguerait un changement de tendance (qui repart à la baisse), force est de constater que le cours n'a pas vraiment réagi. Cela est assez inquiétant car cela semble indiquer que les actionnaires (ou plutôt ceux qui veulent le devenir) ne sont pas totalement convaincus du plan de route que nous allons détailler maintenant.


Plus d'infos sur le site officiel de Renault.

Mais pourquoi Renaulution ? Car la marque indique trois grands axes : résurrection (de quoi inquiéter celui qui voudrait devenir actionnaire ... Ca semble indiquer que Renault estime lui-même être mort !), rénovation (un terme un peu fourre-tout qui fait toujours bien) et révolution (sans doute lié à l'électrique).

Les grands axes de Renault d'ici 2025

Trois phases ...

La première phase ("résurrection", un peu osé comme qualificatif quand même !) va jusqu'en 2023, à savoir redevenir compétitif en améliorant les marges (ils visent ici une baisse du coût de revient plutôt que la revalorisation des prix de vente). La deuxième phase (rénovation) va jusqu'en  2025, à savoir renouveler les gammes pour aller vers l'électrique et ajouter de nouveaux segments. En enfin, la troisième phase débute en 2025 avec une accélération intense de l'électrification (qui devrait alors primer sur le thermique).

Valorisation plutôt que volume


La marque explique qu'ils se sont attachés avant tout à faire du volume et pouvoir l'écouler, ce qu'ils ont fait de manière assez bien. Le problème est qu'ils se sont retrouvés avec des modèles où la marge a été sacrifiée pour être concurrentiels, ils n'ont donc pas dégagé assez de bénéfice. Renault va donc produire des modèles qui vont dans l'autre sens, à savoir des choses plus chères et plus margées. On peut donc s'attendre à une stratégie à la DS, à savoir une pseudo marque premium qui utilise du généraliste et le vend plus cher (on bariole le tout avec du simili-cuir un des moteurs plus puissants, pertinent avec Alpine). Mais les Renault aussi seront visées, la stratégie consiste donc à relever un peu de niveau de gamme comme PSA le fait avec Peugeot. Faut-il donc s'attendre à ce que les Renault ne soient plus bon marché ? Difficile de s'y retrouver quand on sait que le dirigeant de la marque annonce un prix très serré pour la Renault 5. Et donc cela rejoint ce que j'ai dit précédemment, à savoir qu'ils vont surtout jouer sur leur machine industrielle pour réduire le coût de revient plutôt que de majorer les prix de vente. Ca devrait donc être relativement transparent pour le client fidèle de la marque.
Enfin, le voeux de la marque d'être le plus international possible se bride un peu, ils veulent avant tout être rentables sur les marchés qu'ils occupent avant de conquérir le monde, un peu de modestie et de pragmatisme ne peuvent que faire du bien (Nissan cherche ne revanche à plus s'internationaliser, mais ils sont à la base mieux installés pour y parvenir).

Nouveau Logo ?


Histoire de démonter que la marque a peu d'idées novatrices, elle nous fait le même coup pour son logo ... Oui, comme avec la Super 5, la marque a décidé de reprendre le style de son ancien logo. On finit par croire qu'ils sont nostalgiques de leur succès passé, et qu'ils essaient de le retrouver en exploitant d'anciennes recettes !
Et donc si je trouve cette version plus charismatique et séduisante que l'actuel, cet énième retour en arrière finit par me faire penser qu'ils ont un sérieux manque de confiance en eux.


Dacia aussi a droit à un nouveau logo, mais ce dernier va plutôt vers l'avenir que le passé. Il mêle un peu les lettres L, A et C, comme la typo du mot Dacia semble nous le montrer.

Nouveaux modèles en vue

La marque annonce 25 modèles d'ici 2025 dont 3 chez Alpine et 7 chez Dacia. Sur ces 25 modèles 10 seront 100% électriques.
Chez le losange on annonce déjà les Renault 5 E-Tech et Renault 4 (4L) électriques. Notons que Renault tourne ici en rond avec sa Renault 5, car la Twingo 3 nous a déjà fait le coup il y a peu de temps (avec un beau fiasco à la clé, la faute revenant probablement à Mercedes qui avait eu l'idée de cette propulsion à moteur arrière). Il est presque pathétique d'enchaîner de nouveau en exploitant ce filon, la crédibilité peut en prendre un coup même si le concept proposé ici a quand même une tout autre allure que la Twingo. Parler de révolution et de rénovation en reprenant pour la énième fois ce modèle du passé peut paraître un peu paradoxal, et ça montre aussi le peut d'idée qu' la marque pour l'avenir.



C'est bien la R5 qui a été choisie, et non la Super 5 comme certains médias auto semblent confondre


Du côté de Dacia on a présenté le remplaçant du Lodgy, à savoir ici un Bigster (pour être corrélé à DUSter) qui devrait reposer sur la base du X-Trail / Koleos 2. Il proposera 7 places.


A n'en pas douter, le Cybertruck a tapé dans l'oeil des designers Renault / Dacia




Renault Sport devient Alpine

Afin de mettre le paquet sur la nouvelle marque Alpine, destinée à vendre des véhicules sportifs à plus grande valeur ajoutée (je veux dire par là des marges plus importantes ...), Renault a décidé de zigouiller le badge RS de sa gamme. Il n'y aura donc plus de modèle thermique Renault badgé RS, et les sportives du groupe seront donc désormais électriques et badgées Alpine. Il semble se profiler un R5 E-Tech Alpine, et une compacte de la même trempe de type Mégane (ce n'est pas pour tout de suite). La berlinette A110 deviendra elle aussi électrique, sur une base développée conjointement avec Lotus (quand on a "peu d'argent" autant partager la note).


Un des visuels d'Alpine indique pour le moment 3 modèles : un pour le quotidien (qui semble être une R5 E-Tech), un pour la famille (un SUV électrique) et enfin la berlinette A110 électrifiée et donc un modèle 100% inédit qu'on ne connaît pas encore.
Chez Renault on culminera donc avec du GT-Line, mais avec l'électrique il faut aussi prendre en compte que les modèles de base seront probablement déjà bien volontaires (l'électrique offre plus de punch que le thermique, même sur des niveaux de puissance modestes).

Mobilize

Comme l'annonçait un peu Renault avec les concepts présentés sur les derniers salons, l marque souhaite proposer des engins électriques spécialisés dans la mobilité urbaine : pour particuliers et professionnels. Le groupe cherche aussi à se payer une image "verte" en appuyant bien sur l'aspect recyclable des autos (mais comme mon grand-père disait, les logos de recyclage sur les emballages sont un peu idiots, car dans les faits presque tout est recyclable, il n'y a donc rien d'exceptionnel à ce que ces derniers le soient. Et ce n'est pas parce qu'il y a ce logo que l'objet en question sera recyclé ... Bref, cela sert avant tout à donner bonne conscience au consommateur, mais c'est hélas assez trompeur dans les faits).


Bref, Mobilize nous rappelle que les marques semblent avoir trouvé un nouveau marché, à savoir celui de la mobilité urbaine avec des engins spécialement conçus pour et qui n'appartiendraient pas forcément à leurs usagers (qui souhaitent de moins en moins s'enquiquiner avec une voiture, les urbains sont de plus en plus vaccinés contre la voiture ! Les politiques urbaines étant la cause principale en pourrissant la vie des automobilistes depuis maintenant quelques décennies). Et je ne peux que faire le parallèle avec la Citroën AMI qui représente un concurrent direct à l'EZ1.

Conclusion ?

Difficile de conclure, car fortiche celui qui arrive à devenir à l'avance si la stratégie a un débouché commercial à fort potentiel ou non. Une chose est certaine, il me semble que tout cela se porte un peu trop vers le passé, et la ficelle commence à être bien usée. Et si Fiat a réussi à la faire à merveille avec sa 500 (ou même "Mini avec sa Mini"), des marques comme Renault ou Citroën semblent se casser un peu les dents dessus. Et vouloir persister n'est pas forcément la bonne idée à avoir. Mais je ne doute pas que les décideurs soient bien mieux informés que moi, et que mes réflexions puissent les faire sourire (n'empêche que parfois on y voit mieux quand on a du recul, recul que n'ont pas forcément les décideurs qui ont la tête dans le guidon H24). En attendant, ils leur restent tout à prouver pour les années à venir, car la disparition de la marque à moyen terme n'est pas aussi improbable que vous ne l'imaginez ... La loi de la jungle prime plus que jamais dans une économie mondiale aux abois et devenue sur-concurrentielle.






Fiches Renault

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Marshall TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-01-21 19:12:42)

La Renault 5 concept est plutôt jolie et à une toute autre allure que la Twingo III mais quelque chose me chiffonne.

Renault a déjà une gamme très complète de véhicules citadins Clio, Zoé, Captur qui se vendent très bien et qui sont devenus tout à fait matures. Est-ce urgent d'en ajouter un et d'en faire la tête d'affiche de la Renaulution ?

Il m'aurait semblé plus logique de renforcer la gamme moyenne du constructeur qui pour le coup à besoin d'un sérieux coup de pouce. La Mégane IV n'arrive pas à s'extirper du ventre mou des berlines compactes (convenable partout, brillante nul part), le Kadjar, c'est un topo similaire et le Scénic IV, bien que très joli, est assez bancal (trop fantaisiste et pas assez fonctionnel pour un monospace).

Surtout qu'une gamme moyenne mature et ambitieuse me semble être une étape obligatoire pour espérer atteindre le haut de gamme auquel les constructeurs français aspirent tant...

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-22 14:53:43) : Cette R5 électrique devrait plutôt remplacer la Zoe, et ça se comprend aisément (doublon dans le cas contraire).
    Et ça sera l'occasion d'augmenter sérieusement le prix, car au final il s'annonce bien que les tarifs de l'ensemble des Renault va grimper à moyen terme. Ils veulent fabriquer moins pour gagner plus (ba tiens !).

    Atteindre le haut de gamme est peut-être un peu ambitieux, l'objectif est d'imiter la maître VW, à savoir du généraliste un poil plus premium.
    Maintenant, concernant l'étoffement de la gamme, il faut attendre les renouvellements, et pour la Mégane ça ne devrait pas être dans 10 ans.
    Enfin, être convenable partout mais ne briller nulle part est une qualité qui n'est pas si évidente à atteindre ... Je n'y vois donc pas là un défaut majeur. Le souci est que la sur-concurrence mène presque à ce que personne ne puisse réussir commercialement. Si j'ai 100 marques pour 150 clients, même si une des marques fait une auto parfaite, elle ne gagnera pas bien sa vie. Bref, même ne bossant bien, le succès n'est désormais plus du tout garanti de mener à de gros profits, surtout sur du généraliste où les marges sont faibles.

    Peut-être que pour la Mégane ils vont nous faire le coup de la R14 électrique ;-) Je déconne évidemment ...
  • Par Marshall TOP CONTRIBUTEUR (2021-01-23 07:36:54) : Je pencherai plutôt pour la R11 /-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :

Par Nico TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-01-19 10:38:31)


Merci pour cet article détaillé.
J'ai envie de faire une réaction à chaud qui n'apporte pas grand chose, mais je dois l'écrire.
Le Dacia bigster me fait penser à:
Un accouplement entre un Ford Raptor et un Range Discovery
Il me rappelle quand gamin, je dessinais des voitures à la règle...

On tourne en rond, c'est vulgaire, réchauffé...


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par paga42 (2021-01-19 13:50:14) : renault ne perd pas 7.3 milliards mais 2.4 mlds (renault-dacia-etc) c'est son partenaire nissan qui perd 4.8mlds , les comptes de nissan n'ont pas a s'ajouter a ceux de renault puisque les boites ne sont pas fusionner , seul les 43% de renault ds nissan patissent sur sa capitalisation
  • Par Nico TOP CONTRIBUTEUR (2021-01-19 21:42:25) : Mais j'ai pas dit le contraire moi!! :-))
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-20 08:06:42) : Merci Nico ;-)

    Comme quoi les goûts et les couleurs ... Car moi j'aime plutôt bien ce style épuré un peu façon militaire ;-) Ca manque de raffinement certes, mais ça confère un sentiment de robustesse (très subjectif lui, car les bagnoles modernes sont en plastoque et plient au moindre choc dans un but sécuritaire).

    Pour Paga42 : vous vous êtes trompé d'endroit pour répondre. Merci beaucoup pour cette précision qui n'est pas un détail, je vais préciser tout cela (je me suis appuyé sur les gros titres de mes "confrères", gros titres qui semblent ne pas vouloir préciser cela afin d'attirer encore plus le clic).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Trouvez-vous la presse automobile honnête

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Dernières fiches Renault :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)