Actualité auto > Nouveautés automobiles > Audi A6 C8 (5) : micro hybride 28/02/2018

Audi A6 C8 (5) : micro hybride


Après la présentation de la deuxième génération D'A7, il était logique que l'A6 de 5ème génération (C8) pointe le bout de son nez (l'A7 est donc la déclinaison de l'A6) et sera commercialisée cet été. Et avec la relative déception de la dernière A8 (sans oublier l'A4) il y avait de quoi craindre un style trop lisse et même trop décalé sur l'arrière. Il n'en est rien, Audi a semble-t-il fait très attention de ne pas bâcler sa berline familiale. Et si on reste dans le conservatisme et qu'il n'y a ici aucune révolution, on peut toutefois accorder que l'auto gagne en caractère avec un regard plus affirmé et des lignes un peu plus acérées (chose qui manque à l'A8). Audi se "béhèmise" donc un peu sur cette A6 et ça ne fait pas de mal me semble-t-il. Hélas, les échappements arrière ne sont pas au niveau de la marque à l'hélice avec deux fausses entrées très mal dissimulées : elles sont bouchées à la base comme sur le SQ5 ... Franchement autant ne rien mettre ! Et puis il s'agit ici d'une version S-Line, il faut donc savoir que la version standard sera beaucoup plus sage avec des boucliers plus sobres et une hauteur de caisse un peu plus élevée (sans parler des jantes qui seront plus petites).

L'intérieur ressemble désormais comme deux gouttes d'eau à l'A8, avec donc des matériaux qui seront durs pour la majorité ... Elle semble finie l'époque des  grandes surfaces de plastique moussé, ici c'est relativement froid et rigide avec des matériaux peu chaleureux.

Notez aussi l'arrivée, comme sur le Scenic 4 ou encore Swift 3, d'une légère assistance électrique. Il s'agit en effet d'y installer un alternateur qui peut aussi devenir un moteur électrique. En gros le moteur est aidé par un moteur lié au vilebrequin (poulie Damper), ce qui permet de réduire les consommations sur le cycle WLTP et donc de vous éviter de payer un trop fort malus. C'est donc différent du système e-Tron qui consiste cette fois à mettre un plus gros moteur électrique (et donc aussi de plus grosses batteries) au niveau de l'embrayage.
Niveau transmission on aura droit à de la boîte à convertisseur 8 rapports et de la S-Tronic double embrayage, chacune étant liés à certains moteurs. Bref, absolument rien de nouveau de ce côté là, les S-Tronic, Tiptronic, TSI et TDI étant déjà bien connus. Et enfin l'arrière train sera directeur en option, c'est à la mode en ce moment et beaucoup d'équipementiers proposent désormais ce système (est-ce Aisin pour les Audi ? Je ne le sais guère mais ça ne change pas grand chose).


Attention je compare ici une A6 C7 classique à une A6 C8 S-Line












Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par CaptainPhantom (Date : 2018-02-28 12:44:37)

La face avant est trop proche de celle du couple A7/A8, tout comme l'intérieur.
A se demander pourquoi un acheteur paierait un supplément de plusieurs dizaines de milliers d'euros pour s'offrir une berline de luxe qui a le même intérieur que ses petites soeurs.
Là, je trouve qu'Audi est allé trop loin dans les économies d'échelle.
De plus, cet intérieur n'est pas un modèle d'harmonie ni de sobriété. On peut citer notamment le mille-feuilles de matériaux sur le tableau de bord ( cuir ou plastique moussé, puis aérateurs, puis bois de la console centrale puis plastique brillant dur puis cuir de la boîte à gants ).

Les feux arrière, à l'inverse, redressent un peu le tableau et sont plus réussis et dynamiques que ceux de l'actuelle A6. L'insert chromé qui rejoint les deux phares ( même si ça reste très classique dans le premium ) est plus élégant que le bandeau lumineux des A7 et A8.

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-03-01 09:54:22) : L'écart de prix entre l'A6 et l'A7 se situe surtout au niveau moteurs / équipements. En effet, l'A7 n'est qu'une A6 qui démarre un peu plus haut (donc équipements et moteurs). L'écart serait donc bien moindre si l'A7 acceptait d'accueillir les moteurs d'entrée de gamme de l'A6. Donc il faut en conclure que les deux autos ont les même qualités intrinsèques, donc il n'y a pas non plus à y avoir un écart de prix gigantesque.
    Pour la barre chromée je suis d'accord et on peut dire que l'instigatrice a été la Série 7 F01.
  • Par Tofe (2018-03-14 18:51:22) : Encore d'horribles vraie fausses sorties d'échappements. La "légère hybridation" permet d'immobiliser les pistons et d'actionner le vilbrequin électriquement pendant une poignée de secondes à vitesse stabilisée et nécessite un circuit électrique 48v.....soit beaucoup de technologie pour pas grand chose en augmentant les risques de pannes et en ne gagnant rien en conso réelle et même en l'augmentant dès que la voiture est bardée d'options alourdissant l'engin. Même chose pour l'A8 (essai Moniteur automobile-mars 2018)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



La voiture électrique pour les supercars, vous y croyez ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)