Actualité auto > Nouveautés automobiles > Fin du diesel chez Porsche 26/02/2018

Porsche arrête le diesel


Triste nouvelle pour certains et bonne nouvelle pour d'autres, la disparition du diesel chez Porsche n'est pas anecdotique ... Drôle de hasard, la Suisse avait interdit la vente de Porsche diesel depuis cet été, la marque aurait donc eu définitivement marre des soucis liés au mazout et voudrait donc purement et simplement s'en débarrasser ?
Tout d'abord revenons sur les diesel de chez Porsche, il s'agit donc de TDI du groupe VW avec deux déclinaisons : le V6 3.0 qu'on voit un peu partout et un V8 4.2 bien plus confidentiel. Ces derniers ont clairement favorisé succès des SUV chez Porsche (en tout cas en Europe), ils sont agréables, sobres et suffisamment performants (surtout le V8). Leur disparition est donc un réel tremblement de terre et pour les SUV du groupe et il s'agit d'un virage décisif qui pourrait être très néfaste pour les ventes. Pour rappel, ce sont les Panamera, Macan et Cayenne qui se privent désormais du TDI, les 911 n'y ayant jamais goûté évidemment (et puis bonne chance pour caler le volumineux et lourd diesel sur l'essieu arrière ...).


Pour stimuler l'hybride ?


C'est simple, la clientèle qui achetait diesel n'était pas obsédée par les performances et l'agrément moteur (bien qui soit existant en mazout malgré tout). L'autonomie, la consommation (et donc les malus gouvernementaux) le couple important (parfait dans ce genre de véhicule) et la puissance fiscale faisaient clairement partie de l'équation, ces points étaient même décisifs (car contrairement aux bêtises qu'on entend tout le temps, même les gens aisés comptent ... Quelque soit le niveau auquel on appartient on a toujours une limite. Pour certains c'est 20 000 euros et pour d'autres 100 000, et ceux qui sont à 100 000 cherchent aussi à optimiser leur achat. Et les "quand on achète un Porsche Cayenne on est pas à 30 000 euros près", et bien majoritairement si ...) . Porsche ne leur donnent donc plus le choix, ce sera hybride ou rien ... Il semble donc que la disparition du diesel soit là pour stimuler les ventes d'hybrides qui sont déjà plutôt très correctes.
Reste donc à savoir si la clientèle adepte du diesel sera aussi convaincue par les versions hybrides avec leur poids important et leurs tarifs au bien au dessus des versions TDI de 262 ch (en 2016, un TDI valait 73 000 euros contre 93 000 pour un hybride). Sans oublier la forte consommation en conduite dynamique ou quand les batteries sont vides ...
Non, à n'en pas douter, il est probable que le nombre de Cayenne dans les rues diminue dans les années à venir, les versions pour "gueux" n'étant plus de la partie ... Les déclinaisons  TDI actuelles seraient-elles de futurs collectors ? Ce serait le monde à l'envers mais ce n'est pas aussi irréaliste que ça, en tout cas c'est ce que je viserais en occasion si il me fallait un Cayenne au quotidien (sauf si mon budget était "no limit" évidemment, mais il ne l'est que pour trop peu de monde). Car je ne suis pas tombé dans le jeu du dieselbashing vis à vis du diesel, et je suis triste de voir qu'il a été caricaturé et qu'on vend désormais de l'essence à des gens qui devraient avoir du diesel (c'est écologique et économe en énergie fossile. Et en intoxiquant un peu plus l'Homme, bien que l'essence à injection directe y arrive aussi plutôt bien malgré qu'on en parle peu, il fait finalement du bien à la planète puisque nous sommes son cancer ! Ok je vais peut-être un peu loin ici ...). Sans oublier que, et je le rappelle régulièrement, que Rudolph Diesel n'a jamais inventé ce moteur pour tourner avec du pétrole : il est fait à la base pour de l'huile végétale ... Et là pour le coup même l'hybride et l'électrique sont plus polluants.
Avant, tout le monde roulait au diesel alors qu'il aurait fallu que certains soient en essence, et maintenant on fait l'inverse ... A quand une répartition intelligente  des choix de moteurs ? Avec des bonus et malus liés à votre lieu d'habitation et votre situation familiale ?

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par CaptainPhantom (Date : 2018-02-27 16:01:50)

N'étant pourtant pas un fan du mazout, je suis d'accord pour dire que le diesel bashing prend des proportions exagérées.
Mettre des gros moteurs essence dans des véhicules de plus de deux tonnes est une ineptie écologique, et un retour en arrière.

Personnellement, je pense que le malus écologique devrait également prendre en compte le poids du véhicule ( et l'aérodynamisme ), car quel que soit le mode de propulsion ( essence, électrique, diesel ), une façon simple de réduire la consommation d'énergie passe par la réduction du poids. Cela pourrait permettre de mettre un frein à la mode du SUV ( bien moins écologique que la berline ou le monospace quel que soit l'énergie utilisée ).

Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-02-27 17:01:23) : Tout à fait d'accord avec vous sachant qu'il faut aussi faire attention de ne pas tomber dans le camps inverse, ceux qui favorisent le diesel à tout prix.
    Pour ma part je trouve que la logique la plus juste serait de baser les malus sur ce que l'on rejette en vrai, à savoir le carburant que chacun a brûlé dans l'année. Exemple : j'achète une Mustang V8 sans malus au départ, je payerai selon ce que j'ai parcouru dans l'année (en rapport donc avec la consommation officielle du moteur). Cela serait plus juste car un possesseur de supercar qui fait 1500 km dans l'année consomme moins que celui qui fait 50 km par jour dans Paris avec sa Smart. Le contrôle des kilométrage fonctionne avec les assurances, pourquoi ne pas le faire pour les malus / bonus ?
    Et pour finir, il fait mal au coeur de voir de si bons moteurs partir à la poubelle alors qu'ils faisaient très bien leur travail en offrant de jolies performances pour une consommation modérée.
    A mon avis les ventes de gros véhicules vont chuter, et j'avoue que je n'aimerais pas être commercial chez Porsche ... Les Cayenne et Macan vont moins bien partir c'est certain !
  • Par CaptainPhantom (2018-02-27 17:34:14) : Il faudrait aussi que le malus écologique ne prenne pas uniquement en compte les rejets de CO2, mais tienne aussi compte des particules toxiques pour l'appareil respiratoire comme les NoX ou les particules fines. A ce titre, je trouve que l'ecoscore des Belges est assez intelligent.
    Le système français aboutit à des absurdités assez risibles ( Range Rover V8 essence qui aura 10 000 euros de malus écologique mais disposera d'une vignette Crit'Air 1 pour rouler dans Paris ).
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-02-28 09:17:50) : Il est vrai que chez nous les incohérences et les hypocrisies sont particulièrement marquées.
    Nos décideurs n'agissent pas par raison mais par pure démagogie ...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



La formule E électrique vous trouvez que :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)