Dossiers-Conseils > Mondial de Paris 2018 > Stand Peugeot au mondial de Paris 2018 14/10/2018

Stand Peugeot


Depuis Genève 2018 et les ventes du 3008 qui cartonnent, la marque au lion est à la fois sereine et confiante. Cette année c'est l'hybridation qui est poussée en avant avec la gamme 508 / 3008 / 5008 qui va en profiter. A la clé un cumul de 300 ch avec la technologie Hybrid4 qui revient ici en force. Mais détaillons un peu car il y a quelques petites subtilités ...

Hybrid et Hybrid4


Il ne s'agit pas vraiment ici de proposer une technologie hybride unique qui sera déclinée sur tous les modèles de la gamme. Il y a en effet une version 2 roues motrices plus conventionnelle et une version 4 roues motrices plus évoluée, bien que les deux offrent la possibilité de rouler 100% électrique sur respectivement 40 et 50 km (recharge possible sur secteur). On parle ici donc d'hybride évolué et non pas de simple assistance via la poulie Damper comme cela se généralise un peu partout (48v).
L'Hybrid(2) de 225 ch consiste donc à faire comme la concurrence, et notamment les Allemands, à électrifier la boîte. Notez au passage que c'est Aisin qui fournit la chose, équipementier qui avait donc son stand dans un autre hall (on pouvait alors voir certaines entrailes des technologies utilisées par PSA pour les hybrides). Pour les sceptiques niveau fiabilité il faut savoir que Aisin a aussi conçu la technologie hybride de Toyoya, qui est d'ailleurs possesseur à 30% de la société (en gros Aisin c'est un petit peu Toyota bien que ce ne soit pas vraiment le cas évidemment).
Ici rien à voir avec l'e-CVT de Toyota et heureusement pour l'agrément ! Ici on place le moteur électrique au niveau du convertisseur de couple (ici remplacé par de l'embrayage multidisque pour limiter les pertes d'énergie) afin de pouvoir faire rouler l'auto sans que le vilebrequin ne soit actionné (et donc que le moteur ne tourne). C'est l'Hybrid2 de 225 ch qui cumule un 1.6 essence de 180 ch avec le moteur électrique de 108 ch, le tout donnant 225 ch sachant que cela est jugulé par l'électronique (les bidouilleurs pourront-ils aller plus haut en reprogrammant le tout ?... Certainement même si cela entamera forcément la fiabilité).


L'hybrid4 consiste à ajouter encore un moteur électrique de 108 ch sur l'essieu arrière sachant que l'électronique veillera à offrir 300 ch mais pas plus. Car on se retrouve au final avec un moteur thermique de 200 ch (car le 1.6 Puretech passe alors à cette puissance), un moteur électrique dans le convertisseur de 108 ch et un autre sur l'essieu arrière de 108 ch. On peut donc penser qu'il est possible de dépasser les 300 ch, mais les châssis transversaux et les trains roulants ne sont pas adaptés à ce genre de puissance. Il ne faudrait pas se retrouver avec une voiture qui n'a pas les bras d'assumer toute cette cavalerie, ce n'est pas un châssis de Q5 à moteur longitudinal doté de grosses boîtes et différentiels.
Pour finir, sachez que cette hybridation amène du bon au niveau trains roulants puisque les modèles verront alors leur essieu semi-rigide remplacé par du multibras.


ici en Hybrid4 et non Hybrid2 comme vous l'aurez compris (on a un moteur sur l'essieu arrière)


Voici quelques graphes disponibles sur votre interface (508)

Concept e-Legend


A l'opposé de Renault, Peugeot a souhaité séduire par le style en proposant une 504 revisitée. Bien évidemment c'est une version électrique autonome comme c'est si tendance en ce moment. Le concept fait l'unanimité et permet donc de mettre Peugeot un peu plus dans la lumière pour cette édition 2018 du mondial de l'auto. Et si Peugeot semble laisser penser qu'il pourrait destiné à la série, en réalité les chances sont extrêmement faibles (surtout dans l'état puisque rien que les montants fins ne semblent pas convenir aux exigences modernes de crash test, et l'intérieur est à des années lumière du faisable en série). Il serait étrange qu'un modèle Peugeot soit plus haut de gamme que ce que l'on retrouve chez DS qui fait partie du groupe et donc de la stratégie de montée en gamme. Mais sait-on jamais, si DS déçoit en termes de succès, PSA envisagera peut-être le haut de gamme via une autre marque telle que Peugeot (Car pour Citroën ce n'est pas possible puisque DS descend déjà de Citroën) ? J'en doute fortement quand même.

508 SW


Dévoilée il y a peu, la 508 était donc le modèle de série le plus étudié par la foule. Pas grand chose de nouveau à se mettre sous la dent si ce n'est donc cette nouvelle carrosserie permettant d'accueillir 530 litres de bagages pour une longueur de 4.78 mètres. Et si certains la préfèrent en break, et c'est vrai qu'elle est bien fichue, je préfère malgré tout la ligne de la berline qui cherche d'ailleurs à jouer les coupé cinq portes. Notez donc aussi que le break garde les vitres sans encadrement.

Tous les commentaires et réactions




Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Tesla est-il un mirage

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)