Dossiers-Conseils > Mondial de Paris 2018 > Audi A1 au mondial de Paris 2018 11/10/2018

Audi A1 au mondial de Paris 2018 : Audi en difficulté ?


Le géant Audi aurait-il désormais des pieds d' argile ?... En effet, il semble clair que les misères que subit le groupe Volkswagen commence à sérieusement se voir sur les produits qui sortent (surtout chez VW et Audi donc) ... Après une Polo 6 qui a régressé au niveau de sa finition (bien que la presse insinue étonnamment l'inverse ...) et bien nous voici désormais avec une Audi POLO1. En effet, jamais la petite Audi aura été aussi proche de sa cousine (qui partage sa plateforme) en termes de qualité perçue. Soyons francs, c'est désormais terminé la finition digne d'une A4 dans une petite citadine, il faudra maintenant compter sur une qualité quasi similaire à une Ibiza bien que certains éléments (tels les commandes de clim) restent très qualitatifs (ils viennent des modèles précédents et ont été largement amortis. Un peu comme une classe A II qui a une base très moyenne mais dont la qualité globale est réhaussée uniquement par les éléments communs avec les E et S, à savoir le aérateurs, boutons de vitre, commande d'interface et écrans). Bref, pour la première fois on se met à dire que c'est quand même assez cheap tout ça ... Même certains éléments extérieurs semblent être un peu toc, notamment le plastique de la calandre avant.
Non franchement, les adeptes de la première qui comptent prendre celle-ci seront forcément contrariés. Et c'est plutôt dommage car le style extérieur me plait un peu plus malgré le fait qu'elle perde en partie son charme si particulier (qu'avait aussi un Q3 I par rapport au II).


Certains plastiques (voire beaucoup ...) choquent à bord 'une Audi, même pour ce segment relativement bas en gamme

µ

D'un autre côté elle se dote du Virtual Cockpit très agréable et la présentation est quand même plus sympa qu'avant au niveau de la console centrale. Une grande partie des matériaux reste rigide et ce sont surtout les contre-portes qui agressent la rétine, là on ne se croirait carrément pas chez Audi (même s'agissant d'une citadine d'entrée de gamme). La DSG fait toujours plaisir mais la démocratisation des 3 cylindres portera un peu tort à l'agrément mécanique. Bref, ce n'est globalement pas une catastrophe mais les éléments problématiques risquent de faire basculer la clientèle sur des produits concurrents (BMW risque de se frotter les mains avec la Mini, car il n'y a pas non plus des milliers de citadines premium qui peuvent offrir une alternative).


Audi se démène pour amener des couleurs à ses modèles (le pire étant le Q3 orange de l'intérieur et extérieur ...) mais on sent que ces modèles ne se prêtent pas vraiment à être bariolés de cette manière. Les jantes blanches me laissent un peu pantois et rappelle le style de certaines sportives des années 80 - 90. Comme quoi les modes sont des cycles qui reviennent constamment.


C'est déjà un peu mieux en doré

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par CaptainPhantom (Date : 2018-10-11 18:28:17)

Splendeurs et (surtout) décadences de la nouvelle Audi A1 :

On va commencer par les points forts :
- l'adoption de la nouvelle plateforme MQB des Seat Ibiza et VW Polo va permettre d'offirr une habitabilité enfin acceptable à l'Audi A1, ce qui était le point faible majeur de la première génération.
- le virtual cockpit a l'air très agréable, et le groupe VW semble garder une petite avance en terme de qualité d'image (même si BMW et surtout Mercedes arrivent à grands pas)
- la silhouette globale de la voiture est plus agréable que la précédente (plus grande et plus large donc mieux campée sur ses appuis)

En ce qui concerne les points faibles :
- le parallèle avec l'Ibiza et la Polo est aussi révélateur de la position d'une Audi qui a du mal à se démarquer de ses soeurs généralistes. En effet, pourquoi prendre une Audi plus chère alors que l'Ibiza ou la Polo seront moins chères avec des offres moteur et une qualité d'intérieur similaires ?
- certains éléments de design (et surtout de surdesign), avec l'entrée d'air inutile sous le capot avant, les fausses entrées d'air énormes sous les phares
- les mécaniques identiques partagées avec les autres citadines du groupe VW.

Evidemment, au final, il reste le prestige social de rouler en Audi. C'est ce qui a fait vendre le produit jusque là, et continuera vraisemblablement de le faire

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-10-12 08:59:06) : - Les citadines polyvalentes deviennent quasi toutes de petites compactes (si on se réfère à leur taille dans les années 90 / 2000)
    - Le VC est en effet particulièrement coloré par rapport à d'autres, mais il ne faut pas l'idéaliser et BMW et Mercedes sont désormais à niveau (enfin pas encore sur les citadines puisque seul Audi en propose. Mais sachez qu'une Fabia restylée ou encore les Polo et Ibiza sont quasi aussi bien faites puisque c'est un système similaire revu au niveau design pour brouiller les cartes). Bref, dans le groupe VW toutes y ont droit maintenant quelque soit le niveau de gamme de la marque concernée
    - Je suis d'accord, les proportions font moins mini citadine et c'est justement ce qui me gênait. Mais si je n'étais pas sensible à son charme, j'arrive toutefois à reconnaître qu'elle avait une identité toute particulière qui lui conférait une personnalité plus affirmée. Aujourd'hui je la préfère mais elle est un peu plus consensuelle il me semble

    - Elle manque en effet de distinction par rapport à ses soeurs ... Les écarts qui se réduisent concernant la qualité perçue et les systèmes embarqués font qu'il n'y a plus vraiment d'argument pour prendre une A1 au lieu d'une Polo ou une Ibiza (sauf l'ego évidemment ... Rouler en Audi valorise plus son statut social, et certains y sont accro)
    -Pour ma part seules les entrées d'air sous le capot me posent un peu problème, ça casse la pureté du design et confère une certaine fragilité. Pour le reste ça ne me choque pas sachant surtout que ce sont ici des S-Line (donc bariolées de partout) ...
    - Depuis que les moteurs sont à turbo et à injection directe il n'est plus utile de développer plusieurs moteurs, un 1.4 peut développer de 75 à 180 ch puisqu'il suffit de jouer sur la pression des turbo et de l'injection via la cartographie pour changer. Avant il fallait un bloc par puissance (atmo + injection faible pression). Bon je sais que je suis un peu hors sujet avec votre dernière intervention mais ce phénomène a quasiment toujours existé, même dans le passé.

    Pour finir sur votre toute dernière phrase, je pense quand même que les lacunes nouvelles associées à la concurrence renouvelée fera que sa carrière sera moins étincelante que la précédente. Mais je me trompe peut-être car d'autres choses compensent comme l'infotainment avancé (bien qu'encore une fois on a la même chose quasiment chez les cousines du groupe).

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :


Par Jougoulat (Date : 2018-10-11 15:43:15)


Je trouve que Audi par complétement en C*uille,

Je sais pas si vous avez vu le Audi Q8, mais il est absolument dégueulasse et chère, puis même l'intérieur, il n'offre pas le sentiment de "Haut de gamme" qu'on avais quand on passais du 308 par exemple à une A3.

Leur nouveau style (genre la calandre), je trouve ça vraiment pas beau, je pense qu'il voulais faire un truc du genre sportif, mais pour moi c'est raté.

Je pense que Audi, depuis leur succes dans les années 2000, ils forgé leur Image, et compte désormais seulement là dessus, c'est dommage.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-10-12 09:20:48) : Je suis un peu d'accord sur la gamme Audi. Plus elle se renouvelle moins elle ne me séduit. Les intérieurs ont perdu leur aspect cossu et qualitatif. C'est comme si dans un salon on avait remplacé les fauteuils en cuir et les meubles en bois par des éléments tous en verre. C'est devenu froid et les matériaux nobles n'existent quasiment plus. Le Q8 a en plus un style très banal loin du côté spectaculaire des X6 et GLE coupé, c'est un genre de gros Q5 au double du prix (et je préfère même l'intérieur du Q5 II !).
    Pour l'A1, à part la qualité des matériaux je reste relativement séduit.
    Audi ne se repose en revanche pas sur ses succès acquis, je ne suis pas du tout d'accord. C'est juste qu'aujourd'hui ils ne peuvent plus faire aussi bien car les coûts de revient doivent être réduits en raison des énormes amendes que le groupe se prend dans les gencives depuis quelques années. Audi est au contraire une marque qui est toujours allée de l'avant (recherche et développement, contrôle qualité etc.) et qui a toujours été parmi les meilleures. Mais quand on a bien moins de moyens on ne peut hélas pas faire de miracle. Ils font le maximum avec ce qu'ils ont c'est tout. Mais il est probable que ça laisse des traces et réduise l'image qualitative de la marque dans l'inconscient collectif.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Quel est le plus gros défaut de l'électrique pour vos besoins

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)