Dossiers-Conseils > Mondial de Paris 2018 > DS3 Crossback au mondial de Paris 2018 10/10/2018

DS3 Crossback au Mondial de Paris 2018


Devenue la marque française la plus controversée, DS ose encore prendre des risques stylistiques avec sa DS3 Crossback, alors que la plus sage DS7 avait déjà été épinglée pour ses quelques excès. Alors que penser de cette DS3 baroudeuse qui est finalement loin d'être une DS3 telle qu'on la connaît : longueur accrue, assiette réhaussée et 5 portes marquent une belle différence. On passe alors de 3.95 à 4.12 mètres, ce qui commencera à se ressentir au niveau stationnement en milieu urbain intense.


Il n'y a pas grand chose à critiquer vu de l'arrière, c'est bien proportionné et ça surjoue juste ce qu'il faut. De quoi se faire remarquer sans tomber dans le mauvais goût

Style


Franchement, cette configuration impressionne par le bon goût et la qualité perçue ... Dommage que certains éléments de style viennent pénaliser le bilan global


Comme sur la DS7, le fond des optiques reflète une couleur violette

Commençons donc par le plus subjectif à savoir le look. La DS3 Crossback aurait pu être un petit canon de beauté, mais certains éléments peuvent laisser un peu perplexe. Les proportions générales me semblent tout d'abord écornées par un profil qui alourdit inutilement la ligne : une vague imprégnée dans les portières (un peu façon Classe A I) pas forcément bien positionnée, des passages de roue en plastique qui ici ne vont pas forcément bien ici et enfin un aileron de requin qui a été incorporé au pied de biche me semble-t-il. Bref, ça marche beaucoup moins bien qu'avec la citadine puisque le positionnement de l'aileron (de requin) lui allait bien mieux. Ici ça semble intégré en position trop "centrale" et n'apporte pas vraiment de dynamisme au profil, au contraire les proportions sont alors un peu troublantes. Cerise sur la gâteau, ce fameux aileron vient quand même pas mal pénaliser la qualité de vie à bord pour les passagers arrière (phénomène qui existait déjà dans la DS3 mais dans une moindre mesure).
Viennent ensuite les optiques avant qui ont été encore une fois "complexifiés" et torturés pour pas grande chose. Reprendre le regard de la DS7 m'aurait paru être plus judicieux. Et j'avoue au passage commencer à plutôt apprécier sa grande soeur qui est finalement plutôt sans véritable fausse note, les lignes étant relativement pures à défaut d'en faire un peu tropsur certains chromes (ce n'est pas non plus la cata).


Pour le reste c'est du bon travail même si le toit façon sac en croco de certaines versions pourra être perçu comme de mauvais goût (on peut l'éviter heureusement). La calandre avant et le bouclier sont ici très qualitatifs et on croirait presque voir un produit germanique. Non, il ne faut pas être mauvaise langue, c'est très impressionnant même si ça peut un peu trop rappeler le Q3 1 concernant l'entourage des chromes de la calandre (chrome qui peut être remplacé par d'autres matières : plastique mat foncé ou clair). L'arrière est aussi bien fichu en reprenant le style des optiques de la DS7. Les échappements sont véritables et sont plutôt d'un calibre très généreux bien que le véritable échappement le soit bien moins (mais c'est pareil partout, même chez les premium de haut rang).


L'intérieur


Dans le genre original on peut dire qu'on est servi. On croirait un fétichiste des losanges qui a conçu cet intérieur ! C'est en effet une obsession puisqu'on en retrouve partout. L'avantage est de conférer une identité unique à l'auto, quitte à ne pas pouvoir profiter de certaines économies d'échelle liée à la mutualisation des boutons entre les différentes modèles du groupe PSA (et qu'on peut retrouver chez les Allemands qui sont devenus boulimiques des économies d'échelle au passage). Hélas, si cela rime avec personnalité et luxe, il est très probable qu'il devienne rapidement passé de mode.
Concernant la qualité des matériaux ça reste relativement disparate, avec de bonnes choses à l'avant mais aussi du bon vieux plastique dur et brillant qu'on connaît si bien chez PSA (surtout pour les grandes zones telles les contre-porte et parties basses). Mais globalement c'est assez bien et on a droit à un cockpit virtuel même si ce dernier est d'une taille modérée. Il fonctionne de la même manière que dans le reste du groupe : Citroën et Peugeot. Vous ne serez donc pas dépaysé. La qualité de l'affichage est bonne et les traits assez fins.


Plusieurs modes d'affichage


Pour être franc je m'attendais à une qualité de finition moindre. Il n'y a pas de révolution par rapport à ce que l'on connaît chez PSA mais le tout a été peaufiné avec plus de soin. Evidemment, les éclairages volontairement réduits du stand permettent de cacher un peu mieux la parties disgracieuses, une technique bien connue bien que la marque va prétendre que c'est pour donner un aspect luxe au stand (ce qui est néanmoins vrai).


Dommage, les boutons n'offrent pas de ressenti au clic sauf pour le xarning, déroutant ...

DS3 Crossback E-Tense


DS est dans la tendance en proposant une version électrique dénommée E-Tense (c'est donc l'appellation des électriques chez DS) de 136 ch et 260 Nm de couple. Sans être sportive, elle propose cependant des chiffres honorables (à peu près comme une A3 de 150 ch) avec 8.7 secondes le 0 à 100. Concernant la pointe je n'ai pas d'information mais il est prévisible qu'elle soit ridicule ... Les autos électriques (ou plutôt les accumulateurs) n'aiment pas les vitesses élevées, comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs.
300 km d'autonomie sont  annoncés en WLTP et 450 en NEDC, de quoi ravir pour le quotidien et les week end mais pas vraiment pour faire un véritable voyage chargé, le point faible des autos carburant aux électrons (ou plutôt se nourrissant des électrons provenant d'une batterie au lithium).

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par Tay (Date : 2018-10-08 13:07:03)

Ils ont pas étés bien loin pour le nom des véhicules électriques, c'est juste une copie conforme de du nom de chez Audi.

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par david (2018-10-08 15:35:20) : Sauf que e-tense sonne quand même mieux que étron !!!
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-10-09 10:00:10) : Comme Tay le dit c'est quand même troublant ... Les 3 premiers caractères sont identiques !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :


Par Nanard (Date : 2018-10-06 10:21:46)


Esthétique frappante. Accélérations intéressantes. Autonomie toujours inquiétante.
Comme en 1956, avec sa DS, Citroën fait de gros efforts pour trouver une nouvelle clientèle.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-10-08 16:57:53) : Et donc va-t-elle y arriver comme avec la 19 ? C'est justement la question ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Ce qu'a fait Anne hidalgo pour Paris

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)