Dossiers-Conseils > Histoire des marques auto > Histoire Skoda 21/06/2012

Les débuts de la marque Skoda

En 1865, Emil Skoda débute sa carrière en tant qu'ingénieur dans une usine de machines, à Plzen, sa ville natale. Ambitieux, il rachète l'entreprise trois ans plus tard et la dirige jusqu'à sa mort, qui survient en 1900. Pendant la période de la première guerre mondiale, l'usine se concentre sur la production de produits militaires. Elle produit également à cette époque des moteurs d'avion et des locomotives.

C'est en 1919 que sortent les premiers véhicules Skoda. L'entreprise produit alors principalement des camions. En 1924, l'entreprise achète la licence du modèle Torpédo H6B, produit par le constructeur français Hispano-Suiza. L'année suivante, l'entreprise rachète l'entreprise Laurin & Klement, à l'époque l'un des plus grands constructeurs d'automobiles. Skoda installe par la suite son siège social dans la ville de Mlada Boleslav, ville où se situe justement l'usine Laurin & Klement, qu'elle a rachetée. Grâce à cette acquisition, Skoda devient vite l'un des acteurs majeurs de l'industrie automobile en Tchèquoslovaquie. L'entreprise produit à cette époque quelques modèles de véhicules, notamment les modèles Rapid et Favorit.

La seconde guerre mondiale est un coup dur pour l'entreprise, qui se voit dans l'obligation de travailler pour l'occupant allemand. Skoda fabrique alors du matériel militaire et des voitures destinés aux Allemands. En 1945, l'usine est détruite par les Allemands, causant un tord considérable à l'entreprise. Peu de temps après la fin de la guerre, l'entreprise est nationalisée par le gouvernement communiste alors en place. De ce fait, elle perd son autonomie et se voit contrainte de produire, à partir de 1946, des modèles décidés en accord avec l'Etat.

Les premiers succès

Lorsque la production se remet en route, l'usine ne propose que ses anciens modèles. Quelques mois plus tard pourtant, l'entreprise sort un nouveau modèle, la Skoda 1101, dessinée sur le modèle de la Popular 1101, produite entre 1940 et 1944. En reprenant un modèle déjà existant, l'entreprise limite les frais de production. La Skoda 1101 présente néanmoins quelques nouveautés par rapport au modèle d'origine : la partie avant de la carrosserie est redessinée pour adopter un aspect plus moderne et la puissance du moteur passe de 30 chevaux à 32 chevaux.

En 1948, une version retravaillée de la Skoda 1101, la Skoda 1102, est présentée au Salon de Paris. Le véhicule présente quelques particularités intéressantes, notamment un nouveau tableau de bord qui fait sensation et un volant à deux branches. Les modèles 1101 et 1102 sont des succès, avec au total près de 67 000 modèles produits.

Parallèlement, Skoda continue sa production de camions. En 1952, Skoda sort la berline 1200, puis en 1955, la berline 1202, dont la puissance du moteur atteint alors 45 chevaux. La même année, l'entreprise sort un modèle plus abordable, destiné aux classes moyennes, la Skoda 440, qui présente 4 cylindres et dont la puissance du moteur atteint 40 chevaux. Le modèle, que peu de personnes en Tchécoslovaquie peuvent toutefois s'offrir, est produit jusqu'en 1959.

Le dynamisme des années 1960 et 1970 : la confirmation du succès

Le modèle Octavia, sorti en 1959, est remanié à plusieurs reprises, jusqu'en 1964, année de la cessation de sa production. Ce modèle rencontre un grand succès, notamment à l'exportation.

C'est toutefois avec le modèle Skoda 1000 MB que l'entreprise entre vraiment dans la modernité. Ainsi, ce modèle est le premier a être produit dans la toute nouvelle usine Skoda, ouverte avec le soutien d'une centaine de fournisseurs étrangers, notamment le français Renault. Ce modèle quatre portes, produit de 1964 à 1969, est caractérisé notamment par sa légèreté et par l'emplacement arrière de son moteur. Entre 1964 et 1969, le modèle est amélioré et renouvelé. Ainsi, en 1968, la Skoda 1000 MB présente une puissance moteur de 48 chevaux.

Les années difficiles

La fin des années 1960 et ses avancées techniques démontrent à Skoda que ses véhicules ne sont plus assez modernes. L'entreprise cherche alors à modifier l'emplacement du moteur de ses véhicules afin de le placer à l'avant. Pour moderniser complètement sa ligne, l'entreprise a besoin d'un certain budget, que le gouvernement communiste ne lui accorde pas. Skoda ne peut donc que travailler sur des techniques qu'elle maitrise déjà et adopte un certain retard sur les techniques utilisées dans l'automobile, à l'étranger.

Entre 1976 et 1990, l'entreprise fabrique ainsi la gamme Skoda 742. Le modèle, se voulant moderne, est néanmoins rattrapé par le peu d'innovations qu'il propose, notamment en ce qui concerne son moteur arrière. En 1982, l'entreprise obtient de l'Etat le budget pour financer ses recherches en matière de nouvelles technologie. De 1988 à 1995, l'entreprise produit l'un de ses modèles phares, la Skoda Favorit. Avec sa traction avant et son moteur transversal, la Favorit marque une nouvelle ère pour la marque, qui se veut résolument moderne. Le modèle est un succès et s'exporte relativement bien.

L'ère Volkswagen

En 1990, la démocratie s'installe dans le pays et les entreprises sont privatisées. Deux grands noms apparaissent alors pour la reprise de Skoda : Renault et Volkswagen. C'est Volkswagen qui reprend finalement l'entreprise en 1991. En 1994, la marque sort sa première voiture réalisée sous l'égide de Volkswagen : le modèle Felicia. En 1996, le modèle Skoda Octavia est commercialisé. Dessinée sur le modèle de la Golf de Volkswagen, la Skoda Octavia est produite jusqu'en 2004. Grâce à Volkswagen, Skoda retrouve un dynamisme et une créativité, qui lui ont fait cruellement défaut au cours des vingt années précédentes.

La fin des années 1990 et l'entrée dans les années 2000 marquent un tournant pour Skoda. En 1999, l'entreprise lance la production de son modèle Fabia, dans un premier temps en version berline 5 portes. Grand succès à l'exportation, notamment en France, le modèle est redessiné en 2007, pour laisser place à un nouveau modèle : la Fabia 2.


La Fabia est la Clio de Skoda. Elle se vend plutôt bien mais subit les foudres d'un marché saturé
par la concurrence ...


Cette Octavia est le modèle le plus important avec la Fabia. Elle est à la fois économie et pratique
grâce notamment à son hayon. Les Skoda Yeti et Roomster ayant plus de mal à se vendre.

En 2002, Skoda commercialise la Superb, modèle haut de gamme et se positionne ainsi sur un marché différent, celui des véhicules haut de gamme. En 2008, Skoda présente la nouvelle version de son modèle : la Skoda Super II. De manière générale la marque Skoda offre un rapport qualité / prix parmi les meilleurs du moment. On approche beaucoup de la qualité Volkswagen sans en payer le prix.


La Superb 2 ci dessus s'avère peu chère pour les prestations qu'elle offre.
En break son coffre est tout simplement l'un des meilleurs.


Le 1er mars 2011, l'entreprise dévoile son nouveau logo, au design modernisé.







Tous les commentaires et réactions




Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



La voiture autonome

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2019. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)