Dossiers-Conseils > Histoire des marques auto > Histoire Mazda 20/06/2012

Mazda : un exemple de persévérance dans l'innovation automobile

Mazda, aujourd'hui, rime avec originalité, performance et nouvelles technologies. Il est intéressant d'apprendre, qu'au départ, le constructeur automobile japonais n'avait rien à voir avec le domaine automobile.

C'est en 1931, sous le nom de Toyo Kogyo Co. Ltd, que cette compagnie existant depuis 1927 et qui se spécialisait dans la fabrication de machines-outils, concevra sa première voiture : la Mazda-Go. Tout au long de la Deuxième Guerre mondiale, elle produira aussi des armes pour les soldats japonais; en particulier, les fusils de la série Type 99.

Il faudra attendre 1981 pour que la société prenne officiellement le nom de Mazda Inc, en Amérique du Nord, de Mazda Motors, en Europe, et finalement adopte la dénomination actuelle de Mazda Motor Corporation pour l'ensemble de ses activités. Son nom lui vient de la prononciation japonaise du nom de son fondateur, Matsuda Jujiro, doublé d'une référence à une divinité de la Perse antique, Ahura Mazdâ, qui incarnait la lumière.

Ce n'est qu'en 1997 qu'on pourra voir apparaître le fameux logo Mazda sur ses voitures. Quant aux slogans « Vroum-Vroum » et « Zoom-Zoom », ils ne sont diffusés dans les médias du monde que depuis 2002. On se rappellera que dans les années '90, la compagnie japonaise utilisait les slogans « Emporte-moi » et « Je me sens bien ».

Un recul avant la lancée

Dans la même période, de sérieux problèmes financiers la décideront à ouvrir son capital au groupe américain Ford. Malheureusement, en proie à des difficultés financières à son tour,en 2008, Ford se désengagera progressivement de Mazda pour ne maintenir qu'une mince participation de 3,5%, depuis 2010.

Par ailleurs, dès 1985, l'entreprise japonaise arrivera à produire 10 millions d'automobiles et, un an plus tard, 1,5 million de cette production sera pourvu d'un moteur rotatif. L'année suivante, Mazda sortait de ses ateliers 20 millions de voitures.

La fameuse Mazda MX-5 fut lancée officiellement, en 1989, à l'occasion du Salon de l'automobile de Chicago. Il s'agit aujourd'hui du « roadster » le plus vendu au monde. Autre événement d'envergure : la voiture sport Mazda 787B, conduite par les pilotes Wolker Weidler, Johnny Herbert et Bertrand Gachot, a remporté, en 1991, les célèbres 24 heures du Mans; pour la première fois un constructeur japonais se classait en tête de liste de cette fameuse course, et avec un véhicule à moteur rotatif (type moteur Wankel) de surcroît.

Les modèles phares de Mazda

Après avoir connu un succès inégalé avec sa 787B, la compagnie lancera une première version de la RX-8 en 2003. Son moteur, le Renesis, est élu « Moteur de l'Année » pour deux années consécutives, 2003 et 2004. L'année suivante, Mazda lancera une nouvelle version de la légendaire MX-5 puis un véhicule utilitaire, le MAV (Activity Vehicle Multi) comportant deux portes coulissantes et pouvant loger 7 personnes dans un confort optimal. En 2007, la compagnie japonaise procédera au lancement officiel de sa Sport Crossover CX-7 et de la Mazda 2, de plus petit format. Peu après, la Mazda 6 (deuxième génération lancée en 2008) se verra décerner le titre de « Meilleure voiture familiale » et de « Meilleure Station Wagon » par WhatCar, en 2010. Suivra une nouvelle Mazda 3 et, deux ans plus tard, un véhicule compact, le SUV CV5, considéré par la critique comme la première voiture en Europe à bénéficier de la technologie Mazda SkyActive*.

Cette année, le CX-5, avec les Mazda2, Mazda3 et Mazda6 demeurent encore les modèles phares de la compagnie. Les voitures sportives comme la Miata, la RX-8 et la Mazdaspeed Axela ou Mazda 2MPS continuent d'être aussi appréciées d'une clientèle adepte de sensations fortes.


Sortie en 2006 cette Mazda 2 joue la carte de l'agilité et de la simplicité pour alléger l'auto.




Première version de la Mazda 3 elle a réussi à se vendre un peu entre les 307, C4 et Golf. Sa carrière s'étant déroulée entre 2003 et 2009.




Malgré des atouts indéniables comme sa bonne habitabilité et son comportement routier exemplaire il faut reconnaître qu'on en voit rarement dans nos rues ... Les ventes n'ont pas été à la hauteur.



Cette Mazda 6 est arrivée peu de temps avant la Mazda 3. (merci à Mama4 en bas de page pour la correction). Une auto qui a aussi eu du mal à se vendre chez nous pour des questions de réseau trop limité pour le SAV. Il faudrait plus de concessions Mazda pour rassurer les gens.


Cette deuxième version de la Mazda 6 a eu le même sort que la Mazda 3 II. Les ventes ont été inférieures à la première génération pour des raisons de concurrence très développée et un manque au niveeau de l'implémentation des concessions Mazda.


Depuis 2005 ce Mazda 5 n'a rien pu vraiment faire face aux stars du marché.


En 2006 arrive la CX-7 qui ne se vendra presque pas chez nous, la voir est aussi rare qu'une Ferrari ...


La ligne de la Mazda 5 a beau être retravaillée les ventes ne suivent pas en France.


Voici le petit roadster légendaire de Mazda MX5, à la fois performant et peu cher à l'achat il fut vecteur d'image pour la marque avec de nombreuses apparitions dans les jeux video tel que par exemple Gran turismo 1 sur PS1. Il est apparu en 1989 pour finir sa carrière en 1998.


En 1998 sort cette nouvelle MX5 qui abandonne les feux avant encastrables pour des feux classiques et cela pour des raion de sécurité (renverser un piéton phares ouverts donnait lieu à une certaine "boucherie" et les autres constructeurs faisant appel à ce système ont aussi du l'abandonner)




Dernière version de la MX5, très réussie esthétiquement elle essaie toujours de contenir ses prix. Notons que pour toutes les versions il s'agit de propulsions pour conserver le plaisir de conduite.


Mazda dans le coeur des amateurs de sportivité c'est avant tout les RX7 et RX8. Voici donc la RX7 cru 1986.


C'est cette version de 1991 qui a le plus marqué les esprits grâce notamment à ses nombreuses apparitions dans les jeux vidéo. Elle a été proposée avec des moteurs allant jusqu'à 350 ch !


La dernière version sortie en 2003 jusqu'en 2012 change de nom pour passer à RX8. Son moteur rotatif fait parler de lui pour son originalité. Une voiture avant tout pour se faire plaisir qui bénéficie d'une originalité indéniable vu le faible nombre de RX8 que l'on peut croiser. Disponible pour moins de 20 000 euros en occasion elle constitue un choix judicieux pour l'amateur de mécanique nerveuse.


Implication dans la Formule 1

Depuis 1968, sous l'appellation « Mazdaspeed », une infrastructure de la compagnie fournit des pièces automobiles pour les voitures de course de type Formule 1 et aussi pour les voitures de tuning. La quasi-totalité des moteurs de Mazdaspeed utilisent la technologie Wankel, qui s'inspire de la performance réalisée par le moteur de la 787B aux 24 heures du Mans.

Les partenaires de Mazda

En plus de sa collaboration avec Ford, qui s'est prolongée durant de longues années (1981-2004), la compagnie japonaise a signé un accord avec son compatriote Toyota (2010) pour lui apporter son expertise en matière de voitures hybrides. En mai dernier, une autre entente était conclue, cette fois-ci avec Fiat, pour la production de modèles « roadsters » dans la veine de la Mazda MX-5.

Tournée vers l'avenir, Mazda Motor Corporation organisait - en mars dernier - avec le géant informatique Microsoft, un événement médiatique à l'occasion du lancement officiel de la Crossover CX-5. Des supports de Microsoft tels que le Surface 2, le Kinect ainsi que les tablettes numériques furent utilisés pour faire de l'occasion un réel succès.

La préservation de l'environnement

La charte « Mazda pour l'environnement global » fut signée en 1992. Deux ans plus tard, Mazda Motor corporation devenait le premier constructeur automobile japonais à obtenir la certification ISO 9002 et, en 1994, la compagnie se dépassait en passant à la norme ISO 9001, le plus haut standard à atteindre en matière de préservation de l'environnement.

Le Musée Mazda

Pour fêter son 90e anniversaire d'existence, Mazda a ouvert à Hiroshima un musée-usine qui constitue un véritable hommage au passé, au présent et à l'avenir des véhicules de Mazda. Divisé en six zones, on peut y admirer les plus anciens modèles ainsi que les tout récents « concepts-cars » (Taiki, Furai, MX5 Superlight, RX-01, RX-02, RX-03, RX-04, RX-500 et Shinari) davantage connus au Japon. La visite organisée et gratuite permet également de suivre les lignes de montage dès les premières opérations jusqu'à la finition des voitures. Le Musée Mazda possède maintenant un site où les internautes peuvent effectuer une visite virtuelle du lieu.

Depuis 2006, Mazda est également devenue propriétaire de Mine, un circuit automobile où elle peut désormais tester ses véhicules.

*Skyactive: cette technologie, développée en partenariat avec Ford, a été mise au point par Mazda pour réduire la consommation énergétique de ses moteurs. Elle est de plus en plus appliquée dans l'industrie automobile.







Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par mama4 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2018-05-27 19:53:53)

comme dit précédemment, la Mazda 6 date de 2002 et la Mazda 3 de 2003. et vous avez écrit ''cette Mazda 6 est arrivée peu de temps après la Mazda 3''.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-05-28 10:12:06) : C'est fait cher Mama4 ! Merci à vous.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 5 commentaires :


Par mama4 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2017-12-25 18:00:02)


Désolé en écrivant ''il fait se renseigner'' j'ai voulu dire ''il faut se renseigner''.



(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par mama4 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2017-12-25 17:58:41)


''La Mazda 6 est arrivée peu de temps après la Mazda 3''
La Mazda 6 est sortie en 2002, et la Mazda 3 en 2003, il fait se renseigner.



(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Snauth (Date : 2017-05-24 23:08:27)


Bonsoir! Un petit erreur cru 1986 c'est la RX7 ;)


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-05-25 08:17:44) : C'est fait, merci à vous. De toute manière l'article méritera d'être mis à jour dans sa globalité.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par vdh (Date : 2013-02-24 16:32:11)


Peu d'info sur la MAZDA 5 que j'apprécie pourtant beaucoup pour son espace, ses portes latérales coulissantes si pratiques avec des enfants (mais aussi pour des personnes plus âgées qui n'ont pas besoin de se contorsionner pour s'asseoir) . Une gamme moyenne avec tout d'une grande, des départs en vacances en famille sans les bagages qui débordent sur le pare brise arrière, des rangements bien présents, des réglages de sièges bien étudiés et agréables même pour une petite sieste à l'arrière, une position 7 places facile et rapide à installer, ...
Tout d'un grand monospace sans le prix de l'assurance qui va avec !

Mais la motorisation suit aussi, une conduite agréable et fluide, une bonne tenue de route, des équipements performants.
Seul bémol : la consommation qui malgré toutes les précautions au niveau de la conduite, en trajets courts ou long, ne descend pas en dessous des 7.3 litres au 100.



(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Trouvez-vous la presse automobile honnête

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2019. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)