Histoire des marques

- Citroën
- Peugeot
- Renault
- Audi
- Volkswagen
- BMW

 
Les sagas de l'auto

- BMW Série 3
- 205 - 208
- Scenic
- Golf
- Clio
- Megane

Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques



Dossiers-Conseils > Histoire des marques auto > Histoire Audi 20/06/2012

De Mercedes à BMW en passant par Volkswagen, l'industrie allemande compte de nombreux constructeurs à qui le monde de l'automobile doit beaucoup. Et, malgré le temps qui passe et une concurrence accrue, ceux-ci continuent d'avoir "pignon sur rue" de nos jours auprès des automobilistes européens et dans le monde entier. Dans cette liste, il convient toutefois d'ajouter un vénérable constructeur centenaire au nom bien connu : Audi. L'entreprise fondée par le visionnaire August Horch en 1909 jouit encore à notre époque d'une réputation de prestige. Une image de marque jamais écornée qui fait d'Audi un représentant incontournable et apprécié sur le marché automobile.


Audi TypA

Un miracle pour une renaissance

Audi, c'est avant tout l'histoire d'une résurrection. En effet, après avoir prospéré lors de la première partie du XXe siècle, le constructeur connaît un véritable coup d'arrêt avec le second conflit mondial. Mise à contribution pour contribuer à l'effort de guerre par l'Allemagne nazie, l'usine historique d'Ingolstadt est la cible des bombardements alliés. Destruction puis dissolution à l'issue des combats, Audi est dans l'après-guerre qu'un lointain souvenir pour les automobilistes allemands. Ironie de l'histoire, le renouveau d'Audi va être lié à... Volkswagen.
Réchappé miraculeusement des années noires de l'Allemagne malgré ses liens étroits avec les nazis, l'entreprise fondée par Ferdinand Porsche décide de racheter l'usine d'Ingolstadt et de ressusciter Audi. Grand seigneur, la firme Porsche concède à Audi le retour de son célèbre logo : les quatre anneaux entremêlés symbolisant l'Auto Union. L'histoire d'Audi peut reprendre sa marche. Une marche qui s'annonce triomphale...



Vu sur univers-mercedes.com
Avant de s'appeler Audi la marque se nomait Auto Union qui regroupait 4 marques, d'où les 4 anneaux.
Voici l'extrait d'un journal d'époque, cette "Auto Union" se trouvait alors à 10 650 francs ce qui n'était pas rien.

Et la Quattro arriva...

Dès lors, Audi va se trouver à la pointe dans le domaine de l'innovation technologique mais aussi créer un design inimitable et reconnaissable parmi tous. Le premier digne représentant est sans conteste le mythique coupé Quattro présenté au Salon de Genève en 1980. Reconnu pour sa transmission intégrale, la première du genre de la marque proposée en série, le coupé sportif restera la carte de visite de l'entreprise pendant un peu plus de dix ans. Avec ses lignes proches de la voiture de course, la Quattro est la pierre angulaire de toutes les collections qui suivront au cours des années 80 ainsi que dans la première partie des années 90. La référence absolue.
La reconnaissance dont bénéficie aujourd'hui Audi doit beaucoup à une personne : Ferdinand Piëch. Le petit-fils de Ferdinand Porsche saura imprimer sa marque de fabrique à l'entreprise en la positionnant sur un segment bien particulier, cher à l'industrie automobile allemande, celui des modèles "premium" aussi sportifs qu'élégants. Mercedes et BMW allaient désormais devoir faire avec ce nouveau concurrent qui, tout en misant sur le luxe et l'avant-garde, sait attirer un public bien plus large.

Système Quattro et le Rallye

Le système quattro (4 roues motrices permanentes) a permis à Audi de gagner des titres de champion du monde en rallye prouvant ainsi l'efficacité de sa technologie. Cependant ,les rallyes étant interdit à ces 4 roues motrices en 1980 la marque a du négocier avec la FIA pour réintroduire cette catégorie.

Le groupe VW

Audi appartient donc au Groupe Volkswagen depuis 1969, les pièces utilisées dans la fabrication des deux marques sont souvent paratagées. Si vous avez une Audi ou une Volkswagen il suffit de lever le capot pour voir nombre d'éléments arborer les deux logos côte à côte.

Onéreuse mais populaire !

A l'image de... Porsche (qui fait partie du même groupe puisque Volkswagen détient Porsche à 49.9%), Audi a su créer une identité visuelle propre à l'ensemble de ses modèles. Citadines, compactes ou familiales, toutes partagent la même carrosserie musculeuse remise au goût du jour selon les époques et un moteur surpuissant qui fait le bonheur des nombreux adeptes de la marque. L'indispensable standing vient compléter cette recette éprouvée au fil des ans. Sans oublier, bien évidemment, la fiabilité et la robustesse prêtées -non sans raison- à la technologie germanique. Tout cela combiné donnera vie à des modèles onéreux mais populaires comme l'Audi 80, l'Audi 100 ou plus récemment les Audi A4, A6 et A8 complétée par les A3, A5.
Pour autant, Audi n'a jamais manqué de faire quelques écarts (sans pour autant "sortir des clous") pour offrir quelques modèles plus audacieux. A l'heure actuelle, la futuriste R8 Spyder et ses 300 km/h de vitesse de pointe fait figure de fantasme pour le grand public. Bien que plus abordable, l'Audi TT au design ravageur a également l'image d'une petite "bombe" dégoupillée sur la route. Bien que moins sportive mais toute aussi emblématique, la superbe berline A7 Sportback symbolise pour sa part parfaitement le goût pour le luxe et le confort d'Audi. Enfin, cédant à une mode conjoncturelle, Audi n'est pas absent sur le segment des SUV. Les séries Q3, Q5 et Q7 viennent compléter cette riche gamme.


L'A3 première génération fut la première compacte premium du marché en 1996. La Golf 3 n'atteignait
pas encore ce niveau de finition et il fut attendre 1998 et la sortie de la Golf 4 pour pouvoir prétendre
au statut de premium.

Voici l'A3 deuxième génération qui eu une grande carrière (près de 10 ans et 2 restylages !). L'esthétique évolut peu,
une habitude typique de la marque. BMW propose alors une Série 3 compacte pas très séduisante qui fut alors
remplacée par la Série 1 qui fit hélas moins bien niveau finition.


Toute dernière A3 ici au salon de Genève 2012. Si l'arrière évolue de manière significative l'avant peut
quant à lui se confondre avec la deuxième génération. L'intérieur est désormais plus épuré que jamais
avec une qualité de finition au top.



Malgré les temps difficiles traversés par le secteur automobile, Audi continue d'accumuler les succès commerciaux en Allemagne mais pas seulement puisque les ventes s'avèrent en constantes progressions partout dans le monde dans le même temps. La dernière A1 Sportback est l'illustration même de cette période faste. De fait, on ne s'étonnera pas que la marque ait du mal à combler la demande du marché chinois. Cette réussite commerciale et technologique s'explique avant tout par la fidélité à un certain nombre de principes et des fondamentaux bien ancrés dans la philosophie d'Audi. Alors que la plupart des constructeurs confrontés à la crise multiplient les modèles pour séduire le public et se lancent dans des collaboration aussi hasardeuses qu'incertaines, Audi n'a cessé de tailler sa route en suivant les grandes lignes qui ont toujours fait son succès : la puissance alliée à une certaine idée du luxe. Pour finir nous préciserons qu'Audi est la marque premium qui a le plus progressé ces 15 dernières années pour rejoindre le cercle très fermé des BMW/Mercedes.


L'A1 partage son châssis avec la Polo 5. Elle permet à Audi de venir chatouiller les Mini et se placer en
très bonne place sur le petit marché des citadines haut de gamme. Le style plaiut beaucoup alors
pourquoi ne pas le dériver à toutes les sauces pour multiplier les ventes. Surtout que le marché des
citadines est beaucoup plus ouvert que les autres segments.


L'Audi TT inaugura un nouveau un nouveau type de véhicule, un mini coupé très statutaire et performant.
Chez les concurrents seules les Z3 et SLK pouvait la concurrencer mais il s'agissait alors plutôt de roadsters,
et puis aussi proposait quand même quelque chose de plus sérieux côté finition. La TT proposait en
plus 4 roues motrices.


Deuxième génération de TT, elle s'avère encore plus crédible grâce à sa prise de volume et une ligne
plus convaincante et donc surtout plus imposante. L'ancienne pourrait même sembler être d'une catégorie
inférieure si on la compare à cette dernière. La RCZ tente d'être une concurrente et elle se défend pas mal
niveau comportement, cependant, pour la finition et la noblesse des mécanique il s'agit de deux mondes
diférrents.


Sortie en 1994 de l'Audi A4 qui succède à l'Audi 80. Elle démarre alors une série pleine de succès.
Elle doit cependant faire face à l'exceptionnelle BMW Série 3 E36 ... Côté finition l'Audi fait aussi bien voire
même un peu mieux.


Deuxième génération de l'A4 réputée pour ses suspensions un peu trop rigides. Elle fait évuler peu le style
mais le sentiment de qualité fait ici un bon en avant. Cette A4 bénéficie de matériaux et d'une qualité générale
excellente. Encore une fois une certaine BMW Série 3 E46 vient proposer une concurrente de poids qui
techniquement surpasse l'A4 malgré son quattro disponible. En effet avec ses moteurs d'exception et
sa propulsion, BMW propose un agrément de conduite supérieur.


Version restylée de la deuxième génération, elle adopte la fameuse calandre "Single Frame" qui arbore
depuis tout les modèles actuels tout en faisant évoluer sa forme petit à petit.


Dernière génération de l'A4 avant son restylage. Une très grosse réussite mais certains éléments
qui sont pénalisés d'une baisse de qualité par rapport à l'ancienne. Cela ne se ressent pas dans
la finition de l'habitacle heureusement.


La version restylée de la troisième génération ici en version AllRoad d'où un bouclier différent et
des protections aux passages de roue supplémentaires.


A6 première génération, Audi sort petit à petit de son design pas terrible des années 80.


Deuxième génération de l'A6, cette fois Audi sort ses griffes et n'a plus peur des Mercedes et BMW.
Cette berline annonce le nouveau style Audi qui fera chavirer les coeurs.


Troisième A6, elle devient ici encore plus imposante en terme de gabarit, elle n'a pas de mal à
concurrencer la Série 5 de BMW qui à ce moment là propose une finition bien inférieure.


Toute dernière A6 qui instaure un nouveau style au niveau des feux avant. Cela se voit moins sur cette
photo puisque l'A6 présentée n'a pas l'option feux led.


Première A8 (1994-2002), elle fut un succès car bien plus Jolie que la Classe S de cette époque et
tout aussi exclusive.


Cette deusième mouture de l'A8 manqua un peu de caractère ...



Voici la dernière des A8, vous pouvez constater qu'il s'agit d'un 2 litres hybride, une cylindrée
qu'on voit rarement sur ce type de limousine, les temps changent ...


Le petit dernier des Q (pour quattro) le Q3 est en quelque sorte une A3 crossover.


Le Q5 fut la première alternative au géant Q7 qui perd en vitesse à cause des malus écologiques et
son image un peu trop ostentatoire.


Avant tout fait pour le marché américain, ce Q7 a tout de même trouvé son public en France contrairement
aux Mercedes GL et Mercedes Class R par exemple.


L'audi A5 est un peu comme la version coupé A4, un peu comme la BMW Série 4 sera le coupé de la
Série 3. Elle reste en dessous d'une Classe E coupé mais au dessus d'une Classe C coupé
qui se fait d'ailleurs rare dans nos rues ...


Voici la R8 qui reste avant tout un véhicule "image". Ca marche plutôt bien quant on voit la réaction des
gens à sa vue. Hélas la présentation intérieure, qui est certes de bonne qualité, n'est pas vraiment
bien inspirée.

Tous les commentaires et réactions

Dernier commentaire posté

Par (Date : 2014-08-05 22:48:16)

rien a dire respect


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Aucun commentaire n'a encore été écrit, soyez le premier : rendez-vous en bas de page.


Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Mail* :

Commentaire sur cet article :



* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Histoire des marques auto

 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)