Dossiers-Conseils > Ethanol > Converion d'un moteur à l'éthanol : perte de la garantie ? 13/11/2018

Installation d'un boîtier éthanol et garantie constructeur et légale

Installer un boîtier pour convertir son moteur essence à l'éthanol est plutôt aisé à faire faire par un professionnel, mais cela a-t-il une incidence sur la garantie de ma voiture vis à vis du constructeur ?


Comme vous vous en doutez, les constructeurs n'aiment pas qu'on touche à ce qu'ils ont conçu et c'est normal. Si vous mettiez au point des mécaniques et que vous deviez les garantir, vous verriez aussi d'un mauvais oeil qu'on vienne tripoter les réglages de ces dernières, avec le risque qu'elles fonctionnent moins bien et qu'elles tombent en panne (il serait alors injuste que vous deviez prendre en charge les soucis provoqués par la modification du moteur). Bref, on peut donc largement les comprendre !

Sachez d'ailleurs qu'il suffit juste de mettre de l'éthanol dans votre réservoir pour perdre la garantie. En effet, la notice d'utilisation d'une auto vous impose un carburant (comme avec n'importe quel objet, vous devez l'utiliser pour ce qu'il a été conçu), et si vous ne le respectez pas il est logique de perdre la garantie. Car dans le cas contraire, si je mets du sucre dans mon réservoir (à ne jamais faire évidemment), je pourrai alors prétendre à me faire changer gratuitement le moteur par le constructeur puisque ce dernier va vite rendre l'âme (ce serait donc un bon moyen de se faire payer un moteur neuf).

Pose d'un boîtier


Si il est désormais légal de faire poser un boîtier pour l'éthanol, sachez que cela fait tout de même perdre la garantie constructeur et légale ... Cette dernière est toutefois prise en charge par le fabricant du boîtier (texte de loi qui l'impose depuis début 2018), mais je pense personnellement que cette garantie est bien moins intéressante. Il est en effet plus rassurant que ce soit le constructeur de l'auto qui garde cette responsabilité, car il ne risque pas de faire faillite et il paraît certain qu'un marque comme Renault prendre mieux en charge un souci qu'un petit fabricant de boîtiers ...

Reprogrammation


Ici on perd aussi les garanties légales et contractuelles ... Et il n'y même pas de fabricant qui prend le relais au niveau garantie comme c'est le cas avec un boîtier.

Quelles "parties de l'auto" ne sont plus garanties ?

En ce qui concernent les boîtiers (et non pas la reprogrammation, là on perd tout), on perd la garantie des pièces qui sont liées au carburant, c'est à dire en gros 70% de la valeur de l'auto et des pièces qui peuvent poser problème. Car le carburant est lié au moteur dans sa globalité, l'élément central et potentiellement le plus problématique d'une auto :

  • Circuit de carburant (pompe de gavage, pompe à injection, rampe d'accumulation de pression, injecteurs, joints etc.)
  • Chambres de combustion (cylindres, pistons, segments, soupapes, culasse etc.)
  • Echappement car l'injection (post-injection pour FAP ou encore pour les "effets d'explosion" des voitures sportives à la décélération) peut avoir des effets dans ce dernier (catalyseur, FAP, pot de détente etc.)

Garantie légale et contractuelle ?

Quand on perd l'une on perd généralement les deux, mais voyons la différence pour les moins connaisseurs. La première, la contractuelle (généralement 2 ans, sauf chez les Coréens qui sont à 5 et 7 ans !), est un contrat passé entre vous et la marque, c'est à dire que la marque prendra en charge toute avarie précoce (celles qui sont précisées dans le contrat) tant que vous n'en n'êtes pas responsable. Mais si le constructeur a des obligations (de prendre en charge) vous aussi vous en avez ! Vous devez utiliser le véhicule en fonction de ce en quoi il a été conçu. Ce qui veut dire que si vous voulez aller naviguer dans la mer avec votre auto, les dégâts ne seront évidemment pas pris en charge. Et c'est pareil avec le carburant, si vous ne mettez pas celui qui vous a été imposé alors vous ne respectez pas votre part du contrat. Vous déduirez donc aussi que mettre un boîtier ou reprogrammer votre auto revient au même et casse la garantie contractuelle.

La garantie légale n'est pas un contrat, c'est la loi qui impose aux constructeurs de prendre en charge toute avarie précoce dans les 5 ans après l'achat (car il y a désormais une prescription de 5 ans, contre 10 avant 2013, les consommateurs perdent du terrain). C'est pour ma part une garantie qui est encore plus importante que celle citée précédemment.

Bilan

Pour êtres serein, le seul moyen reste encore d'acheter un véhicule badgé d'origine Flexfuel, dans ce cas vous gardez toutes les garanties. Toutes les autres solutions impliquent une perte au niveau de vos droits, que ce soit contractuels (garantie constructeur) que légaux (article 1641 du code civil lié aux vices cachés).

Tous les commentaires et réactions




Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Achèteriez-vous une électrique

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)