Electrique > Le stress de l'électrique au quotidien 20/02/2021

Les lacunes de l'électrique à l'usage


Quelles difficultés peut induire la voiture électrique au quotidien ? De plus en plus en vogue, cette nouvelle technologie reste encore assez nébuleuse pour les conducteurs habitués de tout temps aux thermiques. Et cette peur de l'inconnu peut mener à de nombreuses interrogations, notamment le fait de ne découvrir tous les inconvénients que lorsque vous aurez acquis une voiture électrique, à savoir trop tard ... Voyons donc à quoi ressemble le quotidien en électrique, et notamment ici les aspects négatifs et stressants de cette "nouvelle" manière de propulser les voitures.
Nous allons lister ici les principaux aspects qui rendent plus difficile l'utilisation de ce type d'auto. Car si à la conduite la voiture électrique rend bien plus serein que le thermique, à l'emploi c'est totalement l'inverse.

A lire aussi :

Stationnement


Si garer sa voiture thermique pour une durée indéterminée n'est qu'une formalité, avec une voiture électrique c'est un peu plus compliqué ... Car contrairement à un réservoir de carburant, celui de la voiture électrique passe son temps à perdre de la charge, avec une moyenne qui peut atteindre 1% par jour (ce qui paraît anecdotique pour certains, mais qui en vrai peut être pénalisant quand le niveau de batterie est modeste. Car 1% par jour qui courent induisent rapidement des pertes signifiantes).
De la même manière qu'il faut planifier un long voyage, stationner son auto pour plusieurs semaines mérite plus d'attention, à savoir remplir un minimum sa batterie pour ne pas se retrouver avec une auto qui n'a plus que 20 km d'autonomie en la récupérant. Et si cela ne pose pas vraiment de problème si on est à 70% de charge, ce n'est plus la même chose à 15% ... Et donc si stationner une thermique qui est à sec ne pose aucun souci, vous serez anxieux de le faire avec une voiture électrique.
Ce premier point est le début de tout un tas de règles qui rendent l'utilisation de la voiture électrique plus contraignante que la thermique sur bien des aspects, ou plutôt il n'est plus toléré d'être aussi négligeant que par le passé concernant certains points.

L'obsession de la prise


Où que vous soyez, vous aurez tendance à vouloir brancher votre auto ... Bien entendu, quand vous serez à 80% de charge ce ne sera pas le cas. Mais comme généralement il reste bien moins après un trajet (dépend donc aussi de la capacité de votre batterie), on aura tendance à avoir constamment l'esprit orienté et tracassé par la recharge.
Exemple, vous arrivez pour le week-end chez des amis à 150 km, à votre arrivée la première chose que vous voudrez faire (avant même de leur dire bonjour !) sera de brancher le plus vite possible l'auto, car la charge lente implique beaucoup de temps de recharge (il faut donc s'y prendre le plus tôt possible). Bien entendu, cela vaut si vos amis ont une maison particulière, car dans le cas d'un appartement vous devrez aller trouver un chargeur public dans le coin, en espérant qu'il ne soit pas trop lent ...


Bref, rouler en électrique quand on fait des trajets un peu plus longs ou quand on a une faible batterie amène généralement un stress lié au ravitaillement, un stress qui est rendu possible par le fait que la recharge prend beaucoup de temps sur une prise standard. C'est alors une course contre la montre pour se brancher le plus tôt possible, ce qui rend donc souvent les arrivées sur les lieux de vacances un peu moins sereines et légères qu'avec une thermique.


Gérer / préserver sa (coûteuse) batterie


Utiliser un réservoir de voiture thermique est des plus simples, et qu'il soit vide ou plein ne pose absolument aucun souci. Avec la voiture électrique le réservoir, en plus de peser "une tonne", est du genre capricieux ... Trop rempli ou trop vide et il va se détériorer (la chimie dans les batteries se dégrade).
On se retrouve donc à devoir maintenir le niveau de charge entre 20 et 80% pour ne pas nuire à la batterie, que ce soit pour préserver la valeur de cet organe très coûteux mais aussi conserver une autonomie qui reste digne (il faudra aussi limiter les supercharges qui sont plus néfastes à la batterie en raison de la chauffe induite qui abîme les cellules : effet Joule).
Encore une fois, pas d'utilisation à la légère comme avec une thermique qu'on peut laisser réservoir vide ou même plein à ras bord.
Finissons enfin par préciser que ne pas pouvoir exploiter pleinement sa batterie a parfois tendance à agacer, surtout qu'avec les modestes autonomies dont on dispose ce besoin est d'autant plus criant.


Autonomie plutôt aléatoire ...


Le stress peut aussi venir du côté un peu aléatoire de l'autonomie des voitures électriques. Car contrairement à une thermique, les écarts de consommations entre les différents contextes peuvent être bien plus importants. Entre un roulage en ville au printemps à vide (12 kWh) et un autre trajet sur autoroute en hiver avec bagages et enfants (25 kWh facile ...), la consommation peut aller du simple au double (voire même un peu plus) ... Il peut donc être un peu difficile au début d'estimer avec précision l'autonomie qu'on a devant nous. Prévoir les arrêts recharges peut donc être un exercice un peu ardu.
Bien entendu, avec le temps et la connaissance grandissante de votre monture vous arriverez à bien mieux prévoir ce que peut vous offrir l'auto en terme de distance. Mais au début vous aurez de mauvaises surprises, et parfois ce sera la douche froide ! Vous êtes prévenus ...


Conduite sur autoroute frustrante


La conduite sur autoroute se révèle particulièrement gourmande sur la majorité des autos (Porsche se débrouille un peu mieux avec son réducteur à deux rapports et Tesla avec son moteur à réluctance), et vous devrez donc très souvent vous limiter à un petit 110 ou 120 km/h si vous voulez atteindre vos objectifs d'autonomie. Se retrouver à droite à une vitesse d'escargot et se faire doubler par toutes les autos peut amener un sentiment amer de régression. Les amateurs de conduite calée à 150 km/h (à savoir 145 réels, plutôt tolérés par les autorités) risquent d'essuyer quelques larmes à l'usage. Et je ne vous parle pas de la sensation quand on se met à couper le chauffage ou la climatisation pour gagner quelques kilomètres d'autonomie, on a l'impression de revenir 50 ans en arrière (et encore ...), sans compter que la buée apparaissant devient amène un grand danger (mauvaise visibilité à travers les vitrages). Car certains semblent confondre climatisation / chauffage et pulseur de soufflerie (qui lui ne consomme pas beaucoup), et ils ont donc tendance à tout couper bêtement.
Bref, ne laissez jamais la buée investir vos vitres, il ne vaut pas le coup d'amener un danger juste pour gratter quelques kilomètres (ou alors roulez fenêtres ouvertes !).

Longs trajets qui deviennent une aventure


Si circuler au long cours en Tesla ne pose pas vraiment de problème ni de stress (mis à part qu'on doit faire des détours pour rencontrer les superchargeurs, faisant perdre beaucoup de sa liberté au niveau de l'itinéraire. Les amoureux des aires de repos XXL seront souvent frustrés en Tesla) grâce à un réseau de superchargeurs fiables et dont on sait le bon fonctionnement à distance (via l'interface de la voiture), cela n'est plus du tout la même chose avec les autres autos tributaires des réseaux de distribution électriques tiers.


Et au delà de planifier son trajet (heure et lieu où s'arrêter en essayant de synchroniser avec les repas ...), rien ne garantit que tout se passera bien en raison de la fiabilité assez moyenne des points de recharges (en panne, arrêtés, bugs etc.), tout comme le fait qu'il n'y aura pas forcément la bonne prise pour votre auto (Chademo, CCS, Type 2 ...). Il faut donc prévoir une réserve d'électricité supplémentaire pour pallier à l'éventualité d'un point de charge inopérant, tout comme des adaptateurs pour être compatible (en Chademo ça peut parfois être un peu contraignant, le CCS se généralise a contrario). Le souci est qu'avec des batteries déjà un peu limites, devoir garder cette petite réserve supplémentaire devient carrément contraignant et limitant. Et si cela devrait bientôt disparaître, au moment où ces lignes ont été rédigées ça reste encore problématique.


N'oublions pas non plus qu'une batterie trop froide ou trop chaude pourra largement altérer la vitesse de recharge ... On aura par exemple des soucis de surchauffe sur une Leaf refroidie par air (batterie) ou encore une température trop basse pour exploiter pleinement la charge rapide sur une Tesla. Bien entendu, la puissance évolue aussi tout au long de la charge, pour se réduire au fur et à mesure. Il faut donc aussi prévoir de se recharger quand le niveau de batterie est le plus faible possible pour maximiser la vitesse ... Car au dessus de 50% de charge ça n'est pas très vif, voire même trop lent pour s'en satisfaire pleinement ...


Faire réparer


Même si la voiture électrique se révèle plus pérenne en terme de fiabilité, il n'empêche qu'elle peut tout de même tomber en panne ... Et ce n'est pas aussi rare qu'on voudrait le croire hélas. Si cela se produit en période de garantie pas de gros souci puisque ce sera pris en charge par la concession, mais quand il s'agit d'une voiture plus âgée dont la garantie est échue depuis un bail, il y a de quoi prendre peur pour plusieurs aspects. Le premier concerne le coût des réparations, car si une voiture électrique est plus simple et dotée de moins d'organes, les pannes sont généralement très coûteuses : moteur électrique, batterie ou électronique de puissance, tout cela coûte un bras !
A cela s'ajoute un réseau de mécaniciens qui est extrêmement faible à l'heure actuelle, peu de professionnels sont aptes et habilités à pouvoir réparer une voiture électrique. Vous serez donc tributaire de quelques enseignes qui n'hésiteront pas à facturer au prix fort les prestations (en raison de leur "monopole").

Achat en occasion


L'achat en occasion d'une voiture électrique est potentiellement plus stressant qu'avec une thermique. En effet, pas facile d'estimer la capacité de la batterie qu'on compte acquérir ... Si le vendeur ne l'a pas bien utilisée elle pourra alors avoir une capacité qui a largement fondu, et sur certaines autos qui ont plus de 5 ans on peut parfois se retrouver avec des batteries rincées qui n'ont plus grand chose à offrir (certaines Leaf 1 ne peuvent faire qu'à peine quelques kilomètres ...).

Une voiture chère = plus de stress


Le coût plus élevé des voitures électriques les rend indubitablement plus précieuses vis à vis de leur propriétaire.
Un peu comme rouler une Porsche est plus stressant que rouler une R19, c'est ici un peu la même chose. Avec des autos qui sont souvent à plus de 35 000 euros, vous aurez donc un peu plus d'appréhension lors des créneaux, avec de belles montées de stress en cas d'accrochage.

Compteur qui disjoncte ?

Si votre habitation est limitée en terme de délivrance électrique (et donc votre abonnement à EDF est modeste), il se pourrait que votre boîtier disjoncte si vous rechargez votre auto électrique tout en utilisant le four ou d'autres équipements énergivores. Et si le risque est modéré avec une seule voiture électrique et une puissance souscrite d'au minimum 6 kVA, cela ne sera plus la même chose si vous avez deux voitures ou même si vous avez une borne de recharge (wallbox) qui offre une puissance plus importante que les 2.3 kW qu'on sort d'une prise classique 220V.
Un minimum de 9 kVA est alors nécessaire pour pallier à tous les besoins, sinon il reste l'option d'effectuer une charge différée (la nuit peu de choses fonctionnent, et certains ont même un tarif préférentiel sur ces heures creuses).


Conclusion


Une chose est certaine, l'utilisation d'une voiture électrique ne permet pas la légèreté que l'on peut avoir avec une voiture thermique.
Ce qui paraissait bénin auparavant devient désormais une contrainte, et globalement les voitures électriques sont avant tout faites pour les personnes organisées et méticuleuses. Les autres devront donc s'acclimater, et ça pourra parfois être un peu abrupte ...
Autonomie restreinte, ravitaillements aléatoires, consommation qui peut exploser et gestion de la batterie, la voiture électrique implique bien plus son conducteur à l'utilisation.






Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Laureline (Date : 2021-04-26 14:28:28)

Bonjour,

Super article comme souvent argumenté, faisant réfléchir mais, par pitié:

Verbe pallier, et c'est un transitif direct.

Merci et bonne journée.

Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-04-26 17:29:26) : Laureline à bien indiqué deux HÉNAURMES fautes, d'usage et d'hortographe pour le verbe pallier*, c'est vrai. Pourtant l'Admin a fait un effort certain dans ce texte et il semble s'être relu (pour une fois 😊) car j'ai remarqué une nette diminution du nombre de petites fautes et "zapping" de mots.
    Effectivement on ne pal(l)ie pas à, au, aux, mais on pallie le, la, les, un....
    Palier c'est là qu'on rencontre son voisin de.
    Allez Émilien, encore un p'tit effort. 😎

    Cela me fait penser a l'éternel "un espèce" journellement et très systématiquement employé (souvent, très souvent même par nos élites, politiques, journalistes, présentateurs et tateuses de J.T., professeurs de tous bords, tous ayant bac+N), alors qu'espèce est féminin ; UNE espèce quelle que soit l'espèce.

    Bon, je te colle un 15 en Nortaugrave pour ce travail pour cette fois. 🙄😋
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-04-26 17:53:13) : Laureline va trouver cette réponse un peu piquante pour ses yeux.
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2021-04-26 22:37:57) : Eh oui Ray, et non pas ET oui! comme on peut le lire dans des textes, de même que: quelle que soit la faute.... et non pas QUELQUESOIT la faute, 2 erreurs que je revois souvent.
    UN espèce de est effectivement très courant dans le langage parlé.

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-04-27 11:43:26) : J'avoue que le "ET oui" a bien dû parfois m'échapper 😋... si l'on me colle une amende je paierai donc en "espèces" ! 😊😊🙃🙃
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-04-27 12:06:53) : Tue seurêt pas proffe de frencé dé foies Hondiste convaincu * ? 😳

    (*) ne seriez-vous point enseignant en notre belle langue cher ami intimement persuadé d'être dans le vrai à être véhiculé japonais ? 🙃😊

    Si tu vas lire mes ouvrages "élucubratifs" sur la toile tu vas certainement denicher quelques 'fôtes'...
    (Ray dit Kourgarou).
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-04-28 11:25:21) : Un très grand merci pour cette bienveillance, mieux vaut signaler les fautes que les laisser perdurer.

    @Ray : oui en effet je me relis un peu plus qu'avant, justement grâce aux nombreuses remarques négatives à ce sujet ;-)
    15/20 ça commence à être pas mal !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :

Par ToP GeaR (Date : 2021-02-16 11:03:20)


Bonjour, j'ai une questions
est ce que les recharges sont gratuites en france ?
Parce que j'ai vu dans un documentaire qu'à l'angleterre c'etait gratuit les recharges (le gouvernement prend un peu l'argent des salariés ).
merci pour votre réponse.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-02-16 11:40:32) : Ça dépend.

    En général il faut un abonnement, une carte de stationnement.
    Dans les parkings des centres commerciaux c'est gratuit normalement, il vous sera demandez éventuellement d'aller voir l'accueil pour avoir une carte.
    Dans les parkings souterrains elles sont gratuites mais le stationnement est payant.
    Dans certaines villes, c'est gratuit mais il arrive qu'elles soient comme par hasard hors services.
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-02-16 11:42:13) : Je ne peux pas vous donner de réponse, j'ai beau me relire, le site détecte dans ma réponse une anomalie.

    Au besoin, toutes les informations sont disponibles sur votre navigateur.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-02-16 14:50:23) : Je vous ai débloqué le message cher Divx.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous que les parisiens conduisent mieux que les provinciaux ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)