Débats et réflexions diverses > Malus à 50 000 euros: la fin du thermique ? 06/10/2020

Malus à 50 000 euros: la fin du thermique ?


Ca y est, nous y sommes ... Après avoir instauré un bonus écologique destiné à encourager l'achat de véhicule moins émetteurs de CO2, nous sommes arrivés quelques années après à un malus de 40 000 euros, et même 50 000 pour 2022 en ce qui concernent le haut du barème. Bien entendu, pas besoin d'acheter une Bugatti ou autre cheval cabré pour en être "gratifié", un bon V6 suffit désormais largement !

A lire : part des émissions de CO2 produite par les voitures

Des automobilistes pris en embuscade

Si certains voient la chose comme une embuscade bien préméditée, ce qui est bien le cas, la réalité est hélas bien plus sombre ...
En effet, pour la première fois je ne vais pas, à la surprise de certains, m'offusquer de cette pénalité aussi lourde (ou presque ...). Car en effet, "nous" sommes allés bien trop loin dans l'abus des énergies fossiles, instigué par nos ancêtres qui se contrefichent désormais des conséquences là où ils sont désormais (sous terre donc). Bien entendu, ce n'est qu'une toute petite fraction d'entre eux qui est responsable, les décisionnaires (à savoir l'élite même si le terme est finalement très peu pertinent).
Nous devons donc en assumer les conséquences, qui se présentent désormais à nous tous. On pourra cependant largement pester contre le fait que ce sont les automobilistes qui sont le plus pénalisées, et pas forcément les puissants groupes industriels qui sont bien plus choyés par les gouvernements et qui produisent une plus large partie des émissions de gaz à effet de serre. On ne se posera donc plus la question de comprendre pourquoi des mouvements, à l'image des gilets jaunes, se créent spontanément.


Malgré tout, le logement et le transport sont les deux principaux postes qui permettent à la France de faire chuter ses émissions de CO2. Il est donc plus que légitime que la voiture en prenne plein la calandre dans notre pays ...

Vraiment efficace ?

Au premier abord on peut dire que oui, avec des tranches aussi sévères on est tous convaincus (même les aisés) que cela aura un impact très important.
Malgré tout, il faut largement mesurer la chose ... En effet, les autos puissantes (et donc chères) ne se vendent pas vraiment en masse. Avec des classes moyennes et moyennes supérieures qui perdent continuellement du pouvoir d'achat, le marché des voitures émettrices de CO2 est plutôt en berne. Et l'impact ne devrait alors se limiter qu'à une petite portion de la population, avec donc des baisses de CO2 qui devraient être anecdotiques.
En gros, les 3 cylindres cubant maximum 1300 cm3 font déjà partie du coeur du marché, et ce nouveau barème ne devrait donc pas vraiment apporter de révolution au niveau de la morphologie du parc automobile sur nos routes.


Pourquoi tant de sévérité ?

La réalité est que deux phénomènes conjoints et imbriqués se cumulent l'un et l'autre : nous sommes à une époque où il y a à la fois trop de gaz à effet de serre dans l'air et en même temps une raréfaction bien palpable du pétrole (qui induit déjà une récession globalisée).
Je vous le dis donc de manière honnête, ce malus doit vous alerter sur le fait que des choses importantes sont à l'oeuvre dans le monde, avec des bouleversements à venir qu'on a du mal à imaginer en tant que civilisation n'ayant connu aucun trouble sérieux (en tant qu'occidental en tout cas). Mais laissons ce sujet aux mains de gens bien plus compétents et spécialistes en la matière, tâchons donc de rester dans le domaine de l'automobile même si ce dernier a une importance telle qu'il permet de servir de thermomètre sur le contexte économique, social et climatique de notre monde.


Le souci est que ce que produit l'Homme comme véhicules thermiques ne permet plus de limiter les conséquences à venir (conséquences qui arrivent plus vite que prévu et qu'on doit désormais enrayer dans l'urgence. Ce qui est mal venu dans des domaines industriels qui ont autant d'inertie et qui nécessitent donc des décennies pour se modifier). Jean-Marc Jancovici nous permet d'avoir des repères, ce qui est une bonne chose dans un monde où l'on entend tout et son contraire. Pour s'en sortir, il faudrait grosso modo généraliser la voiture à 2 litres/100 km, ce qui est littéralement impossible avec notre technologie actuelle (et même future s'agissant des moteurs à pistons), les moteurs sont arrivés à leur rendement maximum sans autre possibilité (certains croient que le rendement des moteurs est sans fin, cela est hélas faux ... la formule qui régit un des aspects de la physique [EV=1/2MV2] amène des limites immuables, et on ne dépassera jamais les 50% de rendement sur de la combustion interne). La seule possibilité reste alors de jouer sur le poids, mais le défi est trop important avec une masse à réduire de 70% environ, à savoir de petites voitures sans permis pour tout le monde (il ne reste plus qu'à changer les mentalités, mais là c'est quand même abrupte comme changement !).

La France : loin d'être un mauvais élève

La France offre toutefois une possibilité qui permet d'avoir un avantage sur bien d'autres pays, dont l'Allemagne par exemple (un pays pas du tout vert comme on cherche parfois à nous ne faire croire). Avec notre parc de centrales nucléaires, nous pouvons faire rouler des voitures électriques en minimisant au maximum les rejets de CO2 (il faut alors viser une petite Zoe de 20 kWh si le bilan environnemental total vous intéresse). Car oui, même si le nucléaire peut faire peur (moi le premier même si désormais je modère cet excès qui n'était finalement pas des plus lucides), il permet l'exploitation d'une grande énergie de manière très propre pour l'atmosphère. Reste ensuite à sécuriser les déchets nucléaires (peu volumineux au passage) de manière sûre et pérenne ... Hélas, si l'uranium disponible sur terre permet de nous abreuver sans souci, ce serait impossible avec un monde qui tourne au tout nucléaire. La solution serait alors du côté de la fusion qui représente l'inverse de la technologie actuelle à la fission (dans l'un on divise, dans l'autre on fusionne). Hélas, la fusion n'est pas prête d'être maîtrisée, ce qui nous ramène encore et toujours à notre impasse vis à vis de la situation dans laquelle l'Homme s'est mise.


Conclusion : la fin des voitures sympas ?

A la fois juste et injuste, le malus 2021 risque d'anéantir tout débouché commercial des autos ayant ne serait-ce qu'un peu de tonus et d'agrément moteur.
A partir de maintenant, seuls les blocs les plus creux et les moins volontaires pourront se vendre en neuf (ce qui est déjà un peu le cas il faut l'avouer), on peut donc oublier tout moteur essence de plus de 200 ch ... Ou presque, car les constructeurs proposent désormais des configurations qui passent particulièrement bien le cycle WLTP.

Concernant les hybrides et électriques, le gain n'est encore pas vraiment palpable puisque le surcoût de ces dernières est quasiment au niveau des malus ...

Prenons quelques exemples :

  • Tiguan 2.0 TSI 190 ch : 12 012 euros de malus
  • Mustang 5.0 GT : 40 000 euros de malus
  • 508 Puretech 225 ch : 1172 euros de malus
  • 308 GTi 263 ch : 3331 euros de malus
  • Macan de base 2.0 245 ch  : 40 000 euros de malus (il passe de 62 000 à 102 000 euros ...)





Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Yris (Date : 2020-10-30 00:47:02)

Le plus gros problème de notre époque, c'est le recul incessant de nos libertés. Nos élus se prennent pour des Superman : il faut "sauver des vies" (la cape de Superman est ici remplacée par un masque de grande surface...), il faut "sauver la planète", il faut encore "sauver des vies" (les 80 km/h, les radars...). Je considère que le réchauffement climatique est une escroquerie au même titre que la prétendue "crise sanitaire". Tout est prétexte pour nous taxer et restreindre nos libertés, pour instaurer une véritable discrimination sociale contre les les plus pauvres (la généralisation des zones ZFE va exclure les pauvres des centres-villes). Que ceux qui veulent vivre dans la peur du progrès et dans la peur du moindre virus partent vivre loin, très loin, dans une yourte au fin fond de la Mongolie. La fin du pétrole, le trou dans la couche d'ozone, le prétendu "trou de la sécu"... tout ça n'est que manipulation pour nous asservir et faire reculer notre niveau de vie. Les plus riches pourront toujours se déplacer librement, consommer à outrance, polluer pendant que les plus pauvres seront priés de "faire des efforts" avec le sourire et sans broncher sous peine de subir les coups de matraques et la morale des journalistes. Nous ne serons jamais bien aux yeux de ces donneurs de leçon : les français sont racistes, fainéants, grincheux, indisciplinés, complotistes. Bref, quoi que nous fassions, nous resterons à leurs yeux des ploucs responsables de tous les maux de la Terre.

Je roule pour l'instant dans une petite citadine essence qui me convient très bien. Et si demain l'envie me prend de rouler dans une Jaguar X-Type V6 transmission intégrale, je le ferai sans le moindre scrupule. Je boycotterai les centres-villes, Annie Dingo et sa clique de bobos pourront respirer et vivre paisiblement dans leur petit entre-soi.

Marre de tous ces laquais qui ne savent que répéter les discours dominants sur le "réchauffement climatique". Avec pour seule source scientifique, le discours du GIEC, sorte de néo-bible des écolos chaussés en Nike et téléphone Apple dans la poche !


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 5 commentaires :

Par Lecorpsbo (Date : 2020-10-13 15:32:09)


Ce n'est pas tant le malus à 50000 euros qui importe le monde mais la très nette augmentation du malus pour des véhicules lambdas.
J'ai trois enfants et deux chiens, j'ai besoin de place pour les travaux du quotidien, les trajets à l'école, les vacances etc.
Après les monospaces, se sont les 4x4 5 à 7 places et un diesel 180hdi n'est plus envisageable.
Moins de puissance mais toujours autant de poids à vide sans imaginer les jours de vacances lourdement chargés, acheter neuf à partir de 2021 ne sera plus une si bonne chose.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-14 12:20:36) : Je suis tout à fait d'accord, mais quand le sommet grimpe, eh bien la base aussi ...
    Donc si le malus maximal grimpe à 50 000 euros, alors le bas aussi est tiré vers le haut, à savoir les voitures de monsieur tout le monde comme vous le constatez dans votre réflexion autour de votre SUV de 180 ch.

    Tout cela induit une grande forme du marché de l'occasion, et finalement il y a des risques que cela stérilise le marché du neuf au profit de l'occasion. Et ça tombe bien car il y a profusion d'offre, et en diesel il y a de quoi se faire plaisir à moindre coût ! Evidemment il faut éviter d'habiter près d'une ville qui les interdit ...

    Le temps de la légèreté est hélas fini, acheter une voiture va désormais induire un sacré mal de crâne (et un sacré "mal au portefeuille"). On est coincé, car on ne peut ni laisser les moteurs émetteurs de CO2 continuer de se vendre (ça ne fait que depuis peu que je prends conscience de la gravité de la chose, je pensais que c'était relativement anecdotique comme problème), tout comme on ne peut pas interdire à la population de se procurer des moyens de locomotion ...
    Très mal barré comme affaire, et ce sont ceux qui auront les poches les plus pleines qui auront le plus de facilité (comme souvent dans ce monde où l'argent passe devant tout ...).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Jean (Date : 2020-10-13 13:06:17)


Le malus de 40ke voir 50ke qu'il concerne des supercars à 200ke voir 300ke je m'en fou totalement mais à la différence du "peuple", les "riches" iront immatriculer leurs supercars ailleurs.
C'est déjà le cas pour les yachts.

Plus que les "riches" se sont les passionnés automobiles qui veulent se faire modestement plaisir sur du neuf avec une grosse gti. Maus les temps changent pour tout le monde et la taxe sur l'occasion disparaît alors je ne vois pas pourquoi ça s'offusque à tout va.

Rien n'empêche de continuer à se faire plaisir en automobile en France.
J'ai quasiment toujours acheté de l'occasion et rarement déçu. Avec le malus +35cv, impossible de réaliser mon rêve de posséder une grosse gt alors que maintenant oui (enfin en 2021).

L'état s'enrichit sur la classe moyenne, rien de nouveau.
Les riches trouveront toujours des arrangements et les pauvres échapperont toujours au système avec toutes les aides financées par la classe moyenne.
Tient ... plus de taxation sur les plus-values des logements sociaux...
Quel pays fabuleux !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-13 15:02:14) : Un Macan ou une Mustang ne me semblent pas être des supercars inaccessibles. Sachez aussi que les personnes aisées comptent aussi de leur côté ...
    Ne caricaturez pas trop non plus cette classe (même si il faut en distinguer plusieurs chez les "riches"), car si vous en faites un jour partie vous verrez que la réalité n'est pas aussi simpliste.

    Pour ma part je n'achète aussi qu'en occasion, je trouve trop bête de se ruiner sur le neuf pour quelques futilités (odeur du neuf et config personnalisée notamment).

    Pour le malus en occasion je ne suis pas d'accord, il est rarement élevé. Avec 35 CV on est à 1000 euros si je me rappelle bien, avec 10% d'abattement par an ! Donc si votre auto a 5 ans, ça ne fait que 500 euros à rajouter.

    L'Etat s'enrichit sur toutes les classes, et la classe supérieure (même la grande bourgeoisie) fait partie des petites classes pour lui ... Il n'y a que l'élite des 0.1% qui a des privilèges (et pas des moindres !), les autres (tous confondus) se faisant profondément avoir de tout bord (les divisions entre "gueux" arrangent aussi le haut de la pyramide).

    Donc quand on parle de riches il faut bien distinguer, et ceux dont vous parlez ne sont pas si bien lotis que vous ne l'imaginez ...

    Pour finir je suis absolument sur votre ligne concernant les inégalités insupportables, mais je pense très sincèrement qu'on est sur le point de changer radicalement de monde, pour aller vers quelque chose de bien plus pérenne qu'auparavant (mais va falloir encore trimer très fort une petite vingtaine d'années grand max, et quand je parle de trimer c'est en réalité bien plus grave et dramatique que ça).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Tof (Date : 2020-10-08 20:46:22)


L'état s'attaque aux voitures puissantes qui bien souvent ne font que quelques milliers de kilomètres par an !
Bien souvent le weekend quand il fait beau !!
L'état nous a dit il y a quelques semaines que "seulement les petites voitures étaient construites dans les pays étrangers et que les grosses cylindrées étaient construites en france !!! Encore du licenciement à venir !!!
Peux t on s'attaquer plutôt aux nombreux navires sur nos mers dont la polution pour la plus part sont extrêmement polluants!!!
Bientôt l état s attaquera aux voitures électriques quand les propriétaires de voitures thermiques se seront fait plumés!
Dans tout les cas et dans tout les domaines nous perdons peu à peu notre liberté...
Triste avenir !


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-09 17:04:45) : Je suis tout à fait d'accord, j'ai aussi partagé cette pensée à de nombreuses reprises.
    Mais si cela est vrai avec des autos très prestigieuses, ce n'est pas forcément le cas avec des autos qui se situent entre deux eaux, à savoir des essences de 250 ch (grosso modo). Et ceux là peuvent être finalement assez nombreux ...
    Le barème puni donc largement avant d'atteindre les 40 000 euros.

    Enfin, l'Etat s'attaque déjà à la voiture électrique en créant une taxe au poids ;-)
    Les électriques sont bien plus lourdes que les thermiques.

    Je suis d'accord sur le fait qu'on perde peu à peu notre liberté, et le souci est que ça ne se limite pas à la bagnole ...

    Merci pour le partage de vos réflexions.
  • Par Eric (2020-10-11 02:41:45) : Bonjour,
    Il en semble que le malus écologique est sur la quantité de g/km et non pas sur les CV DIN... ;-)
    Amicalement
    Eric
  • Par vincent TOP CONTRIBUTEUR (2020-10-12 09:32:03) : L'état s'attaque aux voitures puissantes qui bien souvent ne font que quelques milliers de kilomètres par an !
    Bien souvent le weekend quand il fait beau !!

    ça me fait toujours sourire ces affirmations péremptoires nullement étayées…
    pour l'illustration mes voisins ont un cayenne essence biturbo qu'ils utilisent tous les jours en voiture du quotidien et un évoque cabrio essence très grosse motorisation également et qui est la voiture du quotidien de madame et les deux font individuellement, plus de 30 000 bornes par an !!
    chacun fait se qu'il veut mais svp ne rendez pas démagogique et orienté un sujet important, cela ne fait que décrédibiliser le discours tenu.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Vertaco (Date : 2020-10-06 19:56:42)


Bonsoir,

Merci pour votre article.

Je suis content de ne pas être le seul à avoir comme référence M. Jancovici, j’ai écouté un paquet de ses interventions, (aux Mines, ENA, Sénat), et il en ressort que ceux que nous avons élus pour décider pour nous ne pigent jamais rien à ce qu’il dit. C’est affligeant et très inquiétant pour l’avenir.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-07 10:40:32) : En effet, j'ai aussi pas mal ri de voir certains de ses interlocuteurs être complètement dépassés par la vitesse d'esprit de ce monsieur. Mais il faut dire qu'il faut parfois s'accrocher pour le suivre ...
    En tout cas il m'a permis d'y voir un peu plus clair et d'avoir des notions sur différents aspects : où nous en sommes au niveau climat et CO2, quelles sont les énergies qui sont intéressantes etc.
    Bref, c'est une personne admirable.

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Vous sentez-vous trahi par l'Etat qui a incité le diesel puis l'a interdit en ville

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2020. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)