Débats et réflexions diverses > L'engouement pour l'électrique va-t-il baisser en 2020-2021? 01/06/2020

L'engouement pour l'électrique va-t-il baisser ?


C'est un fait, le thème de la voiture électrique est un sujet qui divise et passionne certains amoureux de l'automobile. Les débats houleux sont légion et pour cause, entre contraintes, conservatisme, environnement et coût, il y a de quoi débattre ...
Mais le sujet du jour n'est pas de chercher à savoir si l'électrique est "bien" ou pas, mais plutôt d'estimer la croissance à court et moyen terme de ce mode de propulsion.
Essayons donc de réunir les variables qui vont nous permettre d'y voir un peu plus clair.

Ce qui peut ralentir la croissance de l'électrique

Vous vous en doutez, le contexte actuel prendra une grande place dans la réflexion. Et pour tout vous avouer, il complexifie un thème qui était déjà incertain et difficile à anticiper ...

Méfiance du produit


En 2020, le client occidental moyen est devenu bien plus méfiant qu'auparavant. Entre promesses non tenues et produits de plus en plus bas de gamme (même ceux badgés de grandes marques), il est plus difficile à convaincre ... S'agissant en plus d'un véhicule particulièrement cher et doté d'une technologie nouvelle (et donc pas du tout familière), le badaud devra être travaillé au corps. Et s'agissant de l'automobile, les clients ayant été bernés par la promesse de l'essence sobre ne risquent pas de se faire avoir de nouveau. Car oui, l'électrique peut tenir ses promesses à basse vitesse, mais pas au delà ...
N'oublions pas non plus la méfiance liée à la capacité de la batterie à tenir dans le temps, même si pour le moment il n'y a pas de souci à signaler (à condition que l'utilisateur respecte sa batterie évidemment !).

Clientèle "facile" écoulée


Ca découle un peu du point précédent. La clientèle férue de nouvelles technologies doit commencer à s'essouffler peu à peu, laissant la place à une autre bien plus fébrile et moins fortunée (car oui, on parle d'une clientèle "facile" qui a quelques moyens, et elle se sert même beaucoup chez Tesla ...). Ce facteur risque donc d'éroder le taux de croissance de l'électrique.


Tesla : moteur en perte de vitesse ?


Tesla étant l'une des principales locomotives de cette technologie, sa gamme aura donc une influence sur le développement et les ventes de l'électrique.
Et à ce jeu, la Model 3 risque de prendre rapidement un petit coup de vieux, surtout face à une concurrence allemande qui se réveille petit à petit. Le Model Y ne sortant qu'à peine, il y a peu de chance de voir sous peu un restylage, qui permettrait de moderniser l'arrière et revoir quelques détails très mal venus dans l'habitacle.


De plus, si le déploiement de Stalink s'accélère, la marque risque d'être mal perçue en raison de la pollution visuelle dans le ciel. Le coup de pub (un peu forcé pour le coup) risque peut-être de se retourner contre la marque.
Pour le moment les chiffres de vente sont très positifs en terme d'évolution, en grande partie grâce à la Model 3. Reste à voir si l'impulsion du début continue sur sa lancée, et rien n'est encore certain. Bien évidemment, le premier trimestre 2020 est en recul ...


Bornes en berne


Si les choses sont assez disparates d'un pays à l'autre, la France est encore un peu handicapée au niveau des bornes sur autoroute. Entre les carences en nombre et les coûts importants des recharges (sans oublier la fiabilité des bornes), cela risque de pénaliser lourdement les actes d'achat chez nous. Car au tarif de l'électrique, certains n'ont pas d'autre choix que d'en faire leur véhicule principal.


Crise


C'est potentiellement la variable qui pourrait lourdement retarder le déploiement de cette technologie.
Tout d'abord, le ralentissement de la croissance fait chuter le prix du pétrole, et c'est justement l'un des arguments permettant de stimuler les ventes de l'électrique. Pourquoi se presser à acheter cher une auto qui sera moins contraignante (multiplication [potentielle] des bornes) et plus abordable si j'attends quelques années ?...
Le deuxième facteur sera tout bêtement le pouvoir d'achat, la multiplication des faillites et plans d'austérité Réduit le pouvoir d'achat. Et comme il s'agit de faire décoller un marché pour réduire les coûts et donc les prix (économies d'échelle), le cercle vicieux n'est plus très loin.
Enfin, si conflit (économique) il y a avec la Chine, alors cela pourrait peser sur le prix des batteries, qui représente déjà le principal coût d'une voiture électrique (et de loin !). Car la Chine est le leader pour la fourniture des matériaux utiles à leur fabrication.






Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Nico (Date : 2020-05-11 10:37:13)

J'aimerais bien connaitre l'emprunte carbone de Mr Musk et tout son groupe comparé à un constructeur moyen plus son arc auto en circulation.
Produire tout ça, et quelques fusées, ça doit pas être minime...

Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Nico (2020-05-11 10:46:59) : Parc*
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-05-11 15:11:57) : Si le personnage emballe pas mal de monde par ses ambitions débordantes, je reste pour ma part un peu plus méfiant. Car si j'aime l'espace et les Tesla (quel pied à conduire), je préfère garder intacte ma lucidité.
    Le est en effet un sacré malin, et il se donne une image plus positive qu'elle n'est en vrai.
    Et en effet, ses joujoux de Space X induisent un max de pollution pour rien. Toute personne familière du cosmos, ce que devrait être Musk, sait bien que vouloir trouver une nouvelle planète ou coloniser Mars est tout simplement une aberration intellectuelle. Et ceux qui en doutent n'ont aucune notion sur les distances ni les vitesses qu'on peut atteindre (allez, même si on fantasme à aller à la vitesse de la lumière, ce qui est impossible pour quelque chose qui dépasse les 1 gramme, on resterait encore lents comme des limaces ... A tel point que même notre pauvre "petite" galaxie ne serait même pas explorable).

    Bref, toutes ces fusées et moyens mis en oeuvre sont forcément très néfastes à notre planète, surtout qu'en plus ses super lanceurs arrachent des bouts d'atmosphère à chaque décollage ... Tout ça est sacrément sale.
    Et même si il est devenu leader mondial et qu'il devient un sous-traitant des Nasa et ESA, il n'empêche que tout cela ne sert pas à grand chose dans le contexte de vie actuel (plutôt que de chercher à habiter sur un caillou mort, autant essayer de remettre en meilleur état un autre caillou plein de vie qui ne demande qu'à croître de nouveau !). Il vaudrait mieux qu'il se concentre sur Neuralink à la limite.
  • Par Nico (2020-05-12 17:49:02) : ça fait du bien de lire ça, je me sens moins seul. Car on est généralement catalogués dans les anti-progrès. "Avec des types comme toi on aurait jamais découvert les Amériques".
    Ouais, enfin aujourd'hui on a assez appris sur le monde pour savoir qu'il est fini, est que notre modèle de consommation se base sur une croissance infinie...
    Et donc chercher à coloniser la Lune ou Mars pour augmenter la taille du monde fini est pour moi oui, une utopie qui accélère notre vitesse vers le mur...
  • Par Nico (2020-05-12 17:52:24) : Et puis en ce moment je me sens écolo, car du coup pour mon choix des sièges de voiture suite à mon problème de dos, je dois continuer à marcher et faire du vélo, voiture interdite pour deux mois. En plus le modo n'a pas voulu m'aider à choisir ;-)
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-05-13 17:11:00) : @Nico : Heureux de vous faire un peu de bien.
    Et franchement, j'évite vraiment de tomber dans les travers de la caricature, je mesure bien mes paroles.
    Je sais bien qu'être traité des réac et d'anti progressiste est très désagréable. Mais ce genre de personne n'a en général que peu de connaissances et de recul sur les sujets qu'elle juge. Les idiots et la pensée unique n'ont jamais été autant à leur apogée qu'aujourd'hui. Et sachez bien que ces personnes sauront bientôt qu'une grande partie du progrès actuel n'était en réalité qu'une régression ... Mais pour qu'ils le comprennent il va falloir que ce soit la réalité elle-même qui vienne leur dire. Le problème est que ça se fera dans la douleur.

    Pour votre mal de dos, il y a fort à parier que ces exercices le remuscle et le rende plus vaillant (donc potentiellement moins douloureux).
    A ce propos, voyez la différence de physique entre les occidentaux et les diverses tribus perdues en forêt amazonienne, nos modes de vie nous on rendu affreux : teint gris, gras, puants, plein de douleurs ... Sans oublier qu'eux vivent très bien sans médicament (les journalistes qui y vont choppent en général pas mal de choses ...). N'est-il pas ici la preuve que notre mode de vie est totalement à côté des clous ? Et pourtant Dieu sait que j'aime beaucoup de joujoux que nous offre ce monde matérialiste.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :

Par Thib69 (Date : 2020-05-09 20:33:17)


L'électrique n'est vraiment pas la solution pour l'avenir de l'automobile. Je pense à la voiture dont le moteur électrique est alimenté par batterie. L'extraction des métaux nécessaires à la fabrication des batteries est une catastrophe écologique et cela épuise des terres rares qui feraient mieux d'être employées pour autre chose, là où c'est vraiment indispensable.

Là où il faut mettre le paquet, c'est l'hydrogène. La voiture est entraînée par un moteur électrique dont l'énergie nécéssaire à son fonctionnement provient d'une pile à combustible utilisant de l'hydrogène. Cela consomme bien moins de terres rares et le propriétaire fait son plein d'hydrogène plutôt que recharger la batterie de sa voiture. C'est aussi rapide qu'un plein d'essence.

Plus largement, l'hydrogène possède un potentiel énorme : c'est l'élément le plus abondant de l'univers (certes pas à l'état brut) et il est hautement énergétique. Les applications vont bien au-delà de la voiture. C'est une technologie trop longtemps laissée de coté qui mérite d'y consacrer des investissements de recherche et de développement.

Bien sûr, le passionné d'automobile que je suis a besoin d'entendre la sonorité de son moteur lorsqu'il appuie sur l'accélérateur (un bon moteur atmosphérique en position longitudinale). La voiture thermique doit continuer à exister car c'est une technique largement maîtrisée qui fait toujours plus de progrès en matière d'émissions de particules, qu'il soit Diesel ou essence. Et ce n'est pas le CO2 qu'elles rejettent qui va transformer brutalement le climat (je crois sincèrement que l'impact du CO2 sur l'évolution du climat est largement surestimé). Le CO2 n'est pas un polluant et il est indispensable aux végétaux pour fabriquer de l'oxygène tant indispensable à la vie sur Terre.

Dans mon monde idéal, deux types de motorisation coexistent : l'essence et l'hydrogène.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-05-11 10:58:10) : La production (ou plutôt l'extraction) d'hydrogène est hélas assez gourmande en énergie, et il est difficile de répondre à ce genre de question encore à l'heure actuelle.

    Si au début il n'y avait que de l'hydrogène et un peu d'hélium dans l'univers (c'est encore l'atome le plus répandu), on est hélas dans une région (système solaire) où nous avons une majorité d'atomes lourds (atomes d'hydrogènes fusionnés dans des étoiles précédemment). Bref, soit on fissionne les atomes (pas réaliste évidemment) soit on en extrait de certaines substances grâce à des réactions chimiques.
    Quoi qu'il en soit, revenir à l'état brut (hydrogène) des atomes devenus lourds (par fusion nucléaire : pression dans les étoiles) nécessite pas mal d'énergie.

    N'oublions pas l'extrême dangerosité de l'hydrogène, rien ne crame plus fort que ça ... Et donc l'approvisionnement et la sécurité des autos est un aspect compliqué (plus que sur les batteries lithium-ion).

    Les Allemands sont toutefois sur le coup, ils semblent privilégier l'hydrogène vu qu'ils sont largués niveau lithium-ion.

    Le besoin d'un bruit moteur est lié à nos habitudes. On va vite s'habituer à rouler sans bruit (c'est même dur de revenir en arrière quand on est habitué à l'électrique !), et le problème ne semble finalement se poser que sur les supercars.

    Merci pour ce commentaire en tout cas ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Trouvez-vous la presse automobile honnête

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2020. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)