Débats et réflexions diverses > En 2021/2022 : j'achète électrique, hybride ou thermique ? 28/01/2021

En 2020/2021 : j'achète électrique, hybride ou thermique ?


C'est un peu le sujet central de l'automobile en ce moment : si je compte remplacer mon auto cette année, que vaut-il mieux choisir : électrique, hybride ou thermique ?
Comme vous le savez, je ne vais pas tomber dans les travers de bien-pensance de notre société, souvent trompeuse et biaisée par les enjeux économiques et les incitations à (sur)consommer ... Un peu comme certains appellent voitures vertes (je préfère éviter le mot "propre" pour ne pas froisser les sympathiques "confrères" d'Automobile-Propre, ce n'est pas le but !) les voitures électriques par exemple (plus qu'une aberration, je vais même jusqu'à voir ici de gros problèmes de cognition envers ceux qui emploient ce terme. Mais parait-il que le QI moyen baisse, ceci expliquerait donc cela ? Mais mieux vaut une erreur de jugement que la volonté de tromper ... A vous d'estimer dans quelle case se situent les personnes qui emploient ces termes).
Mais passons, le sujet du jour est donc bien de poser une réflexion sur les différentes technologies et du meilleur choix à faire.

A lire aussi :

Voiture électrique ? Je franchis le pas ?


L'offre des voitures électriques commence clairement à s'étoffer puisque même les généralistes s'y mettent. On a donc désormais un choix plus varié, allant d'une petite ZOE/e-208 au Model X/EQC.
Ca semble être tout bon pour y aller non ?

Ce qui encourage à acheter une voiture électrique

La prime reste intéressante avec 6000 euros (même 7000 en 2021 pour "relancer" le secteur automobile) pour les autos de moins de 45 000 euros (et 3000 de 45 à 60 000 euros). Sachant qu'elle risque de disparaître dans un avenir proche, le bonus est donc encore suffisamment costaud pour motiver à franchir le cap.
Comme je l'ai dit précédemment, l'accroissement de l'offre permet plus facilement de trouver chaussure à son pied (gabarit, autonomie, esthétique etc.).

L'autre argument tient dans le fait que j'estime peu probable une explosion des capacités des voitures électriques d'ici 5 ans (voire même un peu plus). En effet, nous devrions stagner un bon bout de temps (que j'estime à environ 5 ans donc) sur les valeurs d'autonomies actuelles, à savoir entre 400 et 600 km environ. Attendre pour profiter de plus d'autonomie ou même des recharges plus rapides (sur une Model 3 on est déjà à 250 kW !) ne vaut le coup que si vous avez une patience à rude épreuve, car il va encore falloir attendre.

Enfin, pour les urbains avoir une voiture électrique amène pas mal d'avantages, à savoir des places gratuites et réservées pour ce type de véhicule. Sachez donc bien que ce n'est que temporaire, il est donc bien de pouvoir en profiter.


Ce qui n'encourage pas ...

Côté négatif, on rappellera que l'efficience des modèles proposés reste moyenne sur autoroute (c'est même sérieusement carencé), et il y a des chances que les autos vendues aujourd'hui soient obsolètes sur ce terrain dans 5 bonnes années (pas en ce qui concerne les vitesses plus basses, jusqu'à 100 km/h). Vu le tarif qu'il faut débourser pour acheter une voiture électrique, même avec le bonus, il est peut-être judicieux de rester prudent (surtout si vos moyens sont comptés, pour les autres ils peuvent se permettre un "petit" risque). Car cette obsolescence sera surtout pénalisante d'un point de vue financier, car avoir 400 km d'autonomie restera toujours appréciable dans 5 ans, même si les nouveaux modèles à venir en offrent 800.


Seul Tesla arrive à une autonomie à peu près digne sur autoroute (surtout à partir de 2018 et l'adoption de moteurs à réluctance)

Le prix des autos est donc aujourd'hui élevé, avec une baisse qui devrait être assez pentue ces prochaines années afin de pouvoir toucher le grand public. Sachez donc que, comme à chaque fois qu'il y a un nouveau produit sur le marché, les premiers clients paient plein pot (chez Tesla les clients le savent bien) pour des produits qui seront vite dépassés ... Il se peut que d'ici quelques années le graphite ou l'hydrogène (on peut quand même en douter) soient les technologies principales pour alimenter les moteurs électriques. Et dans ce cas, votre électrique au lithium achetée plein pot risque de déchanter, et personne ne voudra s'enquiquiner avec (sauf à prix d'ami évidemment). Bien entendu, cela prend du temps de changer les chaînes et procédés d'une industrie lourde, et les 5 ans que j'expose ici risquent plutôt de s'établir à 10.


Les prix aux recharges rapides s'envolent, avec Ionity et Total EV qui ont lancé le bal. Sans oublier les bornes qui ferment en raison de soucis techniques ou même d'une potentielle rentabilité désastreuse qui pourrait en faire fermer d'autres. Mais ne soyons pas non plus réducteur, il est des plus probable que d'ici peu la France soit équipée d'un réseau assez dense, c'est bien moins contraignant à déployer que des stations services à énergie fossile par exemple. La rareté des stations de recharge rapide ne permet donc pas encore d'être serein à 100% pour le moment, mais c'est un problème en passe de disparaître.

Bref, tout converge vers le fait que le marché de l'électrique (commercial et technique) n'est pas encore tout à fait mature pour profiter de tarifs intéressants (car niveau technologie ça va quand même tenir quelques années, même si les moteurs à aiment permanent de la majorité de l'offre ne permettent pas de voyager à grande vitesse de manière efficiente). Aujourd'hui on paie trop cher par rapport aux prestations qu'offrent les électriques. Mais les choses évoluent vite, avec par exemple un gros effort fait par Tesla au début 2021 concernant les tarifs (- 10 000 euros en moyenne si on inclut le bonus).

Choix de l'électrique : conclusion

Si il est encore un peu tôt pour l'électrique, ce n'est toutefois pas comme il y a encore quelques années. Opter pour une électrique aujourd'hui est loin d'être une aberration, et seuls les trajets pour aller en vacances seront un peu plus contraignants (il ne s'agit pas non plus d'être à cheval, rassurez-vous !). Pour ma part il n'y a pas besoin qu'il y ait encore une réseau de chargeurs très dense, car la recharge à la maison couvre 95% des besoins ...

Hybride ?


L'hybride c'est une technologie qui a le popotin entre deux chaises. C'est donc une solution technique qui n'est bonne nulle part.
Il faut toutefois distinguer les technologies hybrides, car les mettre toutes dans le même sac n'est pas judicieux. Je parlerai ici principalement des "hybrides lourdes", avec grosse batterie et autonomie importante en 100% électrique.
Oublions ici les 48V animés par la poulie Damper ou encore l'HSD de Toyota qui reste léger et particulier (ces deux types peuvent presque être amalgamées à des thermiques classiques car l'utilisation et les niveaux de consommation sont assez similaires).

Un article a été dédié à ce sujet : cliquez-ici pour l'approfondir.

Ce qui est en faveur de l'hybride rechargeable


Les modèles rechargeables permettent désormais de bonnes autonomies en tout électrique, de quoi couvrir les trajets du quotidien (les 50 km sont presque devenus une norme, et on tendra vers les 100 km d'ici deux ans).
La diversité de l'offre permet, comme avec l'électrique, de commencer enfin à trouver son bonheur. Il y a aussi beaucoup de modèles très séduisants, avec même des Françaises équipées par les Japonais (HYbrid2 et HYbrid 4 PSA).
Contrairement au 100% électrique on peut tout faire et surtout on ne craindra pas la panne sèche au niveau des électrons.

Bref, si vous pouvez recharger tous les jours votre auto (idéalement avoir un pavillon) et que votre auto se destine à 95% pour les petits trajets du quotidien, alors ça peut être une solution viable pour vous (mais l'électrique peut s'avérer être un peu meilleur dans ces conditions ...)


Ce qui est en défaveur

Rappelez-vous des hybrides du début des années 2010 telle la BMW Hybrid3. Quelques années après elles ont été bradées sur le marché de l'occasion tellement elles ont été dépassées techniquement parlant. L'hybrid 3 (ou même Hybrid5) est lourde pour une hybridation qui fera rire les modèles actuels. Bref, l'obsolescence des voitures hybrides est à craindre au même titre que les électriques tellement les choses évoluent vite (le risque semble toutefois moins important qu'avec l'hybride, car l'hybride est une sorte de"créature de Frankenstein" qui peut potentiellement perdre tout intérêt en quelques années, pas la voiture électrique en revanche). Exemple avec la Lamborghini Sian et sa batterie à supercondensateur (qui montre que selon les besoins on utilisera des technologies de batterie différentes) ou encore la probable arrivée future d'une technologie au graphite qui enterrera le lithium-ion lourd et lent à la recharge.


Les prix devraient aussi largement se contracter d'ici quelques années. Les constructeurs vont enfin profiter des premières économies d'échelle (il faut produire un minimum pour en jouir), les technologies vont coûter moins cher (ex : Tesla se débrouille à faire baisser le coût à 100$ le kWh : projet Roadruner. Je sais que l'exemple n'est pas idéal dans le chapitre des hybrides) et de toute manière ils vont tout faire pour arriver à un tarif qui permette la rencontre entre l'offre et la demande. Car vous aurez beau proposer une voiture agréable et enviable, si elle est trop chère elle ne se vendra qu'à des volumes ridicules, et vous coulerez sous peu ... Notons quand même que réduire le coût d'une hybride rechargeable est bien plus difficile qu'avec une voiture électrique, il y a tellement plus de "choses" dans une voiture à bi-motorisation !

L'hybride consiste à rendre encore plus compliquée la mécanique ... Déjà qu'une voiture thermique amène tout un tas de soucis, ajouter à la chaîne de traction thermique une deuxième chaîne de traction électrique consiste un peu à faire une usine à gaz et multiplier les risques de pannes. Sans oublier que dans cette configuration votre moteur thermique tournera beaucoup moins souvent, ce qui n'est pas idéal pour lui (certains n'allument presque jamais le moteur, ce qui favorise un mauvais vieillissement et une utilisation à froid plus régulière qui accentue encore plus le phénomène). Bref, les retours sur les hybrides du début des années 2010 montre qu'il est risqué de franchir le pas, les coûts en réparation gargantuesques et les risques de pannes accrus ont de quoi vacciner !


Une hybride rechargeable lourdement armée (10 kWh au moins) se révèlera peu intéressante sur les longs trajets qu'une thermique simple. Vous qui vouliez avoir deux voitures en une, au final vous avez une électrique qui ne va pas bien loin et qui consommera comme une Porsche sur autoroute une fois les batteries vidées. Sans oublier que vous aurez déboursé une fortune pour avoir une mécanique peut agréable et noble (en général, même sur les chères Allemandes, on se retrouve avec un petit 2.0 litres peu ragoûtant) qui se revendra certainement pas très cher.
Je lis beaucoup de retours de gens qui regrettent ce choix ...


Voici une Classe E hybride break amputée d'une partie de son coffre

Enfin, finissons par préciser que rares sont les hybrides rechargeables qui conservent un volume de coffre identique. Un Captur E-Tech passe par exemple de 422 litres à 265 litres quand même ...

Choix de l'hybride : conclusion ?

Je pense pour ma part que les hybrides rechargeables sont une mauvaise idée, et quitte à vouloir passer à la conduite électrifiée j'aurais tendance à passer directement à la voiture électrique. Si vous n'êtes pas prêt ou avec un doute, alors il faut rester sur une thermique simple ou se limiter à de l'hybride léger (qu'on peut considérer comme étant une thermique avant tout), à savoir du HSD Toyota ou du 48V (là c'est très très léger). On peut inclure à la rigueur l'E-tech de Renault non rechargeable, et grosso modo les hybrides qui ont moins de 3 kWh de batterie) ...

Thermique ?


Passons à nos bonnes vielles thermiques, une technologie qu'on utilise quand même depuis plus d'un siècle. Il n'est pas rien de changer quand il s'agit d'un des objets les plus répandu sur la planète et que toute l'infrastructure est conçue selon sa carburation.

En faveur ?

L'ancien monde, comme le nomme Renaud Roubaudi, est encore d'actualité finalement ... Sachez, pour votre gouverne, que je cherche pas à favoriser le thermique. Au contraire, je ne veux plus acheter cette technologie et passer directement à l'électrique (quand le contexte sera favorable cependant ...).

Il faut donc reconnaître que l'ensemble de notre société est basée sur la voiture thermique. Elles profitent donc encore d'un service inégalé avec des stations et garagistes très nombreux.
Vous avez besoin d'énergie, pas de souci. Vous avez une panne, encore une fois ça va être vite réglé .. Vous avez besoin d'aller loin, aucun problème, un diesel pourra même vous faire rouler 1000 km d'une traite ...

En défaveur

En tant que Français, le premier inconvénient concerne les malus écologiques qui sont devenus indigestes ... Ces derniers ont même induit l'apparition de voitures bien plus toxiques pour les organismes puisqu'en réduisant les émissions de CO2, les marques n'ont pas eu d'autres choix que de compenser en rejetant des particules fines (injection directe affectant l'homogénéité du mélange) et NOx (mélange pauvre / stratifié induisant des combustions très chaudes). Pire, les autos modernes ont perdu en agrément en raison de leurs moteurs riquiquis (ils n'ont plus la rondeur d'antan) et leurs rapports de boîte caricaturaux (bien trop longs !).

Bref, acheter une thermique neuve consiste à payer cher pour avoir des prestations inférieures à ce que l'on pouvait voir il y a quelques années.

Conclusion ?

Je vais être très franc avec vous ... Et même si je sais qu'il y devrait y avoir une conclusion par type de ménage (pas pareil d'être au Smic ou à 8 000 euros / mois), je pense pour ma part que la solution la plus intéressante pour tous (et même pour la planète) est de puiser sur la marché de l'occasion une thermique ou électrique pas chère de type Zoe (je préfère fuir les hybrides pour les raisons exposées au dessus) en attendant que les choses s'éclaircissent (avec la crise économique les cartes vont être encore plus brouillées).

Si vous avez de petits moyens ce sera donc d'autan plus avantageux pour vous, car on trouve désormais de belles autos pour une bouchée de pain (si vous habitez en "zone libre" sans vignette Crit'Air, vous pourrez vous régaler sur l'offre des diesels !). Et si vous avez de gros moyens, ce sera l'occasion de pouvoir vous offrir un gros joujou pour pas trop cher !
N'ayez pas peur de l'occasion, car même si vous rencontrez une grosse avarie, vous resterez gagnant dans 95% des cas (il est moins cher d'acheter une occasion qui subira deux casses de turbo plutôt qu'une voiture neuve qui n'aura aucune avarie ... La décote est tellement élevée !). Et puis il faut réduire la production d'autos neuves afin de préserver un minimum notre environnement (et sachez que je me tire une balle dans le pieds à dire cela, mon affaire fonctionne d'autan mieux quand le commerce tourne à plein régime ! Mais il faut arrêter la bêtise, même si cela pénalisant pour les finances de chacun : plaie d'argent n'est pas mortelle contrairement à la plaie environnementale).
Allez bonne route à tous et n'hésitez pas à écrire un avis sur votre auto (voir les fiches véhicules) pour aider le site et les internautes pour choisir leur future occase !






Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Santiago (Date : 2021-03-10 22:12:11)

Tout électrique! Que se passera-t-il quand une tempête détruira des lignes avec des coupures de courant sur plusieurs jours? Lors de grèves chez EDF, avec des milliers d’automobilistes sur les autoroutes, que se passera-t-il ? En outre, actuellement nous sommes limites en production d’électricité. Et comme la consommation va terriblement augmentée avec l’abolition des systèmes de chauffage fioul et gaz, je m’interroge.

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-11 14:43:43) : De toute façon, comment permettre l'accès à l'électricité à ceux n'ayant pas de possibilité de recharge chez eux et au travail. Nos centrales se reposent la nuit et il faudrait maintenant qu'elles fonctionnent sans repos 24h/24 7j/7 : risque élevé de catastrophe !
    Sans parler des feux électriques : on éteint pas un feu électrique avec de l'eau...
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-15 15:00:03) : Je compte faire un article dessus, et donc je ne souhaite pas répondre sans être suffisamment bien informé sur le sujet ...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 13 commentaires :

Par Jak94 (Date : 2021-03-09 19:29:37)


Très bon article ! Permet de faire le tour des technologies avant de se lancer. Conforte mon sentiment d'attentisme concernant le tout électrique à cause de l'évolution très rapide qui favorise la forte décote.
Je garde donc mon diesel critair2 qui est super confortable et économique sur le long terme en attendant de faire le saut vers le tout électrique quand on pourra rouler 800km sans angoisse de ne pas recharger et sans prendre un crédit sur 20 ans !


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-10 15:14:55) : On est sur la même ligne ;-)

    Toutefois, je rappellerai que rien n'est encore prédictible, et que la décote des électrique est potentiellement moins grande que sur les thermiques. Si on observe les Tesla c'est même surprenant, les autos gardent une très bonne valeur !
    Et enfin, je doute que dans 5 ans on est des batteries deux fois plus grosses, et donc la décote ne risque pas d'être aussi importante qu'on peut le présager (et en plus un changement de technologie met beaucoup de temps, j'imagine donc qu'on va tourner au lithium un bon paquet d'années !).

    Encore merci pour vos encouragements ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Jean (Date : 2021-01-30 21:56:13)


Je lis le site depuis quelques temps et j'ai déjà déposé des avis.

Article avec un intérêt non caché pour tesla mais avec des réserves. Si la personne qui a écrit cet article hésite, il est fort utile de préciser que quand tout va bien, on ne dit rien et que quand tout va mal on ne se prive pas de réagir.

Je possède une zoé ze40 zen de 2017 avec abonnement à 69 euros par mois pour un kilométrage maximum autorisé à 7500 kilomètres (j'ai contracté une assurance à 7000km).
Cette zoé était éligible au bonus de 6000 euros et au bonus additionnel de 5000 euros de ma région alsace. Les sommes ne sont peut-être pas exactes.
Elle m'est revenue neuve à 13800 euros exactement. A ce prix on ne peut pas faire le difficile, la concurrence ne s'aligne pas, ce qui explique son succès européen.
La ze40, comme toute électrique, a une autonomie variable selon les conditions climatiques et la conduite de l'utilisateur.
Je peux en été atteindre 280 kilomètres et en ce moment descendre à 190 kilomètres maximum, l'utilisation du chauffage empiète d'au moins 25% la batterie.

Si maintenant Renault ne propose plus la zoé 2 en location de batterie, mon contrat inclus une ssistance gratuite 24 h/24 en cas de panne et un remplacement gratuit de la batterie lorsque sa capacité descend sous les 75%.

Depuis cet essai très concluant d'effectuer mes trajets du quotidien en électrique, je n'ai rencontré que deux problèmes.
Le premier est la recharge. Il faut installer à son domicile une walbox, recharge compliquée sur le réseau extérieur.
Le second, un problème avec la climatisation.

Rien d'autre.

Le peu de personnes que je connais en zoé sont contents.

Je fais aux alentours de 100 kilomètres par jour, pratiquement que de la ville (strasbourg) et je ne suis jamais tombé en panne.

Je venais de loin pourtant, car ma précédente était un break audi rs4 b8, un tout en un.

La zoé m'a fait me recentrer sur mes priorités et m'a fait dissocier le plaisir de la raison. Ainsi j'ai une zoé pour mes déplacements du quotidien et une mazda mx5 184 pour m'amuser.
Ses deux là me reviennent moins cher à l'année que mon ancienne Audi.

C'est peut-être ça la solution, non ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-01-31 14:56:08) : Votre solution.

    Ma solution est de toute façon de garder un coupé sport, TTRS dans le cas présent.

    Je fais majoritairement de l'autoroute avec mon x5, je me suis habitué à un certain confort, certaines prestations Premium.

    C'est à chacun de se faire son propre avis.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Franck (Date : 2021-01-28 11:56:51)


Je suis atterré par la situation actuelle et l'État d'esprit autour autour des véhicules à motorisation électrique. Non pas que je sois contre loin de la mais quand j'assiste au comportement qui frise le fanatisme religieux sans aucun recul ni objectivité des fanboys du VE je trouve cela inquiétant. Autour de moi dans le cercle familial il y nombreux possesseurs de VE. Cela va de la Leaf, ID3 jusqu'à Tesla. Bien sûr ils sont plus jeunes que moi avec une forte tendance Geek, mais je constate que prèsqu'aucun ou aucune n'est dans les faits vraiment satisfait et envisage toujours d'acquérir le dernier modèle, l'option ultime, le truc"génial"que personne n'a encore... On est très loin des préoccupations écologiques et économiques qui sont mises en avant et les constructeurs le savent très bien et en profitent grassement. Je suis trop agé maintenant pour me projeter dans un futur tout electrique. J'ai toujours acheté mes véhicules d'occasions presque neufs pour un prix plus decent et j'ai fait en sorte de les garder aussi longtemps que leurs usages correspondaient à mes besoins et que leur état le permettait c'est à dire souvent plus de 400 000km et un grosse décade. Malgré leurs réelles qualités dans de multiples domaines je n'ai le sentiment que le VE soit une réponse parfaite pour l'environnement qui est plutôt un superbe excuse pour un business bien juteux et une redistribution des cartes industrielles. Mon prochain véhicule ? Pas encore prévu car mon carrosse actuel n'a que 7 ans et 190 000km presque neuf en fait,..


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-28 16:10:00) : Pour ce qui est des fanatiques écervelés je n'ai en effet pas encore la sagesse de les ignorer (ça viendra avec l'âge), et l'envie se porte vers des paires de claques ;-)
    Vous remarquerez que, presque systématiquement, les gens les plus affirmatifs et confiants en leurs idées sont ceux qui ont le moins de connaissances sur le sujet. Bref, plus t'es bête plus t'es sûr de toi, un classique qui date de la nuit des temps.

    Bien évidemment que l'électrique n'est pas la solution pour l'environnement, ce n'est pas en réduisant de quelques pourcents les émissions qu'on va déclencher une rupture favorable pour l'environnement. Car les pollutions induites par les thermiques et électriques sont à peu près comparables, il n'y a pas de miracle en science ... Et de toute manière la voiture est loin d'être la cause principale à nos problèmes (ce qu'on cherche à nous faire croire pour mieux nous malusser !). En supprimant la voiture, le problème resterait le même, il faut arrêter de donner le droit à n'importe qui de fabriquer des objets en masse ! Il faudrait un permis et des quotas. Quand je vois tous ces objets inutiles et camelotes de partout dont la durée de vie n'est que de quelques mois, je me dis que le problème ne sera jamais résolu (et il ne le sera pas, ce n'est que l'effondrement qui nous fera changer, ou plutôt les rares qui auront survécu).

    On arrive au bout d'un cycle civilisationnel, et on se débat pour tenter de le prolonger le plus possible, l'électrique fait partie de ces tentatives désespérées. Mais il faut comprendre que les mauvaises choses existent et perdurent à cause d'une classe dominante qui favorise et protège sa domination, elle fait donc perdurer ce schéma / paradigme le plus longtemps possible.
    Il ne faut pas voir l'humanité comme une espèce qui décide elle-même de tout (et sur laquelle on peut faire porter des responsabilités), à la tête il y a bel et bien un groupe dominant qui choisit beaucoup de choses pour le reste de ses semblables. Si ces groupes dominants pensaient au bien commun, ils n'auraient jamais toléré la dépense énergétique irraisonnée de ces 100 dernières années (qui a mené à un taux de CO2 catastrophique et à la ruine de l'environnement et des animaux). On aurait pu avoir un confort à peu près similaire sans en arriver jusque là, car il ne faut pas croire que la Terre nous destine à vivre comme des SDF, elle a suffisamment de ressources pour nous faire bien vivre (à contre courant que ce que beaucoup croient ... Non, nous ne sommes pas trop nombreux).
  • Par Adelp (2021-03-06 16:23:47) : Autant je suis d'accord sur l'océan de trucs inutiles qui nous envahit, autant je ne le suis pas du tout sur la vision simpliste d'une sorte de conspiration des classes dominantes qui auraient " toléré la dépense énergétique irraisonnée de ces 100 dernières années". Comme si tout un chacun n'avait pas sa part de responsabilité dans l'affaire, n'avait pas appelé de ces voeux plus de confort ou plus de loisirs. Quant il y a de l'offre, c'est qu'on trouve en face de la demande. Et pourquoi non ? Franchement, peut-on regretter qu'on ait inventé le lave-linge, véritable instrument de libération pour les femmes des années 50? C'est à chacun de prendre conscience des enjeux, de peser dans la balance, de ne pas de laisser embobiner par la pub et les émissions-poubelles de la télé qui poussent à consommer, au lieu de rejeter commodément la responsabilité sur les vilains capitalistes. Il existe d'innombrables exemples qui montrent que la pression des consommateurs sur les industriels porte un peu ses fruits chaque jour (et aujourd'hui, avec la puissances des réseaux sociaux, cette pression est encore accrue).
    Quant à la voiture électrique, elle a déjà au moins cela de vertueux qu'elle consomme peu d'énergie fossile pour fonctionner, ce qui est déjà en soi une raison de s'intéresser à elle. Là où il y a incontestablement des progrès à faire, c'est dans le chaîne de production - qui, elle, utilise des énergies fossiles en plus ou moins selon les pays et engendre des pollutions minières - et dans le recyclage. On trouvera certainement des solutions techniques pour améliorer cela. Mais de toutes façons, aucun véhicule ne sera jamais 100% écologique et zéro émission- même le vélo... Donc, à moins donc de se déplacer uniquement à pied (et encore, des chaussures ça a une empreinte carbone), il faudra trouver des compromis entre exploitation des ressources naturelles et nécessité de mobilité. Les véhicules électriques sont une des pistes qu'il faut continuer de creuse.
  • Par Ark (2021-03-21 15:25:51) : Êtes vous bien certains que c'est la demande qui crée l'offre ou la publicité qui pousse à la demande en objets inutiles et énergivores ? Pour ma part, je penche pour la seconde option et tant que les tenants de ce système y trouveront leur compte, il en sera ainsi j'en ai bien peur... Les écologistes de plateaux de tous poils (politiques, lobbys verts divers et variés...) n'y changeront rien car les uns ne trouvent dans l'écologie que des arguments électoralistes (et fiscalistes) afin de satisfaire les attentes des idiots utiles que constituent les seconds... Quoi qu'il en soit, et à la fin des comptes, comme le dit l'administrateur du site, on finira de gré ou de force par tourner a page de la société thermo-industrielle actuelle : les ressources non renouvelables ont cela de pénible qu'elles ne se renouvelent pas...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-01-27 21:10:14)


Je cherche à remplacer dans un avenir proche mon 4x4 bmw par une électrique (peu importe la catégorie mais plus de 4x4).

Je suis perplexe car l'occasion en électrique c'est déjà un élément de réponse. Les voitures traînent, suffit de regarder les premières zoé, i3, leaf, tesla model s etc. Ou bien l'ipace qui peine à se vendre et qui se prend une fulgurante décote.

Je compare la voiture électrique avec les smartphones, tous les 6 mois une nouveauté technologique qui creuse peu à peu l'écart.

Chez Audi le etron sportback m'a été proposé à l'achat et bien qu'il ne m'intéresse pas, je m'interroge sur la capacité des garages Audi a assuré l'entretien de ce type de voiture déjà qu'une simple vidange sur une thermique pose parfois problème.

Trop d'incertitudes pour me convaincre.

Je termine par un client qui a acheté il y a longtemps la Peugeot ion qui était la première électrique, une Mitsubishi rebadgée. A l'époque de la ceise de 2008, Peugeot l'a vendu sous les 10ke, une affaire puisqu'elle se recharge à domicile, qu'elle ne lui coûte que 20 euros par mois en électricité, des petits pneus, poids léger, autonomie et performance suffisante pour la ville (il ne fait pas plus de 100km/jour).
Si j'en viens à aborder cet exemple, c'est que la perte sur sa ion est dérisoire alors que sur les actuelles ça fait réfléchir.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-28 12:09:29) : Comparer l'électrique avec les smartphones, comme beaucoup le font en ce moment, ne me paraît pas viable. Ce sont les gens qui cherchent à se passer de la pommade afin de se consoler de la décote de leurs autos. Et ça semble aussi provenir de Tesla qui change régulièrement, et de manière abrupte, ses tarifs.
    Une auto est un déplaçoire, et donc elle ne sera pas obsolète dans 5 ans. Même une Mercedes 190 de 1990 n'est pas obsolète aujourd'hui (tant qu'elle est en bon état hein !) : confortable, assez rapide et comportement serein.
    Il ne faut pas tomber dans le panneau de l'obsolescence technologique qui est un levier (et une bonne excuse) qui permet aux marques de nous "fourrer" et renouveler les gammes plus rapidement (stimulation artificielle des ventes).
    Je ne pense pas qu'il y ait une nouveauté technologique tous les 6 mois, une Tesla n'a rien de plus qu'une classe C de 2000 si on omet les écrans (qui ne font pas partie de l'aspect utile de l'auto) et la propulsion électrique (qui n'a finalement rien de révolutionnaire par rapport à ma classe C de 2000 qui avance aussi quand j'appuie sur la pédale ...).

    Je ne pense pas non plus que la baisse des prix sur l'électrique sera aussi rapide que ça, on descendra petit à petit sur 5 à 7 ans il me semble. Les marques vont faire en sorte que ça reste le plus élevé possible pour se faire de plus grosses marges, tous la main dans la main (entente ...).

    Il est vrai que l'offre en occasion est trop réduite pour qu'on puisse faire son shopping avec un choix confortable.

    Pour ma part je ne choisirais surtout pas un E-tron, car de toute manière j'ai tendance à fuir le combo SUV / électrique (l'énergie est comptée sur ce mode de propulsion, alors autant prendre un format qui favorise à la base l'efficience). Gâcher de l'autonomie en raison du format SUV n'est pas génial me semble-t-il.
    Bref, ça reste bateau, mais seules les tesla permettent d'être vraiment sereins grâce aux superchargeurs, et surtout le moteur à réluctance permet de rester sobre même sur autoroute. Les concurrents à aimant permanent souffrent à ce rythme, ça consomme dur dur !

    Pour l'entretien c'est justement un avantage, à part une pure de LDR de temps en temps (batterie refroidie), quelques plaquettes et des pneus il n'y a rien à faire d'autre. Donc même si ce sont des bras cassés ça passe !

    Du coup je ne sais quoi conseiller, et ce qui n'aide pas c'est le budget et les moyens que vous avez derrière. Quand on est "à l'aise" les problématiques s'estompent un peu généralement ;-)

    Ca dépend aussi de vos besoin en terme d'utilisation. Pour ma part je laisse trainer les choses et garde mes thermiques (choisir c'est aussi renoncer comme on dit ! Et j'aime avoir le choix qui reste ouvert ;-), les décotes s'accentuent et je regarde avec plaisir les prix baisser (et on peut dire que chez Tesla ça a été violent en une semaine !).

    En gros, à part une Model 3, il n'y rien de bien folichon à se mettre sous la dent et qui permette de ne pas regretter son achat (consommation haute sur autoroute pour les concurrentes, pas de superchargeur, look un peu moyen, capacité de batterie souvent moyenne etc.). Et pourtant Dieu sait à quel point je veux éviter de dépenser chez tesla ... Mais il faut être lucide, il n'y a que là-bas qu'on peut avoir un véhicule électrique bon à tout faire.
    Une Peugeot e-2008 (par exemple) est parfaite pour 90% des besoins, mais il reste donc 10% où ce n'est pas génial (longs trajets). A voir quel sont vos besoins, car pour beaucoup de gens il n'y a pas besoin de se borner à taper chez Tesla, n'importe quelle électrique de plus de 40 kWh suffit amplement.
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-01-28 22:57:27) : Justement je fais rarement de la ville, majoritairement autoroute et route.

    Zoé, 208e et 2008e sont interressantes mais pour de la ville.
    Vu que mon épouse a un 3008 hdi180, elle me pousse sur le 2008e mais passer du x5 au 2008e - sacré changement - je ne suis même pas sûr de devoir rajouter quoique ce soit.

    C'est un avenir à réfléchir.
  • Par Mireille (2021-02-23 11:22:55) : "mais passer du x5 au 2008e". Justement elle est là l'intelligence, non pas pour ces deux modèles précis mais en envisageant l'avenir un peu autrement que la projection de ce qu'on a vécu. Il est bon de remettre en question les niveaux de vie et de confort apparents procurés par la consommation énergétique et la salissure de notre planète. Bravo à vous.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par DANY60130 (Date : 2020-12-21 10:09:03)


Ce qui m'inquiète le plus c'est le prix de la recharge qui s'envole et l'autonomie, j'étais prêt à acheter le CAPTUR HYBRIDE PLUG IN, mais j'avoue que dans les années à venir si tout le monde ce met à l'électrique, le prix de la recharge va exploser et aucune solution alternative, je vais donc sans doute passer du diésel à l'essence, je faisais 40000km par an étant actif, je n'en fait plus que 15000 pour ne pas dire 12000, j'aimerai votre avis sur ce choix, merci!Je suis complètement perdu, je compte remplacer ma 308 féline e-hdi 115 en 2021 ou 2022, sachant que ma voiture est déjà vendue à une cousine, dois attendre et continuer à rouler avec mon vieux berlingo diesel de 1997 ou changer cet été? (Berlingo utilisé actuellement pour déchets vert)


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-12-23 11:19:27) : Attention ! Pas de précipitation dans votre prise de décision ...

    Pour ma part je trouve l'hybride peu avantageux et surtout il sera très vite obsolète et invendable (très lourd financièrement parlant donc).
    Je doute que la crainte soit réellement du côté du prix de la recharge. L'Etat ne va pas doubler le prix de l'électricité comme ça, ça réveillerait des gilets jaunes ;-)
    Et même en doublant le prix de l'électricité (à la maison) ça reste bien plus avantageux que du thermique. Non, c'est pour le moment un non problème, et vu que vous payez déjà une fortune le carburant fossile, il est mal venu de se méfier d'une autre énergie 5 fois moins chère !
    En passant à l'essence vous allez augmenter significativement votre budget essence, sans compter que vous allez faire plus de mal à la planète : nouvelle voiture qui induit une énorme pollution (ce n'est pas anecdotique) et moteur qui va émettre plus de CO2 ... Bref, c'est désavantageux pour vos finances et la planète (en plus les essences modernes produisent des particules fines, le vivant aura aussi sa part !).

    Je suis très bien placé pour voir que le moment se ^prête très peu au renouvellement d'une auto, trop d'incertitudes. Et pour être franc, si je devais acheter quelque chose de durable je taperais plutôt dans la gamme électrique ... Et même si je n'aime pas trop la philosophie de la marque (et aussi ses tarifs), je prendrais une Model 3. Si vous saviez à quel point j'étais contre avant de tester le produit tranquillement à la maison (double jouissance : faire le plein chez soi et une conduite fantastique, rendant obsolète toutes mes thermiques, même ma Féfé ! Quel plaisir de rouler dans mon village sans aucun bruit avec les oiseaux qui chantent, l'électrique est la plus grosse expérience automobile de ma vie, et ce malgré que ma Modena soit aussi très rigolote !).

    Bref, du coup je fais comme vous, je prolonge le "contrat" de mes bonnes vielles thermiques jusqu'à y voir plus clair (en plus je les amorties à fond, de quoi faire de belles économies et préserver la planète).

    En tout cas la question est des plus centrales en ce moment dans le monde automobile.
  • Par DANY60130 (2020-12-24 11:43:18) : Merci pour votre réponse, mais je n'aime pas la TESLA 3, donc aujourd'hui je vais attendre! Car actuellement l'autonomie des électriques est trop basses et elles sont trop chère pour la distance parcourue, je vais donc attendre 2022, encore merci pour votre réponse qui m'a permis d'y voir plus clair et surtout d'attendre des jours meilleurs, surtout que ma voiture de 2014 n'a que 72000kms!

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par (Date : 2020-11-27 16:37:21)


Difficile de faire un choix, aujourd' hui, même et surtout en voitures d'occasion, d'autant plus difficile que le Ministère de l'Ecologie prévoit des restrictions drastiques concernant les vignettes "critair" !
Particulièrement la zone "Grand Paris" et tous les centres-ville !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par taurus TOP CONTRIBUTEUR (2020-11-29 09:24:10) : Surtout pas hybride si vous faite beaucoup de route, le moteur thermique sera tous le temps en route et le poids de la batterie qui a ce moment ne vous serviront a rien augmente le poids de la voiture et donc la consommation. après le choix entre thermique et électrique, sera selon la destination du véhicule?
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-11-29 09:55:35) : Je vais justement écrire un article sur les hybrides : "Pourquoi l'hybride est autant idéalisé ?" (et est-ce réellement légitime).

    Bref, comme vous dites, cette période est totalement opaque. Et pour ma part je réagis en conséquence : moratoire sur les achats reventes de mes véhicules. On garde le "parc" tant qu'on ne peut prendre de décisions viable et pérenne dans le temps.

    En gros, comme en bourse parfois, il ne faut rien faire en ce moment il me semble ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par David (Date : 2020-10-25 14:54:36)


Bonjour,

J'aimerais moi aussi acheter une Tesla model 3, mais c'est la revente qui me fait peur. On injecte plus de 50.000¤ pour une voiture mais dans 3 ans, si les technologies changent, elle vaudra combien ? Pire, si je décide de la garder 15 ans, n'y aura t-il pas le risque d'un malus pour destruction de batterie devenue obsolète et polluante ?

Jusqu'à aujourd'hui, j'achète mes voitures à faible kilométrage et 10 ans plus tard, elles valent 10.000¤ de moins que le prix d'achat.
J'ai peur qu'une Tesla perdra plus de 10.000¤ de sa valeur d'achat (neuve avec les primes ou occasion récente) dans moins de 3 ans.
Qu'en pensez-vous ?


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-26 09:15:08) : C'est tout le risque de vouloir acquérir une auto en pleine période de bouleversement technologique (avec une crise par dessus ! On est au top de l'incertitude). Et pour le coup personne peut vous répondre ...
    En tout cas il est certain que vous perdrez plus de 10 000 euros de cote à 10 ans. Mais pour se limiter à 10 000 euros en 10 ans il faut plutôt taper dans les gammes inférieures ! Quand on part de 50 000 euros on a une pente de décote bien plus accentuée.

    On peut toutefois tabler sur le fait que l'obsolescence des Model 3 (à partir de LR) risque de ne pas être aussi brutale que ça. Mais je parle à horizon de 5 ans grand max, car après je me doute qu'il y aura des batteries bien plus convaincantes (mais pas non plus révolutionnaires, on est déjà à plus de 500 km WLTP avec des recharges à 250 kW, c'est pas non plus le moyen âge). La révolution se situera plutôt au niveau de la baisse des tarifs (pas bonne pour celui qui espère garder de bonnes cotes), si bien évidemment le contexte économique mondial ne s’assombrit pas trop.

    En tout cas une chose est certaine, investir dans une auto aujourd'hui est plus risqué que jamais (sauf supercar) ..
  • Par David (2020-10-26 23:05:35) : Merci pour la réponse.

    J'habite dans les Bouches-du-Rhône. Il y a un bonus éco du département de 5000¤ cumulables avec les 3000¤ de l'état. Ce qui rend la long range à 49800¤ neuve, soit le même prix de l'occasion, voire même moins cher.
    En l'achetant neuve aujourd'hui, je peux donc imaginer la revendre dans quelques mois à peu près au même prix d'achat. Mais l'aide du département impose de garder la voiture 3 ans. C'est cette durée qui m'inquiète. Combien pourra valoir la voiture dans trois ans ? Croyez-vous que d'ici là Tesla baissera ses prix ou une nouvelle technologie verra le jour au point d'avoir une décote importante ?

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Ferry95 (Date : 2020-10-05 17:14:09)


Excellente analyse pleine de bon sens à chaque commentaire. Merci car j'étais un peu perdu face aux nouvelles technologies. Pour ce qui me concerne, propriétaire d'un Porsche Macan S diesel 258 cv qui me donne entière satisfaction, je vais me contenter d'observer l'évolution du marché. Souhaitant changer, ma démarche était uniquement d'être "dans l'air du temps" avec un hybride rechargeable, je vais dans l'immédiat conserver mon auto, 80 % de son utilisation concernant l'autoroute.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-06 17:17:25) : Je vous remercie vivement pour ces encouragements ;-)

    Après, on est toujours content de trouver un article qui va dans le sens de ses idées ! Et celui-ci semble donc être cohérent avec vos impressions.
    Je vous rassure, il semblerait que nous ne soyons pas totalement à côté de la plaque ...
    Sachez aussi qu'amortir une auto est aussi très agréable. j'ai pour ma part failli acheter une M4 d'occasion (quasi neuve : 15 000 km) et puis j'ai finalement renoncé, je garde mon vieux tacot (330D de 2006). Et je prends un plaisir fou à ne plus y faire aussi attention, tout en profitant d'un amortissement qui devient très substantiel (ce qui permet par la suite de se faire encore plus plaisir ! Quand il s'agira de changer donc).
    Votre Macan devrait continuer de vous satisfaire, surtout qu'il vaut mieux éviter de s'habituer de changer trop souvent (un mauvais pli à prendre qui peut finir par coûter très cher).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par pemmore (Date : 2020-07-20 22:28:49)


J'ai envisagé d'acheter une électrique, la mondéo en fin de contrôle technique très négatif.
Résultat trop trop chères pour si peu, 26000¤ pour la Zoé, un peu moins la Citroën mais pas 100 km d'autonomie.
Je vais racheter une Ford essence avec CT parce qu'elle roulent de série avec un carburant pauvre donc E85 (10l/100 la mondéo).pour 2 ans.
Et dans 2 ans les Chinoises ou Indiennes seront sur le marché, belles et abordables. avec les primes on sera sous les 10000¤.
Les équivalentes sans permis électriques sont prètes à partir de Chine pour 6000 ¤, donc la berline suivra dans 2 ans.
Quid Renault et sa Zoé? petite lourde et moche, très peu pour moi.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-07-21 11:55:23) : Je fais aussi partie de ceux qui veulent se lancer côté électrique. Mais comme vous je trouve les tarifs trop peu attractifs pour que je déclenche l'achat. Et en plus je ne me vois acquérir qu'une Tesla pour bénéficier de la sérénité du réseau supercharge.
    Bref, j'attends que les M3 Perf. tombent à 40 - 45 000 pour me lancer, et j'ai hâte ...
    En attendant, j'ai des Allemandes de plus de 200 000 km qui tournent comme au premier jour et qui ne me font jamais de mauvais tour (difficile de s'en séparer, et j'espère y arriver un jour ! Elles sont tellement formidables ...).
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2020-07-21 12:45:33) : À Admin :
    si vous désirez vous séparer d'une de vos berlines "Hallemandeu" au moment du changement pour l' électrique je pourrais bien être preneur en occasion, pensez à me faire signe...
    😎
    (Qui ne tente rien n'a rien comme dit mon voisin de camping). 😉
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-07-26 09:27:47) : @Ray : Je doute qu'elles vous intéressent, les kilométrages commencent à devenir assez importants ... Et je ne les ménage pas vraiment !
    Il est toutefois stupéfiant de voir que la Série 5 GT à 236 000 km donne encore l'impression d'être toute neuve (mécanique et tenue des matériaux).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Louis (Date : 2020-06-14 18:13:36)


Bonjour,
j'aime cette lucidité qui nous conduirais à être plus sage...

Je recherche actuellement un petit utilitaire pour installer le minimum pour camper dans la nature...Entre le DobloMax GNV qui finit sa course, les experts Diesel et compagnie qui coutent une fortune parce que si je prend un expert de 2017, 2018... jamais il passeront le contrôle dans 5 ans... Et le peu de modèle en GNV GPL etc... Sans compter que les stations de GNV sont pratiquement inexistantes...

Car demain il y aura l’hydrogène et le GNV... l'électrique... ce sera plus tard... dans une autre dimension...Et les politiques qui confondraient un sous-marin et une soucoupe volante... N'attendez rien de ces mecs la... Ce sont les lobbying qui se bat à leurs portes...

Louis


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-06-16 10:29:03) : Merci pour la lucidité, et pour tout vous dire il serait plus agréable pour tous d'avoir des véhicules conçus à la base pour être durables. C'était d'ailleurs un peu le cas avant, et mettre beaucoup d'argent dans un véhicule était donc viable (quand ça tient au minimum 15 ans on peut se permettre d'investir un peu). Aujourd'hui c'est du jetable ...

    Vous anticipez donc un CT qui évincera tous les diesels dans 5 ans ? C'est possible en effet ...

    Pour l'électrique je ne vois pas les choses de la même manière, ça me semble viable tout de suite, dès aujourd'hui ! Le seul frein étant encore le prix élevé des modèles et la carence des stations de recharge en France (sauf Tesla, voilà pourquoi je ne me verrais acheter qu'une Model 3, et ça me démange ... Je me retiens depuis plus d'un an, car je ne veux pas débourser autant pour une auto aussi peu raffinée, et je ne souhaite pas vraiment enrichir la firme. Je suis un petit saligot sur ce coup, j'en prends bien conscience !).

    Pour ce qui est des politiques et lobbyistes je vois les choses encore plus noires que vous, ayant une vision biblique des choses ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Captainphantom TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2020-04-19 12:07:20)


Je suis complètement d'accord avec vous :
Essayer de préserver au mieux l'environnement, ce n'est pas changer pour de l'électrique ou de l'hybride, mais faire durer le plus possible ce qui existe déjà, au lieu de jeter et changer à chaque fois que les sirènes du marketing vous le demandent.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2020-04-19 22:18:38) : 100% d'accord ! J'emmène mes voitures au bout et je rachète une bonne occase ensuite. Recyclage et économies pour tout le monde, que dis-je tout le Monde avec une majuscule.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-04-20 09:52:31) : Quand on prend un peu de recul (et qu'on tient à rester objectif et rationnel), on se rend vite compte que le système dans lequel on vit est complètement aberrant et autodestructeur (je sais c'est pas un scoop ..). Mais étant un enfant de ce dernier, il m'a fallu du temps pour réaliser à quel point (pour cela il faut aussi penser à se poser des questions et remettre en cause ses acquis, qui ont été pour bons nombres inculqués par ce fameux système ...).
    Imaginez quand même qu'on bénéficie d'un bonus écologique maximum pour l'achat d'une voiture qui a pollué bien plus (électrique) à sa fabrication (et qui n'économisera pas grand chose à l'usage au niveau fossile puisque le mix énergétique est à 85% fossile, et que le rendement des centrales qui alimentent les autos électriques ont un rendement similaire à nos moteurs thermiques. Pire, on a 10% de perte entre la centrale et la maison, et encore 10% de ma prise à ma batterie lithium-ion).
    Bref, on est récompensé pour accélérer encore plus le désastre (ou plutôt on déculpabilise une population à consommer des biens très néfastes à notre environnement)! Et pourtant Dieu sait que j'aime beaucoup les électriques (ça ne m'empêche pas de garder une certaine objectivité, la quête de vérité étant la seule chose qui me fasse ban... en réalité, et les biais cognitifs nous mettent continuellement des bâtons dans les roues).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par z205 (Date : 2020-04-18 13:47:34)


La 1ere question a se poser pour l'électrique c'est : est ce que je peux recharger chez moi? Si la réponse est non, aucun intérêt.
Personne ne veut attendre plusieurs heures toutes les 2 semaines pour recharger la batterie. Donc les gens qui vivent en appartement sont exclus.

Pour les thermiques pas d'accord sur la fin. Il y a tellement de modèles et de moteurs dispo qu'il est impossible de ne pas trouver chaussures a son pied. Aujourd'hui il y a des moteurs plus petits mais plus puissants, et c'est ça qui compte : les perfs en chiffres.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-04-19 09:48:34) : 1) Si avec un supercharge on peut faire le plein en 30 minutes alors ça reste viable, ne serait-ce pour le prix bien inférieur de l'électricité (beaucoup seront donc plus aptes à être patients ;-)

    2) Pour ma part je trouve quand même les boîtes modernes trop longues (de manière bien plus fréquente qu'avant).
    Un petit exemple pris au pif, une Golf 4 TDI 130 offrait quand même plus de sensations qu'une 308 II 1.5 BlueHDI 130 ch, et pourtant la VW étaient un peu plus lourde. Bref, les 130 ch d'aujourd'hui semblent tirer comme les 100 ch d'époque parfois ...
    Je suis allé vérifier ça sur un site partenaire au cas où, il détaille très bien les chiffres et les reprises sont parlantes : voir ici.
    Bref, je ressens clairement une petite régression en terme d'efficacité et d'agrément. Et je ne suis pas le seul.
  • Par pemmore (2020-07-20 22:51:14) : Ben il n'y a qu'à voir mes bagnoles d'avant, mon r30 29 secondes km départ arrêté, idem ma 504 coupé( la coupure d'injection sur ces séries avait été renvoyée de 1000 tr mn) ma Dsuper 5 , malgré 100 petits bourins supposés 30 secondes, mes 2 mondéos de 95 29 secondes.
    La plupart des bagnoles strictement de série affichant des puissances très supérieures n'arrivent pas à passer ces seuils, les chevaux sont bidons, inventés ou quoi?
    Exemple le kadjar, 140 cv 32,2 secondes, je passe un rond-point en drift et il admire mes feux arrière, le pauvre il y a rien sous la pédale.Je ne suis pas un fou du volant, mais je veux pouvoir disposer d'une troisième capable de me sortir de toutes les situations. entrée d'autoroute par exemple.

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Aimez-vous les moteurs turbo

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)